Privilégier l'Intérêt Collectif ... On connait la Musique !

Dans cet article, vous allez découvrir dans quelles circonstances, le nouveau Directeur de Musique de l'Ecole de Musique d'Achicourt est arrivé à son poste

La Musique est un cri qui vient de l'intérieur ... du cercle familial ...

Rappelez-vous chez Lectrices et Lecteurs, la période péremptoire à la nomination de la Nouvelle Majorité : Jean-Paul Leblanc nous distillait son argumentaire sur le fait de privilégier l'intérêt collectif par rapport à l'intérêt particulier.

Pourtant Pascal Lachambre n'avait jamais fait profiter ses proches de sa position de Maire ou de President de la Communaute Urbaine d'Arras 

Jean-Paul Leblanc voulait bien mettre les points sur les I d'où une déclaration sur l'honneur de ne pas contraindre les règles édictées ci-dessous :

La Charte des Valeurs d'Achicourt Autrement La Charte des Valeurs d'Achicourt Autrement

 

"Privilégier l’intérêt Collectif", c’était un des engagements du candidat Leblanc
Privilégier, cela ne veut pas dire garantir, quelques fois, on peut même passer outre ... Du jamais vu dans la commune d'Achicourt tout de même .. C'est cela faire "autrement"...

Il n'y a pas de fumée sans feu

Un post Facebook pendant la campagne des municipales de 2020 avait été posté sur une page d'une liste d'opposition par un auteur inconnu, et mettait en garde sur les prochains agissements de notre Maire actuel :

Je souhaitais porter à la connaissance de chacun des éléments concernant la liste LEBLANC / DAL POS soit « Achicourt Autrement » car j'ai été interpellé par ce que j'ai découvert. ....
Autre information qui circule sur le poste de directeur de musique que vous défendez dans votre post du 22/05 pour le pérenniser (car l’offre d’emploi annonce un CDD). On a échos que votre gendre est très intéressé pour y accéder (lui-même en parle à qui veut l’entendre). On ne doute pas non plus qu’il y parvienne si vous êtes en place !! En sachant que ce type de poste est payé 35 heures pour 20 heures effectuées + les vacances scolaires, vous comprendrez que pour les habitants ce n'est pas judicieux d'entendre ce discours lorsqu'on est dans une période où on cherche à limiter les dépenses, que chaque citoyen se serre la vis financièrement et que les impôts sont de plus en plus lourds !
En ayant connaissance de ces informations et si on creuse on trouvera d’autres choses mais vous représentez à mes yeux la caricature du politique qui fonctionne uniquement par intérêt et prêt à tout pour accéder au titre. D’ailleurs, quel intérêt à devenir maire à 69 ans ? Pour l'argent, peut être car vous, Maire et madame DAL POS, adjointe, ça monte à + de 3000 euros/ mois en plus de votre retraite. Mais je pense que c'est surtout l'accès à la notoriété et en cet instant savoureux où vous espérez qu'on vous appellera « Monsieur Le Maire » et ce à n’importe quel prix avec la présence de candidats tels que décrits ci-dessus!! J’invite donc chacun à diffuser cette information afin de comprendre à qui on a vraiment à faire !! Ainsi allez voter pour qui vous voulez mais surtout pas pour cette liste!!

Le profil Facebook ayant disparu, impossible de demander plus de renseignements sur les éléments avancés mais il s'avère que cette personne aurait vu vrai (au moins sur le nouveau Directeur de Musique)

La nomination officielle autrement

Voici la nouvelle façon de faire des nominations : publications dans le bulletin communale, les conseils municipaux verront plus tard.
Bien sur, cela se fait sans concerter personne : nous sommes bien dans "l'Autrement"


Nomination officielle de Maxime Lavoine en tant que Directeur de Musique d'Achicourt Nomination officielle de Maxime Lavoine en tant que Directeur de Musique d'Achicourt

Preuve formelle que Maxime Lavoine est bien le beau fils de Jean-Paul Leblanc Preuve formelle que Maxime Lavoine est bien le beau fils de Jean-Paul Leblanc

Que dit la législation ?

