Billet dur pour... Sanseverino

Vendredi 27 mai, lors d'un concert au théâtre de Cachan, dans les Hauts-de-Seine, le chanteur s'est adonné à une démonstration de vulgarité et d'agressivité. Sous ses airs de rocker « cool et décontracté », Sanseverino n'en est rien. Méprisant, vulgaire et agressif, il manque totalement de respect aux organisateurs et, surtout, au public venu l'écouter, et va jusqu'à jeter une guitare sur un jeune de 17 ans.

Article sur http://www.acturevue.com


 

Il y a des personnalités qu'il vaut mieux ne pas connaître « en vrai », mais seulement derrière notre écran de télévision ou leur album. Cela, on le savait déjà, et Sanseverino ne fait pas exception.

 

Vendredi soir, lors d'un concert à Cachan (Hauts-de-Seine), le chanteur s'est emporté contre un spectateur qui le filmait. Muni d'une caméra de grande qualité, le jeune homme a commencé à filmer à la fin du concert, alors que Sanseverino entamait l'une de ses dernières chansons.

 

L'apercevant dès le début du morceau, le chanteur s'est stoppé net et s’est exclamé :

 

« Qu'est-ce qu'il fait celui-là avec sa grosse caméra ?! C'est ton père qui te l'a payé ? Le mec a une caméra à 1 milliard d'euros ! ».

 

Puis, il s’est approché du bord de la scène :

 

« Arrête tout de suite de filmer, tu me casses les couilles ! ».

 

Après quoi, il a jeté sa guitare sur le jeune homme, visiblement pris au dépourvu, ne comprenant pas bien ce qui lui arrivait.

 

Un membre de l'équipe de Sanseverino est venu lui retirer sa caméra pour l'emporter dans les coulisses.

 

Un incident qui survient après l'agacement du chanteur

 

Déjà, vers le milieu du concert, Sanseverino avait demandé à une maman entourée de ses deux jeunes enfants d'arrêter de le filmer avec son téléphone portable.

Au beau milieu de l'un de ses morceaux, il s'était exclamé « tu vas arrêter de me filmer toi ! ».

 

Se rendant compte probablement de la brutalité avec laquelle il s'était exprimé, le chanteur s'était ensuite justifié:


« Non mais c'est parce que la lumière de ton appareil me gêne. Sinon je m'en fous que tu filmes. Des vidéos pirates, tout le monde en fait ! ».


Mais visiblement, l'artiste ne s'en fichait pas tant que ça : quelques minutes plus tard, il jetait sa guitare sur un adolescent.

 

Un bel exemple de maîtrise de soi

 

Comment un artiste peut-il en arriver à une telle démonstration d'agressivité envers un de ses spectateurs ? Certes il est interdit de filmer ou de photographier les artistes dans les salles de concert. Néanmoins, on peut souligner qu'aucun message en ce sens n'a été passé au début du spectacle. Et quand bien même le jeune homme avait tort, cela justifie-t-il une offensive de la sorte ? Une intervention discrète du staff de Sanseverino ou des organisateurs aurait été certainement plus pertinente. Surtout que le jeune homme, âgé d'environ 17 ans, ne présentait pas une véritable menace.

 

Ténacité et rancune

 

L'incident aurait pu s'arrêter là, mais ce ne fût pas le cas. Teigneux et rancunier, Sanseverino a passé toute la fin du spectacle à faire des allusions à cet épisode. Après avoir récupéré sa guitare, le chanteur s'est exclamé « Puisqu'il y en a qui filment, on va arrêter de jouer » !

À la fin du morceau, venant saluer le public, il agita sa main en direction du jeune homme comme pour lui dire « tu mérites une fessée ». Enfin, alors qu'il entamait un nouveau morceau et demandait au public de l'accompagner il s'exclama « Chantez, c'est plus intelligent que de filmer ! ».

 

Un chanteur moins « cool » qu'il en a l'air

 

Finalement, sous ses airs de rocker « cool et décontracté », Sanseverino n'en est rien. Méprisant, vulgaire et agressif, il manque totalement de respect aux organisateurs et, surtout, au public venu l'écouter. Déjà, en janvier 2010, une internaute avait relevé ce comportement exécrable du chanteur. Sur un forum elle écrivait:

 

« Le personnage est devenu vulgaire allant jusqu'à insulter le public et lui faire un doigt d'honneur. Une fois de plus, désolée, franchement désolée mais je ne paie pas une place de concert pour me faire insulter ».

 

Pourquoi certains artistes se comportent ainsi ? Est-ce la notoriété qui leur monte à la tête, leur véritable nature qui se révèle et prend le dessus ou bien une défaillance dans l'organisation ? Dans tous les cas, c'est consternant.

Maud Coillard

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.