L'AMBASSADE DE LA GUINÉE ÉQUATORIALE DE L'AVENUE FOCH N'EST PAS UNE AMBASSADE

La COALITION CORED apporte la preuve à la COUR INTERNATIONALE DE JUSTICE de LA HAYE, que l'Ambassade de la République de Guinée équatoriale située avenue FOCH n'est pas une ambassade, son mode de fonctionnement ne ressemblant en rien à une mission diplomatique.

Il aura fallu le 12 octobre 2018, soit 50 ans après l'indépendance espagnole qui aura permis au régime d'OBIANG, pire que celui de FRANCO, non seulement de s'installer pendant 39 ans mais encore de perdurer grâce à l'assassinat systématique des opposants ou à leur mise en détention, à la torture institutionnelle, et à la corruption dans toute sa splendeur.

Le 12 octobre, un groupe d'africains en mal d'hébergement sont venus avenue FOCH, confisquer les biens mal acquis des dictateurs équato-guinéens pour installer des africains dans ce lieu qui est prétendument une ambassade et qui comporte 101 pièces ou appartements et dans laquelle 90 pour cent sont inoccupées.

A l'heure ou Madame la Maire de PARIS va mettre à disposition de femmes sans abri deux magnifiques salons de l'hôtel de ville de PARIS, il a semblé naturel à ces frères d'AFRIQUE de venir confisquer un bien mal acquis en l'occupant pour rendre service aux africains en mal de logement.

Qui plus est, ce lieu, du temps ou il appartenait au fils OBIANG était inoccupé 10 mois par an et était une véritable provocation par rapport aux sans abris et aux 80 pour cent de la population équato-guinéenne qui vit en dessous du seuil de pauvreté dans le 3ème pays producteur de pétrole d'Afrique dont le produit du sous-sol a servi à construire des infrastructures dont le but premier était d'enrichir les dirigeants du pays et leur famille par un système de commissionnement occulte qui a permis au dictateur OBIANG de se constituer une fortune personnelle évaluée par FORBES à 600 millions de dollars, pendant que le fils OBIANG gaspille le trésor qui aurait dû profiter au peuple dans des achats compulsifs et dérisoires qui font l'objet de confiscations, en FRANCE, en SUISSE, au BRÉSIL, etc. et cette liste n'est pas close et ne fait que commencer.

POURQUOI L'AMBASSADE DE LA GUINÉE ÉQUATORIALE DE L'AVENUE FOCH N'EST PAS UNE AMBASSADE ?

Tout d'abord par le fait que la décision de l'implanter et de la maintenir avenue FOCH est le fruit du cerveau de personnes qui n'ont aucune formation diplomatique, aucune ambassade ne peut s'installer dans un pays sans avoir l'autorisation préalable du pays d'accueil.

Ensuite, le fait d'avoir tenté de faire reconnaître qu'une ambassade est un lieu dans lequel on trouve une discothèque, une salle de jeux, un salon de coiffure et des robinets en or est une plaisanterie de mauvais goût.

De plus, aucune ambassade dans le monde fonctionne en mode "portes ouvertes", sans sonnerie à l'entrée, sans vigile de contrôle, sans personnel à l'accueil, autrement dit un lieu dans lequel on entre comme dans un moulin... et bien dans la soit disant ambassade de guinée équatoriale de l'avenue FOCH, c'est le cas !

Une video qui circule sur les réseaux sociaux nous a montré qu'au moment même ou des manifestations importantes par le nombre des participans et leur détermination avaient lieu devant l'Ambassade de MADRID de la part d'équato-guinéens venus suite à la conférence de presse de la CORED dénoncer les crimes et assassinats du régime d'OBIANG, on a pu voir sur cette vidéo un groupe d'africains motivés contre la corruption des chefs d'état africains venus en commando pour confisquer l'immeuble de l'avenue FOCH considéré comme un bien mal acquis au profit des dictateurs dont la famille OBIANG est une parfaite illustration, sachant que tous ces biens appartiennent aux africains et doivent par conséquent revenir aux africains, ce qui explique la mission dont ils se sont investis.

Ce qui démontre que l'Ambassade de l'avenue FOCH ne ressemble en rien à une ambassade, c'est que ce groupe d'africains a prouvé en ayant pu pénétrer dans l'enceinte de la soit-disant Ambassade, sans avoir besoin de sonner ou de fracturer une porte ou une fenètre, non et c'est une grande première dans le monde entier : on peut rentrer dans la soit disant ambassade de l'avenue FOCH à PARIS 16ème sans sonner à la porte, sans avoir les clefs, sans le moindre accueil à la réception, car on entre dès le milieu de la matinée sans rencontrer le moindre chauffeur dans les véhicules de l'ambassade et de l'ambassadeur en stationnement dans la cour, sans rencontre le moindre vigile ou personnel d'accueil devant ou derrière la porte, sans le moindre sas de contrôle, sans le moindre employé au rez-de chausse, ni au premier étage, ni au second, voilà comment un immeuble qui est estimé à plus de 100 millions d'euros est utilisé...

