Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1253 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 mars 2013

114-Comment récupérer 152 milliards € pour équilibrer le #FinancementDesRetraites

Français, Retraités, le Pdt Macron vous MENT: LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE COTISATION SOCIALE! Elles se font payer leurs cotisations sociales par les consommateurs! Elles son incluses dans LES PRIX DE VENTE! Dernier exemple:Les complémentaires Retraites et Santé: Les salariés ont des RETENUES sur salaires, "ils s'appauvrissent"! Les entreprises se les font payer: "Elles s'enrichissent"!

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

.    114                *DERNIÈRE MISE A JOUR: 24.01.2020

                                              ARCHIVES

             *Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'€urope.

                               *Quinquennat et Législature 2017-2022. 

                                             INTRODUCTION:

Oui, Monsieur le Président Emmanuel Macron, Monsieur le Premier ministre Édouard Philippe, Oui, il est possible d'équilibrer le financement des dépenses sociales Retraites, Sécurité sociale, Chômage, Dépendance, etc, etc... sans àge pivot et sans reculer l'âge de départ à la retraite! Oui!

Il suffit tout simplement d'appliquer une méthode mathématique de gestion qui relève du bon sens. Je vais vous l'expliquer.

La gestion des Retraites à l'équilibre ne se fera jamais d'après la Méthode de L'ARNAQUE FISCALE AUX COTISATIONS SOCIALES DES ENTREPRISES que vous nous imposez actuellement.

Il faudrait, pour bien faire, rendre une réforme du financement des Retraites, tout comme celles du financement de la Sécurité sociale, des allocations Chômage, de la Dépendance, etc..  crédibles "ad vitam aeternam" et de bonne compréhension pour Monsieur et Madame TouLeMonde.

Voyons le rapport Delevoye: Il mentionne, je cite:

Taux de cotisation. Les salariés du privé, des régimes spéciaux et les fonctionnaires cotiseront à hauteur de 28,12 % de leurs revenus bruts, "un taux assumé à 60 % par l'employeur et à 40 % par le salarié.

A titre d'exemple, le montant des cotisations sociales versées par les entreprises à l'Etat en 2017 se monte à 190 milliards €, soit: 

152 Milliards part employeur,

-38 milliards € part salariale.

Cela étant, les 152 milliards reversés à l'Etat par les entreprises en réalité, ont été payés, au préalable, par les consommateurs qui ont acheté les marchandises, biens et services, car les "cotisations dites charges-sociales des entreprises sont incorporées dans les Calculs des Prix de Revient (Coûts de production) et de Vente: Ce sont les consommateurs qui les payent aux entreprises à l'achat des marchandises! 

*Les entreprises n'ont fait QUE reverser ces 152 milliards aux organismes chargés de leur recouvrement. Ce ne sont pas des investissements et ne peuvent en aucun cas être considérés comme tels.  

Ces 152 milliards reversés à l'Etat, considérés comme étant des "charges-entreprises", ce qui est FAUX, puisque ce ne sont pas des investissements, sont déduits des bénéfices avant intérêts et impôts sur les bénéfices des entreprises, soit du résultat courant avant impôt!

Pourtant, les entreprises n'ont eu aucun débours de leurs propres deniers (charges d'exploitation) puisque payés par les consommateurs!

En outre, et pour faire bonne mesure, le montant de ces cotisations sociales payées par les consommateurs, incorporées dans les "Calculs des "Prix de Revient (Coûts de production), à un taux correspondant à la marge bénéficiaire, ont rapportés des bénéfices, lesquels sont conservés par les entreprises par devers elles de manière comptable, comme étant des sommes "investies". 

*Par exemple, les 152 milliards, à une marge bénéficiaire de 10% (et c'est peu), représentent 15,2 millards de bénéfices réalisés sur les cotisations sociales dites " des entreprises", payées par les consommateurs! 

Cerise sur le gâteau, les entreprises perçoivent de plus des subventions... "allez savoir pourquoi!... CICE: 21 milliards en 2019!

C'est ce que j'appelle: "L'arnaque fiscale aux charges-cotisations sociales des entreprises"! 

Ce que je vous décris pour L'arnaque fiscale aux charges-cotisations sociales pour les Retraites est valable, de la même manière, pour les financements Chômage, Sécurité sociale, Dépendance, Urgences, ets, ets..., ce qui amène à "La plus grande Arnaque financière, fiscale et sociale de tous les temps de l'Histoire de France depuis le pacte social républicain du Général de Gaulle et la création de la Sécurité sociale, en 1945.

Voilà pourquoi les entreprises étrangères, en toute connaissance de cause, n'hésitent pas à investir en France, et aussi pourquoi les entreprises françaises délocalisent pour leur laisser la place et investir ailleurs... 

*NB: Les lecteurs qui n'auraient pas compris l'Arnaque que je dénonce n'ont qu'à retourner au début de la partie Introduction.

C'est pour remédier à cette arnaque aux "cotisations sociales des entreprises que j'ai proposé au Président de la République et à tous les chefs des partis politiques, par réeaaux sociaux, la relance de l'Economie par une nouvelle méthode de gestion des recettes sociales Retraites, Sécurité sociale, Chômage, Dépendance, Urgences, etc, etc..., que j'ai appelée:  "Méthode de Gestion par Le "Révisionnisme économique".

C'est ce que je continue de proposer au Président Emmanuel Macron, qui m'a demandé de lui vendre mon idée le 21 août 2018.

*En retour, et "Pour la France", je la lui ai offerte gratuitement le 19/09/2019.

Il ne lui reste plus qu'à lancer les débats sur la méthode, dès 2019, pour la mise en application en 2020, après un #GrandDébat national sur les financements du futur, débats au Parlement et négociations avec les partenaires sociaux.

Pour bien comprendre le système de gestion actuel désastreux de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, que je dénonce avec la plus grande vigueur, je demande aux lecteurs de saisir, sur leur moteur de recherches: 1- Menticide, 2- Menticidaire "soft".

1- Le menticide, en  pshychologie, est un lavage de cerveau.

2- En économie, le Menticide "soft", pour ce qui concerne les réformes en cours, est l'art et la manière de tromper la population sur la collecte des recettes sociales destinées au financement des dépenses sociales par Tous les moyens persuasifs y compris par la peur et l'emploi de la matraque contre les manifestants. 

Le but final est, pour la République démocratique autoritaire France, de baisser les dépenses destinées aux "subissants", y compris par la force, pour le plus grand bénéfice des "sachants".  

En clair, cela signifie tout simplement, pour le pouvoir en place, de faire prendre les Vessies élyséennes pour les Lanternes de la France.

*La plus grande des fraudes fiscales ne serait elle pas celle organisée par tous les dirigeants du pouvoir en place, laquelle consiste à faire croire que les entreprises payent des charges-cotisations sociales pour les Retraites, Sécurité sociale, #Chômage, Dépendance, etc... alors qu'elles n'en payent aucune?

*Les cotisations sociales des entreprises, qui sont payées par les consommateurs à l'achat des marchandises, ne peuvent en aucun cas être considérées comme étant des investissements: Elles ne font que les percevoir sur les consommateurs... et elles sont déduites des bénéfices avant impôts!

*De plus, elles conserent, par devers elles, "les sommes égales aux montants des bénéfices réalisés sur la "marge bénéficiaire" affectée aux coûts de production pour en déterminer les prix de vente! 

Monsieur Jean-Paul Delevoye, haut commissaire à la réforme des retraites a déclaré, le 19 Juillet 2019, après avoir remis son rapport sur la réforme des retraites au Premier ministre Edouard Philippe, que les entreprises payeraient 60% du montant du Revenu universel (Retraites).

