BLOC-NOTES AU FIL DES JOURS CARRÉMENT ANTIMACRON/ANTIRÉFORME/ ANTI-LE PEN/ANTIVIRUS

L’indice de popularité de Macron s’est rehaussé à 32%. Ces variations s’expliquent par le bon vieux principe des vases communicants : c’est à droite qu’il pompe une résidu de popularité. Nul doute que ses charges contre le soi-disant séparatisme musulman y est pour quelque chose. Enfin, 32% contre 63% antiMacron, cela fait tache, de toutes façons …

Ces indices semblent avoir été conçus aux seules fins de sauver les appâts-rances et d’éviter de prendre du recul. La Sondagerie tourne en 3/8, 7/7, en continu. Ce qui traduit, outre des bons chiffres de vente, une fébrilité des clients. L’approche des municipales fait monter d’un cran l’anxiété, palpable dans les media conventionnels. Cette anxiété se lit aussi sur la figure du madame Le Pen.   

Le Pen à la peine

Dans La Horde, journal « méchamment antifasciste », nous lisons : « Commençons par les bonnes nouvelles de la semaine, à savoir les villes où le RN a tenté de monter une liste, mais n’arrive pas encore ou n’est pas arrivé à la boucler, le plus souvent faute de trouver des candidats : c’est le cas à Belfort,  au Crotoy, à Morlaix, à Varennes-Vauzelles, à Sablé sur Sarthe, à La Roche-sur-Yon, à Nancy, à Périgueux, à Tulle, à Limoges, à Cannes, à Muret, à Lourdes, à Grenoble… à chaque fois, le RN a été contraint de déclaré forfait. Preuve, s’il en était besoin, que le RN n’a pas d’implantation locale, à quelques rares exceptions, et que le choix de Marine Le Pen de démanteler l’appareil militant du FN pour mieux le contrôler finit par se payer. »[1]

Comme on dit, le RN a un boulevard potentiel mais il ne sait pas s’y engager. Il n’est pas superflu que des journaux comme La Horde suivent ce qui se passe dans ce conglomérat talonné par les « identaires », ces derniers étant chaperonnés par des généraux, tel le général Martinez ( qui n’a aucun lien de parenté, aucun avec le secrétaire général de la Grande centrale)

Le Cassandre de la Porte de la (Grande) Muette[2]

 Ce général Martinez, qui sait être lucide sur la situation où est plongée la purulente 5ème république, est un royaliste légitimiste de choc qui annonce la guerre civile, façon de s’y préparer.[3] Mais les menées policières de l’État ne sont –elle pas déjà un entraînement à la guerre civile, une école préparatoire au fascisme ?

 Les volontaires pour la France de ce général de la 5ème république, attaché autant à la lignée des Bourbons qu’au général De Gaulle, jouent les Cassandre de concert avec monsieur Zemmour. Madame Le Pen pense que la situation n’est pas mûre pour jouer à une guerre civile, même petite.

Que cherchaient les Fifis ?

La crise politique générale balaie l’ensemble du spectre politique et social. Et cela débouché à l’instant sur le retour du 49-3. Cela démasquerait-il Macron-Philippe ? Ces deux-là ont-ils encore besoin d’être démasqués. Dans le registre de l’Insoutenable légèreté de l’être ; les Fifis (France insoumise) brillent. Pourvu que ça mousse. Ils ont réussi un tour de magie noire : dans une assemblée « écrasée » par la chose en marche, le 49/3 va s’appliquer et précipiter le vote du projet de loi haï !!! Ceux qui se targuaient de freiner ont eux-mêmes fourni l’accélérateur. Même l’esbroufe devrait avoir des limites, non ?

 Le fond du problème ne saurait se dissiper si vite : des dizaines de milliers de grévistes, à la RATP, à la SNCF, dans l’Enseignement et dans le Corps des avocats n’ont cessé d’affirmer : « Ni amendable, ni négociable, Retrait total », les députés Fifis amendent...

« Tout ça pour un 49-3 » soupire Valérie Hacot dans son édito de 21h05 du Parisien de ce 24 février.

Les députés FI sont parvenus à aller au-delà du crétinisme parlementaire [4]que raillait Lénine.

Virus au pays du mensonge concerté

Au même moment, le suppléant de Buzyn assure que la France est prête à stopper le Coronavirus. Or, « l’épidémie de grippe saisonnière se poursuit en France. Selon le dernier bulletin émis par Santé publique France, 44 personnes sont décédées du virus de type A (identifiés chez 81% des cas) depuis le mois de novembre. » Un record !

La politique de santé de Bachelot-Touraine-Buzyn entrave toute lutte contre les virus mortels. Cette politique est le premier des virus. On ne peut s’empêcher de rappeler le nuage de Tchernobyl, brisé sur la ligne bleue des Vosges.

 Nous voilà au pays du MENSONGE CONCERTÉ et de la HONTE BUE. [ Référence au titre du livre : au pays du mensonge déconcvertant]

 

À SUIVRE, À DÉBATTRE, À COMMENTER au besoin, À PARTAGER si le cœur vous en dit.       

 

PS : le mot carrément anti, est en référence au SCALP « Section Carrément Anti-Le Pen » d’antan

[1] https://lahorde.samizdat.net/2020/02/24/rassemblement-national-le-bilan-de-la-semaine-1/

[2] La Grande Muette désigne l’armée française qui aurait vocation à demeurer politiquement muette. Ce principe républicain a connu de nombreux coups de canif dans le contrat

[3]  https://youtu.be/hB8sJ5Ao5FI  La Guerre Civile Général MARTINEZ - VPF

 

[4] Lénine raillait autant le crétinisme antiparlementaire. Le parlement devait être utilisé avant comme une Tribune sans réserves…ni illusions

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.