Il aura fallu, et le film nous le montre, qu'il faille arriver au 3ème étage de l'immeuble pour commencer à rencontre des secrétaires avec un enfant qui se sont contentés dans un premier temps de refuser que l'on filme... ce qui bien entendu n'a pas été suivi d'effet, ce qui nous aura permis d'apprendre ce qu'est une Ambassade gérée par l'Ambassadeur MIFUMU en tant que représentant plénipotentiaire et extraordinaire du dictateur OBIANG....

https://www.facebook.com/784632574934795/videos/175774006642117/

Oui effectivement, cela est extraordinaire... et c'est du jamais vu en matière de laxisme et de laisser-aller dans la gestion des biens publics confiés.

Compte tenu de ce qui précède, il conviendra de porter ces informations à l'attention de la COUR INTERNATIONALE DE JUSTICE DE LA HAYE, avec le film témoin qui est la meilleure illustration de ce qui précède, sur ce qu'est une Ambassade de la guinée équatoriale sur le territoire français, par rapport aux prétentions invoquées devant la Cour pour justifier cette implantation insolite et surréaliste...

Le plus drôle est que l'Ambassadeur présent dans les lieux a préférer quitter l'avenue FOCH précipitamment, sans oser faire face à ce groupe pour leur demander de partir, ou appeler la police non l'Ambassadeur a préféré fuir comme un voleur, la queue basse.... ou plutôt couvert de honte, comme un général en retraite qui n'a pas su faire face à la situation et qui a géré l'Ambassade de la plus mauvaise façon qui soit en facilitant l'accès à ceux qui étaient venus confisquer et squatter un bien mal acquis de la dictature familiale du régime d'OBIANG.

Voilà ce qu'est l'Ambassade de la République de Guinée équatoriale en FRANCE, un lieu unique dans lequel on peut rentrer ou sortir sans la moindre difficulté... ce qui n'est pas le cas du pays dans lequel la signature du Président ne vaut rien qu'il s'agisse de loi d'amnistie, de libération de tous les prisonniers politiques ou de vraie table ronde, ou d'engagements contractuels, mais ou il faut un visa donné par le fils OBIANG pour sortir du pays...

La COALITION CORED qui représente 20 partis politiques et associations en exil :

Liste des 20 partis politiques et Associations composant la Coalition CORED :

- CANDIDATURA INDEPENDIENTE DE GUINEA ECUATORIAL (CIGE) - UNIÓN PARA LA DEMOCRACIA Y EL DESARROLLO SOCIAL (UDDS) - COMITÉ DEL MANDO REVOLUCIONARIO (CMR) - MOVIMIENTO PARA LA AUTODETERMINACIÓN DE LA ISLA DE BIOKO (MAIB) - PARTIDO POLITICO UNIÓN POPULAR (UP) - CONGRESO NACIONAL DE LOS PUEBLOS DE GUINEA ECUATORIAL (CNPGE) - ACCIÓN POPULAR DE GUINEA ECUATORIAL (APGE) - ACTIVISTA SOCIEDD CIVIL DHERIDA (ASCA) - ASOCIACIÓN PARA LA TRANSPARENCIA EN GUINEA ECUATORIAL (ASOGET) - RADIO MACUTO (LA VOZ DE LOS SIN VOZ) - PARTIDO CONSERVADOR DE GUINEA ECUATORIAL (PCGE) - ACTIVISTA POR LOS DERECHOS CIVILES (ADV) - COMITÉ DE RESISTENCIA POPULAR (CRP) - ACTIVISTA POR LAS LIBERTADES SOCIALES (ALS) - ACTIVISTA ACCIÓN FEMENINA DE GUINEA ECUATORIAL (AFGE) - ACTIVISTA CULTURAL - ACTIVISTA CÍVICO PARA LIBERTADES, DEMOCRACIA Y EL ESTADO DE DERCHO - ACTIVISTA CONSEJERO ESTRATEGICO DE LA OPOSICIÓN (ACEO) - ACTIVISTA ACCIÓN SOCIAL, POLITICO Y ECOLOGICO (ASPE) - ACTIVISTA Y PERSONA ADHERICA A LA COALICIÓN CORED

demande à la COUR INTERNATIONALE DE JUSTICE de prendre en compte la réalité des faits masqués par les déclarations faites par les avocats du dictateur OBIANG NGUEMA MBASOGO, président de la république de Guinée équatoriale, qui montrent que l'Ambassade de l'Avenue FOCH à PARIS ne peut en aucun cas être reconnue comme une Ambassade.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.