Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1948 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 déc. 2022

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

²lev²-Le vol des Retraites complémentaires d'@EmmanuelMacron "à l'insu

Emmanuel Macron nous ment comme il respire! Le langage politique est destiné à rendre vraisemblable les mensonges respectable et à donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que vent. “Ceux qui savent ne parlent pas, ceux qui parlent ne savent pas. Le sage enseigne par ses actes, non par ses paroles, à valoir "sur les Arnaques aux cotisations sociales et fiscales des

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

            *PRÉSIDENTIELLE 2022-2027*

                             LEGISLATIVES 2022.

²ups²-Je vous interdis de mentir sur le financement des Retraites et des Retraites complémentaires, @EmmanuelMacron. ÉDITER

Il appartient aux partenaires sociaux: Laurent Berger (CFDT), Cyril Chabanier (CFTC), Laurent Escure (UNSA éducation), François hommeril (CFE-CGC), Philippe Martinez (CGT), Geoffroy Roux de Bézieux (MEDEF), François Souillot (Force ouvrière), de faire ressortir, pour négocier sereinement avec le Gouvernement: LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE COTISATION SOCIALE!

Vous devez impérativement FAIRE UNE UNION NATIONALE CONTRE LA REFORME DES RETRAITES que Emmanuel Macron veut nous imposer par la force.

Il n'y a plus à attendre!

                                          -

Il est à présent démontré que l'Etat a agit, de concert avec tous les médias et tous les hommes et toutes les femmes politique, de manière à étouffer tous mes écrits différentiels de l'officiel, pour m'étouffer et écraser toute opinion dissidente sur tous les sujets politiques, depuis mes écrits épistolaires 2017-2018-2019.

Bonjour la France, Françaises, Français. J'interdis à nouveau, par ce présent article, à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, et à E.Borne, Première Ministre, de présenter à l'Assemblée nationale, une loi de finances 2022 basée sur la pratique des Arnaques aux cotisations sociales et fiscales des entreprises pour payer les Retraites, la Sécurité sociale et le Chômage.

²lgr²-Le Grand rendez vous: @dupontaignan s'exprime sur le Gouvernement français. ÉDITER 

Le Floch Prigent, ex pdf de GDF explique en 1min40 les raisons du chaos qui nous attend : - du renouvelable qui ne sert à rien l'hiver où il y a les pics de consommat& - fermeture de Fessenheim, absence de maintenance durant le COVID faute d'argent et le pb de corrosion

Revoir     

Emmanuel Macron nous ment comme il respire!

Barbara78 @dragonduclos·15h

Loïk Le Floch-Prigent... "Agnès Pannier-Runacher est une menteuse ! Elle dit un mensonge éhonté en affirmant que Fessenheim n'était plus entretenu !" 2 milliards d'euros ont été investis sur #Fessenheim qui était l'une des centrales les plus modernes et les plus sûres !

                                 I---------I 

Retraites : la réforme va faire monter l'excédent du régime complémentaire Agirc-Arrco 

Le report de l'âge légal devrait se traduire par un gain de plusieurs milliards pour l'Agirc-Arrco. Les partenaires sociaux commencent à évoquer l'utilisation des excédents. L'exécutif lorgne également dessus pour financer le minimum contributif.

Lire plus tard Commenter Partager Dette Protection sociale

La réforme des retraites, qui sera « présentée autour du 15 décembre », aura pour objectif « d'assurer l'équilibre » financier du système mais aussi de « l'améliorer » avec de « nouveaux droits », a affirmé vendredi le ministre du Travail, Olivier Dussopt. (Emmanuel DUNAND/AFP) Par Solenn Poullennec Publié le 6 déc. 2022 à 8:00

Présentée dans une dizaine de jours, la réforme de retraites aura des répercussions au-delà du régime de base. Elle devrait en effet conforter les ressources de l'Agirc-Arrco, le régime de retraite complémentaire obligatoire des salariés du privé. Le sujet a bien été identifié par les partenaires sociaux qui pilotent ce système.

« Toute mesure d'âge aura des conséquences significatives sur le régime Agirc-Arrco, il me semble important que rapidement les partenaires sociaux se réunissent pour discuter de l'avenir », déclarait aux « Echos » le patron du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux en octobre. « Je leur lance un appel pour ouvrir une discussion sur ce sujet dès le projet de loi connu. »-

                                        -

Je l'avais prévu et expliqué. L'augmentation des retraites complémentaires obligatoires décrétée en 2014 par François Hollande appauvrirait les salariés avec les cotisations sociales des Retraites complémentaires qui sont incorporées dans le salaire de base, et enrichirait les entreprises qui n'ont que 23% de bénéfices imposables sur le montant redistribuer sur les BENEFICES APRES IMPÔTS grâce au calcul des coûts de production, imposés, eux, à 100%. CQFD. 

                                I---------I 

  Archive inédite de *L'Invisible Geôle*.

Emmanuel MacronTweets protégés

@EMacronprive

Paramètres de conversationFermer

Emmanuel Macron      

J’ai une question pour vous. Bien que je n’ai aucun problème prendre des critiques constructives (dont vôtre n’est pas le cas), je suis confus, pourquoi vous serait me suivre si vous ne m’aimez pas.

