Le scandale de l'importation de l'huile de Palme pour produire des "bio-carburants"

Macron a réussi la prouesse de mettre d'accord écologistes, agriculteurs et citoyens de tous bords. Il a autorisé le triplement de la consommation d'huile de palme en France aux dépens des populations d'Asie du sud-est, des orangs-outans, de la forêt, de la biodiversité, du climat et des débouchés de l'agriculture française. Quand on est Macron, c'est simple on ose tout.

En autorisant l'utilisation de l'huile de Palme pour la fabrication de carburants dans la « bio-rafinerie » Total de la Mède , le gouvernement de la France commet un crime écologique qui contribue à la déforestation en Asie du Sud-Est, favorise la disparition de la bio-diversité (nos cousins orang outan sont fortement menacés par la disparition des forêts, tropicales qui sont convertis en monoculture de palmiers), crée l'appauvrissement des populations qui se retrouvent pieds et poings liés aux circuits de distribution de cette huile, prive la planète de ses poumons verts tout en favorisant le réchauffement climatique.

En autorisant ces importations, le gouvernement et Total vont importer jusqu'à 500000 tonnes d'huile de palme, la consommation actuelle étant de 164000 tonnes par ans ! Les labels de certifications de l'huile de palme ne garantissent aucunement l'absence d'impact sur les forêts, la biodiversité et le réchauffement climatique.

Pensons aux forêts, aux orangs outangs, aux populations, à nos enfants, aux débouchés de notre agriculture.

Signez la pétition contre l'utilisation de l'huile de palme sur change.org  http://chn.ge/2LFBKPY   pour mettre la pression sur E. Macron et Total.

Emmanuel Macron doit essayer à minima de mettre ses paroles "make the planet great again" en conformité avec les actes de son gouvernement, qui n'a démontré aucun engagement écologique ! 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.