Une autre REPUBLIQUE

OUI il faut changer de CONSTITUTION,

je le dis depuis longtemps

il appartient à HOLLANDE de le faire Le dire d'abord et fixer le tempo

Les déclaration plus ou moins grossières ( genre BACHELOT ) ne servent à rien

Si ou ne commence pas par la CONSTITUTION c'est REVOLUTION

Le choix est à imposer à l'actuel Président Et ce ne sont pas les députés élus ( qui ne représentent plus rien ) qui ont à le faire

Les hommes les femmes de qualité ne manquent pas

A MEDIAPART de lancer ( en dehors de toute allusion partisane ) une consultation

nationale

Il faut dans chaque département des correspondants qui agissent dans ce sens et que tout remonte à Médiapart des millions de signatures

C'est à porter ( avec la plus large diffusion ) à l' ELYSEE

à la clé un délai de prise en compte

A défaut le NON d'EDWY PLENEL aura son sens

IL reste aux SAGES ( pas ceux qui viennent de se désigner à l' UMP !!! )

à dire la forme qu'il devra prendre ( les idées ne manquent pas )

Mais cela sera-t-il ? A défaut on attendra que la RUE se manifeste et là pas de limites

contagion au niveau européen suite non souhaitable

Alors journaleux friqués des grands ? papiers ou des grandes ? télés

Commencez à mettre des sourdines à vos conneries BACHELOT pas seule

A EDWY PEYNEL : pour mettre à neuf, il faut peut être des phases

le changementde CONSTITUTION parait la première pour mettre en place

Les moyens ( financiers et organisationnels )de créer la NOUVELLE REPUBLIQUE

je nevieillit, pas je prends de l'âge et voir cela

Serait la plus grande des satisfaction pour ceux qui viennent ( les miens et les autres )

des gens font de belles choses qui en parle ??

PERSONNE, car leur objectif ce n'est pas le FRIC, mais le mieux pour d'autres i ils sont doncsans intérêt pour le SYSTEME

Des fondations sont indispensables, nous avons fait celles de 1789

Le moment est venu d'en faire de nouvelles adaptées au nouveau monde

Aux temps anciens il y avait 3 partis ( noblesse, religion, tiers état )

Aujourd'hui il n'y en a qu'un: le FRIC avec la corruption

C'est certainement plus difficile à déboulonner mais les drames sont encore plus grands, donc l' ACTION plus IMPERATIVE Il y a trop de têtes

à couper,

il faut d'autres solutions A la FRANCE de les trouver, les appliquer et le faire savoir HOLLANDE ( l'homme ) devrait le sentir

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.