ESPACE DE PAROLE SYRIEN ( Non Censuré) - Je ne suis pas Firas Tlass

Message de Ghassan Jasmin qui a déjà ecrit dans cet espace en mai dernier. Il est maintenant revenu en Syrie où il travaille pour une ONG. Il veut ici nous faire partager son quotidien et nous parler de la famille Tlass . Cet espace est ouvert à tout syrien qui voudrait dire son point de vue .

Il est rare qu’on laisse un espace de parole libre à un citoyen syrien dans un média français, surtout quand celui-ci réfute complètement la version officielle racontée par les médias mainstream. Vous l’aurez compris, cela est rendu possible grâce à Adeline Chenon Ramlat que je ne saurais assez la remercier. C’est pour ça que je reviens m’exprimer ici.

Avant toute chose, comprenons-nous bien : je n’ai jamais été membre du parti Baas, ni d’autres d’ailleurs, je ne suis payé par personne non plus pour exprimer librement mon point de vue. Dieu (et la détentrice de ce blog) sait bien que nous menons un même combat bien que nous soyons physiquement loin du front (pas moi car maintenant je me trouve à peine à 1 km de la ligne du front), un combat acharné pour le rétablissement de la vérité et notre seule arme est la plume.

Après avoir vécu quatre ans en France, le pays que j’aimais et que j’aime encore, je suis revenu en Syrie mon pays natal.

Depuis mon dernier séjour à Damas, il y a deux ans, j’ai remarqué que les habitants sont de plus en plus optimistes, confiants et surtout fiers de leur armée, l’armée régulière syrienne, une armée de conscrits de toute la Syrie, de toutes  composantes confessionnelles et ethniques. Une armée dont les chefs meurent en héros dans les premiers rangs des champs de bataille.

 Il est bon de rappeler que la semaine dernière le général Issam Zaher Eddine (appelé Nafez Assad Allah comprendre Nafez «  le lion de Dieu ») est tombé en martyr à Houeijet Saguer dans le combat pour libérer Deir Ezzor, ville située l’Euphrate, à l’extrême Est de la Syrie. Pour votre information, ce Lion_ci, a résisté pendant plus de trois ans face au siège imposé par Daech qui encerclait la ville où vivaient plus de 100 000 civils. Il fut le chef militaire de la garde républicaine, les forces d’élite de l’armée, précisément la brigade 104. L’ironie où la fourberie plutôt c’est que L’Union Européenne, sous son minois hypocrite, l’avait frappé de sanctions : Interdiction de séjour dans l’un des pays de cette fédération d’Etats du vieux continent (sic) et, mieux encore, interdiction d'ouvrir un compte bancaire dans un établissement dans ces pays-là (re-sic) !!!

C’est ainsi que l’Europe combat le terrorisme islamique alors que les chefs de groupes terroristes étiquetés « modérés » se voient offrir libre accès voire même le droit d’asile , comme  par exemple elle l’a fait pour Abdul Razzak Tlass chef fondateur de la brigade Al Farouk . Il est déclaré refugié en France depuis  l’année dernière. Ce grand combattant de la « liberté » bombardait les quartiers de Homs avec tout ce qu’il possédait comme arme. Pire  que cela : C’est lui le chef d’un autre « rebelle » modéré (définissez moi le terme « modération » ) appelé Abou Sakar qui s’est fait filmé tout fier, mangeant un cœur d’un soldat syrien après l’avoir arraché de son corps ! cette scène a été montré dans l’excellente émission Un œil sur la planète – Syrie le grand aveuglement dont Adeline était consultante.

Nous sortons de l’horreur.

Nous en sortons et nous découvrons tous les jours de nouvelles horreurs…

Donc , vu d’ici, les gens considèrent surtout que notre armée a pu et a su, résister à des islamistes de tous poils, appelés par  des menteurs tantôt modérés, tantôt démocratiques…puis recyclés en « islamistes modérés » (laissez-moi rire !). Un islamiste n’est jamais modéré que quand il n’est pas au pouvoir !