Tous vos messages sont attaques sur moi. Encore une fois, j’ai demander, pourquoi pas suivi si vous n’aimez pas moi tellement ?

29 août 2017

*L'invisible Geôle*     

Bonjour: Il n'est pas question d'"amour", mais de remettre Notre Pays sur la voie de la relance économique et de la Justice sociale.

La solution que je préconise est LA SEULE (elle peut toujours être améliorée) à pouvoir ramener LA PAIX SOCIALE! Tous les chefs d'entreprises auxquels je me suis adressé reconnaissent "qu'effectivement, TOUTES leurs cotisations sociales appelées faussement "Charges" leur sont PAYEES A L'ACHAT DES MARCHANDISES PAR LES CONSOMMATEURS qui achètent leurs produits".

Cela étant, j'aime Toulemonde, mais "Pas les tricheurs" en économie avec l'argent des contribuables".

Bonne chance tout de même.

    
Réponse Macron:

Je le fais. Il n’est pas facile. Il faut du temps. S’il vous plaît être patient. Je vais vous ajouter retour.

Emmanuel Macron

Je fais de mon mieux.

29 août 2017

*L'invisible Geôle*

Bonjour: Désolé, mais si vous ne connaissez RIEN en économie, confiez l'Economie à d'autres que les béni oui oui mis en place. Si vous voulez réussir à redresser les finances, il vous faut faire VOTRE REVOLUTION INTELLECTUELLE en la matière:

Commencez à réviser ce qu'est un PRIX DE REVIENT, comment il se calcule et "à quoi il sert" en économie!

 Je vous souhaite une bonne rentrée que je prévois "délicate". Quant à l'Avenir...!?...

     
Emmanuel Macron

Bonjour, Merci pour les conseils. Je vais le garder à l’esprit en pensant à l’économie de la France. Je sais c’est dur pour vous faire croire, mais ça va aller mieux. Je comprends que le changement peut être effrayant, mais n’a pas à craindre. J’ai fais le changement pour le mieux non pour le pire

     
29 août 2017

*L'invisible Geôle*

Bonjour et désolé de vous le rappeler: Votre système économique EST NUISIBLE au développement de Notre Pays, La France! JE VOUS LANCE LE DEFI de démontrer le contraire de mes écrits sur LE TEVISIONNISME ECONOMIQUE DU XXI è siècle!

Aucun économiste, Prix Nobel inclus n'a pris "le soin" de répondre à mes défis et pour cause: Ils en sont INCAPABLES! Je suis sûr de moi et les quelques personnes que je rencontre comprennent tout de suite ce que je leur explique.

A nouveau, bonne chance: Pour La France et les 67 millions de Français.

*L'invisible Geôle*

Mille excuses: Rectificatif: Merci de lire " ... JE VOUS LANCE LE DEFI....... sur LE REVISIONNISME ECONOMIQUE DU XXI è siècle"!

Réponse Macron:

Je vais lire lire votre Blog. 

Emmanuel Macron

Je vais répondre bientôt.

16 août

*L'invisible Geôle*

Bonjour Monsieur le Président: Bien reçu, merci.

Bonjour Alain, comment ça va? S'il vous plaît soyez patient.

Je dois encore lire votre article. Comme vous pouvez l'imaginer, j'ai beaucoup de travail à faire, même pendant mes vacances. Donc, je vais le relire. Sois patient.

Je comprends votre colère et croyez-moi, je ne suis pas quelqu'un qui tolère les activités illégales de quiconque. Lorsque les entreprises évitent les taxes et les charges sociales, elles volent de l'argent dans les poches de mon peuple. Et aussi voler de moi aussi.

Je vais le faire, je le promets. Cela fait en réalité partie de mon agenda de campagne. Je dois juste trouver un moyen de les punir et c'est un moyen efficace.

Emmanuel Macron

Merci pour votre patience

17 août

*L'invisible Geôle*

Bonjour Monsieur le Président: Tout vient à point à qui sait attendre. Je reste toujours à votre écoute, sans rien changer au combat politico-économique que j'ai décidé de mener envers et contre tous les hommes et toutes les femmes politiques: Pour La France!

*L'invisible Geôle*

Bonjour Monsieur le Président: J'ajoute que le moyen le plus sûr et le plus économique est de les mettre en face de leurs responsabilités en suivant ce que je recommande de faire à tous les dirigeants politiques: Remettre à plat le mode de fonctionnement des recettes sociales: Le Peuple de France approuvera et NUL ne trouverait de moyen crédible pour le critiquer, une fois bien expliqué à "toulemonde" de manière concrète et rationnelle.

Je vous souhaite bon courage.

*L'invisible Geôle*

Bonjour Monsieur le Président: Vos vacances à Brégançon-La-Piscine tirent à leur fin.

Si je peux comprendre la prudence et la lenteur que vous mettez à me répondre, je condamne votre façon de procéder qui est celle qualifiée de "complexe" par votre entourage , laquelle est, pour moi, une certaine manière de prendre "les autres" pour des cons que vous pouvez baratiner.

Vous commencez à prendre réellement conscience que LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCIALE!

Comment vous en sortir autrement que par l'Image de votre Ego face à la réalité des choses de la vie de tous les jours des Français sans perdre la face? Là est la question!

