Une belle journée

Le général De Gaulle disait de lui qu'il était cruellement inutile. Ceci dit, il n'existe aucune cruauté utile à mon avis.

Le général De Gaulle disait de lui qu'il était cruellement inutile. Ceci dit, il n'existe aucune cruauté utile à mon avis.

Le jour de la mort de ce scélérat, je me trouvais au Luxembourg par une belle journée ensoleillée, ce qui était plutôt rare dans ce petit pays et j'avais profité de l'occasion pour fêter la nouvelle dans un restaurant marocain, bien que  déçu par l'attitude de quelques tristes soumis qui faisaient semblant d'être affectés par la disparition de leur bourreau, avec leur regard de chien battu accroché à la télé, ils suivaient l’enterrement  de ce criminel comme s'il s'agissait de leur père, l'un d'eux faisait particulièrement pitié, à part qu'il avait une tête à chier, il avait ajouté : «  Moi j'ai vraiment peur… » , un sévère syndrome de Rabat.

En effet, de sa tombe, il y a déjà plus de  20 ans, le tyran continue de nos jours à terroriser ces opprimés partout dans le monde et  tant que les marocains ne se décideront pas à en découdre avec cette vermine de monarchie, ils passeront le reste de leur existence tels des esclaves.

A l’époque, j'avais aussitôt quitté les lieux en disant : 

«  Dieu merci que la mort existe ! » , sans oublier bien entendu de payer un petit coup à tout le monde, car j'étais content, et je tenais à ce que personne ne me gâche ma belle journée.

 

Hassan 2 Hassan 2

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.