Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1253 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 janv. 2013

27: COMMENT DEVENIR LES PLUS COMPETITIFS A L'EXPORT?

AVANT DE SUPPRIMER L'ISF, il aurait fallu RETIRER TOUTES LES CHARGES SOCIALES DES ENREPRISES ET LES TRANSFERER SUR UNE TVA SOCIALE pour faire baisser d'autant les prix de revient: Les ventes à l'exportation augmenteraient, les carnets de commandes se rempliraient, les investissements reprendraient et les emplois créés feraient baisser le chômage! La TVA sociale serait payée par les consommateurs.

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

                                  *MISE A JOUR AU: 25.09.2018                

             *Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'europe* 

                     *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*.

                  GRAND DÉBAT NATIONAL 2019

LES CAISSES SONT VIDES! 

Certaines sont pleines de trous, d'autres n'ont pas de fond.

LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCIALE!

Toutes les charges sociales des entreprises Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., sont intégrées logiquement, comptablement, et juridiquement parlant dans le Calcul des Prix de Revient  (Coûts de Production) et des Prix de vente.

Cela étant, les consommateurs qui achètent des marchandises payent les charges sociales dites "des entreprises" aux entreprises, les quelles les reversent ensuite aux organismes chargés des recouvrements: Ainsi est démontré le fait que AUCUNE ENTREPRISE ne paye de charges sociales de sa propre poche. 

Il est bien entendu que je ne critique pas le système de fonctionnement en tant que tel: Il est logique que les investisseurs fassent des bénéfices sur leurs investissements pour vivre dignement, pérenniser leur entreprise et les développer en fonction des marchés.

  Ce que je critique, c'est le fait que les hommes et les femmes politiques disent et le crient à tue-tête:

 "Les charges-cotisations des entreprises "sont trop élevées", il faut laugmenter les impôts et taxes pour les aider! Et les impôts augmentent", en même temps que la population s'appauvrit et que les dividendes augmentent.  Les prix, par contre, ne baissent jamais".

Il y a donc lieu de remettre de l'ordre dans notre mode fe financement des dépenses sociales pour les PÉRENNISER PAR NATIONALISATION ET RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS COMPÉTITIVES À L'EXPORTATION par une baisse drastique des coûts de production.

Après lecture de mes explications, vous aurez à vous poser 2 questions:


1- 

Faut il continuer d'augmenter les impôts pour "donner" des "subventions aux entreprises" ou mettre en aplication la Gestion par la "MÉTHODE DU RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE du XXIè siècle"  proposée par M Alain Saiche,  la quelle respecte toutes les règles du CODE COMMERCIAL?

2- 

Il faut absolument relancer les exportations par la baisse des prix de production pour la relance de l'économie: Ne  serait il pas mieux de NATIONALISER LES FINANCEMENTS DES RECETTES SOCIALE PAR LA REMISE À PLAT DES RECETTES SOCIALE POUR LES PÉRENNISANT DÉFINITIVEMENT SELON "LA MÉTHODE DU "RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE" du XXIè siècle"? 

C'est ce ue je vais vous expliquer en détails ci après.

NB: Les lecteurs pressés de me critiquer peuvent se rendre au préalable aux Points 2, 3 et 4 pour en prendre connaissance pour le faire constructivement. 


                                            Avertissement:

Un véritable DIALOGUE SOCIAL  et LA RELANCE DE L'ECONOMIE dans la Paix sociale passent obligatoirement par LA RECONNAISSANCE DE SES MENSONGES D'ETAT par Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République:

RAPPEL: "Aucune entreprise ne paye de charges sociales: Ce sont les consommateurs qui les payent à l'achat des marchandises aux entreprises! Les entreprises les reversent ensuite à l'Etat.

Bonjour Françaises, Français:

Notre pays, la France, va mal économiquement: Les entreprises se font rembourser Toutes leurs cotisations sociales par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, produits et services, y compris par les enfants qui achètent des bonbons avec leur argent de poche et les mendiants qui achètent leur pain quotidien!