Ce ne sera pas en recevant le gamin Maxime qui a 6 ans et aime "le ministre de l'économie" que vous avez été de 2014 à 2016 (il avait 2 ans en 2014 et 4 ans en 2016!) qui vous facilitera les choses, croyez moi.

Je vous ai demandé de m'inviter à me recevoir pour étudier la meilleure manière de vous en sortir en économie, "Avant qu'il ne soit trop tard" pour La France.

Prendre une décision "courageuse" vous semble un problème difficile à résoudre: Pourtant, vous avez TOUS les moyens à votre disposition pour ce faire! Vous avez le Pouvoir et devez être et rester le Président de TOUS les Français, non donner l'IMAGE du "Président des Riches"! Démontrez le de manière la plus ouverte:

Recevoir les flatteurs ou recevoir un plaignant provocateur comme moi qui vous propose la solution qui ferait de vous le Président RENOVATEUR de la relance économique et du retour à la paix sociale dont les Français ont tant besoin:

Ne vous y trompez pas! Je reste toujours à votre écoute pour vous aider à vous sortir de la situation dans laquelle vous vous êtes mis de manière inconséquente. Je ne vous demande RIEN en retour: Retraité Lambda je suis, Retraité Lambda je veux rester:

Pour la France!

*L'invisible Geôle*

Bonjour Monsieur le Président: Suite à faute de frappe, j'avais, par mégarde égaré ce projet de réponse que je retrouve après avoir écrit ce qui précède: Pour la bonne forme, je vous le transmets:

Il ressemble au précédent.... Vos vacances studieuses à Brégançon-La-Piscine tirent à leur fin.

Il va vous falloir retrouver la réalité des choses de la vie de tous les jours des Français (vos compatriotes et futurs électeurs) face à la misère économique dont vous portez l'entière responsabilité.

Votre lenteur à me répondre, que je peux comprendre face à l'enjeu économique auquel vous devez faire face, me laisse songeur:

- Ou vous êtes un homme d'action, ou vous êtes, comme le dit votre entourage, un homme complexe, ce qui est complètement faux, ou vous êtes un homme qui prend les gens hors de votre entourage pour des cons en les baratinant sans vergogne, ce qui me semble le plus plausible!

                                           -

Cette lettre a pour but d'appeler votre attention sur le fait que les inégalités sociales actuelles entrainent la population de notre pays dans des manifestations jamais égalées en forme de brutalités et de dégradations matérielles.

S'ensuivent ensuite de longs et nombreux messages sur la situation au sujet des dégradations commises par les "Gilets jaunes".  

Il y a déjà eu 11 morts "collatéraux" et plus de 2 000 blessés du côté des manifestants "Gilets jaunes", le plus souvent pacifiques, et plus de 1 000 blessés du côté des forces de l'ordre mobilisées par Christophe Castaner, Ministre de l'Intérieur, pour faire face à une situation inédite depuis les événements de 1789:

"Une révolte populaire du fait de décisions économiques dont le Président Emmanuel Macron lui même a reconnu légitimes".

Si les gilets avaient été Bleus, Blancs et Rouges, il y en aurait eu beaucoup plus, c'est ce que j'ai écrit au Président de la République afin qu'il trouve une solution pour se sortir de l'impasse dans laquelle il se trouvait.

Il a fallu que je lui explique que les Gilets étaient mécontents de l'augmentation des prix du carburant et de la gestion des affaires publiques et que cela n'avait Rien à voir avec une Prise de Pouvoir par l'Elysée au cours de nos échanges épistolaires 2017-2018-2019!

Je pense avoir réussi, mais à quel prix? 

                                           -

Le Conseil d'orientation des retraites prévoit un excédent du système de 3 milliards cette année 2022. Et sur le plus long terme, le COR est formel : les dépenses sont maîtrisées et décroîtront même à partir de 2035.

En exclusivité, recevez les Planches à billets des Banques lobbies de Bruxelles, et recevez,  en retour, les agios qui auront servi à REMBOURSER LA DETTE DE LA FRANCE!

Cette opération est magnifique d'audace et de Tromperies!

De la même manière, toutes les cotisations sociales sont incorporées à 100% sur les coûts d'exploitation, et fiscalisées à 0%, 5%, 10% 25%, 30%, 35%,40%, 45%, 50%, voire plus, éventuellement, par rapport aux magouilles éventuelles sur les prix de vente, dont les prix des ventes dits et appelés, malicieusement: VENTES A PERTENE CHERCHEZ PLUS OU EST L'ARNAQUE!

Les milliards sont là.

Les entreprises ne payent pas de charges sociales. Elles payent des cotisations sociales. Celles ci sont totalement incorporées dans les calculs des coûts de production et les prix de ventes. Les entreprises payent ensuite uniquement les bénéfices tirés des ventes, a savoir entre 0,01% et 40%, de manière générale, voire même 80% et même plus, sur les prix de vente, en fonction des magouilles éventuelles  .

Les marges brutes, pour être rentables et à titre d'exemple, doivent se monter à environ à 80% pour un restaurateur, sur les produits vendus.

Dire que les charges sont trop élevées est tout simplement du chantage pour faire baisser les coûts de production; "la peuve? actuellement, il est encore demandé de le faire, alors que les prix ne baisseront jamais mais que les prix augmenteront toujours.

La vérité se trouve, tout simplement, dans ce que j'ai appelé: LES ARNAQUES AUX COTISATIONS SOCIALES  ET FICALES DES ENTREPRISES.