*Cela est totalement FAUX, car aucune entreprise ne paye de "charges" cotisations sociales: Il ment et trompe la France et les Français, d'autant que le l'avais tenu informé de la situation réelle des financements sociaux.

C'est donc en toute connaissance de cause qu'il ment au Peuple de France sur "qui payera pour financer "la Fin de vie" des hommes et des femmes appelés un jour ou l'autre à prendre leur retraite. 

Voici les raisons pour lesquelles il faut refuser la réforme des retraites que veut nous imposer le Président Emmanuel Macron!

Voici donc mes ARCHIVES toujours d'actualité pour les négociations à venir sur le financement des RETRAITES, revenu universel, sécurité sociale, indemnités chômage, dépendance, etc, etc... 

                                 GRAND DÉBAT NATIONAL 2019    

                *TOUTES LES CAISSES SONT VIDES!

                     Les unes pleines de trous, les autres pleines de dettes!

Le Président Emmanuel Macron vous ment et vous trompe effrontément et sans vergogne sur les financements sociaux: Les cotisations pour payer les retraites, par exemple, sont payées uniquement par les salariés et les consommateurs, lesquels salariés, en tant que consommateurs, payent les cotisations retraites patronales à l'achat des marchandises et leur patron les reversent après aux organismes chargés des recouvrements.

LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE "COTISATION-CHARGE" SOCIALE pour les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires sante, Chômage, Vieillesse, Dépendance, Allocations familiales, etc, etc... Je vous expliquerai "comment"et pourquoi un peu plus loin...

Agriculteurs et éleveurs, qui demandez à vivre de votre travail sans subsides de qui que ce soit, mon article vous concerne particulièrement: Lisez le avec la plus grande attention: Cela fait plus de 6 ans que je le recommande à tous les Gouvernements, en ayant commencé par le Président François Hollande et, depuis mai 2017, au Président Emmanuel Macron qui lui a succédé, ainsi qu'à vous mêmes depuis 2018 au @Salondelagri.

Il vous appartient de faire, comme tous nos compatriotes en âge de comprendre que seule UNE RÉVOLUTION INTELLECTUELLE PACIFIQUE DES ESPRITS amènera le Président Emmanuel Macron à changer de politique économique au niveau national.

Les lecteurs pressés de me critiquer peuvent se rendre directement au Point N°4-14 #LogicirelEconomiqueBleuBlancRouge de mes "Archives"  qui font suite à la letre au Président Emmanuel Macron écrite ci après.

Alain Saiche, 2 Avenue Casteroun, 40230 St Vincent de Tyrosse.

                              I-------------------------I 

Bonjour Monsieur le Président Emmanuel Macron,

Comme je vous le demande depuis longtemps, 

IL FAUT LANCER UN GRAND DÉBAT NATIONAL sur le financement des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Dépendance, etc, etc... et ORGANISER UN RÉFÉRENDUM SUR LE SUJET.

Après lecture de mon article, que je vous ai transmis à maintes et maintes reprises, vous conviendrez, avec le Gouvernement de Edouard Philippe, les Parlementaires et les partenaires sociaux que le financement des dépenses sociales actuel repose sur un mensonge d'Etat et des entreprises.

1- Les charges des entreprises, vous le savez, sont mentionnées sur les feuilles de paye remises aux salariés pour faire croire qu'elles les payent de leur propre poche et bloquer les augmentations des salaires en culpabilisant la Population et les salariés sur leurs dépenses sociales qui coûtent trop cher, ALORS QU'ELLES NE PAYENT RIEN de leur propres deniers. Rien pour les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... RIEN DE RIEN!

Les "charges" cotisations sociales des entreprises sont incorporées dans les Calculs des Prix de Revient -Prix ou coûts à la production-, affectées de la "marge bénéficiaire" souhaitée par les actionnaires pour déterminer les Prix de Vente; ce sont les consommateurs qui les leur payent à l'achat des marchandises, produits et services.

 2- Cette opération comptable est légale et je ne la crique pas. 

CE QUE JE CRITIQUE, CE SONT LES MENSONGES D'ÉTAT et des ENTREPRISES sur le sujet!

L'opération qui a consisté à mettre sur la feuille de paye les cotisations sociales payées par les employeurs avait pour but de faire croire que les entreprises payaient énormément de "charges" cotisations sociales. Elles se mettaient, de ce fait, EN POSITION DE SUPÉRIORITÉ pour clamer, relayés par les politiques, les économiqtes et les médias: "Les charges sociales sont trop élevées! "Le coût salarial est tel qu'il n'est pas possible d'embaucher! "Il faut nous accorder des subventions! 

En outre, lorsque des subventions ou des réductions de charges sociales sont annoncées, elles sont compensées par des aides diverses, ce qui ne fait par ailleurs jamais les prix à la consommation: Plus même, vpus l'aurez toujours constaté, les prix augmentent toujours!

Les salariés et la population étaient ainsi conditionnés pour se retrouver EN POSITION DE DOMINÉS  et CULPABILISÉS, mis en INFÉRIORITÉ pour demander des augmentations de salaires et des retraites. 

Je signale tout cela simplement pour  faire ressortir que, s'il est logique que les entreprises incorporent toutes leurs charges d'investissements pour se les faire rembourser avec les bénéfices souhaités, les cotisations sociales qui leur sont payées par les consommateurs à l'achat des marchandises ne peuvent, en aucun cas, être considérées comme des investissements. L'opération comptable est une "opération blanche" en entrée (recette) et sortie (dépense).

Il y a donc lieu de tréfléchir sainement au poblème posé par les entreprises qui se plaignent d'avoir ses "charges" cotisations sociales "trop lourdes" pour demander des subventions alors qu"elles n'en payent pas. Les salariés, qui sont également des consommateurs, participent au payement des propres cbarges de leur employeur quand il achète des marchandises à son employeur!... Ce que se garde bien de lui dire son employeur...ce serait une Révolution... 

Alors, pour faire bonne mesure, les hommes et les femmes politiques, en liaison étroite avec les entreprises et les médias, expliquent au bon Peuple de France qu'il faut accorder des subventions aux entreprises pour créer des emplois et "faire baisser le chômage". 

*De plus, après reversement des sommes mentionnées sur les feuilles de paye aux organismes chargés des recouvrements, les entreprises conservent le montant des bénéfices afférents aux pourcentages des marges bénéficiaires.  

*BIEN ENTENDU, CE QUE JE DÉCRIS EST UN CONSTAT.

3- C'est à partir de ce constat et de mes analyses logiques et concrètes que j'ai conçu une nouvelle méthode de gestion que j'ai dénommée "Méthode de Gestion par "LE RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE" dont je revendique la paternité. 

La méthode de gestion que je vous propose est tout simplement destinée à rétablir l'équilibre des comptes toujours déficitaires et à éviter les conflits permanents qui poussent le Peuple à manifester son mécontentement et son incompréhension: "Les Riches s'enrichissent" et "les pauvres s'appauvrissent"!

*Le peuple, mécontent, descend dans la rue! Il y a lieu de le calmer par des mesures qui relèvent du simple bon sens et de  faire rentrer dans ses foyers, l'esprit serein pour l'Avenir par "le retour à la paix sociale par la justice sociale, avec toute la transparence qui s'impose.     

  4- Alors, que faire de positif pour changer le système de financement des recettes sociale dans la démocratie économique?

 *REMETTRE À PLAT LE MODE DE FINANCEMENT DES Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité  sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc...