Pour ce faire, les entreprises incorporent comptablement et légalement Toutes leurs "charges" sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE. De cefait, outre que les entreprises se font rembourser leurs charges A L'INSU DU PLEIN GRE des consommateurs peu avertis, elles reçoivent, des "merci" par ci et des "merci" par là.

Et, si les "charges" sociales des entreprises qui leur sont remboursées par les consommateurs à l'achat de leurs marchandises sont trop élevées et nuisent à la compétitivité, retirons les Toutes pour les transférer sur un TVA sociale qui serait cette fois ci payée officiellement par les consommateurs!

Ce transfert de Toutes les charges des entreprises sur une TVA SOCIALE à créer est valable pour Toutes les entreprises, SNCF, La Poste, EDF, GDF, Air France, etc, etc... J'y reviendrai plus loin dans mon article.

Cela étant, AVANT DE SUPPRIMER L'I.S.F, l'impôt sur la Fortune, le 23.10.2017,  IL AURAIT FALLU, "et en même temps", SIMULTANEMENT:

1-NATIONNALISER LES FINANCEMENTS SOCIAUX Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., "et en même temps",... 

2- APPLIQUER LA METHODE  DE GESTION BASEE SUR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE:

Tout le monde doit participer aux financements sociaux:

2-1: Les salariés par retenues sur les salaires, "Fruit" de leur travail, ce qui se fait actuellement et payent, en plus, l'impôt sur le revenu,

2-2: Les consommateurs qui achètent les marchandises et qui remboursent les entreprises A l'INSU DE LEUR PLEIN GRE puisqu'ils devraient le savoir et payent, en plus, l'impôt sur le revenu,

3-2: Les entreprises par un IMPÔT SOCIAL spécifique, distinct de l'impôt sur les bénéfices, "Fruit" du travail du capital, étant entendu qu'elles ne payent RIEN parcequ'elles se font rembourser toutes leurs cotisations sociales par les consommateurs, légalement et comptablement, "à l'insu de leur plein gré"! 

C'est une méthode très simple et limpide à effectuer: Je vous le démontre dans mon article ci après. "A la cash" comme se complaisent à dire les politiques égarés dans leurs réponses alambiquées. 

IL FAUT DIRE LA VERITE AUX FRANCAIS, disent les hommes et les femmes politiques!

En économie, tout a été essayé, Tout a échoué, SAUF la méthode que les hommes et les femmes politiques n'osent pas mettre en oeuvre par crainte et sous peine de passer pour des Charlots politiques en reconnaissant leurs fautes et erreurs financières:

*Il s'agit tout simplement d'appliquer la seule solution crédible, fiable et pérenne pour redresser l'économie de la France: LA METHODE DE GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE, c'est à dire LA MIENNE, celle que je leur recommande depuis 5 ans! 

Alors, LA VERITE, ma VERITE, la voici expliquée ci après.

Après lecture, vous, lecteur inconnu qui faites partie des 67 millions de Français et sans doute des 47 millions d'électeurs qui vous faites gruger en permanence depuis des décennies par les causeurs politiques, vous comprendrez pourquoi tous les politiques ont une grande gueule et préfèrent la fermer sur Ma VERITE relative à l'économie par la  METHODE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE. 

                                *Cet article comporte 5 parties:

            1- Première partie: Le mensonge politique généralisé,

            2- Deuxième partie: Qu'est ce que "LE REVISIONNISME ECONOMIQUE",

            3- Troisième partie: Un peu d'histoire récente,

            4- Quatrième partie: PROPOSITIONS concrètes et CONSTRUCTIVES,

            5- Conclusion.

                                     I----------------------------I

                                     1- PREMIERE PARTIE:

                              *Le mensonge politique généralisé:

La vérité, vous la trouverez et la découvrirez en cours de lecture avec, IN FINE, en Quatrième partie, mes propositions construcrtives pour faire le pendant de mes critiques destructices que je vous demande de lire attentivement.

