03-PARLER #PouvoirDAchat, c'est déterminer un revenu net du travail

Le pouvoir d'achat correspond, en net, à ce qu'un revenu permet d'acheter. A combien doit se monter le minimum nécessaire pour "vivre" normalement: logement, nourriture, habillement, voiture, charges diverses...? Avant toute chose, il faudrait savoir combien devrait gagner, HORS TOUTES AIDES SOCIALES, un célibataire, un couple sans enfant, avec 1 ou 2 enfants et X.. enfants!

numerisation-20190129-2
                                 *Quinquennat et législature 2017-2022*
numerisation-20170511-4
                    *Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'U€*

                    *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLE*          

                            *MISE A JOUR AU: 25.02.2019

La situationde notre pays est bien plus grave que ne nous le disent les hommes et les femmes politiques et les économistes relayés en masse par les média.

C'est ce que j'entends vous démontrer dans cet article pour vous proposer une solution idéale pour redresser l'économie tout en pérennisant et nationalisant les financements sociaux Retraites, Sécurité sociale et chômage etc... 

Voyons à présent ce qu'il en est: Après la MISE DANS L'AMBIANCE ci après, vous trouverez:

1- Un résumé de ce qu'il faudrait faire,

2- Les archives de base.

                                      I------------------------I

                             *MISE DANS L'AMBIANCE:

*Parler POUVOIR D'ACHAT, c'est, pour les hommes et les femmes politiques, déterminer le salaire et le montant des retraites, en revenus Nets, pour qu'une personne seule ou en famille puisse vivre dignement et sans "subsides" pour boucler ses fins de mois, "Pouvoir d'Achat qui serait suffisant pour ne pas descendre manifester en masse dans les rues sans savoir où les manifestations de masse peuvent mener. 

Souvenez vous de la révolution de 1789 et surtout des dommages collatéraux actuels qui se chiffrent à 11 morts et à 1 700 blessés chez les manifestants et 1 000 blessés chez les forces de l'ordre, chiffres non vérifiés. Cela fait beaocoup! Beaucoup trop! 

Si je prends la liberté de mettre les chiffres et de critiquer sévèrement le pouvoir en place, Tous les hommes et Toutes les femmes politiques sans grande retenue, c'est parce que cela fait plus de 6 ans que j'ai proposé une solution à TOUS les partis politiques: À titre d'exemple, par mail, le 17 septembre 2012, et à plusieurs reprises par la suite, il y avait, M Olivier Dussopt... qui ne devrait plus s'en souvenir... 

Ainsi, augmenter le prix du carburant et de vente des produits de consommation courante en plus de toutes les taxes existantes au prétexte d'aider les agriculteurs relève de la débilité mentale: Comme si nos agriculteurs et éleveurs ne pouvaient pas fixer eux mêmes leurs propres prix de production et de vente aux grossistes, aux commerçants ou aux particuliers! 

 


*LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCIALE!

1- Chacun a pu remarquer que les entreprises mentionnent le montant de leurs charges sociales sur les feuilles de paye des salariés AFIN DE FAIRE CROIRE QU'ELLES PAYENT DES CHARGES SOCIALES, CE QUI EST COMPLÈTEMENT FAUX! 

2- Ce faisant, les entreprises et les hommes politiques se mettent en POSITION DOMINANTE pour déclarer, "urbi et orbi" ad vitam aeternam": Les "charges"-cotisations sociales- des entreprises sont trop élevées! Les salariés sont ainsi mis EN ÉTAT DE FAIBLESSE et de DOMINÉS :

Il est impossible d'accorder des augmentations de salaires! Il faut augmenter les impôts, taxes et CSG des retraités pour augmenter le "Net" et LE POUVOIR D'ACHAT des salariés! ILS MENTENT ET TROMPENT honteusement le Peuple de France! 

3- Avant de vendre leurs marchandises, les entreprises calculent les Prix de Revient (ou coûts de production, coûts de revient). Pour ce faire, elles y incorporent toutes leurs charges sociales, ce qui est comptablement légal. Elles y affectent ensuite un coefficient multiplicateur de MARGE BÉNÉFICIAIRE pour commercialiser les marchandises, produits et services!

4- DE CE FAIT LÉGAL que je ne critique pas, mais que je signale tout simplement, CE SONT LES CONSOMMATEURS QUI PAYENT LES "CHARGES" COTISATIONS SOCIALES DES EMPLOYEURS À L'ACHAT DES MARCHANDISES, y compris par les enfants qui achètent des bonbons, les chômeurs et les sans abris qui achètent leur pain quotidien, les malades, déficients mentaux, grabataires et en fin de vie qui consomment nombre et nombre de mécicaments payés par leurs cotisations sécurité sociale et les complémentaires! 

C'est une fois les marchandises vendues, "charges"-cotisations sociales- récupérées, que les entreprises les reversent aux organismes chargés des recouvrements, tout en conservant à leur avantage les bénéfices substanciels revenus au titre des bénéfices réalisés sur les "charges" cotisations sociales affectées du pourcentage de la Marge bénéficiaire.

-"Notez bien que ce ne sont pas les bénéfices que je critique": Il est logique que les investisseurs aient un RETOUR SUR INVESTISSEMENTS pour leur permettre de vivre dignement avec leur famille, pour pérenniser leur entreprise et la développer en fonction des marchés. Seulement, voilà: Les "charges" cotisations sociales des entreprises ne sont pas des investissements: Elles proviennent de la poche des consommateurs de notre beau Pays, LA FRANCE!    

 5- CE QUE JE CRITIQUE, ce sont LES MENSONGES ET LES TROMPERIES du pouvoir politique, des entreprises, des économistes et des médias qui permettent au Gouvernement d'APPAUVRIR LE PEUPLE au point de l'amener à manifester son mécontentement qui se terminera, si nul n'y prend garde, PAR UNE RÉVOLUTION! 

                              *HOMO HOMINI LUPUS EST!

                            *Ventre affamé n'a point d'oreilles*  

*Cela étant, chacun peut en conclure que TOUS LES SALARIÉS, qui sont également TOUS DES CONSOMMATEURS, "à l'insu de leur plein gré", participent, outre payer leurs propres cotisations sociales, au payement des "charges cotisations" sociales de leur patron sans que celui ci ne les remercie!  

*c'est ce que j'appelle L'ARNAQUE AUX "CHARGES COTISATIONS SOCIALES" des entreprises. 

Alain Saiche, 2 Avenue Casteroun, 40 230, St Vincent de Tyrosse.

*J'y reviendrai plus loin.


 

PARLER DU POUVOIR D'ACHAT, C'EST, AVANT TOUT, DÉTERMINER LE REVENU MINIMUM NET POUR VIVRE "NORMALEMENT", pour un célibataire, un couple sans enfant, avec 1, 2, 3 ou X enfants, au lieu de parler des classes pauvres, populaires, moyennes, aisées et riches.

 Il  serait alors bien plus simple de savoir si la population de Notre Pays, la France, peut vivre dignement de son travail sans subventions et pourquoi elle ne le peut pas.

Pour résoudre le propblème posé par les demandes d'augmentation du Pouvoir d'achat, il faudrait un parti politique, un homme ou une femme politique à l'intelligence "normale" pour comprendre que, sans données sufisamment précises sur le sujet, parler d'augmenter le pouvoir d'achat n'a pas de signification plausible si l'augmentation du pouvoir d'achat à coups de milliards par ci et de milliards par là sont poudre de perlimpinpin. 

C'est donc le salaire NET minimum pour vivre sans subsides qu'il faut déterminer, et, si le salaire NET est insuffisant pour vivre décemment, quelles en sont les raisons? 