Étape supplémentaire sur le chemin de la purification des mœurs démocratiques, la loi n° 2017-1339 du 15 septembre 2017 pour la confiance dans la vie politique interdit aux membres du gouvernement, aux parlementaires et aux autorités territoriales - dont les maires - de compter parmi les membres de leur cabinet trois catégories de personnes, au motif que ces proches seraient, justement, trop proches.

Le maire ne pourra pas recruter, selon les termes exacts du texte de loi : « 1° Son conjoint, partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou concubin ; 2° Ses parents ou les parents de son conjoint, partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou concubin ; 3° Ses enfants ou les enfants de son conjoint, partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou concubin », sauf à encourir une peine de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.

Le soupçon légitime de la très exigeante vertu moderne ne s’arrête pas à ce « premier cercle » des membres de la famille. Cinq autres catégories de personnes ne pourront être employées au cabinet du maire (dans les communes de plus de 20 000 habitants) que si la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique en est informée sans délai. Il s’agit de :

  1. « Son frère ou sa sœur, ou le conjoint, partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou concubin de celui-ci ou celle-ci ;
  2. L’enfant de son frère ou de sa sœur, ou le conjoint, partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou concubin de cet enfant ; 
  3. Son ancien conjoint, la personne ayant été liée à elle par un pacte civil de solidarité ou son ancien concubin ; 
  4. L’enfant, le frère ou la sœur des personnes mentionnées au 3° » 
  5. ou le frère ou la sœur des personnes dont le recrutement est interdit.

Par conséquent et par exemple, il est strictement interdit à un maire de recruter le fils de sa nouvelle épouse. Quant à la sœur de l’ancienne concubine du maire, ou le mari de la nièce du maire, ils ne peuvent être recrutés sans prévenir la haute autorité.

La Loi a oublié la bru et le gendre ! De plus, tous les critères mentionnés ne concernent que les communes de plus de 20 000 habitants excluant Achicourt de la règlementation ...

Le Maire n'a donc aucune obstruction à employer sa concubine et son beau-fils. Seule la morale peut lui faire opter pour ne pas le faire. Apparemment il ne juge pas amorale les emplois cités ci-dessus et sur 20 candidats au poste, il aurait retenu son beau-fils en toute impartialité (rappelez-vous qu'il privilégie, tout comme ses prédécesseurs, la priorité sur l’intérêt collectif et non sur les intérêts personnels.
N'est pas blanc comme neige qui veut ...

Source officielle : https://www.courrierdesmaires.fr/73011/emplois-familiaux-la-bru-disparue-la-confiance-dans-le-legislateur-vacille/


Comment réagissent les oppositions face aux emplois familiaux ?

Les principales listes d'opposition siégeant au Conseil Municipal ne se sont pas fait entendre officiellement sur cette nomination et sur le fait que Jean-Paul Leblanc emploie une personne de sa famille.

Seul l'opposant Patrice Magneron via son blog a eu le courage de donner son point de vue de façon publique.
Nous aimerions que les autres listes d'opposition prennent place au débat sur le sujet.

A noter, que vous avez été nombreux à nous contacter pour que nous publissions un article sur le sujet, comme quoi, nommer des proches n'est pas un bon signal pour la démocratie et vous êtes nombreux a être vigilants.

Merci à vous, chères Lectrices et Lecteurs de ce blog de continuer à le lire, à en parler autour de vous et à partager son contenu.
C'est tous ensemble que nous renforcerons la démocratie, la vérité et la vigilance envers ceux qui veulent prendre notre droit le plus cher : le droit à la liberté d'expression.

Lien de notre page Facebook : https://www.facebook.com/Achicourrier-102645585470969
Lien de notre compte Twitter : https://twitter.com/Achicourrier
Si vous souhaitez réagir / apporter des précisions à cet article, vous avez la possibilité de nous contacter sur l'adresse achicourrier@gmail.com

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.