Cet article est destiné à expliquer à Vous, 47 millions d'électeurs et à Vous, 67 millions de Français, que vous vous faites arnaquer par Emmanuel Macron, Président de La République qui vous ment et vous trompe sur le fait que les entreprises, comme par exemple AIRBUS, WHIRLPOOL et toutes les autres, SE FONT REMBOURSER TOUTES LEURS COTISATIONS SOCIALES, (appelées imroprement par les hommes et femmes politiques, les économistes et les journalistes "charges"), PAR LES CONSOMMATEURS qui achètent leurs produits et services.

Ce mensonge généralisé porte sur le fait que les entreprises, légalement et comptablement, se font rembourser toutes leurs charges sociales par les consommateurs en les incorporant dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT et de vente! J'y reviendrai plus en détails dans les 2ème, 3ème et 4ème partie de cet article. 

En outre, et pour faire bonne mesure, TOUS les Dirigeants de TOUS les partis politiques, auxquels je l'ai appris, depuis bientôt 5 ans, ainsi que TOUS les Economistes, les Journalistes, les Médias et les Délégations syndicales le savent et vous le cachent!

*La preuve? NUL n'en parle et TOUS insistent pour baisser les "charges" et les compenser par des hausses d'impôts!

C'est ce qui s'est produit avec l'augmentation inconsidérée des impôts de 2013 qui a permis d'accorder 50 milliards € sous forme de "subventions" aux entreprises avec le pacte de "responsabilité", subventions appelées pendant un temps et comme par hasard "Marge de manoeuvre MACRON"! Chacun sait ce qu'il en est advenu: Augmentation du chômage de masse et "Macron Président"!  

Les prix ne baissant pas et il en résulte que toutes les classes sociales, en particulier les classes dites "moyennes", s'appauvrissent, et les classes dirigeantes s'enrichissent!

*En corollaire, il est aisé de constater que TOUS LES CANDIDATS, quels que soient le parti, font appel aux DONS pour financer leur campagne électorale: Cela s'appelle: "LEVER DES FONDS"!

                                        I-----------------------------I

                                        2- DEUXIEME PARTIE:

                             *LE REVISIONNISME ECONOMIQUE:

De mes analyses logiques qui découlent de ce qui précède, les bases de L'ECONOMIE RATIONNELLE reposent sur UN SEUL AXIOME:

"Les entreprises, de manière mathématique, incorporent, légalement et comptablement, TOUTES leurs cotisations sociales, appelées "charges" dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE". 

De cette manière, les consommateurs que nous sommes tous, y compris les malades, les handicapés, les CHÔMEURS, jusque et y compris les enfants de France qui en ont les moyens, qui, avec leur argent de poche achètent des bonbons ou des pains au chocolat! 

*En conséquence, comme les entreprises se font rembourser toutes leurs cotisations sociales, elles ne participent donc en RIEN aux financements des dépenses sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc...!

Pour y remédier, il faut une REMISE A PLAT des financements sociaux, basés sur LE REVISIONNISME ECONOMIQUE RATIONNEL du XXIè siècle" qui consiste à "Retirer toutes les charges sociales des entreprises pour les transférer sur une TVA SOCIALE qui serait payée par les consommateurs, ce qu'ils font déjà, SANS LE SAVOIR et sans y penser, en achetant les marchandises.

*LE REVISIONNISME, en sa DEFINITION, désigne l'attitude de ceux qui remettent en cause de manière rationnelle les fondements d'une doctrine, d'une loi, d'un jugement, d'une opinion couramment admise en histoire, ou même de faits établis".

En l'occurence, JE REMETS EN CAUSE les faits établis par les économistes, les hommes et femmes politiques et les journalistes, AUX MOTIFS SUIVANTS FALLACIEUX: "Les charges des entreprises sont trop lourdes! "Il faut augmenter les impôts pour donner des subventions aux entreprises et faire baisser leurs "charges" ALORS QUE, de manière comptable et légale, celles ci les incorporent TOUTES, Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Dépendance, Vieillesse, etc, dans des CALCULS DES PRIX DE REVIENT et de vente"! 