-TOUTES LES PARTIES PRENANTES DOIVENT PARTICIPER:

Les salariés: Si les salariés ne payent plus de sécurité sociale et plus de chômage, Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, fera crier sur les toits, pour dire aux chômeurs: Vous aves des droits, mais aussi des devoirs, car c'est l'Etat qui paye!

*Mais, chacun l'aura compris, en vérité, ce seront les consommateurs qui payent tout à l'achat des marchandises, pas l'Etat!

Alors sera créé , pour 2022, un revenu universel payé par les consommateurs, tout simplement, et Monsieur Emmanuel Macron, qui n'aura jamais réussi à faire baisser les prix à la consommation, fait agmenter la CSG pour les retraités, reculer l'âge de départ à la retraite, pourra se faire passer, par la matraque contre l'augmentation du pouvoir d'achat, comme étant le seul candidat, en 2022, à avoir, en tant que Président, appliqué ses promesses de campagne et même plus. 

-Les entreprises, qui n'ont jamais RIEN payé,

-Les consommateurs, qui ont toujours TOUT payé. 

C'EST POURQUOI JE VOUS PROPOSE DE METTRE EN APPLICATION,  DÈS 2020 après en avoir débattu avec les partenaires sociaux, au sein des entreprises et au Parlement en 2019, LE MODE DE GESTION PAR LA "MÉTHODE DU RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE, EN CONFORMITÉ AVEC LE CODE DU COMMERCE,

DANS LE PLUS PUR RESPECT DES DROITS DE CHACUNE DES PARTIES PRENANTES ET DANS LA PLUS GRANDE TRANSPARENCE POUR TOUS: 

*POUR QUE NOS ENFANTS NE SOIENT ESCLAVES QUE D'EUX MÊMES. ALORS, LA PAIX SOCIALE SERA DE RETOUR!

Cela étant, je vous propose de revoir mes ARCHIVES ci après, dont l'origine remonte à la date du 13 mars 2013. J'aurais pu les supprimer pour une accès direct à la solution que je proposais, mais je les ai laissées pour que chacun comprenne le "combat "épistolaire" qu'il m'a fallu mener pour arriver enfin à ce Grand Débat national 2019 qui me permet de pousser à nouveau mon coup de gueule. 

LA SOLUTION QUE J'AI PROPOSÉE à tous les candidats pour le quinquennet 2017-2022 et je propose encore à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République ainsi qu'à TOUS les négociateurs pour le financement des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc...  se trouve in fineaux:

*Point: 4-9 "Qu'est ce que LE REVISIONNISME ÉCONOMIQUE"? 

*Point: 4-14: "Proposition de programme économique 2017-2022" avec la gestion par mon "LogicielEconomiqueBleuBlancRouge.

Après une "mise dans l'ambiance" qui n'est pas faite pour plaire à tous les lecteurs, le sourire reviendra à la découverte de la solution, la seule qui permette de sortir d'une crise économique et sociale comme la nôtre, laquelle SOLUTION se trouve AU POINT 4-14, dans la quatrième partie de mon PROGRAMME POUR TOUS.

Bonne lecture à tous et surtout, bonne compéhension du probème.

                                  I------------------------I

                                       *ARCHIVES*

                *PROGRAMME POUR TOUS*

Cet article tient compte du discours de Monsieur Emmanuel Macron, le 10 décembre 2018, discours où il a déclaré reconnaitre ses fautes de gestion et supprimer l'augmentation de la CSG pour les retraites, jusqu'à 2 000 €, et l'augmentation du SMIC de 100 € à partir du 1er janvier 2019, sans que cela coûte 1 € aux entreprises.   

Il a en outre déjà  supprimé les cotisations sociales Sécurité sociale et Chômage pour les salatiés, à compter du 1er octobre 2018 ainsi que de la baisse des cotisations sociales et patronales.

Il en résulte que ce sont encore les contribuables qui vont avoir à payer l'augmentation du SMIC à la place des Amis-Financiers-Patrons de Monsieur Emmanuel Macron, devenu "PLUTUS", dieu des richesses de France, valet de la finance.

*Les lecteurs pressés de me critiquer peuvent se porter au Point N° 4-14 de mon article qui suit l'Avertissement. 

Enfin la vérité éclate au grand jour: Le parti macronien "La République en marche" est une... Entreprise...une PME... qui devra être dirigée par ... un homme ...ou une femme capable de remplacer Christophe Castaner comme Délégué général de la REM. 

Ainsi en resort il de la réponse du député Gilles Le Gendre, Président du Groupe la REM à l'Assemblée nationale, le 22.10.2018, à la question de Laurent Neumannn, sur BFMTV Bourdin Direct:

"-Par qui sera remplacer Cristophe Castaner, nommé Ministre de l'Intérieur, comme délégué général de La REM"?  

                                             A vertissement:

Un véritable DIALOGUE SOCIAL et LA RELANCE DE L'ECONOMIE dans la Paix sociale ne peuvent se faire que par LA RECONNAISSANCE DU MENSONGE D'ETAT  perpétré par Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française:

*Aucune entreprise ne paye de charges sociales, contrairement à ses affirmations réitérées!

Le programme économique et de pérennisation des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc... qui va vous être présenté via LA METHODE DE GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE , n'a jamais été critiqué par les Politiques, les Economistes, les Journalistes, les syndicats patronaux et de salariés ni par le Président Emmanuel Macron lui même, ce qui est une référence.

*UN REFERENDUM serait donc le bienvenu pour régler définitivement les financements des retraites, Sécurité sociale, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... comme je l'explique dans mon article, de manière à NATIONALISER LES FINANCEMENTS SOCIAUX. C'est la raison pour laquelle je le demande à Emmanuel Macron, Président de La Répubique.

Il repose sur un AXIOME économique et rationnel irréfragable contrairement à ce qui se dit:  "LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCIALE! Ce sont les consommateurs qui les payent à l'achat des marchandises, produits et services, puisqu'elles sont intégrées aux Prix de vente!

Il est renforcé par un autre AXIOME sur le travail: CE SONT LES CARNETS DE COMMANDES QUI CREENT DES EMPLOIS et les commandes supérieures aux capacités de production des entreprises qui créent des emplois supplémentaires et font baisser le chômage!

Je défie Tous les dirigeants politiques et en particulier le Président Emmanuel Macron de vous démontrer le contraire!

                                           I-------------------------I

Pour être explicite, mon articla comporte 4 parties plus une conclusion:

*Les lecteurs pressés de me critiquer sont priés de se rendre directement au point 4-14 qui traite de la proposition de programme économique pour la période 2017-2022.

1- Première partie: Prologue financier,

2- Deuxième partie:  Prologue social,

3- Troisième Partie: Thème national de réflexion proposé:

4- Quatrième partie: Pogramme de relance de l'Economie par remise à plat du financement des recettes sociales et par la baisse des prix à l'exportation:

          4-1: Aucune entreprise ne paye de charges sociales,

          4-2: Du progrès social selon Emmanuel Macron,

          4-3: Du concept mathématique du travail à l'esclavage moderne selon Emmanuel Macron,

          4-4: Lettre ouverte à Emmanuel Macron, Président de la République,

          4-5: Le Président Emmanuel Macron MENT et TROMPE les Français!

          4-6: Je jette l'oprobre sur le Président Emmanuel Macron, 

          4-7: Rappel du sujet,

          4-8: Il y a en chaque politique un cynique qui sommeille,

          4-9: Qu'est ce que LE REVISIONNISME ECONOMIQUE?

          4-10: Discussion et pensée philosophiques:

          4-11: Par quels procédés criticables "les riches s'enrichissent" et "les pauvres s'appauvrissent"?

          4-12: Un peu d'histoire: Archives qui remontent au 13 mars 2013,

          4-13: Le Président François Hollande a été professeur d'économie à Sciences Po!