Emmanuel Macron l'a, lui, bien compris, et qu'il m'a écrit, et vous devez le vérifier vous même:

Bonjour Monsieur le Président,

Vous m'avez écrit à plusieurs reprises, par messages Twitter, à partir de l'année 2017,  Monsieur le Président, puis,... par l'extrait suivant de nos échanges épistolaire 2017-2018-2019,...

Copie intégrale du message que //.../... Vous m'avez écrit, le 06 août 2017 .../..

 Emmanuel Macron 

Bonjour Alain. As tu écrit à François Hollande sur le sujet?

La première fois que j'ai vu tes écrits, c'est quand tu m'as montré. Pour moi, personne n'est au dessus de la loi et tout le monde devrait être puni pour l'avoir violé, même les grandes entreprises qui violent les gens en "jouant le jeu" tel que nous le connaissons. C'est toujours du vol.

Je ne le défendrai pas et quand je les trouverai et je le ferai. Ils ont fini avec. Je commence à la maison avec des politiciens corrompus, en les nettoyant, car sans une politique appropriée, ils continueront à s'en tirer avec leurs crimes parce que les corrompus les couvriront. Cela a-t-il du sens?

C'est complexe, il faut  être intelligent à ce sujet. Vous devez vous débarrasser de la protection avant de pouvoir la voir, puis vous l'éliminez et vous vous en débarrassez aussi.

Tenez-les à leurs crimes.

Vous venez de lire la copie intégrale du message de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, qui fait partie de ses échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi.

Vous pouvez remarquer, électrices et électeurs, que Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, reconnait de manière l'on ne peut plus explicite, que les entreprises ne payent aucune cotisation sociale pour financer financer les Retraites, la Sécurité sociale, le Chômage, la Vieillesse, la Dépendance, etc, etc...

Bien entendu, sa reconnaissance explicite ne s'est pas passée du jour au lendemain, car nos échanges épistolaires ont été longs. Le Président avait bien insisté sur le fait que "je devais le convaincre". 

Au travers de cet article, à destination du Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, c'est également et surtout pour vous que j'écris; pour vos enfants et tous les enfants de France nés et à naître.

Vous trouverez, ci après, quelques uns de mes articles sur les Arnaques aux cotisations sociales et fiscales des entreprises.

Elles ont été reconnues par le Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, en personne, lors d'échanges épistolaires 2017-2018-2019 avec moi. Vous en trouverez l'essentiel en cours de lecture. Il lui reste à présent à se remettre sur le bon chemin.

*Le 21 Août 2018, vous m'avez recontacté: "Bonjour Alain, comment ça va? ... "Je suis de retour à Paris et mes réformes reprendront demain. Je voudrais vous demander quelque chose. Je vais relire votre article aujourd'hui mais je veux que vous me vendiez votre idée.

Puis, le 20 octobre 2018: "Bonjour Alain, comment vas tu? Votre demande est raisonnable et je vais le faire. Je vais m'asseoir et lire votre article et donner une copie à mes experts pour le lire aussi. Si cela ne vous dérange pas bien sûr. Je suis un homme raisonnable et il semble que les entreprises ne payent pas de charges sociales. Je résoudrai le problème en utilisant vos méthodes. Comment ça sonne?

Le 28 novembre 2018: "Je pense que nous pourrions faire une bonne équipe. Nous avons un intérêt commun à améliorer la France.

Le 9 décembre 2018: "Je vous ai dit que je le ferais. Ne t'inquiète pas.

Le 30 décembre 2018:..."J'ai pris en compte votre analyse. J'ai mis en œuvre une mesure positive pour 2019 et continuerai de le faire. (NB: Cette mesure positive est celle d'organiser de grands débats que je réclamais à François Hollande et à tous les partis politiques depuis 2013, ainsi qu'à lui même depuis 2017). L'idée du Grand Débat est de "mon invention", pas de la sienne, contrairement à ce qui se dit.  

 Puis: "Je vais discuter plus en détail de vos idées avec mon équipe au début de la nouvelle année... Pardon, je vais répondre bientôt. ok?

Suivent d'autres échanges, puis, 

Le 26 janvier 2019:.. "Je vous exhorte à avoir une réunion avec moi ou mon Premier Ministre pour en discuter. Voulez vous accepter? Je demanderai qu'une invitation vienne à vous pour discuter de vos projets. Puis je demander où envoyer l'invitation? E mail ou adresse ou quelque chose? 

-Pressentant  que le Président voulait "m'acheter", prendre la main pour me "bloquer" par la suite et le lui faire comprendre, je lui ai répondu:  "-A la Gendarmerie de St Vincent de Tyrosse, les Landes 40.

"Et ils sauront que c'est vous?

-Ils savent où j'habite, me téléphoneront pour me demander de passer la prendre où me l'apporteront s'ils ont du carburant...

"D'accord, merci. Je discuterai avec le Premier Ministre Philippe et je vous inviterai à discuter de votre stratégie et à voir ce qui peut être fait...///... J'ai reçu copie papier de vos idées et je discuterai avec mon équipe et vous répondrai quand je le ferai. Je comprends que vous n'essayez pas de nuire à la République.

