ACID
Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion
Abonné·e de Mediapart

66 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 mars 2021

ACID
Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion
Abonné·e de Mediapart

Pour la réouverture des salles de cinéma

Vingt cinémas aux quatre coins de France ont accueilli des projections et rencontres avec des cinéastes autour de films, dans la joie et le respect le plus strict des consignes sanitaires. Cette mobilisation a également pris la forme d’un manifeste signé par de nombreux syndicats et organisations, des cinéastes, des spectateurs.trices et des professionnel.lle.s du cinéma.

ACID
Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il y a un an, les salles de cinéma ont fermé. 
Il y a un an, cela était sans doute la seule chose à faire.
Avec l'été, les salles ont rouvert, en veillant avant tout à la santé des spectateurs et des spectatrices. Ces retrouvailles furent belles, émouvantes. Le cinéma nous avait manqué.
Mais sont venus les couvre-feu, une nouvelle fermeture des salles, puis une hypothétique réouverture finalement avortée.
Et nous n'avons pas compris.
Nous n'avons pas compris les décisions d'un gouvernement qui admet lui-même, dans ses prises de parole publiques, des faits solidement et scientifiquement établis, à savoir que les lieux de culture – et singulièrement les salles de cinéma – ne sont pas des foyers de contamination.
Depuis plusieurs mois, nous vivons donc dans l'expectative et l'incertitude, tandis que la morosité croît, tandis que l'absurdité de ces consignes se fait de plus en plus jour, tandis que nous nous atomisons, renvoyés à nos solitudes plus ou moins connectées. Adieu commun, bonjour tristesse.
Ce week-end, nous avons décidé de refuser cet état de fait et d'oser, tout simplement, faire notre métier : ouvrir des salles, accueillir du public, montrer des films.
En agissant ainsi, nous avons montré que l'accès à la culture peut et doit être garanti, même et surtout dans une telle période de désarroi collectif.
En agissant ainsi, nous avons montré que nous sommes capables d'accueillir des spectateurs et des spectatrices dans le respect d'un protocole sanitaire solidement éprouvé, et avec ce même sérieux pouvoir accueillir les classes et continuer à participer à l’éducation artistique de tous les enfants privés d’art et de culture.
En agissant ainsi, nous avons pris nos responsabilités et assumé avec fierté notre mission d'intérêt général. Alors que nous n'avons jamais autant été pris dans un flux ininterrompu d'images et de signes, la pause et la réflexion que la séance de cinéma permet, le recul qu'elle donne vis-à-vis du tumulte du réel, tout cela contribue à nous maintenir en éveil, conscients, pleinement sujets. Il en va de l'expérience commune qu'offre la salle comme de la démocratie : il nous incombe de la chérir et d'en prendre soin.
C'est ce que nous avons fait. Ni plus, ni moins.
Nous avons entr'ouvert nos salles pour faire du triste anniversaire de la fermeture des salles de cinéma une fête collective propice à contrer le marasme général par la joie d'être ensemble, tous ensemble.
En ouvrant nos salles, nous avons l'espoir et l'ambition d'avoir ouvert une brèche.
Nous affirmons la nécessité de remettre les lieux de culture à la place qui leur revient et dont ils ont été chassés : au cœur de la cité et donc au cœur du discours politique.
Nous résistons, nous persisterons.

Les 20 salles ayant participé à l'action :

  • Le Beaulieu - Bouguenais
  • Le Lux - Caen 
  • Le Grand Bleu - Carhaix
  • Le Cigalon - Cucuron
  • Le Club - Douarnenez
  • L’Espace Robert Hossein - Scènes et Cinés à Grans
  • Ciné Roch - Guéméné-sur-Scorff
  • Le Luxy - Ivry-sur-Seine
  • Le Trianon - Lion-sur-Mer
  • Cinéma Atmosphère - Marcoussis
  • La Baleine - Marseille
  • Le Gyptis - Marseille
  • Le Régent - Montrichard
  • Le Cinématographe - Nantes
  • Les Carmes - Orléans
  • Le Méliès - Port-de-Bouc
  • Cinéma Saint-Paul - Rezé
  • Le Lutétia - Saint-Herblain
  • Le Bretagne - Saint-Renan
  • Le Zola - Villeurbanne

Les structures associées :

  • Ad Vitam
  • ADDOC - Association des Cinéastes Documentaires
  • AFCA - Association Française du Cinéma d'Animation
  • L'Agence du Court Métrage
  • AFC - Association française des directeurs de la photographie
  • APPA - L'Association des Producteurs & Productrices en Auvergne-Rhône-Alpe
  • ARDA - Association des Directrices et Directeurs de Casting
  • ARNO - Association des auteurs et réalisateurs de Normandie
  • Arras Film Festival
  • Artisans du film
  • ARTS - Association Régional des Techniciens du Sud est
  • Association Alcimé Aubagne 
  • Association Courtivore (festival du court-métrage de Rouen et Mont-Saint-Aignan
  • Association L'Etna
  • Carrefour des Festivals
  • Ciné St-Leu d'Amiens
  • Cinéma l'Archipel
  • Clair Obscur / Festival Travelling à Rennes
  • CLAP - Cercle Libre des Attaché.e.s de Presse
  • Clap 89
  • DIRE - Distributeurs Indépendants Réunis Européens
  • Documentaire sur grand écran
  • Festival A l'Est de Rouen
  • Festival Cinéma d'Alès - Itinérances
  • Festival d'Anères
  • Festival des Cinémas d'Afrique du Pays d'APT
  • FESTIVAL INTERNATIONAL DE FILMS DE FEMMES DE CRETEIL
  • Festival International du Film d'Amiens
  • Festival International du Film de Montagne d'Autrans
  • Festival Klap Klap
  • FrenchMania
  • Le GREC
  • Images en bibliothèques
  • Imago tout le cinéma 
  • L'ARBRE - Association des auteurs-réalisateurs en Bretagne
  • L'hybride à Lille 
  • la Plateforme (pôle audiovisuel pays de la loire)
  • Les amis du Réel
  • Les escales documentaires (La Rochelle)
  • LPA
  • MJC Philippe DESFORGES
  • NAAIS (Nouvelle-Aquitaine)
  • PEÑA-Produire En Nouvelle Aquitaine
  • Le Polygone étoilé
  • RegardOcc - Association de cinéastes
  • Revue Jeune Cinéma
  • SCA - Scénaristes de Cinéma Associés
  • SDI - Syndicat des Distributeurs Indépendants 
  • SPI - Syndicat des Producteurs Indépendants
  • SPIAC - CGT
  • SRF - Société des Réalisateurs de Films
  • Syndicat de la Critique
  • Union des Chefs Opérateurs
  • Wild Bunch

Parmis les signataires :

Mathieu Amalric, Swann Arlaud, Xavier Beauvois, Lucas Belvaux, Thomas Bidegain, Juliette Binoche, Romane Bohringer, Damien Bonnard, Céline Bozon, Emmanuel Bourdieu, Laure Calamy, Patric Chiha, Jean-Louis Comolli, Catherine Corsini, Pierre Deladonchamps, Emmanuelle Devos, Olivier Ducastel, Philippe Faucon, Sophie Fillières, Stéphane Foenkinos, Yann Gonzalez, Alain Guiraudie, Patricio Guzmán, Clothilde Hesme, Lech Kowalski, Irina Lubtchansky, Corinne Masiero, Claire Mathon, Nicolas Maury, Grégory Montel, Anna Mouglalis, Mariana Otero, Géraldine Pailhas, Antonin Peretjako, Caroline Poggi, Gilles Porte, Axelle Ropert, Philippe Rouyer, Céline Sallette, Niels Schneider, Pierre Schoeller, Gaspard Ulliel, Karin Viard, Caroline Vignal, Maud Wyler ...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Éducation et enseignement supérieur
Prof harcelée par l’extrême droite : « Maintenant, il faut une protection policière pour réfléchir sur la fraternité ? »
Sophie Djigo, enseignante de philosophie en classe préparatoire à Valenciennes, a été la cible d’une campagne en ligne parce qu’elle organisait une sortie pédagogique dans une association d’aide aux migrants à Calais. Elle demande à l’Éducation nationale de « protéger les collègues ».
par Célia Mebroukine
Journal
Drones, « exosquelettes » et nouvelles brigades : comment Darmanin va dépenser ses milliards
Les députés ont adopté mardi la version sans doute définitive de la Lopmi, ce texte qui fixe les objectifs et moyens des forces de l’ordre pour les cinq prochaines années. Elle prévoit une augmentation de leur budget de 15 milliards d’euros, dont la moitié sera consacrée à la numérisation de l’ensemble de leurs activités.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Justice
Affaire « Paul Bismuth » : Sarkozy prend ses distances avec les autres prévenus
L’ancien président conteste avoir commis la moindre infraction, malgré des enregistrements diffusés par la cour d’appel de Paris indiquant le contraire. À l’entendre, il n’était « pas passionné de procédure pénale », à l’inverse de Thierry Herzog, son ami avocat, et de l’ex-magistrat Gilbert Azibert.
par Michel Deléan
Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
La liberté d’aller et venir entravée pour les habitant⋅es de Mayotte
Le Conseil constitutionnel a jugé conforme à la Constitution les contrôles d’identité systématiques sur l’ensemble du territoire de Mayotte sans limite dans le temps. Il assortit sa décision d’une réserve qui apparait vide de sens : ces contrôles ne peuvent s’effectuer « qu’en se fondant sur des critères excluant […] toute discrimination », alors qu’ils apparaissent par essence discriminatoires.
par association GISTI
Billet de blog
Mineurs isolés à Paris : "C’est le moment d’agir, aidez-nous à quitter cette merde !"
Cela faisait depuis juin 2022 que des mineurs exilés isolés survivaient sous le pont Nelson Mandela, sur la rive droite des quais de Seine de la ville d’Ivry. En six mois, plus de 400 jeunes se sont retrouvés là-bas, faute d’autre solution. Ce matin, ils ont enfin été pris en charge, non sans peines et non sans luttes. Retour sur ces derniers jours de survie et de mobilisation.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Morts en Méditerrannée : plainte devant la CPI contre la violence institutionnelle
La plainte va soulever la question de la responsabilité de l'Italie, Malte, la commission européenne et l'agence Frontex dans le bilan catastrophique de plusieurs dizaines de milliers de noyés en Méditarrannée depuis 2014, au mépris du droit international et des droits humains. Questions sur la violence institutionnelle à rapprocher du projet de loi contre les migrants que dépose l'exécutif.
par Patrick Cahez
Billet de blog
Loi Darmanin contre les étranger·e·s : danger pour tou·te·s !
Ce mardi 6 décembre a lieu à 17H00 un premier « débat » sur l'immigration à l'Assemblée nationale initié par Gérald Darmanin préparant une loi pour le 1er trimestre 2023. Avec la Marche des Solidarités et les Collectifs de Sans-Papiers, nous serons devant l'Assemblée à partir de 16H00 pour lancer la mobilisation contre ce projet. Argumentaire.
par Marche des Solidarités