          4-14: Proposition de programme économique pour Emmanuel Macron 2017-2022 à l'aide de mon #LogicielEconomiqueBleuBlancRouge.

5: Conclusion. 

                                            I-------------------------I

                                              1- Première partie:

                                            1-*Prologue financier*

Nous sommes dans un GHETTO ECONOMIQUE gardé par les politiques de tous les partis!

LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCIALE: Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage,  Vieillesse, Dépendance, Allocations familiales, etc, etc... Tous les partis et tous les politiques le savent! 

*TOUS SE TAISENT: Ils sont complices tacites par roulement, de manière implicite, en attente de la prochaine élection pour prendre la succession à la cuisine élyséenne! 

Toutes les charges des entreprises sont en effet incorporées dans les Calculs des Prix de revient et de vente: Les consommateurs les leur payent, avec de substanciels bénéfices, à l'achat de leurs marchandises, produits et services! Cette opération comptable est légale: Je ne le critique pas: Je le signale à titre de rappel:

LES CONSOMMATEURS que nous sommes tous les leur payent préalablement à l'achat des marchandises, "à l'insu de leur plein gré", puisqu'ils sont censés le savoir.

De plus, le pouvoir accorde des subventions aux entreprises... pour augmenter "leurs marges"... 

Retenez bien que je ne critique pas le fait que les entreprises incorporent Toutes leurs "charges" sociales dans les prix de vente pour se les faire rembourser par les consommateurs, c'est comptablement LEGAl et LOGIQUE financièrement parlant.

*Les investisseurs doivent impérativement faire des bénéfices pour les risque pris dans les investissements, pour vivre dignement, réinvestir pour pérenniser la bonne marche de leur entreprise et la développer autant que faire se peut!

Que les choses soient bien claires dans les esprits de tous, à quelque parti politique d'appartenance qu'ils soient!

*CE QUE JE CRITIQUE, c'est le fait que Tous les hommes et Toutes les femmes politiques, les Economistes, les Chercheurs, les Sociologues, les Politologues, Tous les politiques et intervenants médiatiques, les représentants syndicaux et patronaux MENTENT et TROMPENT OUTRAGEUSEMENT à la population en criant sur tous les toits:

"Les charges" des entreprises sont trop élevées, il faut les abaisser et leur "donner" des subventions qui seront compensées pour le manque à gagner de l'Etat par une augmentation des impôts, charges et taxes diverses pour relancer l'économie et créer des emplois"! 

Cela est complètement FAUX!

*L'augmentation des impôts ne crée pas d'emplois: Le pacte de "responsabilité" du couple Hollande-Macron appelé en 2014 "Marge de manoeuvre Macron", a coûté 50 milliards € entre 2014-2015 et 2016 et, les impôts continuent d'être engrangés par Bercy au même rythme!

L'augmentation de la CSG par le Président Macron, au 1er janvier 2017, transforme les retraités en SUPPLETIFS DES EMPLOYEURS pour augmenter "le Net" de la feuille de paye des salariés à la place des employeursprécision de Emmanuel Macron réïtérée à maites reprises sur toutes les antennes de France et de Navarre.

Cette augmentation de 1,7 points pourrait bien être, pourquoi pas, si une plainte était déposée, reconnue comme étant un ABUS DE FAIBLESSE sur personnes sans défense par personne détenant l'autorité, en l'occurrence le Président Emmanuel Macron, car branchée Ad vitam aeternam sur Tous les retraités en "bonne santé", les grabataires, les malades A.L.S., ALTZEIMER ou toute autre maladie dégénérescente, d'autant que, universelle, elle touche, ne l'oublions pas, les hommes et les femmesen fin de vie! 

*NON, Monsieur le Président! Les retraités ne sont pas des employeurs! Ils sont... RETRAITES! Ne vous en déplaise, foutez leur la paix à laquelle ils peuvent prétendre JUSQU'A LEUR MORT! 

*Le droit à l'erreur, pour Emmanuel Macron, préfigure le droit de ne pas se faire honnir pour ses fautes!

                             I-------------------------I

                              2- Deuxième partie:

                               2-*Prologue social*

*Il n'y a pas de Zones de non droit, pérore Christophe Castaner, porte parole du Gouvernement le !

Le 14 avreil 2018, comme pour lui apporter un démenti, de graves échauffourées entre "nondroitistes" et policiers éclatent à Toulouse! 

*PARLONS CASH! Il ne s'agit pas de défendre qui que ce soit: Il s'agit uniquement d'expliquer et de comprendre pour corriger les disfonctionnements économiques qui créent ce sentiment d'injustice un peu partout en France: Carrefour, Cheminots, Etudiants, Retraités, Salariés de toutes catégories!

Il n'y a pas de haine anti flics en tant que telle: Il y a REJET de L'INJUSTICE SOCIALE de la société des nantis politiques qui violent économiquement les Françaises et les Français de toutes les origines via la méthode de gestion par L'ARNAQUE AUX CHARGES DES ENTREPRISES!

Considérée à tort comme la protectrice du pouvoir, LA POLICE SERAIT PARTOUT CHEZ ELLE EN FRANCE si une gestion saine et transparente des financement sociaux était appliquée.

Cela n'étant pas, se créent alors des "Zones de non droit" dans les Jungles économico-sociales des villes et des champs créées par l'homme où survivre sans possibilité de trouver un emploi est une nécessité qui fait loi, ce qui n'est bien entendu pas une excuse valable pour justifier quoi que ce soit, mais pour expliquer ce qui ne va pas et comment y remédier par la mise en application de "La Gestion par la méthode du REVISIONNISME ECONOMIQUE décrite au Point N° 9 de mon article!

Je ne m'étendrai pas plus sur le sujet, étant entendu que je signale uniquement ces faits pour appeler l'attention des lecteurs en général et des politiques en particulier sur les injustices sociales qui engendreront, si cela n'est déjà fait en partie et si nul n'y prend garde, sur un climat de haine des uns envers les autres.  

La solution pour résoudre tout problème économique et économico-social est mathématique. Elle se trouve au Point N°13 de mon article. Les lecteurs pressés de me critiquer sont priés de s'y rendre directement. Je leur répondrai.

Et ne nous leurrons pas: Le "Droit à l'erreur" voulu par Emmanuel Macron est un leurre destiné à masquer le futur "droit à la faute et à l'oubli de la Monstruosité qu'est le GHETTO ECONOMIQUE, culturel et social" dans lequel nous sommes enfermés par la dette des financement sociaux via leur gestion par L'ARNAQUE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES, GHETTO ECONOMIQUE où "La chasse aux retraités est ouverte avec laugmentation de la CSG avec la finalité: L'obligation de subvenir en partie aux besoins des salariés sur "Le Net" de leur bulletin de salaire en lieu et place des employeurs! 

Or il ne se trouve dans aucune loi sur les cotisations retraites qui mentionne qu'un partie des retraites seraient "détournées", via l'impôt ou taxe, pour remplacer le refus des employeurs d'augmenter les salaires! 

De plus, accepter comme réforme du chômage que les salariés démissionnaires auront droit aux indemnités chômage sera la porte ouverte à tous les excès: Non pas de ceux des salariés payés au SMIC, mais par toutes les entreprises qui voudront en faire leur mode de gestion et à tous les amis des Amis politiques qui pourront démissionner pour faire autre chose et  toucher des indemnités chômage comme tous les fainéants politiques qui nous dirigent!

Tous les hommes et Toutes les femmes politiques en sont responsables, soit activement, soit tacitement ou implicitement par leur SILENCE COUPABLE qui se traduit par leur manque de courage!