*De la sorte, puisque les entreprises se font rembourser leurs cotisations sociales par les consommateurs à l'achat de leurs marchandises, les entreprises ne participent qu'EN RIEN aux financement des dépenses sociales"!

Cette opération "charges" trop lourdes est donc un leurre destiné à tromper les Français et toute la population dans son ensemble: Elle ne représente qu'une "opération blanche" assortie de substanciels bénéfices sur ces "charges" pour les entreprises! 

Notez, au passage, que ce n'est pas le système par le CALCUL DES PRIX DE REVIENT que je critique, mais tout simplement l'ARNAQUE AUX "CHARGES" SOCIALES DES ENTREPRISES qui en est faite pour augmenter les impôts et distribuer des subventions qui n'ont pas lieu d'être aux entreprises, autrement que par se poser la question: "Ne serait ce pas, de la part des hommes et femmes politiques, en vue obtenir facilement, en échange, des fonds électoraux (levées de fonds) déductibles des bénéfices imposables sur le dos des contribuables"?

*En conclusion de ma remise en cause des financements actuels qui "appauvrissent les pauvres" et "enrichissent les riches", il y a lieu de REMETTRE A PLAT tous les financement sociaux de manière rationnelle par la méthode du REVISIONNISME ECONOMIQUE RATIONNEL DU XXIè siècle expliqué ci dessus!  

Je vous présenterai, IN FINE, le procédé destiné à remédier à cet état de choses déplorables au plus haut point.

 *En attendant de vous y rendre, je prends la liberté de vous poser la question qui aura le mérite de vous faire réfléchir: 

"Pourquoi les hommes et les femmes politiques, TOUTES TENDANCES CONFONDUES, bien informés de la situation, persistent ils à augmenter les impôts pour les donner en subventions aux entreprises?

*N'y aurait il pas là conflits d'intérêts permanents, d'une alternance l'autre avec les dons aux partis politiques et ne pourrait on dire qu'il y a "CRIME ECONOMIQUE" en la matière"?

Cette question, qui n'est pas faite pour plaire à tout le monde, a au moins le mérite de vous avoir été posée; je la laisse à votre réflexion.

A présent, les lecteurs pressés de me critiquer peuvent se rendre à la fin de cet article ou, tranquillement, "à la méthode Coué", continuer de se perfectionner en économie rationnelle par la méthode du CACCUL DES PRIX DE REVIENT et de vente pour en terminer avec LE REVISIONNISME ECONOMIQUE RATIONNEL DU XXIè  siècle. 

                                            I---------------------------I

                                           3-TROISIEME PARTIE:

                       *Un peu d'histoire récente très explicative sur le sujet: 

La loi dite "loi travail" alors que le chômage augmente et qu'il n'y en a pas, démontre l'inaptitude du Gouvernement de Edouard Philippe à diriger Notre Pays, La France: Les entreprises n'embauchent QUE si les carnets de commances sont garnis suffisamment et ce n'est pas une loi qui favoriserait les licenciements qui créeront des emplois supplémentaires pour faire baiisser le chômage! Tout ce qui est dit à ce sujet est FAUX! Et Edouard Philippe, aidé par Gérld Darmanin à Bercy, n'arrive même pas à trouver les bons mots pour dérider les demaneurs d'emplois, d'autant que cette loi travail a été promulguée le 09.08.2016 au journal officiel, après utilisation de l'article 49-3 par 3 fois successives par Manuel Valls! 

J'avais demandé "LE PRÊCHE PAR L'EXEMPLE" à François Hollande, Pésident de La République, le 14 juillet 2016, jour anniversaire de la fête nationale française.

Aujourd'hui 20.06.2017, je formule la même demande à Emmanuel Macron qui a succédé à François Hollande. 

Le moment me semble donc venu de lui demander le la mettre immédiatement en application par le Premier Ministre et les Ministres du Gouvernement de L'Etat France, lesquels ont complètement échoué en leurs ébauches de solutions, tout comme le mandat donné à François Bayrou pour "inventer" une Loi "confiance" et à Gérald Darmanin à la réforme pour redresser les finances de L'Etat et à "inverser la courbe du chômage". 

