Extrait d'un ouvrage de Graeber

Une de mes dernières lectures : "Dette 5000 ans d'histoire", David Graeber, 2013, Actes Sud, plus de 100 000 exemplaires vendus.

En voici un court extrait :

"Il y a de très bonnes raisons de croire que, dans une génération ou un peu plus, le capitalisme n'existera plus - la plus évidente étant celle que les écologistes nous rappellent sans cesse : on ne peut pas faire tourner éternellement un moteur de croissance perpétuelle sur une planète finie [...] Une chose est claire : des idées nouvelles ne pourront émerger que lorsque nous aurons jeté aux orties nombre de nos catégories de pensée familières - qui sont devenues un poids mort, voire des rouages du mécanisme de la désespérance - et que nous en aurons formulé d'autres ..."

À mon sens un seul candidat à la présidentielle, à travers un ouvrage, intègre ainsi dans sa réflexion : la crise écologique en des termes similaires, des nouvelles formes de pensée qui émergeront de l’état de surpopulation de la planète ainsi que des profondes mutations géopolitiques.

Je dis bien un seul ! Qui ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.