*Ils ne sont en fait QUE bons à se critiquer les uns les autres "EN SE TENANT PAR LA BARBICHETTE", formation en couronne et "à la queue leu leu".

Le droit à l'erreur ne doit en aucun cas couvrir L'INJUSTICE SOCIALE ECONOMIQUE qui règne dans Notre Pays, en relation directe avec des décisions économiques criantes et injustes prises en dépit du bon sens aux plus hauts niveaux, en particulier en ce qui concerne la gestion des recettes sociales destinées à assurer le financement des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieiellesse, Dépendance, etc..., etc.. où les entreprises -les financiers- se font rembourser toutes leurs "charges" -cotisations sociales- par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, produits et services!  

                               I-------------------------I

                                3- Troisième partie:

        3*Thème national de réflexion sur l'économomie proposé*

Françaises, Français: Sortez définitivement, par NOTRE REVOLUTION intellectuelle et culturelle des esprits, du GHETTO et du VIOL ECONOMIQUE COLLECTIFS qui vous sont imposés par les financier et nos hommes et femmes politiques via "L'Arnaque aux charges sociales des entreprises" comme mode de gestion des finances sociales pour mieux nous biaiser collectivement!

Nos hommes et femmes politiques n'ont aucune excuse pour vous violer économiquement sur les financements sociaux, si ce n'est par l'appât du gain qui leur est "propre"!

*Le 26.11.2017, j'ai demandé à Emmanuel Macron Président de La République, UNE JOURNEE NATIONALE sur les financements sociaux toujours déficitaires, alors qu'il existe une solution mathématique pour les redresser définitivement expliquée dans cet article..

Le 24.11.2017: Bienvenue à Olivier Dussopt, pour recevoir mes critiques, espérant qu'il sera plus réceptif que son prédécesseur Benjamin Griveaux et qu'il aura le courage politique de dire à Toulemonde politique et en particulier à Emmanuel Macron, Président de La République:

"Il vous faut arrêter de prendre vos compatriotes pour des cons en économie et les sortir de L'INVISIBLE GHETTO ECONOMIQUE culturel, intellectuel et social dans lequel vous les avez cloitrés économiquement et financièrement"! 

*Cela n'étant pas acquis avec lui, je reprends mes écrits:

C'est par LE NEGATIONNISME ECONOMIQUE COLLECTIF de tous les hommes et de toutes les femmes politiques, Economistes, Chercheurs, Politologues Sociologues Docteurs en économie, Journalistes, Editorialistes et intervenants médiatiques que Notre Pays, La France, se porte si mal économiquement.

Ce NEGATIONNISME repose sur un AXIOME de base ET UN SEUL: 

C'est la raison pour laquelle je porte à la réflexion des lecteurs L'AXIOME DE BASE suivant:

*Les entreprises se font rembourser toutes leurs "charges"-cotisations sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., par les consommateurs que sont les 67 lillions de Français, y compris les enfants qui achètent des bonbons et des pains au chocolat et les derniers nouveux nés auxquels il faut offrir le biberon*

Pour ce faire , les entreprises les incorporent, légalement et comptablement dans les CALCULS des prix de revient et de vente. Il n'y a rien à redire sur le sujet, HORS LE FAIT que les politiques clament que leurs charges sont trop élevées et leur accordent des subventions en augmentant d'une manière ou d'une autre les impôts et les taxes!

Nous sommes donc dans un GHETTO ECONOMIQUE "France" et dans un CERCLE VICIEUX d'où nous ne pourrons sortir que par la REVOLUTION INTELLECTUELLE ET CULTURELLE DES ESPRITS.

                                        I-------------------------I

                                        4- Quatrième partie:

*Programme de relance de l'économie par REMISE A PLAT du système de financement des dépenses spciales et de la baisse des prix de production à l'exportation*

*C'est ce que j'entends vous démontrer par mon article qui portera sur 14 points:

Les lecteurs pressés de me critiquer sont priés de se rendre directement au "Point N°14", Proposition de programme économique 2017-2022", pour mieux le faire. Je promets de leur faire réponse au plus tô

                                               *Point N°4-1*

Tous les hommes et toutes les femmes politiques savent de les entreprises ne payent aucune charge sociale:

OUI, Monsieur le Président, vous êtes un "Négationniste" aux charges sociales des entreprises! 

AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES SOCIALES!

*Tous les hommes et toutes les femmes politiques savent que les entreprises se font payer leurs charges sociales par les consommateurs que nous sommes, et aucun ne le dénonce! Cela fait plus de 6 ans que je le leur écris sur Facebook et Twitter!

LA COHERENCE IDEOLOGIQUE de ces financiers internationaux, en particulier €uropéens porte sur la manipulation des dirigeants politiques afin de nous imposer, dans le plus grand des silences, la gestion des financements sociaux par "L'Arnaque aux charges sociales des entreprises" dont la démonstration vous est faite ci après.

Leur cohérence idéologique est appelée par les économistes, les journalistes et chroniqueurs zélés: "L'économie "libérale et sociale", ou tout simplement "L'économie "sociale libérale" "La Mondialisation"...

Cette mal nommée "Economie sociale libérale" et les politiques, improprement appelés "sociaux libéraux" (ex: Emmanuel Macron est un "social libéral" à la 49-3 et "à l'ordonnance") porte en son sein la plus monstrueuse des Arnaques sociales du XXè siècle passé qui continue de faire son chemin au XXIè siècle présent: LA MONDIALISATION, par "L'Arnaque aux "charges"-cotisations sociales des entreprises"!

Leur objectif est de tirer les avancées sociales vers le bas par la méthode des appels d'offres pour salariés les moins coûtants de l'Union européenne afin d'augmenter les dividendes des actionnaires. CAR, si les salaires et les retraites sont "gelées", les prix "EUX", ne baisent jamais et augmentent toujours pour tenir compte de l'inflation provoquée malignement par les textes des traités €uropéens et le fonctionnement de la banque centrale €uropéenne: Les dirigeants, malhonnêteté et "FAINEANTISE" intellectuelles obligent, ont pieds et poings liés par les technocrates de Bruxelles!

De l'actuel Président de la République, Emmanuel Macron à Giscard d'Estaing (1974-1981), en passant par TOUS les prétendants à l'Elysee, tous ont mené une "économie sociale libérale" par l'Arnaque aux charges des entreprises et se prétendent "Social libéral"!

Aucun ne pourra prétendre le contraire en se basant sur des arguments crédibles et irréfutables! 

Les "PRELEVEMENTS A LA SOURCE", quant à eux et dont il est question à présent sur les salaires mensuels de l'année en cours, existent depuis toujours pour les entreprises, par "micro seconde" de "nattoseconde", et même plus vite, au niveau national, afin de se faire rembourser toutes leurs "charges"-cotisations sociales par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, avec un grand "Merci" aux vendeurs par les consommateurs. Ils ne peuvent être remis en cause.

Leur incorporation dans les "Calculs des Prix de revient" et de vente avec bénéfices est comptablement et juridiquement légale. Les financiers doivent bien se faire rembourser leurs investissements avec bénéfices pour réinvestir "à la boule de neige" et vivre du mieux qu'ils le pourraient sans pour cela exagérer.

Il n'y a rien à y redire, sinon à le signaler et faire ressortir les excès qui en sont faits par les hommes et femmes politiques qui augmentent les impôts des contribuables et autres appellations en tous genres pour ce faire, au prétexte fallacieux que "leurs charges" sont trop lourdes" alors qu'elles leur sont rmeboursées par les consommateurs..., au plus grand détriment de la population qui s'appauvrit pour le plus grand avantage des entreprises qui s'enrichissent!