*Ceci dit, L'AXIOME que je clame sur tous les toits, JAMAIS CONTREDIT, JAMAIS CRITIQUE est le suivant:

"Les entreprises ne payent directement AUCUNE CHARGE SOCIALE puisqu'elles se les font rembourser par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, produits et services"; leurs écritures comptables sont formelles sur ce sujet: Elles sont incorporées dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE!

Cet AXIOME économique élémentaire devrait servir de base de réflexion et d'actions concrètes à mettre en oeuvre par le nouveau gouvernement de Edouard Philippe à partir de la rentrée octobre 2017. 

La seule valeur économique démocratique sociale et républicaine se trouve dans la juste répartition des charges des dépenses sociales dites "à la française", qui devraient être financées par TOUTES les parties prenantes, ce qui n'est pas le cas actuellement!

Aussi, pour faire suite à mes critiques destructrices des maux qui rongent Notre Pays, La France, en matière économique, sociale et financière, je réitère à Emmanuel Macron, Président de la République, de commencer à s'appliquer à lui même et à son Gouvernement "sa" loi El Khomri.

S'il ne le veut, par crainte de se retrouver "demandeur d'emploi", je le prie de bien vouloir trouver IN FINE, le remède à y apporter sous forme de PROGRAMME PRESIDENTIEL quinquennal 2017-2022, dans l'Union de Tous les Partis politiques, POUR LA FRANCE qui le sortira de l'impasse dans laquelle il s'est engouffré depuis 2012, yeux fermés et tête en l'air, en tant que secrétaire général adjoint de L'Elysee avec François Hollande, Manuel Valls, et bien entendu avec Pierre Gattaz, Président du MEDEF.

*Il faut donc revoir, de manière pédagogique, la politique sur les contrats de travail évolutifs "PourTous" et commencer par appliquer les mesures restrictives de la "loi Travail" autrement dit "Loi El Khomri", à tous les ministres du Gouvernement Edouard Philippe, pour INAPTITUDE A GERER les finances de la France!

*Il devrait en être de même à l'encontre des Inaptes en gestion que sont les Dirigeants, les Députés, les Sénateurs et autres élus qui mènent Notre Pays à la faillite, au chômage de masse et à la misère généralisée qui s'approche furtivement pas à pas.

*La compétitivité politique et économique, c'est bien connu, est complètement nulle tant chez nos hommes et femmes politiques que chez les économistes et les Syndicats qui ne savent même pas ce qu'est un CALCUL DES PRIX DE REVIENT et un prix de vente. La preuve en est de par les résultats obtenus depuis une quarantaine d'années: "C'est le merdier! Le merdier complet! Echecs sur Echecs transformés en "expérience professionnelle"!  Il faut le faire!...

Je propose, donc, comme test préalable à toute candidature à une élection ou à une désignation à un poste officiel par le Président de la République et le Premier Ministre, à partir de ce mois de juin 2017, en continuant  par les sénatoriales 2017 pour en conclure avec l'élection présidentielle 2022, un exercice de calcul avec la question suivante: "Qu'est ce qu'un PRIX DE REVIENT, comment il se calcule et à quoi il sert en économie?

Cette question, du niveau Certificat d'Etudes Primaire (CEP), celui qu'avaient TOUS les élèves scolarisés avant les changements bordéliques des rythmes et contenus scolaires qui ne plaisent ni aux uns, ni aux autres est la seule bonne question à poser! Toute note inférieure à 20/20 serait éliminatoire!

Et, je rappelle avant la prochaine élection, de 2022 que l'ego, le fric et le cul, qui caractérisent la façon générale de voir les choses, ne font pas bon ménage avec les électeurs qui en ont Ras-Le-Bol!

Je leur demande donc à Tous les élus de s'assagir et de devenir Adultes.

                                         *AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD*!