Pourquoi les menteurs, pourquoi ses mensonges ?

Moi, je n’ai pas toutes les réponses mais  il y a des choses qui me choquent tellement que je veux le dire car , ici, avec la mort du lion de Dei Ezzor j’ai compris de nouveaux éléments et comme ces nouveaux éléments sont français , je vous les livre.

Bien que Zaher Eddine soit originaire de Souweida (a l’extrême sud), il n’a pas hésité à aller à Homs au centre, puis à Hassakeh au nord est, pour finir par mourir à Deir Ezzor or pas loi n de Deir Ezzor il y avait LAFARGE qui  a la compétence d’usage et de vente du béton.

Un actionnaire de marque de Lafarge est Firas Tlass, fils aîné de l’ancien ministre syrien de la défense Moustapha Tlass (mort en France cette année). Firas possédait un empire en Syrie à commencer par le groupe MAS pour les produits agro-alimentaire en passant par des sociétés de gestion financière et allant jusqu’aux BTP.


Lafarge Syrie est un investissement estimé à plus de 750 millions d’euro dont le contrat a été signé lors de la lune de miel entre la France et la Syrie à l’époque de Sarkozy.

La part de Firas dans Lafarge Syrie s’élèverait à plusieurs dizaines de millions d’euro. La semaine dernière, des opposants proches de lui ont confirmé son arrestation aux Emirats Arabes Unies (Dubaï) pour la détention d’un faux passeport syrien et pour ne pas pouvoir régler un emprunt de 5 millions de dollars. C’est la version officielle des faits relayés par les médias, je ne sais pas si c’est la vraie raison mais je me pose des questions

Est-ce en lien avec Le fait que Fabius soit écouté par la justice française à cause de cette histoire de Lafarge ?

Pourquoi la France aime tant cette famille Tlass dont je ne trouve pas qu’elle soit un modèle de droiture ?

Quelles sont les relations entre toute la famille Tlass et l’Etat français ?

Firas Tlass va-t-il devenir le bouc émissaire dans l’affaire de financement de Daech par Lafarge ? J’ai lu plusieurs fois qu’il aurait été l’intermédiaire entre Daesh et Lafarge

Vu les sommes en jeu, j’imagine  que l’intermédiaire/ actionnaire/homme à tout faire Firas Tlass profitait de beaucoup de commissions en espèces sonnantes et trébuchantes !!

Autre histoire lamentable de Firas Tlass :

Nous avons tous en mémoire le scandale lié à l’une de sa marque SOMAR (cf. photo en bas du papier) lorsque Firas Tlass a utilisé son influence pour importer de la farine animale, fabriquée à partir de vaches folle britanniques, puis l’a conditionnée dans des boîtes de mortadelle puis lancés sur le marché syrien. L’affaire a retenti un peu partout dans le pays et son usine a été fermé pendant 3 mois avant que son père ait demandé la grâce du président pour la rouvrir.

En début de l’année 2017, Firas  Tlass s’est illustré par sa position pro terroristes « modérés », ceux derniers ont coupé l’eau de la source Fijeh alimentant la capitale et privant ainsi plus de 6 millions de Damascènes en disant : il ne faut pas que les « combattants de la libération » (sic) quitte Fijeh même s’ils vont être obligé de piéger la source et priver les habitants de la capitale d’eau potable, c’est leur droit  (re sic) !!!

La famille Tlass n’est jamais décevante, vous allez voir…

Maintenant je vous parle de la sœur ainé de Firas, Nahed.

 Elle est parisienne depuis au moins 30 ans et s’est mariée, à l’âge de 18 ans, avec Akram Ojjeh, marchand d’arme saoudien (d’origine bédouine syrienne de la région de Hammad si j’ai bonne mémoire) qui lui a laissé une immense fortune suite à sa mort en 1991. Elle est très apprécié dans le Tout-Paris et a tissé des liens avec les hommes d’affaires et politiques influents de l’époque : DSK jouait à son Chess Club, Roland Dumas est devenu son ami, le journaliste  Franz Olivier Gisbert le fut pendant quelque temps aussi.