Cela étant, accorder des subventions aux entreprises à seule fin d'élever leurs dividendes par l'augmentation de la CSG des retraités pour "élever" le montant net de la "feuille de paye" des salariés en lieu et place des employeurs est un acte critiquable, car INCONSTITUTIONNEL!

*Il appartient aux seuls employeurs d'augmenter leurs salariés, non aux contribuables par l'augmentation d'un impôt quel qu'il soit, de manière déguisée pour ce faire par des hommes et des femmes assujettis par "NotreAdversaireLaFinance" cher au Président François Hollande qui gagne actuellment sur tous les terrains.* 

-"N'y aurait il pas, par exemple, "CRIMES ECONOMIQUES" avec l'Arnaque aux "charges"-cotisations sociales des entreprises qui vous est décrite dans mon article"? La question est posée.

"EN EFFET, je le rappelle, les entreprises se font rembourser toutes leurs cotisations sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., car elles sont incorporées dans les calculs des Prix de revient et de vente, légalement et comptablement, pour se les faire rembourser par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, produits et services, "à l'insu de leur plein gré", avec un grand "merci", en plus, pour la vendeuse!

La question est donc posée: "Puisque les entreprises se font rembourser toutes leurs "charges" sociales par les consommateurs et font normalement des bénéfices à la vente tout en ne participent en RIEN au financement des dépenses sociales sus citées, pour quelles raisons leur accorder, "en plus", des subventions?

*Reformulée autrement, cela donne: "Pour quelles raisons inavouées les politiques clament ils sur tous les toits: "Les charges sociales des entreprises sont trop élevées": Il faut leur accorder des "subventions" en augmentant les impôts ou, comme dernièrement, "augmenter la CSG des retraités pour "élever le montant net de la feuille de paye" des salariés à la place des employeurs!

J'y reviendrai plus en détails dans le point N°5 du programme que je vous propose de lire ci après.

                                                     I------------------------------I 

                                                        4- Quatrième partie:

                                                              *Point N°4-2*

                               *DU PROGRES SOCIAL SELON Emmanuel Macron:

Interpelé par une femme devant la statue de Georges Clémenceau, le 11 novembre 2017 sur le progrès social, Emmanuel Macron, Président de la République, a répondu fort précieusement, de manière à rester fier sur ses ergots:

"Comme ditait le Général, on ne va pas sauter comme des cabris sur une chaise" et d'ajouter: "Je suis pour le progrès social mais celui que l'on sait se construire! Parce que si on honore des hommes comme Clémenceau, c'est pour construire un pays qui se tient droit mais qui sait construire plus grand que lui même mais d'abord se tenir lui même"!

*Là, alors, Emmanuel Macron, vous faites fort dans l'ignorance qui vous caractérise dans LE PROGRES SOCIAL en dehors du vôtre! Car le progrès social de la France et de ses 67 millions d'habitants ne peut résulter QUE du collectif! Faire référence à Clémenceau pour répondre à la question posée sur "le social" relève de l'absurde!  

Vous faites tout pour vous faire réélire "par les Riches" (les financiers) alors que vous pourriez, si vous aviez le courage politique "d'un Clemenceau", faire du progrès social le thème majeur de votre quinquennat! Vous devriez savoir ce qu'il a déclaré dans son discours du 22 juillet 1917: "L'homme absurde est celui qui ne change jamais".  Je le prends pour vous! 

En outre, votre réponse qui consiste à faire allusion à Georges Clémenceau pour répondre à cette dame qui a 2 enfants étudiants en ce jour du 11 novembre 2017 n'est faite QUE pour l'Image que vous voulez donner de vous, car ce jour du 11 novembre, jour de l'Armistice et de la fin de laguerre 1914-1918 est destiné à honorer les 1 697 800 morts Français, dont 1 397 800 militaires "morts pour la France" et 300 000 civils, sans oublier les 4 266 000 blessés militaires!

Cette date du 11 novembre est celle de la date anniversaire de l'Armistice qui mit FIN à la guerre 1914 1918! C'est à ses morts et blessés que vous auriez dû penser! Pas à votre Image!  

Cela étant, revenons au progrès social que vous refusez aux 67 millions de Français par négationnisme de la réalité des choses en ce qui concerne les financements sociaux que vous rejetez de reconnaitre comme tels:

*Les entreprises ne participent en RIEN au financement social des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc...

                                       I----------------------------I 

                                        4- Quatrième partie:

                                               *Point N°4-3*

*Du concept Mathématique à l'esclavagisme du XXIè siècle Type Macron:

Le CONCEPT MATHEMATIQUE DU "CAPITAL" -Karl Marks- a évolué pour se transformer en ESCLAVAGISME MODERNE DU XXIè siècle "Type Macron" appelé "mondialisation" qui passe par:

- L'augmentation de la CSG des retraités, CORNE D'ABONDANCE pour "augmenter" la feuille de paye des salariés,

- La suppression de l'ISF pour les plus fortunés et

- La suppression de l'impôt sur les dividendes pour les transactions financières, OU:

-De manière générale, "Comment prendre "aux pauvres" pour donner aux "RICHES" et aux "PLUS RICHES",

- Augmenter les impôts sous une forme ou sur une autre: TVA, CSG, CRDS, etc, etc...

- LE NEGATIONNISME ECONOMIQUE Macron et de tous les hommes et femmes politiques passe donc bien par L'ARNAQUE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES entretenu par l'ignorantisme diffusé subliminalement par les médias "aux ordres".

               *Je ne suis pas dans la rue. Je ne suis pas cagoulé, MAIS J'AI DES IDEES!

                                              I------------------------------I

                                                4- Quatrième partie:

                                                        *Point N°4-4*

                     *Lettre ouverte au Président Emmanuel Macron,

Bonjour Monsieur Emmanuel Macron, Président de La République française: -"Vous êtes un FIEFFE MENTEUR sur les financements sociaux"!

Démonstration magistrale par "MoiCitoyen" Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

NB: Toutes les critiques sont autotisées; j'y répondrai.

 *Tout en supprimant L'ISF, le 25.10.2017, il aurait fallu,..., "et en même temps"... NATIONALISER TOUS LES FINANCEMENTS SOCIAUX: Retraites, Retraites compléméntaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Viellesse, Dépendance, etc, etc... PAR LA METHODE DE GESTION DU REVISIONNISME ECONOMIQUE .

Or, à part la suppression de l'impôt sur la fortune, le 27.09.2017, aucune autre mesure n'a été prise pour réformer le financement des dépenses sociales sus citées, en permanence déficitaires! Aucune. C'est à croire que le financement de la dette qui profite aux financiers, ruine la France et appauvrit le peuple, soit le seul souci de nos hommes et femmes politiques devenus depuis la suppression du service militaire, des "SAPEURS CAMEMBERT civils" avec excavatrices et tractopelles"!...

C'est ce que je vais vous expliquer ci après dans mon article, au "Point N°            du "PROGRAMME ECONOMIQUE 2017-2022" qui vous surprendra par sa simplicité mathématique qui ne peut tromper personne, pas même les enfants qui viennent de naitre. 

*Il faut dire la Vérité aux Français, ne cessent de clamer les hommes et les femmes politiques tous partis pour continuer de mieux tromper les 67 millions de Français recencés INSEE!

                                      I------------------------------I

                                          4- Quatrième partie:

                                                *Point N°4-5:*

       *LE PRESIDENT Emmanuel Macron MENT et TROMPE tous les Français!

Emmanuel Macron EST UN NEGATIONNISTE ECONOMIQUE qui s'est RADICALISE au contacrt des financiers!