Le 23 février 2019, après avoir reçu officiellement ma "Fiche à l'attention du Président de la République qui vous a été transmise par l'intermédiaire du Maire de St Vincent de Tyrosse et le Préfet des Landes, vous m'avez écrit:

"Je vous remercie. Cela facilitera beaucoup les choses. Merci d'avoir  fait ça... ///... puis, à nouveau: "Merci pour votre soutien et votre confiance en moi. Cela fait beaucoup. Il sera plus facile et mieux de pouvoir faire quelque chose avec votre proposition maintenant qu'elle est soumise. Merci beaucoup Alain.

Le 27 février 2019: ...///... "J'ai reçu une copie papier de vos idées et je discuterai avec mon équipe et vous répondrai quand je le ferai. Je comprends que vous n'essayez pas de nuire à la République...

Le 7 mars 2019: "Je répondrai dès que possible.

Le 8 mars 2019: "Nous discutons de votre proposition. Merci pour votre patience. 

Le 27 mars 2019: "Je vais répondre bientôt. Désolé...

*A ce jour, j'attends encore la suite que vous voudrez bien donner à vos écrits.

Actuellement, je constate tout simplement, Monsieur le Président, que vous ne prenez absolument pas le bon chemin pour relancer l'économie et apaiser les esprits.

Il appartient donc à chacun de vos compatriotes de se faire eux même une opinion, en fonction de la situation telle qu'ils la ressentent.

Honni soit qui mal y pense.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, 2 Avenue Casteroyn, 40 230, St Vincent de Tyrosse.

                       ---

                       AUJOURD'HUI: 03.05.2015:

*Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'€urope.

Nous sommes en 2015, certes, mais RIEN n'a changé. Les politiques continuent de se gargariser de bons mots d'espérance telle soeur anne du haut de sa "Tour-monte".

Retenons tout d'abord que l'annonce connue le 03.09.2014 de Mario Draghi, Pésident de la BC€, de réduire à 0,05% le taux directeur de la BCE n'est QUE JET DE POUDRE AUX YEUX pour mieux endormir l'attention des Français et des autres Peuples de L'U€ comme dans la fable de "Jean de La Fontaine": "Le Petit Chapeon Rouge", qui n'est pas de J. de La Fontaine. IL en serait de même si le taux était ramené par la suite, à 0,00% , ce qui serait encore pire, non exclu  et destiné tout simplement "à sauver l'€uro".

  *Lisons donc pour mieux comprendre les marchés de DUPES acceptés par les précedents Gouvernements et Présidents de La République depuis 1973: 

-"LA FRANCE EST DANS UNE SITUATION CATASTROPHIQUE, a déclaré Pierre Gattaz, patron du MEDEF, aux médias, le 21 juillet 2014. Et il a bien raison de le dire, après avoir lu mes articles à ui mis en lecture en défi de démontrer le contraire. La vérité l'a sans doute effrayé... Ceci étant, poursuivons:

CAMPAGNE POUR UN PACTE D'HONNEUR PATRIOTIQUE.

*Le pacte de "responsabilité", maintenu en sa présentation par le Chef de l'Etat au cours de son interwiew télévisé du 14 juillet 2014 ne fait que renforcer la teneur de cet article dans l'intégralité de son contenu, en particulier sur le Partenariat-Public-Privé. Lisons:

*Les résultats de l'élection €uropéenne du 25 mai  2014 qui ont "surpris toutes les classes politiques" devraient pouvoir, avec la participation patriotique de Tous pour sortir de la spirale infernale des emprunts d'Etats, déboucher sur l'abolition des textes inconstitutionnels qui interdisent à la BC€ de prêter aux Etats.

*Ainsi, tous les élus, bien informés sur les dessous pervers cachés du pacte "de stabilité budgétaire" et de l'union bancaire, devraient s'unir et combattre les technocrates de Bruxelles jusqu'à la victoire, quitte à reprendre les hostilités ensuite et s'entretuer verbalement au cours de la procaine campagne présidentielle de 2017, pour la plus grande joie de la population dans son ensemble. .

*Je souhaite, en attendant, que TOUS les élus, TOUS leurs adjoints, TOUS les conseillers municipaux et TOUS les électeurs prennent enfin conscience que Notre adversaire, La Finance €uropéenne, a mis en place un système de manipulation financière qui l'enrichit outrageusement, ruine les Etats et mènera TOUS les Peuples de l'Union €uropéenne à la misère.

*Ce système est irréversible, sauf à y mettre bon ordre en votant pour des candidats, en 2015 et 2017 -Qu'importent leurs opinions politiques- qui sauront se battre courageusement pour remettre "Bon Ordre Pour Tous".

*Commençons par nous souvenir de la COLLECTE DES IMPÔTS SUR L'ECOTAXE par une société privée en passant par le Partenariat Public-Privé (3P) pour arriver au pacte €uropéen de déstabilisation financière publique.                    

*Ce phénomène ECOTAXE, en effet, intervient fort à propos pour justifier les rappels en boucle de cet appel aux 36 OOO Maires de France - qui date du 30 aout 2012- au sujet du *Partenariat Public Privé* (Les Fumeux 3P), un désastre pour les finances publiques et SURTOUT pour les contribuables.

