Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1253 Billets

0 Édition

Billet de blog 10 févr. 2013

*L'INVISIBLE GEÔLE* ET SA MATINALE: LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES.

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

                AUJOURD'HUI 31.O2.2014.

            MATINALE EXCETTIONNELLE.

Une fois n'est pas coutume.

Aussi, de ma plus belle plume vais je commencer par m'adresser à Mr Jean François Cope que je ne connais pas et qui fait tout pour se faire connaitre de moi.

D'emblée, et pour bien marquer les esprits, le lui dirai ceci:

-"Lorsque l'on est un homme politique "en vue" et que l'on a des ambitions politiques suprêmes, il faut savoir organiser un référendum et compter et décompter sans aucune erreur ne serait ce que les voix des membres de son propre parti soumis à référendum.

*Savoir compter et décompter s'apprend à l'école et, en ce qui nous concerne, l'école de la République. Ceci m'amène à vous dire que je vous trouve très mal placé pour critiquer une réforme qui vient d'être mise en place et dont il est impossible de juger des résultats.

J'ajouterai, pour en rester là aujourd'hui, que lorsque l'on ne sait pas compter et décompter, on apprend!

Au lieu de faire imprimer 1 000 000 de tracts contre la réforme pour "foutre le bordel" politique à l'école, demandez combien ça coûte et payez vous plutôt un prof des écoles pour vous apprendre à compter et décompter ...

*Le meilleur des exercices consisterait pour vous à compter et recompter le nombre de tracts à distribuer un million de fois.

                         -------------------

**Je reviens à ce que j'avais écrit auparavant, le financement de la réforme scolaire:

*SI NOS HOMMES POLITIQUES PENSAIENT A MIEUX GERER NOS VILLES ET NOS VILLAGES AVEC L'ARGENT DE NOS IMPÔTS AINSI QU'AU BIEN ÊTRE FUTUR POUR NOS ENFANTS, IL N'Y AURAIT AUCUN PROBLEME DE REFORME DE L'ECOLE A TRAITER ET LE TROU DE LA DETTE SERAIT COMBLE SANS DOULEUR POUR LES CONTRIBUABLES.

Ceci étant, je souhaite de bonnes vacances de fin d'année 2013 à venir et une bonne rentrée tant aux parents qui ont du se mettre en quatre pour acheter les cadeaux qu'au corps enseignant et aux élèves auxquels je recommande de faire attention au père fouettard que je connais bien et que je leur enverrai s'ils ne respectent pas le règlement intérieur de leur école et s'ils n'apprennent pas bien leurs leçons.

* Cliquer sur "fichier attaché" est gratuit et ne comporte aucun risque... Alors... Cliquez!... 

                  *MARDI 01.09.2013 (Suite).

La rentrée s'étant plutôt bien passée, les hommes politiques de l'opposition en général ne pouvaient mieux faire que détruire, dans leur esprit, le changement opéré pour, comme disent les demandeurs d'emploi, rebondir.

Il est vrai qu'il leur faut bien trouver un motif pour faire parler d'eux et essayer de retrouver leur "emploi" perdu. Alors, quoi de mieux que de claironner à tout va: -"Les élèves sont fatigués! -"Les élèves sont fatigués!...

Ce dont ils ne se rendent même pas compte, c'est qu'ils se prennent au jeu, se fatiguent eux mêmes et en outre fatiguent les oreilles des autres qui se les supportent à longueur de journée sur les ondes.

Si encore ils se contentaient de se fatiguer entre eux, ce serait une bonne chose! Ils pourraient s'endormir à la fin et personne ne les réveillerait!  Mais non! Assurés de l'impunité juridique, ils claironnent, ils claironnent et pour ceux qui n'auraient pas encore compris, à part claironner que les élèves sont fatigués, que les impôts augmentent (pour boucher le trou de la dette qu'ils ont creusé), que le chômage augmente et qu'ils vont livrer bataille "pour la reconquête", ce qui prête à sourire, ils ne savent rien claironner d'autre et cest bien dommage.               

        Armand de Franceville, nom de Plume.               

        Alain Saiche, Nom Patronyme.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
À l’hôpital de Saint-Denis : « On est des bonnes poires, nous les soignants ? »
Malgré un record de contaminations en Seine-Saint-Denis, une baisse des malades graves du Covid semble se dessiner dans le service de réanimation de l’hôpital de Saint-Denis. Dans cette cinquième vague, celle des non-vaccinés, les personnels soignants ont multiplié les heures supplémentaires, au risque d’un épuisement général.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Le Covid vu par des enfants : « Je m’enferme dans les toilettes pour enlever mon masque »
Alors que le nombre de classes fermées pour cause de Covid n’a jamais été aussi élevé, comment les enfants eux-mêmes vivent-ils ce moment ? Éléments de réponse en paroles et en images.
par Joseph Confavreux et Berenice Gabriel
Journal
Dessine-moi un coronavirus
Le coronavirus est-il noir, rouge, vert ou transparent ? Quelle est sa forme ? Sa taille ? Où se tapit-il ? Quelle place prend-il à la maison ou à l’école ? Que peut-on faire pour y échapper ? Les enfants d’un atelier de dessin parisien répondent avec leurs mots et leurs images.
par Berenice Gabriel, Joseph Confavreux et les enfants du centre Paris Anim’ Mercœur
Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses