Populariser l'innovation democratique

Serions-nous aveugles au point de ne pas voir les nouvelles pratiques démocratiques qui ont vu le jour ces dix dernières années. Les "mini publics", les jury citoyens, les assemblées citoyennes sont autant de moyens par lesquels les citoyens peuvent prendre part au processus de décision dans le cadre des politiques publiques. Mais qu'attendons-nous pour généraliser ces pratiques ?

Si le monde francophone est encore assez peu documenté dans le domaine de la démocratie délibérative, la littérature anglo-saxonne, elle, fleurit et s'affine avec le temps au point de devenir le courant de pensée majoritaire dans le monde de la théorie démocratique. Elle s'appuie sur un grand nombre de nouvelles pratiques démocratiques qui permettent au citoyen de (re)prendre sa juste place, celle d'un individu autonome qui prend part au processus de décision et non comme un observateur passif qui n'est autorisé à agir que dans les moments électoraux.

L'Institute for Sustainable Futures de l'Univeristé Technologique de Sydney publie de façon hedbdomadaire un podcast intitulé "Real democracy now! A podcast" destiné à populariser ces nouvelles pratiques démocratiques. Chaque semaine, Nivek Thomson interview un chercheur ou une chercheuse, un homme ou une femme politique, ou encore des practiciens qui viennent partager leurs expériences démocratiques, la première saison concernant les "mini-publics" et leur vision de la démocratie d'aujourd'hui.

Inclusion, égalité entre les citoyens dans leur accès au processus de décision, légitimité démocratique, pluralité sont les grands principes de ces nouvelles pratiques/théories démocratiques.

Il est temps que l'on s'enrichisse les uns les autres de ce qui marche et qui pourrait peut-être nous sortir de notre paralysie politique et nous rapprocher de notre idéal: la démocratie du peuple, par le peuple, et pour le peuple.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.