*A lire absolument jusqu'au bout pour bien comprendre le système mis en place par Bruxelles avec l'impôt des contribuables qui sert de matelas financier inépuisable aux *Banques-Lobbies*

 *La fébrilité avec laquelle les partis politiques se lancent dans ce qu'ils appellent "la reconquête" pour 2014-2017 remet au goût du jour cette lettre ouverte qui date du 30 aout 2012, soit il y a déjà plus d'un an.

En outre, compte tenu de la part prise par les financiers privés dans le cadre de ce qui est appelé Partenariat Public Privé (les fumeux 3P) décrits dans cette lettre, il m'était paru judicieux d'associer l'élection des 36 000 Maires de France à l'élection des Députés €uropéens.

                             TRIBUNE LIBRE ET OUVERTE:

L'actualité qui a porté sur l'union bancaire du 20 décembre 2013, juste avant les vacances de fin d'année, de manière à ne pas faire partie de l'actualité pour cause de vacances démontre une fois de plus la mainmise des technocrates de Bruxelles et des Banques-Lobbies sur les dirigeants de Tous les pays de l' Union €uropéenne.

La seule question qui vaille de se poser est la suivante, en l'attente d'une réponse qui pourrait s'ensuivre:

"Quels peuvent bien être les moyens de pression que subissent les Chefs d'Etats et de Gouvernements pour accepter que les Banques-Lobbies puissent "piocher" dans l'épargne des déposants ( épargne supérieure à 100 000 €uros) en cas de difficultés pour fautes de gestion et, si cette "pioche" ne suffit pas, compléter avec l'argent des contribuables, c'est à dire avec l'argent de Nos Impôts"?  Mis à part, pourquoi pas: "Sauver l'€uro?

                                ------------------

    Relisons donc la lettre ouverte à l'adresse des 36 000 Maires de France:

 Mesdames et Messieurs les Maires de France et de L'Union européenne,

 (Copie à Monsieur José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne).

 Après m'être adressé aux Députés et pour faire contre à l'attaque pernicieuse et sournoise menée contre nous par les *Lobbies* financiers à partir de Bruxelles, je tiens à vous informer de la partie la plus importante de ce "projet", laquelle, bien entendu, n'apparait pas et est dissimulée au prétexte de *réduction des déficits et de stabilité financière*.

En effet, ce qui n'apparait pas, et pour cause, est la manière des plus subtile employée pour tous nous duper et continuer, en toute légalité à présent que ce "pacte" a été adopté par le Parlement, de faire fructifier, à bon compte pour les *Lobbies*, l'argent de tous les contribuables d'€urope à leur profit sans que vous vous en aperceviez.

 Prenons l'exemple d'un contribuable européen qui veut faire un emprunt pour acheter une maison pour se loger : Sa banque vérifiera ses revenus (crédibilié,solvabilité...) et lui accordera son crédit jusqu'à...Disons...Entre 25% ou 30% de ses revenus...Le tout à négocier, cela va de soi, et cet emprunt, fort utile, pourrait être considéré comme un investissement d'Avenir....A long terme.... Personne n'y trouverait à redire...

Ceci étant, prenons l'exemple de la France qui a, par solidarité politique, signé le pacte avec réduction des déficits à 0,5 % du P.I.B. entrainant pénalités exercées par Bruxelles (Lobbies) en cas de non respect de ce taux:

Fort d'une découverte importante dans le domaine de la recherche (par exemple) nécessitant un investissement d'avenir très important à l'échelle de l'Etat sur le long terme, la France, Notre Pays, ne pourrait pas le faire si le montant de la somme à emprunter nécessaire pour cet investissement menait Notre Pays, La France, à un déficit supérieur à 0,5 %!!!

 Alors apparaissent les *Lobbies*, qui diraient:

 "Nous sommes là"!... Et, avec l'argent des contribuables, emprunté à bas coût à la B.C.€., dans le cadre d'un "Partenariat Public Privé" (Les fumeux "3 P" dont on évite de trop parler), les *Lobbies*, avec l'argent en provenance des impôts des contribuables, investissent, prennent des parts (actions), et, par la suite, dans le cadre d'une privatisation bien orchestrée, deviennent Propriétaires...

 Combien de fois auront gagné les *Lobbies* à présent que le pacte a été signé?

 1)- Une première fois en empruntant à bas coût à la B.C.€. l'argent en provenance de l'impôt des contribuables, et en prêtant à l'Etat ce même argent avec intérêts, c'est à dire que c'est le contribuable qui, par des lois votées à Bruxelles, paye des intérêts sur son propre argent!!!

 2)- Une deuxième fois, en tant qu'actionnaire....Et, là, pas de limites...A eux de voir...Et de décider...Ils tiennent les rênes...

 3)-Une troisième fois....En délocalisant...Pourquoi pas...Et, de plus,.../.....

 4)- Si les provisions pour amortissements et pour investissements ne sont pas prévues ou, disons plutôt "si elles sont minorées", après partage des super-bénéfices et retraites chapeaux pour les dirigeants ...Il restera encore les subventions....En provenance de l'argent des contribuables comme vous l'avez compris, Mesdames et Messieurs les 36 000 Maires de France et de L'Union européenne.

 Sachez en outre que chaque minute qui passe à attendre à ne rien faire alourdit le dette de notre pays en millions d'€uros qui ne se comptent plus et que ce ne sera pas la remise du rapport Gallois qui changera fondamentalement les choses...

 A présent, mieux informés que vous ne l'étiez auparavant, le contribuable modeste que je suis vous lance une supplique en vous priant d'avoir l'amabilité d'intervenir pour que Justice soit rendue et que les textes qui ont été votés et autorisent ces *Abus* soient abrogés, que le traité présenté à la signature de La France, Notre France, La France de tous les Français, quelles qu'en soient leurs origines, soit renégocié, en particulier celui qui interdit à la B.C.€. de prêter de l'argent aux Etats.

 Ce n'est pas parce que le Parlement a adopté  ce pacte par solidarité politique (ce qui ne reflète pas la réflexion qui aurait du être menée à bout) qu'il doit rester en l'état à continuer de nous appauvrir sans réagir.

 En outre, si la Commission de Bruxelles commençait par donner l'exemple de la réduction de un pour deux de ses fonctionnaires et faisait montre de plus de compétitivité, alors, nul doute, l'€urope se porterait beaucoup mieux.

Enfin, pour parfaire mon exposé sur le monde de "la finance" et ses méfaits, vous pouvez,s'il voous reste un peu de temps disponible pour lire le récit: *L'Invisible Geôle*, de: Armand de Franceville, nom de plume, vous y découvrir comment il est possible de faire voter par des Elus, au cours d'une assemblée générale, un remboursement d'emprunt à un taux de 47, 52%.

 Tout en vous remerciant pour l'attention que vous m'avez portée en me lisant,

 Je vous prie d'agréer, Mesdames et Messieurs les Maires, l'expression de mes salutations distinguées.

                             Armand de Francecille, Nom de Plume,

                             Alain Saiche, Nom Patronyme.

 P.S. Les motivations de mes interventions sont explicitées dans mes letres ouvertes qui peuvent être consultées par internet.

*Depuis la publication de cette lettre, j'ai déposé une pétition au Parlement €uropéen pour "Dire et juger inconstitutionnelle la loi qui interdit à la BC€ de prêter aux Etats l'argent des contribuables et oblige les Etats à emprunter aux Banques-Lobbies. Ces mêmes Banques-Lobbies, elles, empruntent à la BC€ à très faible taux l'argent des contribuables versés par les Etats à la BC€ et prennent de confortables royalties en prêtant à leur tour aux Etats...

                                               -

                                                -

                    ET LE CHOC DES VÉRITÉS

                PAR LA CULTURE DE L'ESPRIT.

              Bonjour La France, Françaises, Français.

                        Mise à jour au 03.12.2021

             *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

C'était en 2015, et Monsieur Emmanuel Macron était à l'époque Ministre de l'économie depuis 2014, ne loubliez surtout pas!

De 2012 à 2016, Monsieur Emmanuel Macron était, ne l'oubliez jamais, Secrétaire général adjoint chargé de l'économie. 

Voici, pour vous en convaincre, copie de 2 Tweets sur le sujet: 

1-  Le tweet de Monsieur Emmanuel Macron, Ministre de l'économie,

Emmanuel Macron @EmmanuelMacron Officiel du gouvernement - France13 juil. 2015

Accord historique pour la zone euro. Avec @fhollande, la France a joué son rôle jusqu'au bout, pour une Europe responsable et solidaire.

2- La réponse que j'avais faite à son Tweet:

*L'invisible Geôle*@AlainSaiche· 13 juil. 2015 En réponse à @EmmanuelMacron

Bonjour @EmmanuelMacron @Elysee @fhollande Tant que @ecb ne prêtera pas directement aux Etats Rien de viable ne sera possible! @BFMTV @itele

                                          -

MISE A JOUR AU: 20 février 2020

*AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

LA PETITION N°1531/2012: BANQUE CENTRALE €UROPEENNE SE DOIT D'ETRE INDEPENDANTE DE LA FINANCE ÉDITER

Ma pétition, déposée en 2012, demande de: DIRE ET JUGER INCONSTITUTIONNELS les textes qui interdisent à la BC€ de prêter directement l'argent en provenance des Etats et de l'impôt des contribuables. Vous savez, ces textes qui imposent aux Etats à passer par des Banques-Lobbies intermédiaires, lesquelles empruntent à la BC€ l'argent de nos impôts pour le re prêter aux Etats! Pourtant, AUCUN ARTICLE DE NOTRE CONSTITUTION NE LE PREVOIT.

LA REPONSE COMMUNIQUEE AUX MEMBRES DE LA COMMISSION EST LA SUIVANTE:

Objet: Pétition 115/2012 présentée par Alain Saiche, de nationalité française, sur la politique monétaire de la Banque centrale européenne.

1. Résumé de la pétition

Le pétitionnaire suggère d'abroger la disposition qui interdit à la Banque centrale européenne (BCE) de prêter directement de l'argent aux Etats, de supprimer l'article interdisant aux Etats membres de dépasser un déficit de 0,5% de leur PIB pour investir, de maintenir l'interdiction pour la BCE de racheter la dette des Etats membres et d'interdire au Président de la BCE d'intervenir en la matière. Il souhaite également rappeler à Mario Draghi, actuel président de la BCE, qu'il est tenu de se conformer à la législation. Selon le pétitionnaire, toutes ces mesures pourraient contribuer à améliorer la situation économique actuelle.