                                             Je répète donc, à la méthode "Coué":

Le premier des scandales financiers est que les hommes et les femmes politiques accordent des subventions aux entreprises, qui incorporent leurs cotisations sociales dans le calcul des PRIX DE REVIENT et de vente, se les font rembourser par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, produits et services!

*Elles ne participent donc qu'en RIEN aux financements des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance etc, etc...

Elles ne participent donc en RIEN au financement des dépenses sociales, puisque, je le rappelle, leurs cotisations sociales leur sont remboursées par les consommateurs, y compris par les malades, les handicapés, les chômeurs et les enfants qui achètent des bonbons! Alors, pour quelles raisons leur accorder, en plus, 50 milliards en guise de "marge de manoeuvre Macron" entre 2014-2015-2016? 

Dernier des scandales: Le Parlement a voté, en 2015, en catimini, le doublement de la durée de l'indemnité des élus en cas de non réélection! La crise, pour eux, "connais pas"! HONTE A EUX! 

*En cette période où Tous les politiques parlent de négocier des contrats de travail plus souples pour les salariés et un SMIC "à la baisse" je leur propose d'étudier un projet de loi, à discuter dans l'hémicycle au cours des questions au Gouvernement, où les élus seraient soumis à un contrat d'élu plus souple, de manière à pouvoir être mutés ou remerciés rapidement par les électeurs pour inaptitude à gérer, sans attendre la prochaine élection. L'immunité ne serait plus de mise, par souci d'égalité entre les citoyens et les citoyennes.

Ils seraient également soumis à des baisses de salaire en fonction de la vitalité de L'Etat et des Collectivités, salaires variables tous les ans en fonction des résultats obtenus

Leur compétitivité pourrait être comparée, par exemple, à celle des élus Allemands et Américains qui, moins nombreux pour une population plus élevée que celle de La France, arrivent à gérer mieux tout en coûtant moins cher.

Les avantages acquis seraient, de la même manière, revus à la baisse pour équilibrer les comptes des Collectivités.

Ils pourrait également leur être proposé de se délocaliser, en cas d'accord d'échanges avec les Etats où les émoluments seraient en dessous de leur mandat local ou national actuel. 

Ceci étant, un bon stage d'apprentissage à titre gratuit de 6 mois comme apprenti dans une entreprise de main d'oeuvre pourrait être envisagé pour leur éviter de refaire les mêmes FAUTES et erreurs que leurs anciens qui ont su, de manière irréfutable, faire montre de leur inaptitude à gérer les finances et l'Economie de L'Etat France.

                                            I--------------------------I

                                         4- QUATRIEME PARTIE:

*PROPOSITIONS CONCRETES ET INEDITES pour la relance de l'économie PAR LA METHODE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE du XXIème siècle: 

*Prévoyons donc de penser: "Pour qui voter à la prochaine Présidentielle 2022"?

Réponse: Pour ceux qui auront mis en application LE CALCUL DES PRIX DE REVIENT et de vente et auront expliqué que les entreprises y incorporent leurs cotisations sociales (appelées par elles: Charges) qui leur sont ainsi remboursées, avec bénéfices en plus, -ce qui est normal- à la vente de leurs produits et services. Il faut donc appeler "un chat" "un chat",  qu'importe le parti, la saine gestion des deniers publics et de L'Etat n'a pas de parti!

*Attention: L'Etat France n'est pas une entreprise et n'a pas à faire de bénéfices: L'Etat France doit chercher à équilibrer les comptes publics dans la plus grande transparence, et les excédents s'il y a servir à rembourser les dettes d'Etat!

Voici donc, à préent et comme promis en début d'article, en AXIOME, une ébauche de Programme Présidentiel quinquennal 2017-2022 pour TOUS les Ministres du Gouvernement de Edouard Philippe, que je soumets à l'approbation générale du Peuple de France qui sera appelé aux urnes pour cette occasion, en 2022:

*En matière économique et sociale, je vous demande, Responsables des partis politiques, de former un Front commun par l'Union des partis sur les 2 points points suivants pour faire face aux défis financiers et au chômage de masse qui mènent Notre Pays à la ruine:

          1- La BC€ doit prêter directement aux Etats de L'U€, dont La France! (Voir ma pétition et mes autres articles sur le sujet).