 Nahed est connu pour être capable de tout. Par exemple elle a voulu offrir un scanneur à un hôpital du côté de Bordeaux pour aider  l’un de ses amants ( Cette histoire qui a provoqué un scandale dont s’est délecté le Canrad Enchaîné).

Autre information importante sur cette charmante dame : elle utilisait, jusqu’à récemment, le passeport diplomatique des service d’Etat syriens (qu’elle avait gardé de pendant la période où son frère travaillait pour ce dernier. Depuis le frère est opposant et vit en France comme je disais  et je doute que les services français d’immigration ignore qu’elle possède ce passeport diplo : pourquoi ne lui a-t-on pas retiré ?

Toujours dans la famille Tlass…. Le plus jeune  frere , Manaf :  général(ex) de la garde républicaine, les forces d’élite de l’armée syrienne, il n’a de ce grade que le nom. C’est un général de parade, cigare à l’appui, qui sortait dans les restos, bars et boîtes de nuit branchés de Damas de l’époque, comme par ex Piano Bar ou Casa Blanca à Bab Charqui pour ne citer que ces deux là. Il existe beaucoup de photos compromettantes de lui mais ce n’est pas l’endroit pour les montrer et puis c’est sa vie.

Là où pour moi ça ne va plus c’est que Fabius , (celui qui considère les « islamistes bon boulotistes d’Al Qaïda ») comptait sur lui pour qu’il devienne le futur président d’une Syrie, à Dieu ne plaise, sans Etat ! Je sais cette info par le livre de Chesnot et Malbrunot « Les chemins de Damas » .

Fabius voulait-il nous transformer en un pays sans Etat, comme c’est le cas actuellement de l’Irak ou de la Libye ? Enfin c’est en tous cas ainsi qu’il aurait présenté ,  l’ exfiltration de Manaf, par les DGSE,  vers la France, via le Liban et Chypre où un jet avait été envoyé par sa sœur Nahed.

La sérénité de la Syrie se confirme de plus en plus avec les victoires de son armée et ce malgré l’aide incessante et insolente des Etats-Unis aux groupes armés y compris à l’Etat Islamique lui-même J’espère qu’un jour vous pourrez venir dans mon pays, pour profiter du paysage de la côte jusqu’au désert, mais surtout pour savoir ce qu’est un peuple accueillant.

Mais l’après guerre s’annonce terrible.

Les syriens ont toujours aimés la France. Ils ne comprennent plus rien aux comportements de certains français et se sentent vraiment trahis par elle.  Je voudrais dire aux français qui lisent ces lignes que nous avons besoin de médicaments, d’équipements médicaux et de mazout pour nous chauffer cet hiver. Cet embargo qui nous est imposé est une catastrophe surtout à cause des virements bancaires car l’embargo touchant la banque centrale, ça ennuie peut-être l’Etat syrien mais surtout ça empêche des syriens de pouvoir être aidés par leur famille à l’étranger. Même WesternUnion ne marche plus, et evidemment toutes les banques....Moi par exemple, qui ai pourtant la chance d’avoir aussi un compte au Liban, je n’ai le droit de recevoir d’argent sur ce compte et manque de chance …je ne suis pas Firas Tlass.

 Merci Adeline.

--------

Ceci est le douzième billet de l'espace de parole syrien (non censuré), voici le onzième

 le dixième (premier message de Ghassan)

le neuvième

le huitième

le septième

le sixième

 le cinquième

le quatrième

le troisième

le second

Et le premier

 

Je refuse de soutenir le mensonge d'Etat véhiculé en France, qui raconte que cette guerre a commencé par une "révolution" et encourage nos politiques à agir de la façon la plus réparatrice possible, des drames que nous avons générés.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.