*Il sait que le entreprises se font rembourser Toutes leurs cotisations sociales (Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc...) par les consommateurs à l'achat des marchandises, comme par exemple le personnel de L'Elysée chargé de la subsistance sous toutes ses formes, vous qui me lisez, moi qui vous écris et les enfants qui achètent des bonbons et les sans logis qui achètent leur pain quotidien!

*Il nie les évidences économiques du CALCUL DES PRIX DE REVIENT et de vente par les entreprises qui y incorporent Toutes leurs cotisations-"charges sociales pour ce faire, en toute légalité comptable! Je ne critique pas le procédé: Je le signale pour mieux démontrer L'ARNAQUE AUX "CHARGES" SOCIALES DES ENTREPRISES qui ne cotisent en RIEN pour le financement des dépenses sociales et reçoivent EN PLUS des subventions! 

*Il ment par omission sur le sujet! Les "subventions" ne servent qu'à enrichir les riches et à appauvir la population dans son ensemble! Le dernier fait connu par son ampleur est le pacte de solidarité qui a permis de distribuer 50 milliards # aux entreprises! Ne l'oublions pas!

TOUS les Ministres du Gouvernement de Edouard Philippe vous trompent et vous mentent de la même manière!,

 La Ministre des "solidarités" et de la santé Agnes Buzyn VOUS MENT ET VOUS TROMPE!

                                         I------------------------------I

                                             4-Quatrième partie:

                                                  *Point N°4-6*

                      *Je jette l'opprobre sur le Président Emmanuel Macron:

*OUI, Monsieur le Président: VOUS SPOLIEZ les Français! Honte à vous: Je vous jette à L'OPPROBRE publique!

Comment, vous ne connaissez pas le verbe "spollier" et le mot "opprobre" qui ne  font pas partie de votre vocabulaire?

En voici la définition:

*SPOLIER: "Dépouiller par force ou par abus de pouvoir".

*OPPROBRE: "Déshonneur éclatant et public, flétrissure honteuse attachés à la conduite, aux actions de quelqu'un.

En la matière, je retiens que, par vos actions de toujours augmenter les impôts et les taxes de vos compatriotes sans raison autre que par vos mensonges et tromperies sur L'ARNAQUE AUX "CHARGES" SOCIALES  des entreprises, vous dépouillez petit à petit l'écrasante majorité des Français qui travaillent et tous les retraités, avec la nouvelle augmentation de la CSG de 1,7% à compter du 1er janvier 2018!

*Pourtant, je vous le demande depuis 5 ans, époque où vous étiez Secrétaire général adjoint à l'Elysée, avec François Hollande comme Président de la République: Appliquez LA GESTION PAR LA METHODE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE RATIONNELLE DU XXIè siècle, seule méthode qui permettrait, dans la plus grande transparence, de résoudre les déficits publics er de relancer l'économie par la compétitivité!

OUI, vous trompez et violez économiquement les 67 millions de consommateurs avec vos ARNAQUES AUX "CHARGES"-cotisations sociales des entreprises!

Les entreprises se les font payer en les incluant Toutes dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT et de vente, ce qui est compablement légal, MAIS ne le font pas savoir.Vous Président Emmanuel Macron et votre Gouvernement non plus, de manière à pouvoir dire, avec le Medef:

"Les "charges" sociales des entreprises sont trop élevées, il faut donc leur accorder des subventions pour créer des emplois"!

Vous connaissez la suite: L'augmentation du chômage, l'augmentation des impôts et de la CSG à venir, avec pour corollaire...l'augmentation des dividendes des actionnaires! Voici mes explications:

CERISE SUR LE GÂTEAU DES DEPENSES DE SANTE: Le 26.09.2017, la Ministre des "solidarités" (sic) santé,  Agnès Buzyn, interrogée par JJ Bourdin , sur BFMTV, dans sa matinale, reconnait avec difficulté que le forfait hospitalier va augmenter du taux de l'inflation, mais..., sur le compte des mutuelles..., lesquelles, ajoute-telle, poussée dans ses retranchements..., termine sur le sujet en disant, égarée... "Ce ne sont pas les Français qui la payent"!

Oh Agnès! Réveillez vous, il est 9h00, l'émission JJ Bourdin est terminée! Ce sont bien les Français qui la payent: Elle est, de plus, obligatoire depuis le 1er janvier 2016!

D'ailleurs, depuis l'année 2013, je dénonçais L'ARNAQUE AUX MUTUELLES destinée à faire baisser les dépenses de sécurité sociale, à augmenter les bénéfices des entreprises et à appauvrir d'autant les Français! 

Relisons: Les mutuelles obligatoires "enrichissent" les riches" et "appauvrissent" les pauvres":

                                             I----------------------------I

                                               4- Quatrième partie:

                                                     *Point N°4-7*

                                                   *Rappel du sujet:

Mon article ci après est destiné à expliquer à ceux qui ne l'auraient pas encore compris, depuis 5 ans que je l'explique tous les jours sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, comment le système actuel de financement des dépenses sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Compléméntaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc, est destiné à ENRICHIR "LES RICHES" et à "APPAUVRIR LES "PAUVRES", comme le disent les experts. "MoiCitoyen", je préfèrerais qu'il se dise, et je l'écris:"Le système qui enrichit "LES UNS" et appauvrit "LES AUTRES"!

Dans les domaines de La vie de Tous les jours, Emmanuel Macron, purement et simpement, se contente de NOURRIR LA FRACTURE SOCIALE ET SOCIETALE avec L'Arnaque aux "charges"-cotisations sociales des entreprises que je vais vous expliquer en détails plus loin. 

Cela étant, c'est par la METHODE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE RATIONNEL DU XXIè siècle que je vais vous le démontrer.

A présent, lisez et faites la part des choses: Devons nous continuer à creuser le trou de la dette sans réagir sainement et à nous appauvrir socialement et financièrement suivant le bon vouloir des hommes et femmes politiques asservis à la finance, dont le Président de La République, Emmanuel Macron?

Ma réponse est non: Enfin pour être crédible en mes propos, mes critiques vous proposeront le remède approprié à remettre de l'ordre dans les finances publique de manière radicale:  

*Il faut REMETTRE A PLAT LE MODE DE FINANCEMENT DES DEPENSES SOCIALES en mettant en oeuvre LA METHODE DE GESTION par la pratique du REVISIONNISME ECONOMIQUE:

                                       I-----------------------------I 

                                          4-Quatrième partie:

                                               *Point N°4-8*

                    *Il y a en chaque politique un CYNIQUE qui sommeille:

Bonjour Monsieur le Président, Bonjour Emmanuel Macron: Lors de votre allocution faite aux Parlementaires que vous aviez convoqués le lundi 03 juillet 2017 à Versailles, vous avez déclaré ce qui suit, je vous cite:... "EN CHACUN DE NOUS, IL Y A UN CYNIQUE QUI SOMMEILLE"...

Je retiens bien que par la suite, aucun parlementaire n'a pris le soin de vous critiquer sur ces paroles comme ne se  reconnaissant en celà, de sorte que votre appréciation était la bonne.

Cela étant, "MoiCitoyen", Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme, j'en tire la conclusion logique qu'en pronançant ces paroles "EN CHACUN DE NOUS", vous vous êtes déclaré associé à tous les Parlementaises en ce qu'ils devaient être, selon vous: Des hommes et des femmes CYNIQUES dans le cadre de leurs fonctions d'élus de France, vous compris.

Pour ma part, je n'en disconviens aucunement. C'est la raison pour laquelle mon article, que je vous dédie, a pour titre: "Avec vous, Emmanuel Macron, les Riches deviennent plus Riches et les Pauvres deviennent plus Pauvres".