          2- Le système des financements sociaux actuel doit être remis complètement à plat!

Sur les autres points, vous pourrez toujours vous entretuer politiquement pour la plus grande joie des auditeurs et téléspectateurs entre 2017 et 2022!

*Pour ce faire, tout en faisant vérifier les comptes sociaux en recettes et en dépenses par lignes budgétaires par les services fiscaux de Bercy, organiser de grands débats médiatiques auxquels pourraient participer, par exemple:

          1- Des membres du Gouvernement,

          2- Les Partenaires sociaux que sont les Syndicats et le Patronat,

          3- Des membres de la haute Administration fiscale de Bercy,

          4- Des représentants des partis politiques,

          5- Des candidats à l'élection présidentielle 2022,

          6- Des représentants de consommateurs, 

          7- Eventuellement des économistes et des Philosophes au fait de ce qu'est un PRIX DE REVIENT.

 *Le but de ces débats serait de définir le QUI PAYE QUOI, COMMENT, COMBIEN et POURQUOI, par lignes budgétaires:

          1- Pourcentages cotisations salariales, comme cela est fait actuellement,

          2- SUPPRESSION de toutes les cotisations sociales des entreprises qui leur sont actuellement payées par les consommateurs à l'achat des produits vendus, et les TRANSFERER sur une  TVA dite SOCIALE, à valeurs équivalentes, lignes budgétaires par lignes budgétaires, étant entendu que LES PRIX DE REVIENT Hors taxes et HORS TVA SOCIALE pour l'exportation baisseraient d'autant en valeur, que le montant des transferts!

Les prix de vente locaux, régionaux et nationaux resteraient les mêmes à marge bénéficiaire égale, vore même pourraient éventuellement basser de par le jeu de la concurrence: Les services du fisc et les Associations de consommateurs y veilleraient.

Cette TVA SOCIALE serait payée par les consommateurs, ce qu'ils font déjà sans s'en rendre compte A L'INSU DE LEUR PLEIN GRE en achetant les marchandises: 

             *AVANTAGE: Les nouveaux PRIX DE REVIENT Hors TVA et TVA SOCIAL baisseraient d'autant, ce qui rendrait nos entreprises les plus compéttitives des Pays industrialisés,

          3- Les ventes augmenteraient,

          4-les carnets de commandes se rempliraient,

          5- La confiance reviendrait,

          6- Les investissements reprendraient,

          7- Des emplois seraienr créés pour satisfaire les demandes clients en temps et en heure,

          8-Le taux de chômage baisserait de manière radicale!

          9- La TVA SOCIALE serait payée par les consommateurs, lesquels resteraient les mêmes, compte tenu du point 2 ci dessus, d'autant, je le rappelle, que c'est exactement ce qu'ils font actuellement sans le savoir, "à l'insu de leur plein gré" et sans s'en rendre compte,

          10- Un "IMPÔT SOCIAL" patronal sur les bénéfices serait à créer, à négocier entre le Gouvernement et les partenaires sociaux et à débattre au Parlement, tout en rappelant que les entreprises, qui se font rembourser toutes leurs "charges" sociales par les consommateurs ne participent EN RIEN aux financements sociaux!

*TOUT LE MONDE DOIT PARTICIPER!

                         10-1: Les salariés, comme toujours, par retenues sur les salaires, "Fruit" de leur travail et qui payent en plus, je le rappelle, l'impôt sur le revenu,

                         10-2: Les entreprises sur les bénéfices, "Fruit" du travail du Capital, par un impôt spécifique, distinct de l'impôt sur le revenu, "Fruit" du travail du capital, je le rappelle, 

                         10-3: Les consommateurs par un IMPÔT SOCIAL, de manière des plus transparentes, du même montant de ce qu'ils remboursaient aux entreprises, puisque ces montants étaient incorporés aux Prix de revient et de vente, tout en faisant à nouveau ressortir qu'elles n'ont jamais RIEN payé auparavant!

