Budget de l'Elysée: plus pour les réceptions, moins pour les aides sociales

Depuis 7 ans, le député apparenté socialiste René Dosière tente de décortiquer les informations que veut bien transmettre l'Elysée sur son budget de fonctionnement. En quelques mots : "L'Elysée fait trop de littérature et pas assez de mathématiques".

Depuis 7 ans, le député apparenté socialiste René Dosière tente de décortiquer les informations que veut bien transmettre l'Elysée sur son budget de fonctionnement. En quelques mots : "L'Elysée fait trop de littérature et pas assez de mathématiques".

"http://www.dailymotion.com/video/x9ln7p_dosiere-critique-le-budget-de-lelys_news"

 

Tout est dit dans cet entretien par René Dosière : malgré la volonté affichée de rigueur, les dépenses de l'Elysée sont en forte hausse d'environ 18.5% en un an. Difficile de détailler cette hausse car malgré la volonté affichée de transparence, les dépenses ne sont pas ventilées dans les différents postes. Cependant, l'examen attentif de Mr Dosière a permis de donner les deux exemples symboliques suivants :

 

1/ les frais de réception à l'Elysée (par exemple la Garden Party en 2008) et de communication augmentent fortement.

 

2/ les aides sociales de l'Elysée, qui servent comme ultime recours à des citoyens en situation difficile, diminuent fortement (-50%).

 

Pas besoin de faire de longs discours, les choix idéologiques se retrouvent symboliquement au coeur même de la gestion du palais de l'Elysée. Triste réalité des chiffres face aux mensonges d'homme politique. Merci au député Dosière de faire ce travail pour éclairer les citoyens ... il n'est pas sur que son travail de parlementaire indépendant soit reconnu à sa juste valeur par l'Elysée.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.