Cela étant, c'est par le système de fonctionnement des recettes sociales "à la française" qu'il faut aborder la chose pour en terminer par la compétitivité des entreprises pour exporter plus. En clair, l'Etat a-t-il les moyens financiers d'assurer le service social auquel il est astreint? La réponse est non!  

 

                    *LES CAISSES SONT VIDES! 

             Les unes sont pleines de trous, les autres sont sans fond!

*AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE "CHARGES"-COTISATIONS SOCIALES pour les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., contrairement à ce que font croire les entreprises qui les mentionnent sur les bulletins de paye pour faire croire qu'elles en payent alors que  ce sont les consommateurs qui les leur payent préalablement à l'achat des marchandises: Les entreprises les reversent ensuite aux organismes chargés des recouvrements. L'opération, pour elles, est une opération comptable "blanche" qui leur permet en outre de conserver pour elles les bénéfices liés au pourcentage de la marge commerciale affectée au Calcul des Prix de Revient appelés coûts de production en gestion.

 

 APRÈS LECTURE, VOUS AUREZ 2 QUESTIONS À VOUS POSER:


1- FAUDRA-T-IL ENCORE ET TOUJOURS AUGMENTER LES IMPÔTS ET TAXES DIVERSES POUR "DONNER" DES SUBVENTIONS" AUX ENTREPRISES EN PURE PERTE ET CONTINUER D'APPAUVRIR LA PEUPLE DE FRANCE qui commence à se "révolter" OU ADOPTER LA GESTION PAR "LE RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE" du XXIè siècle de M. Alain Saiche, CONFORME AU CODE DU COMMERCE?

2LA DICTATURE ÉCONOMIQUE ACTUELLE "À LA CRÈSUS" de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, doit elle durer éternelleement pour PRENDRE AUX PAUVRES POUR DONNER AUX PLUS RICHES QUE RICHES?  

*IL FAUT ORGANISER DE GRANDS DÉBATS PUBLICS EN FRANCE SUR LA BASE DE LA MÉTHODE DE GESTION PAR LE "RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE" Alain Saiche, CONFORME AU CODE DU COMMERCE, seule méthode de gestion qui permette de relancer l'économie tout en pérennisant et en nationalisant les recettes de financement des dépenses sociales: Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc...  

C'est ce que j'entends vous démontrer ci après.


 

                     1- RÉSUMÉ DE CE QU'IL FAUDRAIT FAIRE:

Pour résumer, voici donc ce qu'il faudrait faire:

Les charges sociales sont dites trop élevées et nuisent à la compétitivité? Un seul remède:

1- Les retirer toutes des entreprises pour le calcul des prix de production pour les exportations et les transférer, à valeur et taux existants, sur une TVA SOCIALE qui serait payée par les consommateurs à l'achat des marchandises, ce qu'ils font déjà "à l'insu de leur plein gré" puisqu'ils sont censés savoir que les charges des entreprises sont incorporées dans les calculs des Prix de Revient et de Vente. 

2- Nos entreprises deviendraient ainsi les plus compétitives à l'exportation,

3- Les carnets de commandes se rempliraient,

4-La confiance reviendrait,

5- Les investissement reprendraient,

6- Des empmlois seraient créés, 

7- Le taux de chômage baisserait, sans pour cela atteindre le plein emploi du fait de la démographie,

8- La balance commerciale reviendrait à l'équilibre, se stabiliserait pour devenir par la suite excédentaire.

 

*La TVA SOCIALE, payée par les consommateurs, serait fixée par le gouvernement, à un taux correspondant, en moyenne, en fonction des sommes collectées en provenance des charges sociales des entreprises. Elle pourrait être différente en fonction des produits, serait collectée comme pour la TVA, par les commerçants et figurerait sur les tickets de caisse, par exemple de la manière suivante: 

Prixde vente HorsToutes Taxes: Tant:        €

TVA %:                                       Tant:        €

TVA SOCIALE %                      Tant:        €

                                     TOTAL: Tant:    €€€

Bien entendu, les prix de vente locaux, régionaux et nationaux à la consommation resteraient les mêmes, voire même pourraient baisser quelque peu du fait de la concurrence. Les services du fisc y veilleraient, ainsi que les associations de consommateurs.

C'est ainsi que, de manière l'on ne peut plus transparente, la population saurait ce qu'elle paye pour les financements sociaux. Nul ne trouverait à y redire.

 

*UN IMPÔT SOCIAL distinct de l'impôt sur les bénéfices serait créé pour les entreprises, après négociations entre les partenaires sociaux et le gouvernement ainsi qu'après débats au Parlement: TOUT LE MONDE DOIT PARTICPER:

1- Les salariés par retenues sur les salaires, "Fruit" du travail, aux mêmes taux qu'actuellement et qui payent en plus l'impôt sur les revenus, 

2- Les consommateurs, avec la TVA SOCIALE et qui payent en plus l'impôt sur les revenus,

3- Les entreprises, par l'IMPÔT SOCIAL, "Fruit" du travail des sommes investies, et qui payeront, comme tpus les contribuables, un impôt sur les bnéfices, "Fruit" du travail des investissements.

*Ainsi encore, ce sera avec la plus extrême simplicité et dans la transparence idéale que les financements pour les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., seont pérennisés par LA NATIONALISATION.

 

DE GRANDS DÉBATS À HEURES DE GRANDES ÉCOUTES SERONT ORGANISÉS:

Après vérifications des recettes et dépenses de l'année N-1 par Bercy, il s'agira de définir:

1- QUI a payé quoi, Pouquoi et Comment,

2- QUI va à présent, Pourquoi, Combien et Comment,

Pourraient assister à ces débats:

1- Des membres du Gouvernement,

2- Des représentants du fisc,

3- Les partenaires sociaux,

4- Des repésentants des partis politiques,

5- Des économistes, philosophes, sociologues,etc,etc...

6- Des représentants de consommateurs,

7- Divers, liste non exhaustive... 

Ansi bien informée, la population y trouverait son compte et, si un référendum était nécessaire, c'est en masse que les électeurs se rendraient aux urnes!

La cotisations seraient nationalisées, pérennisées dans la clarté du jour et de la paix sociale retrouvée par LA JUSTICE SOCIALE.

                                     I-------------------------I

                         2-ARCHIVES DE BASE

Les archives ci après sont celles qui m'ont servi à en faire le résumé ci dessus. J'aurais pu les supprimer mais je préfère les garder pour rappeller, à ceux qui ont du temps, à mieux connaitre mes crirtques.

"Aider les entreprises, c'est donner du pouvoir d'achat aux Français, déclare sans rire Gérald Darmanin aux Français sur les chaines médiatiques le 21 novembre 2018!

OR, AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES-COTISATIONS SOCIALES!

Les entreprises, en effet,  

1- Intègrent toutes leurs charges-cotisations sociales dans les Calculs des Prix de Revient et de vente pour se les faire payer au préalable par les consommateurs qui achètent les marchandises.

2- Elles les reversent ensuite aux organismes de l'Etat chargé des recouvrements. 

Pour le pouvoir macronien, MENTIR et TROMPER le Peuple de France en abusant de sa crédulité, c'est se mettre en DENI de justice sociale!

Cela étant il est complètement FAUX de dire qu'aider  les entreprises est donner du pouvoir d'achat aux Français car il, faut augmenter les impôts et taxes qui ne peuvent qu'appauvrir la population! En outre, comme chacun peut le remarquer, les prix à la consommation ne baissent jamais!   

                                                                                       

"Il n'y a pas d'Etat Providence", mon article comprend 7 parties. Je rappelle aux lectreurs pressés de me critiquer de lire au préalable le Point 6-5 qui vous propose la solution idéale pour redresser l'économie françaises par la baisse des prix de production à l'exportation via la remise à plat des financements sociaux, assurer la relance économique et retrouver la Paix Sociale.