          11- La TVA sociale apparaitrait sur les tickets de caisse, par exemple comme ci après:

                          11-1: Pris HT:                            Tant:     €

                          11-2: TVA %:                            Tant:     €

                          11-3: TVA SOCIALE %:          Tant:     €

                                                          TOTAL:     Tant €€€

 *C'est ainsi, dans la plus grande transparence voulue par le Peuple de France, que les cotisations sociales "à la française" seraient approuvées à une majorité écrasante des électeurs et de La Population: Tout le monde participerait, de manière Juste et Equitable. Les taux d'ajustements pourraient alors se faire annuellement, "à la marge", pour tenir compte de l'analyse des résultats obtenus l'année précedente et de l'inflation.

*Les négociation annuelles sur les salaires, par entreprises, porteraient sur l'organisation du travail et des ajustements pour tenir compte des résultats de l'entreprise et de l'inflation. 

 *  IMPERATIF PATRIOTIQUE A RESPECTER: Il est bien entendu que le transfert des cotisations sociales entreprises actuelles sur la TVA sociale à venir entrainerait immédiatement une baisse des PRIX DE REVIENT et de vente, de manière à être plus compétitifs à l'exportation! Les prix nationaux à la consommation, quant à eux, devront rester STABLES avec la même marge bénéficiaire: Les Services fiscaux et les Associations de consommateurs y veilleraient.

                                      I------------------------------I

                                       *CINQUIEME PARTIE*

                                             *CONCLUSION:

Tour pourrait commencer en 2019 après débats au Parlement en 2018 et grands débats médiatisés comme expliqué ci dessus et négociations entre les partenaires sociaux!

L'équilibre des comptes sociaux, toujours déficitaire, retrouveront leur équilibre dès la première année de mise en application de LA METHODE DE GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE, pour  3 raisons des plus simples à comprendre: Tout le monde participerait équitablement à leurs financements:

1- Les salariés par retenues sur les salaires, ce qui se fait actuellement,

2- Les consommateurs avec la TVA SOCIALE, de manière officielle,

3-  Les entreprises, par un Impôt social après négociations avec les partenaires sociaux et débats au Parlement, lesquelles entreprises, je le rappelle, ne payaient strictement RIEN en "charges" sociales, avec la cotisation sur les bénéfices. Ce ne serait QUE Justice sociale!

*Voilà les propositions inédites portées à la connaissance du public et des partis politiques:

*QUE CHACUN PRENNE SES RESPONSABILITES! ET... VIVE LA FRANCE!

                           HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE!

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme. 

*PS: Je suis Gaulliste, de coeur et d'esprit, plus encarté pour conserver mon indépendance d'esprit.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
À l’hôpital de Saint-Denis : « On est des bonnes poires, nous les soignants ? »
Malgré un record de contaminations en Seine-Saint-Denis, une baisse des malades graves du Covid semble se dessiner dans le service de réanimation de l’hôpital de Saint-Denis. Dans cette cinquième vague, celle des non-vaccinés, les personnels soignants ont multiplié les heures supplémentaires, au risque d’un épuisement général.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Le Covid vu par des enfants : « Je m’enferme dans les toilettes pour enlever mon masque »
Alors que le nombre de classes fermées pour cause de Covid n’a jamais été aussi élevé, comment les enfants eux-mêmes vivent-ils ce moment ? Éléments de réponse en paroles et en images.
par Joseph Confavreux et Berenice Gabriel
Journal
Dessine-moi un coronavirus
Le coronavirus est-il noir, rouge, vert ou transparent ? Quelle est sa forme ? Sa taille ? Où se tapit-il ? Quelle place prend-il à la maison ou à l’école ? Que peut-on faire pour y échapper ? Les enfants d’un atelier de dessin parisien répondent avec leurs mots et leurs images.
par Berenice Gabriel, Joseph Confavreux et les enfants du centre Paris Anim’ Mercœur
Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses