LES VISITES-GUIDEES "TRACES DE LA TRAITE DES NOIRS & DE L'ESCLAVAGE"

LOIN DES CIRCUITS FORMELS. A Bordeaux – La Rochelle – Le Havre Lancée lors des Journées du patrimoine de septembre 2012, la première visite-guidée française sur les traces du patrimoine issu de la rencontre entre l’Europe, l’Afrique et les Amériques se poursuit avec dans 2 villes emblématiques de l’histoire coloniale et esclavagiste en France: Bordeaux, La Rochelle et Le Havre

fb-img-1589539648737
Visites inédites en France sur les vestiges de l’histoire négrière et esclavagiste.

Ces parcours font partie de ceux recommandée par l’Office de tourisme de Bordeaux.

  • BORDEAUX – 5 PARCOURS

    CŒUR DE VILLE – Dans les interstices du Triangle d’or où les traces de l’esclavage affleurent pour qui sait et veut voir. DÉPART:  Ecole de la Magistrature (Palais de Justice) – 

    CHARTRONS CRÉOLES – Les Chartrons sont le grenier commerçant de la ville de Bordeaux dans le siècle de Lumières. Départ: Place des Quinconces (devant la Colonne des Girondins, coté fleuve)

    QUARTIERS DE SUCRE – De Saint-Michel au quartier Sainte-Croix, les raffineries de sucre ont laissé des traces. Départ: devant Théatre National Bordeaux Aquitaine (3 Place Pierre Renaudel, 33800 Bordeaux)

    LES AFFRANCHIS – A l’époque où l’esclavage est légal aux Antilles, Bordeaux est aussi une ville qui affranchit !
    Départ: Place du Palais (sous la Porte Cailhau).

    BORDEAUX DÉCOLONIAL – Une visite sur les traces de personnages qui ont marqué l’époque colonial: administrateur des colonies, officiers, écrivains


    A LA ROCHELLE – UN PARCOURS

    Du quartier maritime du Gabut vers le coeur d’une ville que le commerce atlantique a modelé…Départ: Pointe du Gabut (à coté de la sculpture en hommage à Michel Crépeau) –


    LE HAVRE NÉGRIER, NOUVEAU PARCOURS

    Entre 1783 et 1792, quarante-cinq maisons de commerce havraises armaient des navires pour la traite des Noirs.

MODALITES  

Parcours en six étapes, chaque étape est une trace physique de l’histoire de l’esclavage et du racisme à Bordeaux et chaque étape est un moment d’esclavage, de la capture à la liberté.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.