2. Recevabilité

Déclarée recevable le 7 mai 2013, la Commission a été invitée à fournir des informations (article 202 du paragraphe 6 du règlement).

3. Réponse de la Commission, reçue le 30 avril 2014

L'interdiction du financement monétaire a été instaurée par l'article 123 du traité de l'UE pour réduire l'aléa moral en garantissant que les gouvernements ne puissent pas s'en remettre aux banques centrales pour se financer. Il contribue également à garantir que les banques centrales atteignent leur principal objectif, à savoir la stabilité des prix, en évitant que les les achats massifs sur le marché primaire sucseptibles de générer de l'inflation.

Si elle ne peut acheter sur le marché primaire, tout comme les banques centrales nationales, est cependant autorisée, en vertu de son statut, et afin d'atteindre les objectifs du SECB, à acquérir les obligations d'Etat et d'autres titres négociables en quantités limitées sur le marché dit secondaire. Cette règle s'applique également aux banques centrales qui acceptent ces obligations, de même que nombre d'autres instruments financiers en garantie.

Les taux d'intérêts que les gouvernements aux banques qui leur ont prêté de l'argent sont fixés en fonction du risque qu'elles courent en achetant ces obligations d'Etat dans le cadre de leurs obligations commerciales.

La plupart des mesures proposées par le pétitionnaire nécessiteraient de qualifier le traité.

En ce qui concerne le président de la BCE, la commission tenue de respecter l'indépendance dont jouit la BCE dont la conduite de sa politique, n'est pas habilitée à se prononcer.

Quant aux investissements publics, la Commission rappelle que les valeurs de référence pour la dette et les déficits résultent du traité. L'inobservation de ces dispositions ayant été l'une des causes de la crise, le pacte de stabilité a été considérablement renforcé ces dernières années. Si les gouvernements ne doivent pas dépasser les limites fixées pour le déficit budgétaire global, ils restent néanmoins maitres en matière de fiscalité et de dépenses, notamment pour les investissements. Dans la limite de leur marge d'action budgétaire, ils peuvent donc adopter des mesures d'assainissement en privilégiant les investissements.

-

JE RETIENS DONC L'interdiction du financement monétaire a été instaurée par l'article 123 du traité de l'UE pour réduire l'aléa moral en garantissant que les gouvernements ne puissent pas s'en remettre aux banques centrales pour se financer. CQFD.

Tout le reste n'est que MENSONGE et sornette par le MENTICIDE MONOCRATIQUE de Monsieur Emmanuel Macron Président de la République française.

-

                  ANNEXE I:

Qu'est-ce qu'un conflit d'intérêts? Un crime économique?

1- Qu'est ce qu'un conflit d'intérêts? Une Prise illégale d'intérêts?

Pris en sa définition, LE CONLIT D'INTERÊTS est défini communément comme étant le conflit entre la mission d'un agent public et ses intérêts privés, conflit susceptible d'influencer la manière dont il exerce ses fonctions. En d'autres termes, le conflit d'intérêts peut potentiellement remettre en cause l'impartialité et la neutralité avec lesquelles la personne doit accomplir sa mission du fait de ses intérêts personnels.

Cependant, le conflit d'intérêts n'est pas un délit. C'est LA PRISE ILLEGALE D'INTERÊTS, qui bien souvent en découle, qui est sanctionnée pénalement.

L'Article 432 du Code pénal le définit par le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique, ou chargée d'une mission de service publique, de prendre, recevoir ou conserver, directement ou indirectement, un intérêt quelconque dans une entreprise ou dans une opération dont elle a, au moment de l'acte, en tout ou partie, la charge d'assurer la surveillance, l'administration, la liquidation ou le paiement.

SANCTION: La prise illégale d'intérêts est sanctionnée par 5 ans de prison et de 500 000 € d'amende.

2-Qu'est ce qu'un crime économique?

La Cour de cassation, en France, définit LE CRIME ECONOMQUE comme suit: "Tout ce qui se rapporte à la production, à la réparation, à la circulation et à la consommation de marchandises, ainsi qu'aux moyens d'échanges consistant particulièrement dans la monnaie sous ses diverses formes... et ce qui porte atteinte directe à l'économie du pays dont l'Etat, en raison des circonstances, assure la direction et le contrôle.

                    Conclusion.

Après lecture de cette lettre ouverte, il appartient à chacun de se forger une opinion pour savoir: "Pour qui voter et pour quel parti"?

                    ANNEXE 2

         Article 40 du CPP modifié:

Ce qu'exigent la France et les Français, c'est la tolérance Zéro sur l'Arnaque aux cotisations sociales des entreprises qui portent sur le financement des Retraites, de la Sécurité sociale, des indemnités Chômage, de la Dépendance, de la Vieillesse, etc, etc... pratiquée par le pouvoir en place, et l'application de l'Art 40 du CPP, dont copie ci jointe, à l'encontre des contrevenants.

Article 40 du CPP:

Le procureur de la République reçoit les plaintes et les dénonciations et apprécie la suite à leur donner conformément aux dispositions de l'article 40-1.

Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l'exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d'un crime ou d'un délit est tenu d'en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs.

                                        -

La suite au prochain numéro.

NOTEZ BIEN QUE LA "CRISE DES "GILETS JAUNES" EST APPARUE BIEN APRES LE 29 AOÛT 2017.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte