Ne revenons pas sur la carrière et les idées de Chevenement, ses amis de gauche s'en chargent très bien, encore qu'il est bon de rappeler que l'ancien ministre de Jospin a expulsé des immigrés que la même facon que Pasqua.

 

Non, ce qui nous choque, nous les contribuables parisiens, c'est que cet archi cumulard, ce millionnaire de la République, cette caricature de la Caste des 500, bénéficie un HLM parisien et se moque de la recommandation de la RIVP.

Chevenement, énarque, a une retraite de ministre. Il a eu des mandats locaux en veux-tu en voila, dans le territoire de Belfort, dont il est toujours sénateur. Selon le Parisien, Jean-Pierre Chevènement a notamment un appartement de 120 m2 rue Descartes pour 1271 euros de loyer par mois, et Libération (et non pas le Cri du Contribuable) titrait il y a quelques mois ceci :


chevenement+hlm.jpg

 

Pourtant, cette affaire est connue au moins depuis 2007, si on en croit l'Express.

 

Les contribuables Parisiens, de gauche comme de droite, sont fatigués de ces donneurs de leçons, assujetis à l'ISF, qui sont toujours prompts à voter des taxes qui ne frappent que les manants de la classe moyenne. Cette affaire de HLM est encore un argument de plus en faveur de la privatisation pure et simple de ces derniers.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.