Destruction de la piscine municipale d'Achicourt

Comme à son habitude, la puissante CUA a décidé d'un nouveau projet sur la commune d'Achicourt sans associer les habitants aux décisions qui les concernent

La CUA décide, Achicourt exécute bis repetita 

Cette fois-ci même plus besoin de faire une "maison du projet" pour consulter la population sur l'avenir de la piscine municipale.
"Devenez Acteur de votre Ville" (le slogan de campagne de notre bien-aimé Maire d'Achicourt) devient "Devenez Spectateur de votre Ville".

Décidemment il s'en est passé des choses le 3 juin 2021 pour la commune d'Achicourt, après la publication de la fiche projet de la nouvelle médiathèque a été décidé en catimini et sans consulter la population de détruire et de construire une nouvelle piscine.


Des coûts de maintenance trop importants pour la commune d'Achicourt

15 jours après son arrivée à la Mairie d'Achicourt, Monsieur le Maire avait déjà manifesté son envie d'avoir une nouvelle piscine sur Achicourt. Si il s'était bien gardé d'en parler pendant la campagne, il avait déjà en tête de la construire en haut du Belloy près de sa résidence principale avant qu'il ne change d'avis sous la pression.

La piscine tournesol sera détruite car les coûts de réhabilitation sont trop important (environ 940 000 € HT de coûts de réhabilitation contre 6 000 000  € HT pour la construction de la nouvelle piscine donc 6 fois plus important pour détruire et reconstruire).

Ainsi la CUA a décidé de tout raser et de "maintenir un équipement structurant au sein d’un quartier en Politique de la ville (4 As)" indique le document de la préfecture.


Combien cela coûte aux finances publiques ?

Estimation du coût du projet 6 000 000 €HT dont :
• Etudes (maîtrise d’œuvre) : 800 000 €HT
• Travaux : 5 200 000 €HT

Plan de financement :
Part du porteur CUA : 1 800 000 € (30%)
Subventions attendues :
- État : 1 500 000 € (politique ville+ DSIL)
- Région : 1 500 000 € (politique sports + PRADET)
- Département : 1 200 000 € (politique sports + proximité collège) 


Pourquoi tout casser pour tout reconstruire ?

Fallait-il absolument détruire la piscine ou tout simplement la rénover tout en transférant la compétence de gestion à la CUA ?
Rappelons que les nouvelles constructions ne sont pas exemple de défauts (travaux de maintenance de la piscine Aquarena par exemple ...)


En résumé 

Achicourt n'aura plus en charge les frais de fonctionnement et de rénovation de sa piscine ce que est un bon point pour les finances de la Ville.
En contrepartie et en toute logique, la dotation par habitant pour la deuxième commune de la CUA va baisser ...

La formule de calcul de la dotation par commune étant impossible à trouver, nous ne pouvons savoir quels seront les montants des prochaines dotations pour Achicourt.

Nous imaginons que Monsieur le Maire est sur le fait accompli et qu'il aura jugé bon de pencher vers la reconstruction de la piscine en faisant perdre une partie de la dotation par habitant à la commune d'Achicourt (qui n'a pas été consultée) de façon durable ...


Lien de notre page Facebook : https://www.facebook.com/Achicourrier-102645585470969
Lien de notre compte Twitter : https://twitter.com/Achicourrier
Si vous souhaitez réagir / apporter des précisions à cet article, vous avez la possibilité de nous contacter sur l'adresse achicourrier@gmail.com

La Piscine Tournesol d'Achicourt La Piscine Tournesol d'Achicourt

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.