Il tient compte de la suppression des cotisations salariales Sécurité sociale et Chômage 2018, ainsi que de la baisse totale ou partielle des charges sociales des entreprises, tout comme de l'augmentation de la CSG pour les retraités.

Le prétexte invoqué par Emmanuel Macron et les ministres du Gouvernement Edouard Philippe sur l'augmentation des énergies fossiles (gazoil, essence etc...) est une échappatoire pour déguiser les "dons-subventions" aux entreprises avec ce qui est appelé "la transition énergétique" et "LES REMISES A L'ACHAT D'UNE VOITURE" moins polluante qui profitera à la minorité des personnes les plus "fortunées" de France et échappera la plus grande majorité de la population!

*Bien entendu, c'est pour satisfaire les enfants malades de la pollution qu'il faut le faire! La sécurité sociale n'a plus les moyens de subvenir à leurs soins et il faudra, bientôt, augmenter les mutuelles... Qui douterait de la logique macronienne?

Nul doute que le montant de cette "remise-subvention-cadeau" aux plus favorisés financièrement sera encore augmentée: "Les entreprises de ventes de voitures vendront plus et augmenteront encore plus leurs bénéfices... sur le dos des contribuables... AU NOM DE LA TRANSITION ENERGETIQUE et des enfants malades présents et à venir!

Au Pays de la roublardise, Macron est Roi! L'on ne peut être à la fois Président des riches et Président des pauvres!

Et vive le covoiturage et les 2 roues, bicyclette au féminin ou vélo au masculin. au choix pour l'égalité des genres!

*C'est La bosse du Boss du commerce Macronien.

-Souvenez vous du pacte de "responsabilité", Marge de manoeuvre Macron qui, de Coneiller adjoint à l'Elysee chargé de l'Economie, sous François Hollande, en 2012, est devenu Ministre de l'Economie de 2014 à 2016, a démissionné en 2016  pour fonder le parti "en marche" pour se faire élire Président de la République en 2017: Perte de 50 milliards pour les contribuables!

J'y reviendrai plus loin!

                                                 I------------------------I

Salariés qui allez prendre votre retraite aujourd'hui, demain, après demain ou PLUS TARD, dites vous bien que L'AUGMENTATION DE LA CSG QUI VOUS CONCERNERA SERVIRA A AUGMENTER de manière détournée LE SALAIRE NET DE VOS CAMARADES DE TRAVAIL "à la place de votre employeur actuel"! !

°Merci d'avoir une pensée pour les retraités actuels qui se voient appauvris par l'augmentation de 1,7% de leur CSG à votre profit! Posez vous la question: -"Le Président Emmanuel Macron n'a-t-il pas commis un ABUS DE FAIBLESSE par personne détenant l'autorité sur les retraités sans défense?  J'y reviendrai plus loin. 

 

*En l'état actuel de notre économie telle que gérée "à la Macron" par la Gouvernement Edouard Philippe, JAMAIS LE POUVOIR D'ACHAT" NE SERA AUGMENTE, pour 4 raisons minimum ci après décrites:

1- Ce sont LES AUGMENTATION DES SALAIRES PAR LES ENTREPRISES QUI AUGMENTENT LE POUVOIR D'ACHAT!

2- Ce sont LES IMPÔTS ET TAXES Macron QUI FONT BAISSER LE POUVOIR D'ACHAT DES MENAGES!

3- La suppression des cotisations retraites et sécurité sociale salariales ne sont pas compensées!

Il faudra bien trouver une autre augmentation alambiquée du type détournement de l'augmentation de la CSG des retraités pour combler le déficit prévisible des recettes!

4- Ce ne sera pas la diminution des dépenses publiques telles que recommandées avec les Grandes Orientations de Politique économique €uropéenne (GOPE) par révision du fonctionnement de l'Etat et par la diminution du nombre de fonctionnaires qui changera la donne puisqu'il y a nécessité de créer des postes dans l'éducation nationale, la police, la gendarmeris, les douanes et l'Armée.

Alors, retenons que: SI LES SALAIRES NE SONT PAS AUGMENTES PAR LES ENTREPRISES, L'AUGMENTATION DU POUVOIR macronien EST DU VENT qui peut tourner tempête avec toutes les augmentations des impôts et taxes en cours et à venir, d'autant que L'INFLATION dont ne parlent ni le Président Emmanuel Macron et le Gouvernement est là et bien là,  de l'ordre de 2,3 %!

A bien y réfléchir, l'enfumage macronien sur le pouvoir d'achat des salariés ne devrait pas durer jusqu'en 2022, d'autant que le député marcheur, Gilles Le Gendre pour répondre à une question posée par Laurent Neumann, émission Bourdin Direct sur BFMTV, qui lui a demandé:

-"Par qui sera remplacé Christophe Castaner comme Délégué général de la REM?

-"Le député marcheur Gilles Le Gendre, chef du Groupe La REM lui a répondu, fier comme Artaban: 

" Christophe Castaner, sera remplacé par un homme... ou une femme... CAPABLE DE DIRIGER "L'ENTREPRISE... LA PME" La République en marche"!

*OUI, vous lisez bien: "L'ENTREPRISE... LA PME" La république en marche! Vous ne rêvez pas!

*Pour bien commencer, chacun pourra remarquer que le Président de la République a fait ouvrir "sa  première boutique" à l'occasion de la jounée du patrimoine, La "Boutique Elysée" dont les bénéfices (350 000 €, à ma connaissance au moment où j'écris) sont destinés à la rénovation du Palais de L'Elysée:

-Je ne sais pas encore si elle a un siège social et où. La question a été posée à Emmanuel Macron en passant par les déseaux sociaux Facebook et Twitter le 30.10.2017 avec demande de réponse par message privé.

Je vous ferai part de la réponse qui me sera faite dès qu'elle me sera parvenue.

Et, comme tout le monde ne le sait pas, une entreprise est faite pour faire des bénéfices, ALORS QUE LA FRANCE EST UN ETAT qui doit rechercher l'EQUILIBRE DES COMPTES PUBLICS, n'est pas une entreprise macronienne qui rechercherait à faire des bénéfices sur le dos des contribuables et des consommateurs avec l'Aval de sa majorité courtisane de l'ENTREPRISE-PME le République en marche!

                                                 I-------------------------I

                                  *IL N'Y A PAS D'ETAT PROVIDENCE!

Il y a les prodigalités du Chef de l'Etat Emmanuel Macron, du Gouvernement de Edouard Philippe, de Bruno Le Maire, de Gerald Darmanin et de Olivier Dussopt, de Bercy, pour améliorer le pouvoir d'achat des financiers dits "Les Riches" par accroissement de la pauvreté chez les retraités grabatoires, malades mentaux, Alzeimer, ALS, en fin de vie, etc, etc..., bref sur tous les retraités et de l'ensemble de la population par les impôts et taxes diverses!

*Il n'appartient pas en effet aux retraités sans défense de participer à l'augmentation du "Net" des salariés à la place des employeurs, SAUF A COMMETTRE CE QUI POURRAIT ÊTRE APPELE UN ABUS DE FAIBLESSE CARACTERISE par personnes ayant autorité, en l'occurence Monsieur Emmanuel Macron, sur perssonnes vulnérables: Les retraités sans défense!

Le candidat Macron l'avait annoncé en cours de campagne électorale, il l'a fait! Avec la bénédiction de son parti En Marche! HONTE A LUI et à son parti!

Cela étant, le mal être économique de La France en général et des "zones de non droit" qui n'existent pas "légalement" ne pourra s'améliorer sans changement de politique de l'actuel gouvernement de Edouard philippe soumise à celle de Emmanuel Macron, Président de la République. 

Bref, la France est soumise à une RAZZIA  Economique Macronienne (REM), la démonstration la plus évidente et irréfragable qui puisse être étant la vente de la Française des Jeux (FDJ) qui rapporte de l'argent à l'Etat Tous les jours à une société privée! 

Il est vrai que les caisses sont vides!

                                      I-------------------------I  

Mon article, pour être aussi complet et le plus court possible pour ne pa être un livre, comporte 7 parties:

1-Première partie: Préambule: La France a besoin d'un Président éclairé, simple et intellegent,

2-Deuxième partie: Du Plan pauvreté,

3-Troisième partie: Sans Justice sociale, vous n'aurez jamais de Paix sociale!

4-Quatrième partie: Il n'appartient pas aux retraités d'augmenter le "Net" des salariés!

5- Cinquième partie: Il appartient aux agriculteurs de fixer eux mêmes leur "seuil de revente à perte"!

6-Sixième partie: L'Arnaque aux charges sociales des entreprises et le "Révisionnisme économique" en 5 points:

          6-1: Avant propos,

          6-2: Lettre ouverte au Président de la République,

          6-3: L'UE et la BCE: Dites enfin la vérité aux Français!

          6-4: Adresse aux nouveaux députés des élections législatives de 2017,

          6-5: La solution idéale: La remise à plat des financements sociaux et la solution adaptée,

7- Septième partie: Conclusion:

NB: Les contradicteurs éventuels sont priés de se rendre directement au Point 6-5 et de le lire entièrement au préalable afin de pouvoir me critiquer constructivement en vue de se poser les bonnes questions pour me poser de bonnes questions. 

                                      I------------------------I

                                       1- Première partie:

                                            *Préambule:

Ce n'est pas d'un yuppie hâbleur, flagorneur et menteur dont notre Pays, la France, a besoin comme Président, mais d'un Chef d'Etat éclairé, simple et intellegent qui ait le courage de dire:

"Comme TOUS les hommes et les femmes politiques, je me suis trompé sur l'Economie.

J'AVOUE QU'AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES-COTISATIONS SOCIALES!

"Il nous faut revoir notre politique économique par "Remise à plat des recettes sociales pour la relance de notre économie moribonde, par la baisse des prix à l'exportation dans la plus grande transparence, via LA MÉTHODE DE GESTION PAR LE RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE préconisée par Monsieur Alain Saiche.  

                                             Avertissement:

*SANS JUSTICE ECONOMIQUE SOCIALE, IL N'Y AURA JAMAIS DE PAIX SOCIALE!

Un véritable DIALOGUE SOCIAL et LA RELANCE DE L'ECONOMIE dans la Paix sociale passent obligatoirement par LA RECONNAISSANCE  DU MENSONGE D'ETAT de tous les Présidents de la République, de tous les Gouvernements, de tous les députés, de tous les sénateurs et de TOUS les politiques: 

"AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES SOCIALES"!

Les entreprises les incorporent dans les calculs des Prix (coûts) de Revient et de Vente!

Ce sont les consommateurs, y compris les enfants qui achètent des bonbons ou des pains au chocolat qui les payent à l'achat des marchandises!

Les entreprises les reversent ensuite aux organismes de l'Etat chargés des recouvrements.

*JE DEFIE le Président de la République, Emmanuel Macron, le Premier Ministre  Edourd Philippe et Tous ses Ministres, les Ministres de Bercy, du Travail, etc..., Tous les députés, Tous les sénateurs, les 36 000 Maires de France, Tous les Economistes, les Sociétologues, les Philosophes, les Journalistes, les Editorialistes et Tous les dirigeants des partis politiques à démontrer publiquement et médiatiquement le contraire de mes écrits:

"Les entreprises ne payent aucune "charges sociales"!  

*Cela étant, nul ne pourra nier que LA POLICE SERAIT PARTOUT CHEZ ELLE EN FRANCE et qu'il serait facile de le faire admettre dans une France apaisée sur le plan économique et social par la mise en place d'une autre politique basée sur "La GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE du XXIème siècle" que je vais vous présenter en cours de lecture. 

                                        I--------------------I

                                       2-Deuxième partie:

                                       *Du Plan pauvreté:

*De la Politique Macron, Président de la République, quinquennat 2017-2022:

*Le 13.09.2018: Je retiendrai, du discours de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, en sa présentation de son Plan Pauvreté, 3 choses:

1- "Je reconnais officiellement leur qualité de pauvre aux Pauvres de France et leur droit inconditionnel à rester Pauvres,

2- Pour les aider à être moins pauvres, je vais leur offrir, avec l'aide des contribuables:

     2-1: Des crêches pour garder leurs enfants:

     2-2: Les contribuables leur offiront le petit déjeûner et

     2-3: Le repas du midi de leurs enfants ne leur sera facturé que un (1) euro! 

*De la politique Emmanuel Macron plus pour les Riches que pour les pauvres:

                 CE QUI EST EXTRAORDINAIRE, c'est que:

Les entreprises ne payent RIEN pour les charges-cotisations sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc...

Toutes leurs charges sociales que certains appellent "cotisations sociales" sont incorporées légalement et comptablement dans les Carculs des Prix de Revient et de vente. Ce sont les consommateurs qui les leur payent "préalablement", à l'achat des marchandises! "Les entreprises les reversent ensuite aux organismes habilités pour ce faire" en faisant croire que ce sont elles qui les payent! J'y reviendrai plus loin.

*Ne demandez donc pas à Emmanuel Macron ce qu'il peut faire pour ses Amis-Financiers-Patrons, il en reçoit les ordres!

Dites lui, comme moi, ce qu'il doit faire pour relancer l'économie par les exportations, créer des emplois, lisser les inégalités et ramener "La Paix sociale pour tous"! CELA, IL NE LE SAIT PAS! 

Comme il l'a déclaré à Apolline de Malherbe le 25.05.2018 à St Petersbourg (Russie): "Je gouverne sans état d'âme"!"

                                            I-------------------------I

                                             3- Troisième partie:

               *Sans justice sociale, vous n'aurez JAMAIS de Paix sociale!

 C'est en tant que retraité qui n'attend plus RIEN de la vie, sinon une vie meilleure pour le peuple de France que je vous écris: Ma vie est faite et je ne brigue AUCUNE fonction d'élu de la République POUR la République! Cela étant bien dit... 

LA DERADICALISATION des villes et des champs de France passera obligatoirement par LA DERADICALISATION économistique des hommes et des femmes politiques qui prennent "les gens" de France" pour des demeurés du chapeau et des Neuneus en économie: Or, "les gens de France" savent calculer un Prix de Revient et de vente: 

*Prix de vente (PV) = Prix de revient (PR) + Bénéfices (B).

*SANS JUSTICE SOCIALE, Monsieur le Président, vous n'aurez JAMAIS LA PAIX SOCIALE demandée par les Français!

L'ARNAQUE POLITICO-FINANCIERE AUX CHARGES DES ENTREPRISES que vous pratiquez  A OUTRANCE par le pouvoir politique gouvernemental avec les députés @LaREM_AN, couverte par le silence tacite et implicite de tous les hommes et de toutes les femmes politiques, crée non seulement des travailleurs pauvres, mais également la pauvreté et la ruine de notre économie par manque de compétitivité.

TOUS les partis politiques en sont responsables. La preuve? Tous gardent un SILENCE COUPABLE sur le sujet et restent en l'attente de ce qu'ils appellent "L'Alternance" pour se gaver à leur tour, ALORS que la solution miracle existe!

*Le remède à apporter, "La solution miracle" pour pallier cet état de faits? Ils sont d'une extrême simplicité: Je vous l'écris aux Points N°6/6-3 et 6/6-5 de mon article ci après via "LA METHODE DE GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE". 

"HOMO HOMINI LUPUS EST": "L'Homme est un Loup pour l'homme"! (Thomas Hobbes).

                                           I------------------------I

                                           4-Quatrième partie: 

        *Il n'appartient pas aux retraités d'augmenter le "Net"des salariés!

 *L'augmentation de la CSG pour alimenter le haut de la feuille de paye des salatiés en "Net" à la place des employeurs ne serait elle pas un DELIT d'abus de faiblesse commis par personne ayant autorité, en l'occurrence par Emmanuel Macron, Président de la République, sur les retraités sans défense, seuls ou en couples, dépendants de par leur âge et malades ALZEIMER, ALS, grabataires, en fin de vie, mourants, etc, etc, bref, sur personnes vulnérables pour satisfaire sa promesse de campagne?

Ayons une pensée pour ceux qui ne peuvent pas répondre et ne pourront plus jamais répondre aux "Mercis" déplacés de Emmanuel Macron, le 12 avril, dans une école, à Berd'Huis, dans l'Yonne, interviewé par Jean-Pierre Pernaut pour TF1:

HONTE A LUI d'avoir eu l'outrecuidance de vouloir montrer une Image "à faite pleurer" les téléspectateurs écoeurés!

La question est posée: A chacun de méditer sur la portée de cet acte contre nature:

Déclarer les retraités SUPPLETIFS de ses Amis-Financiers-Patrons pour augmenter "Le Net" de la feuille de paye des salariés! Oui, Emmanuel Macron est bien, comme l'appelle, l'opposition, "Le Président des Richesé et j'ajoute, pour ma part, qu'il est plus que ça: "PLUTUS Macron",+ mauvais Dieu des Richesses de France, en référence à lantiquité Gréco-Romaine. 

*Il n'appartient pas aux retraités VULNEREBLES qui ont travaillé toute leur vie, "toute leur vie "de travail", d'augmenter le salaire "net" de la feuille de paye des salariés " à la place des employeurs pour satisfaire les caprices économiques d'un Président de la République soumis aux ordres de la finance et des technocrates de Bruxelles avec la mise en application des Grandes Orientations économiques Européennes (GOPE)! 

                                           I-------------------------I

                                           5- Cinquième partie:

*Il apartient aux agriculteurs EUX MÊMES de fixer leur seuil de revente à perte!

 *Préparation intellectuelle à LA REVOLUTION INTELLECTUELLE DES ESPRITS aux ELECTIONS €UROPEENNES 2019 ET A L'ELECTION PRESIDENTIELLE 2022.

*Tous les candidats aux élections quelles qu'elles soient, tous les hommes et toutes les femmes politiques MENTENT effrontément aux Françaises et aux Français SUR L'ORIGINE des recettes sociales imposées à TOUS: Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... 

Le"Chant des Sirènes" de tous les hommes et de toutes les femmes politiques, par ailleurs à l'unison sur "L'ARNAQUE AUX CHARGES-cotisations sociales- DES ENTREPRISES des entreprises" est elle la cause de LA FRACASSURE économique, sociale et culturelle qui va de L'esclavagisme moderne aux Jungles modernes des villes et des champs qui commencent à être appelées zones de non droit? A l'évidence, elle n'en est pas étrangère... Pour ma part, je pense: "Oui"!

Ainsi, Emmanuel Macron, le 16.01.2018 à Calais -s'adressant aux forces de l'ordre- leur demande d'être "exemplaires", ALORS que c'est à L'Etat de montrer l'exemplarité dans tous les domaines et en particulier dans l'exigence de la provenance des recettes sociales et de la relance de l'économie par la baisse des prix Hors Taxes à l'exportation!

Pour faire bonne mesure en cynisme et d'exemplarité mal placés, Emmanuel Macron, au cours de la présentation des voeux aux agriculteurs, déclare, le 25.01.2018 à Saint Genès de Champanelle (63 122 Aveyron): - "Il est normal que les agriculteurs puissent vivre de leur travail", tout en précisant par la suite, abordant les problèmes €uropéens à renégocier et de la PAC: -"Je vais lancer des consultations et, s'il le faut, par ordonnances, je fixerai "LE SEUIL DE REVENTE A PERTE" des produits agricoles"!

Et l'on voit, de ce qui précède, comment la loi sur "LE SEUIL DE REVENTE A PERTE" qui figure dans le Code du commerce en son Article L 442-2, lequel interdit les reventes à perte, est bafouée par les hommes et les femmes politiques au pouvoir dans le seul but de faire vendre à perte les produits agricoles Hors Taxes actuels sans tenir compte de leurs propres calculs des SEUILS DE REVENTE A PERTE Hors Taxes ou TTC qui seraient les leurs de par leurs propres calculs des Prix de revient.

Si toutes les charges -cotisations sociales- étaient en outre transférées sur une TVA SOCIALE qui serait payée par les consommateurs qui la payent déjà "à l'insu de leur plein gré", puisqu'ils sont censés savoir qu'elles sont incorporées dans les prix de vente en passant par le CALCUL DES PRIX DE REVIENT, nos agriculteurs, qui sont dèjà les plus productifs, deviendraient LES PLUS COMPETETIFS des pays industrialisés, en €urope et dans le monde!

*Les textes de la Politique Agricole Commune (PAC) appliqués actuellement, qui obligent les agriculteurs à vendre à perte et à vivre de subventions en provenance de l'impôt, contrairement à ce que disent les hommes et les femmes politiques, sont destinés à faciliter et favoriser les investissements par des DELOCALISATIONS pour produire à meilleurs prix à l'étranger, y compris au sein de l'Union européenne dans le cadre de ce qu'ils appellent "La MONDIALISATION", dans le seul but de favoriser les financiers qui les asservissent d'une manière ou d'une autre pour leur plus grand bénéfice et appauvrissent la population française en général.

Les agriculteurs, en particulier, sont ainsi obligés de vivre ou survivre de subventions, ce qui est, en quelque sorte, faire du DUMPING DEGUISE qui serait contraire à L'article 442-2 du Code du commerce, lequel interdit les reventes à perte. 

De ce qui précède, si les agriculteurs fixaient eux mêmes  LEUR SEUIL DE REVENTE A PERTE, nulle personne ou organismene pourrait les attaquer en justiceau  titre de l'article L 442-2 du Code du commerce, sauf à démontrer et prouver qu'il y a revente à perte, CHIFFRES COMPTABLES A L'APPUI"!  

Les producteurs qui se sentent lésés actuellement par des pratiques de DUMPING, (ce qui est le cas), peuvent demander à la Commission européenne de mettre en place un droit antidumping ou un droit compensateur à l'entrée sur le territoire de la communauté de marchandises en provenance de pays tier

*Cela étant, avec "La Méthode de Gestion par "Le Révisionnisme économique" que je préconise depuis 6 ans (Gouvernements de François Hollande et de Emmanuel Macron depuis 2017), les prix de vente "Hors Taxes" à l'exportation seraient les plus compétitifs des pays industrialisés. 

C'est ce que je vais vous expliquer, de manière rationnelle et constructive, d'autant que, malgré tous mes défis lancés aux hommes et aux femmes politiques de me démontrer le contraire, nul n'a pris le risque de me contredire. 

                                      I------------------------I

                                        6- Sixème partie:

*L'Arnaque aux charges des entreprises et le Révisionnisme économique:

Voilà ce dont notre Président, Emmanuel Macron, ne pouvait pas vanter aux financiers mondiaux, en son discours de Davos à l'occasion du Forum économique mondial, le 24.01.2018.

"La situation économique de mon pays est bien plus catastrophique que les hommes et les femmes politiques ne vous le disent et que vous le pensez: La population, en fait, est PRISONNIERE! Prisonnière dans mon GHETTO ECONOMIQUE ET FINANCIER, GHETTO ECONOMIQUE duquel elle ne pourrait sortir QUE par la REVOLUTION intellectuelle et culturelle des esprits et par le rejet des mensonges permanents et continus que je lui ai subliminalement mis en tête:

"Je lui fais croire que les "charges" -cotisations sociales- des entreprises sont trop élevées et qu'il faut les leur baisser et leur accorder des subventions! Pour ce faire, j'augmente les imôts et traficote l'augmentation de la CSG pour augmenter les salaires à la place du patronat!

"Je leur dis que tout ira mieux après"!

"Et, après, tout augmente: Les bénéfices des actionnaires, les prix des biens de consommation courante, le chômage, le trou de la dette, SAUF les salaires, qu'il faut réduire encore ou ne pas augmenter, et les retraites qui sont trop élevées qu'il faut ponctionner pour augmenter le "net" de la feuille de paye des salariés en lieu et place des employeurs! 

 

Partant des constats énumérés ci dessus, mon article a pour but de dénoncer "LE CHANT DES SIRENES" économiques médiatiques de L'ARNAQUE POLITICO-FINANCIERE AUX "CHARGES" SOCIALES DES ENTREPRISES, l'esclavagisme moderne qui ruine les finances de L'Etat France au bénéfice de "la finance nationale et internationale"..., et, "En même temps", vous faire découvrir le seul remède idéal pour sortir du GHETTO économique, culturel, social et financier dans lequel vous vous êtes mis en écoutant "LE CHANT DES SIRENES politiques "TousPartis".

Avoir augmenté la CSG de 1,7 points à seule fin "d'augmenter "la feuille de paye des "salariés" en lieu et place des employeurs relève de l'Ignominie caractérisée, d'autant que les entreprises ne payent AUCUNE charge sociale:

*Les entreprises, je le rappelle, se font payer au préalable toutes leurs "charges" -cotisations sociales- par les consommateurs, y compris par les enfants qui achètent des bonbons et des pains au chocolat avec leur argent de poche, pour ceux qui en ont, les malades qi se font soigner et les chômeurs qui achètent leur pain quotidien! J'y reviendrai plus loin.

En fait, en augmentant la CSG, Emmanuel Macron s'est doté d'une "CORNE D'ABONDANCE" branchée en permanence sur les retraités, ad vitam aeternam pour alimenter, aux besoins des financiers, le "net" de la feuille de paye des salariés en lieu et place des employeurs! Ce faisant, il s'est autoprlamé "PLUTUS Macron, Dieu des richesses de France et Président des Riches" J'y reviendrai.  

Tous les FAINEANTS politiques (les dirigeants) qui ont gouverné Notre pays en sont responsables: Ils ont été informés de la situation par mes soins depuis plus de 5 ans et, malgré cela, persévèrent dans leurs fautes par FAINEANTISE intellectuelle et morale.

Bien entendu, toutes ces sirènes politiques "Tous partis", têtes et queues en l'air, graines d'Ego présidentielles qui bouent en eux par mimétisme, sont, en résultats, les HYPOCENTRES culturels en tout ou partie à l'origine de la création des EPICENTRES culturels, sociaux et sociétaux appelées "Zones de non droit" sensées ne pas exister en France.

Nul n'a encore eu le courage d'expliquer qu'ils mèneront, un jour ou l'autre, à la FRACASSURE SOCIALE et sociétale dont les symptômes commencent à poindre dans certaines zones dites de"non droit" qui n'existent toujours pas, selon ce qu'a déclaré Edouard Philippe, Premier Ministre, le 04.10.2018, pour contredire Gérard Collomb, Ministre de l'Intérieur démissionnaire.

Cela étant, le triste tableau noir que je viens de décrire peut changer de couleur et devenir lumineux en y adaptant, par couches successives et répétées, d'une année sur l'autre, la gestion des recettes sociales des entreprises par la METHODE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE à partir de l'année 2018 pour l'année 2019..

C'est dans cet esprit que je vous propose de lire et vous imptégner le la teneur mon article, qui comporte 6 Points destructifs de la politique menée "Au chant des sirènes" par Emmanuel Macron, pour y découvrir, au Point N°6-5,  la solution magique idéale pour résoudre les problèmes posés:

                                        I-----------------------------I

                                                  *Point N°6-1*

                                                 * Avant propos::                        

Journalistes tous médias, pas de temps à perdre: EMBEDDED et méfiez vous, car "HOMO HOMINI LUPUS EST": L'homme (politique) est un loup (affamé) pour l'homme!

Avoir penser à faire augmenter les "feuilles de paye" des salariés en ponctionnant les retraités par l'augmentation de la CSG relève de la folie mentale: N'est ce pas aux chefs d'entreprises d'augmenter ou non leurs salariés? 

Voici ce que ne vous diront jamais les députés de l'Assemblee nationale, élus avec la majorité des abstentions: 56,57%, et une majotité relative de 17,88%!

Du jamais vu: Une majorité minoritaire qui dirige sans bagage aucun en économie et fière d'assumer ses fautes de gestion!

C'est dire l'intention manifeste de Emmanuel Macron et ses députés de persévérer en leurs FAUTES ECONOMIQUES sans aucun effort de dialogue pour sortir leur pays, Notre Pays, La France, du gouffre financier dans lequel le président Macron a participé à le mettre avec le pacte de "responsabilité" le mal nommé qui lui a permis d'accorder 50 milliards de subventions entre 2014-2015-2016, sans contrepartie des entreprises, pour le plus grand bien de "La Finance", adversaire déclarée de son père politique putatif François Hollande dans son discours du Bourget, en 2012! 

Pour autant, la METHODE économique totalitaire MACRON, donnée favorite et gagnante sur tous les tableaux, est basée sur LA TROMPERIE ET L'ARNAQUE POLITICO-FINANCIERE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES, sur la baisse du pouvoir d'achat des retraités, de la suppression de l'ISF et de la taxe sur les transactions financières: BREF, prendre aux "pauvres pour donner aux riches", ce dont aucun média ou homme politique ne met en exergue!

Seule la méthode de gestion par LE REVISIONNISME ECONOMIQUE que je vais vous expliquer sera à même de pouvoir durablement favoriser la reprise par la baisse des prix à l'exportation et la relance de l'économie mourante!

Cela fait pourtant 6 ans que je dénonce L'ARNAQUE AUX CHARGES SOCIALE AUX ENTREPRISES par l'intermédiaire des réseaux sociaux, sans que quiconque s'en émeuve.

QUI sera celui ou celle qui fera tomber les tabous économiques de L'ARNAQUE POLITICO-FINANCIERE AUX "CHARGES" SOCIALES DES ENTREPRISES? Celui ou celle qui aura le courage de dire urbi et orbi: LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCIALE?

                                      I-----------------------------I

                                                *Point N°6-2*

              *LETTRE OUVERTE au Président de la République, Emmanuel Macron, 

                                              Palais de L'Elysée.

                                     Bonjour Monsieur le Président,

C'est PAR FAINEANTISE politique et économique que tous les hommes et toutes les femmes politiques ont voulu rénover Notre Pays, selon la locution latine "HOMO HOMINI LUPUS EST"

"L'Homme est devenu un loup pour l'Homme", autrement dit: "L'Homme est devenu le pire ennemi de son semblable". ( Thomas Hobbes-Wikipédia).

Fainéant a été, je vous le rappelle, le qualifiquatif dont vous avez honoré tous les hommes et toutes les femmes politiques le 08 août 2017, vous adressanr aux Français de l'étranger à Athènes.

*AVEC LE RECORD DE 57,58% d'abstentions au deuxième tour de votre élection présidentielle et 17,88 % au 2è tout des élections législatives du 18 juin 2017, vous êtes, Monsieur Emmanuel Macron, le plus mal élu des Présidents de la République de la Vème République, Président de la République, MINORITAIRE et PREDATEUR économique dans votre Pays, Notre Pays, LA FRANCE!: Démonstration:

Le blocage que vous vous imposez d'office sur Twitter pour ne pas lire mes vérités qui dérangent n'est pas à l'avantage du démocrate que vous prétendez être. Il ne relève pas non plus de la grandeur d'un Président vis à vis d'un Citoyen qui ne pense qu'à aider son Pays à sortir de l'ornière financière dans laquelle les hommes et les femmes politiques -dont vous- l'ont mise depuis des décennies.

La grandeur et l'auréole dont vous me parez par votre geste ne sont pas pour me déplaire: ILS M'HONORENT: Cela démontre à mes lecteurs que je dis LA VERITE ECONOMIQUE que vous voudriez leur cacher pour toujours.

Ce faisant, votre geste de blocage est plutôt le geste irraisonné d'un suzerain cherchant Féaux pour gouverner sans ombrage. A votre place, j'aurais demandé à mes conseillers: "Qui est cet homme qui se permet de me proposer une solution à nos problèmes économique? D'où vient il?  Qu'en pensez vous?

*Etudiez moi le sujet qui porte sur LE REVISIONNISME ECONOMIQUE par le CALCUL DES PRIX DE REVIENT et sur L'ARNAQUE POLITICO-FINANCIERE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES, et proposez moi sous 24 heures une ou plusieurs ébauches de solutions!

En vous voilant la face par fainéantise économique vis à vis de moi, Monsieur le Président, c'est comme si vous vous mettiez une burqa économique pour dire bonjour au Peuple de France sans qu'il vous voie! 

Car, s'il vous a été possible de le tromper en économie au cours de la campagne présidentielle 2017, il vous sera impossibe de le tromper tous les jours et tout le temps durant votre quinquennat.  

 Cela étant, c'est pour tenir compte de votre programme économique 2017-2022 que j'estime désatreux pour l'économie française et pour le pouvoir d'achat des retraités que vous allez encore une fois mettre A CONTRIBUTION par une ponction avec la CSG, si vous ne changez pas de politique économique, que je prends le soin de vous écrire ma désapprobation à ce sujet.

Cette augmentation de la CSG, votée par la majorité des députés, vous a créé une "CORNE D'ABONDANCE" braquée, ad vitam aeternam, sur les retraités et a fait de vous ce que vous avez toujours voulu sans le dire, devenir: "PLUTUS" Macron, Dieu des riches financiers", prêt à alimenter en permanence et à leurs exigences le montant de l'augmentation de leurs dividendes.

                                    I---------------------------I 

                                          *Point N°6-3*

                 *L'U€ et la BCE: Dites enfin la Vérité aux Français!

L'INTERÊT SUPERIEUR de La Nation, Monsieur le Président, passe d'abord par la souveraineté économique indispensable en temps de guerre! Car, NE L'OUBLIEZ PAS: Notre Pays, La France, est en guerre, guerre économique, guerre idéologique, guerre (oui, je l'écris), guerre sociale et sociétale!

Il y va de l'union de la nation pour la gagner sur le premier point, "La guerre"! Il vous faut, "en même temps" gagner celle de la guerre économique, mais le programme que vous avez adopté en campagne électorale et la direction vers laquelle vous allez, vous mènera à votre perte. Votre Pays, Notre Pays, La France, en pâtira et en pâtit déjà de par l'inconséquence des gouvernements précédents!

C'est la raison pour laquelle j'appelle votre attention sur le mauvais chemin que vous avez pris avec votre programme économique. Aussi entends-je vous le faire savoir.

Afin d'y remédier, je vous prie de bien vouloir trouver, ci après expliqué, la vérité que vous cachez et que j'entends faire valoir auprès du Peuple de France, Vérité que j'ai portée à votre connaissance et à laquelle vous n'avez pas encore pris le soin de répondre.

Je vous en souhaite à nouveau bonne lecture et surtout bonne prise de conscience de la situation économique catastrophique dans laquelle vous mettrez La France avec votre projet économique, à compter de ce jour 14 mai 2017, jour de votre prise de fonction.

 *Commençons par L'Union €uropéenne:

Le lundi 15 mai 2017, vous avez  préféré aller rencontrer Madame Angela Merkel, Chancellière allemande, à Berlin plutôt que rendre visite à nos soldats en opérations extérieures, ne respectant pas, en cela une de vos déclararions selon laquelle votre premier voyage à l'étranger serait pour nos soldats.

Cela étant, il m'eût été agréable que vous rappeliez à Madame Merquel que la Banque centrale européenne devrait cesser de toute urgence d'être la Planche à billets des banques lobbies de Bruxelles et d'acheter les dettes des Etats "en presque faillite", sauf à devenir elle même une future banque centrale percluse de dettes! Cela, vous ne l'avez pas fait!

Vous ne lui avez pas non plus parlé de la limitaion des déficits d'investissement d'Etats limités à 0,5% des déficits sous peine de pénalités, sachant que cette limitation a été prévue pour favoriser les "Partenariats-Publics-Privés" en vue de futures privatisations et, bien entendu, vous avez aussi fait abstraction du fait que les banques en difficultés financières pourraient "piocher" dans les comptes des épargnants à partir des comptes comportant 100 000 € d'épargne! 

Bref, vous ne changez RIEN et vous laissez courir! Mais que va-t-il advenir de l'€uro, de notre système économique européen et de notre crédibilité dans le monde? 

La question a le mérite de vous être posée.

Pour autant, je vous souhaite patriotiquement bonne chance pour réussir à redresser l'économie de Notre pays, la France, tout en sachant que votre programme économique actuel, copie d'éléments de tous les autres programmes, est voué à l'échec.

Cela étant, je vous prie de bien vouloir trouver ci après les propositions, toujours d'actualité, que je vous avais déjà transmises avant votre nomination, lesquelles sont restées sans réponse à ce jour.

                                     I----------------------------I

                                             *Point N°6-4*

*Adresse aux nouveaux députés issus des élections législatives des 11 et 18 juin 2017: Quinquennat 2017-2022

Députés élus les 11 et 18 juin 2017, hommes et femmes politiques de tous les partis politiques sans aucune exception, Journalistes, Economistes, c'est à vous tous que je m'adresse à présent à travers le Président de la République.

"Le Président de La République, Emmanuel Macron a déjà fait perdre 50 milliards € au Peuple de France avec son Pacte de "responsabilité" le mal nommé: Faut il le laisser continuer dans ses errements sans réagir? La réponse est: NON!

Pour remédier aux frasques de son programme économique qui va ruiner un peu plus la France, au même titre et plus vite que ses pédécesseurs l'ont fait depuis 1973, je propose le seul remède à y apporter, celui que j'appelle: La Remise à plat des financements sociaux par la méthode du"REVISIONNISME ECONOMIQUE", par L'ECONOMIE RATIONNELLE" basée sur le CALCUL DES PRIX DE REVIENT.

 *Selon sa définition, "LE REVISIONNISME" est, je le rappelle "à la méthode Coué": "L'attitude de ceux qui  remettent en cause de manière rationnelle les fondements d'une doctrine, d'une loi, d'un jugement, d'une opinion couramment admise en histoire ou même de faits établis".

 *Ainsi, JE REMETS EN CAUSE, de manière rationnelle, LE FAIT ETABLI du mode de gestion actuel des entreprises par Tous les hommes, Toutes les femmes politique, Tous les économistes et Tous les médias et le Medef qui consiste à crier sur les toits et à jeter à vau-l'eau: Les "charges" sociales des entreprises sont trop lourdes, le travail coûte trop cher! Il faut soutenir les entreprises et leur accorder des subventions! Pour compenser les pertes de recettes, il faut augmenter la TVA et reculer l'âge de départ à la retraite, etc, etc!

 *Dans les faits, chacun l'a bien compris à présent, les entreprises sont remboursées de toutes leurs "charges" sociales  par les consommateurs qui achètent leurs marchandises et services: Elles sont en effet incorporées, mathématiquement dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE!

Comptablement parlant, de par les règles de gestion applicables dans toutes les entreprises, cette manière de faire est légale.

Je ne la critique pas.

JE LA DENONCE simplement sur la suite qui lui est donnée au prétexte fallacieux, dans son exprsession:

*Les charges sociales des entreprises sont trop lourdes", il faut leur accorder des subventions pour faire baisser les prix de vente à l'exportation, assurer la relance, créer des emplois et faire baisser le chômage". Il n'y a donc qu'une seule solution pour maintenir le système social français pour l'Avenir de nos enfants: "Nous vivons plus longtememps, il faut reculer l'âge de départ à la retraite, il faut agmenter la CSG et la TVA, etc, etc...*

C'est toujours la même chose depuis 1973 et c'est le contraire qui se produit: Les impôts et le chômage de masse se développent, la population s'appauvrit, le nombre de sans abris augmente, les remboursements "Sécu" diminuent, bref, RIEN NE VA PLUS et la révolte sociale et sociétale gronde!        

*LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCIALE et ne participent en RIEN aux dépenses du système social "à la française", puisqu'elles sont remboursées de toutes leurs charges sociales par les consommateurs.

                                     I----------------------------I  

                                           *Point N°6-5*

*La solution idéale: La remise à plat des financements sociaux et la solution adaptée.

Il faut donc REMETTRE A PLAT le mode de gestion actuel recommandé par tous les hommes et toutes les femmes politiques, tous les économistes et tous les médias par LE REVISIONNISME ECONOMIQUE RATIONNEL basé sur LE CALCUL DES PRIX DE REVIENT et de vente des marchandises et services.

 Auparavant, pour faire bonne mesure, J'ENTENDS RAPPELER encore une fois "à la méthode "Coué", au risque de déplaire, aux décideurs et en particulier à Emmanuel Macron, Président de la République, ce qu'est "LE REVISIONNISME" ECONOMIQUE" par la définition du mot "révisionnisme":

*LE REVISIONNISME* désigne l'attitude critique de ceux qui remettent en cause de manière rationnelle les fondements d'une doctine, d'une loi, d'un jugement, d'une opinion couramment admise en histoire ou même de faits établis".

En l'occurence, je conteste et JE REMETS EN CAUSE le fait établi que les entreprises payent trop de charges sociales et qu'elles sont trop lourdes pour elles ALORS qu'elles leur sont payées par les consommateurs qui achètent leurs produits et services! En conclusion, les entreprises ne participent EN RIEN aux financements des dépenses sociales que sont: Les retraites, les Retraites complémentaires, la Sécurité sociale, les Complémentaires santé, le Chômage, la Dépendance, etc, etc... 

 *AXIOME économique: Ce sont les carnets de commandes bien remplis de manière durable qui permettent aux entreprises d'embaucher "en plus de l'existant", non les hommes et les femmes politiques perclus de bonnes idées, y compris celles de se battre comme des charlatans de foire pour le Pouvoir et les mandats mensuels qui peuvent se cumuler et qui l'accompagnent.

Aussi, pour remédier aux carences des pouvoirs politiques, je propose la solution suivante:

          1- Supprimer toutes les charges sociales des entreprises et les transférer intégralement sur une TVA SOCIALE (ou TAXE SOCIALE) qui serait payée par les consommateurs, ce qu'ils font déjà sans le savoir, "A L'INSU DE LEUR PLEIN GRE et sans s'en rendre compte, même s'ils sont cencés le savoir,

          2- Créer une TVA SOCIALE (ou TAXE SOCIALE) qui apparaitrait sur les factures et les tickets de caisse à l'achat des marchandises, comme, par exemple:

                    2-1: Prix Hors taxes:                       Tant:        €

                    2-2: TVA: xx,xx %:                         Tant:        €

                    2-3: TVA sociale: xx,xx %:             Tant:        €

                                                   2-4: TOTAL:     Tant:    €€€

*Ainsi, les recettes sociales seraient transparentes et chacun saurait ce qui est payé en charges sociales et par qui!

          3- Les nouveaux CALCULS DES PRIX DE REVIENT seraient revus immédiatement et sans délais à la baisse des mêmes montants que ceux transférés sur la TVA sociale.

Les prix de vente locaux et natioaux resteraient inchangés, voire même pourraient quelque peu baisser en fontion de la concurrence.

          4- Devenues les plus compétitives des pays industrialisés, les exportations de nos engtreprises se développeraient,

          5- La confiance reviendrait,

          6- Les investissements reprendraient,

          7- Des emplois durables seraient créés pour satisfaire les clients en temps et en heure,

          8-Le taux de chômage baisserait sans revenir au plein emploi compte tenu de la démographie du pays,

          9- La balance commerciale retrouverait son équilibre et deviendrait excédentaire par la suite! 

          10: Un Impôt social serait créé pour les entreprises: Tout le monde doit participer aux financements sociaux:

                        10-1: Les salariés par retenue sur les salaires, "FRUIT" de leur travail", comme à présent et qui payent en plus l'impôt sur les revenus,

                        10-2: Les consommateurs via la TVA SOCIALE, d'un montant égal à ce qu'elles payent déjà "à l'insu de leur plein gré", puisqu'ils remboursent les entreprises de leurs avances sur "charges -cotisations sociales- et payent, en plus, l'impôt sur le revenu,

                        10-3: Les entreprises par un IMPÔT SOCIAL spécifique distinct de l'impôt sur les bénéfices, "FRUIT" du travail des capitaux, ce qu'elles ne font pas actuellement, puisqu'elles se font rembourser Toutes leurs charges -cotisations- sociales par les consommateurs "à l'insu de leur plein gré", je le rappelle, et ne participent en RIEN au financement des dépenses sociales!.

*Voilà qui serait mieux que l'augmentation permanente des impôts et du creusement du trou de la dette, non?

                                I---------------------------I 

                                        *Point N°7*

                                     *CONCLUSION:

*Pour en conclure et être clair, je revendique la paternité de l'association des termes "REVISIONNISME ECONOMIQUE par L'ECONOMIE RATIONNELLE basée sur l'étude du CALCUL DES PRIX DE REVIENT et de vente", au sens de la propriété intellectuelle des recherches que j'ai menées pour arriver à "ASSAINIR L'ECONOMIE" par la relance de la baisse obligatoire des prix à l'exportation sans aucune aide de l'Etat, ce qui serait condamnable comme étant concurrence déloyale par Bruxelles!

Dans tous les cas, je veux éradiquer LE NEGATIONNISME ECONOMIQUE de tous les ditigeant de TOUTES les classes politiques qui mentent et trompent leur compatriotes avec leur arme collective: "L'Arnaque aux recettes -cotisations sociales des entreprises- qui les rend tous complices et coupables d'appauvrir la population et d'enrichir les financiers.

Voilà, en quelques, lignes, résumé un véritable projet économique qui n'a RIEN A VOIR avec tous ceux imaginés par des politiques et économistes irresponsables à la solde de "L'adversaire "la finance" de votre prédécesseur François Hollande, en attendant que vous en teniez compte pour modifier le vôtre et rejoindre "L"ECONOMIE DU XXIème siècle  à la française": POUR LA FRANCE!

Veuillez agréer, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, l'expression de ma considération distinguée.

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

*PS: Je suis Gaulliste, plus encarté depuis de nombreuses années pour garder mon indépendance d'esprit.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.