*Nul, avant moi, n'avait réussi à démontrer le processus employé pour ce faire!

Vous m'y avez aidé en imposant une retraite complémentaire et une complémentaire santé rendues obligatoires à partir du 1er janvier 2016, agrémentées toutes deux du pacte de "responsabilité" qui vous a permis d'accorder 50 milliards € en guise de "Marge de manoeuvre Macron" sous forme de subventions aux entreprises et, pour compenser le manque de recettes à venir, vous avez fait augmenter les impôts inconsidérément en 2013. Vous étiez, alors, Secrétaire général adjoint à L'Elysés, sous la présidence de François Hollande.

Comme je le fais à l'issue de toutes mes critiques, vous voudrez bien trouver IN FINE, le remède à y apporter pour remédier rationnellement au redressement des financements sociaux en permanence déficitaire de Notre Pays, La France, lesquels le resteraient TOUJOURS, y compris par tout autre remède que celui que je préconise: IL FAUT DIRE LA VERITE AUX FRANCAIS!

Je vous en souhaite bonne lecture.

                                     I---------------------------I

                                       4-Quatrième partie:

                                              Point N°4-9

               *Qu'est ce que LE RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE?  

C'est pour critiquer la hausse de la CSG Macron 2017 qui va faire baisser le revenu des retraités à partir de 2018, que je vais mettre mettre en valeur le rôle destructeur joué sur l'économie française par Emmanuel Macron sur le Social, le Sociétal et le Peuple de France et par les hommes et les femmes politiques de Tous les partis, qu'il a désignés et reconnus comme CYNIQUES en son allocution aux Parlementaires le 03 juillet à Versailles.

Les économistes et les journalistes quant à eux, par leur silence coupable, couvrent L'ARNAQUE AUX RECETTES SOCIALES DES ENTREPRISES comme mode de gestion, soit activement, soit passivement et, dans tous les cas de figure, dans des SILENCES COMPLICES organisés de manière Honteuse.    

J'entends vous le démontrer en vous expliquant ce qu'est LE REVISIONNISME ECONOMIQUE  par  L'ECONOMIE RATIONNELLE, basée sur le CALCUL DES PRIX DE REVIENT et de vente.

C'est en passant par lui que seront réglés TOUS les problèmes économiques, sociaux et financiers de Notre Pays, la France! Car la France du XXIème siècle est là, dans la reconnaissance de la réalité des choses de la vie de tous les jours par l'économie sociale libérale. Nous y reviendrons plus loin.

 *En attendant, voyons ce qu'est LE RÉVISIONNISME, extrait d'une définition Internet.: "Le révisionnisme" est l'attitude de ceux qui remettent en cause de manière rationnelle les fondements d'une doctrine, d'une loi, d'un jugement, d'une opinion couramment admise en histoire ou même de faits établis.

En l'occurence, JE REMETS EN CAUSE de manière rationnelle ce qui suit: "Les entreprises se font rembourser toutes leurs "charges" sociales par les consommateurs qui achètent leurs marchandises. Pour ce faire, comptablement et logiquement, elles les incorporent toutes: Retraites, Retraites compléméntaires, Sécurité sosiale, Complémentaires santé, Chômage, Allocations familiales, Vielles, Dépendance, etc, dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT et de vente"! Il n'y a RIEN à y redire légalement, hors le fait que les hommes et les femmes politiques et les chefs d'entreprises crient sur tous les toits, par médias interposés:

"Les "charges" sociales des entreprises sont trop lourdes, les salaires et le coût du travail sont trop élevés! Il faut alléger les charges des entreprises, et, pour cela, augmenter les impôts (TVAou CSG)!

Le dernier exemple en date que je soulignerai est celui du pacte de "responsabilité" le mal nommé, initié par Emmanuel Macron lorsqu'il éyait Secrétaire général adjoit à l'Elysée, en 2012-2014, et Pierre Gattaz, Président du Medef: Coût: 50 milliards de perdus pour La France et les contribuables! 

*L'injustice sociale entretenue par le CANCER ECONOMIQUE et social qui en découle, développé à l'extrême par les hommes et les femmes politiques qui jouent avec le feu en prenant de Peuple de France pour des cons risque, si aucun dirigeant politique n'y prend garde, de se transformer en GUERRE SOCIALE généralisée: TOUS les ferments sont là! "Que chacun médite sur ce que j'écris".    

Cela étant, je vais vous expliquer de quelle manière le système de fonctionnement actuel relatif aux financements sociaux anihile l'économie réelle cancérologiquement, pour déboucher sur l'appauvrissement de la population (les salariés, les retraités) dans son ensemble, en particulier, en certaines zones périurbaines qui sont devenues des "Jungles modernes".

IN FINE, ce sont toujours "les pauvres" (salariés, retraités) qui s'appauvrissent et "les riches" qui s' enrichissent", comme il vous le sera démontré ci après:

*Ce sont en effet LES SEULS salariés, consommateurs-acheteurs des marchandises, les retraités et ceux qui payent la RDS et la CSG qui financent TOUTES les cotisations nécessaires au financement des dépenses sociales!

*Les entreprises, "elles", je le rappelle, "à ma méthode Coué", se font rembourser par les consommateurs toutes leurs cotisations sociales appelées improprement "charges"  en les incorporant dans le CALCUL DES PRIX DE REVIENT et de vente de leurs marchandides, logiquement, mathématiquement et légalement! Il n'y a là rien à critiquer, hors le fait qu'il ne faudrait pas tricher sur les "autres charges".

*De la sorte et quel que soit le cas, ce sont bien les acheteurs de leurs marchandises que sont LES CONSOMMATEURS, y compris les chômeurs, les malades qui achètent les médicaments, les enfants qui achètent des bonbons avec leur argent de poche (pour ceux qui en ont) tout comme les mendiants qui font la manche pour acheter leur bagette quotidienne qui les remboursent SANS S'EN RENDRE COMPTE et pour cause: Elles n'apparaissent pas sur les tickets de caisse!

Le lecteur pressé peut se rendre à présent IN FINE de cet article pour étudier et réfléchir à la solution inédite que je propose pour redresser la situation économique de notre Pays. Les autres peuvent me lire et prendre leur temps en passant par la "Méthode Coué" afin de mieux me critiquer, étant entendu que ce sera moins long de me lire que d'attendre 5 ans pour la prochaine élection présidentielle et les prochaines élections législatives.

                                              I----------------------------I

                                                4- Quatrième partie:

                                                     *Point N°4-10*

                                    *Discussion et pensée philosophiques:

L'APPAUVRISSEMENT GENERALISE dû à la baisse du Pouvoir d'Achat de la population et au chômage de masse dans les "libres ghettos sociaux et socio-économiques" des "zones périurbaines" que j'appellerai "Jungles modernes" peut il mener à des INEGALITES SOCIALES et ECONOMIQUES telles qu'elles pourraient mener à LA HAINE DE L'ORDRE ETABLI et à des évènements graves à prévoir?

La question est posée, d'autant que j'appelle l'attention du pouvoir sur ces inégalités, depuis cinq ans, avec la mention: "AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD"!

Cela étant, la base du VIVRE ENSEMBLE, Mesdames et Messieurs les hommes et femmes politiques, Candidats à la Présidentielle 2022, Médias, se résume en ce qui suit et que je vous auriez dû apprendre par coeur pendant les vacances d'été:

"La seule valeur économique démocratique, sociale et républicaine de Notre Pays, La France, se trouve dans la juste répartition des charges des dépenses sociales dites "à la française" à partir de L'AXIOME sur les PRIX DE REVIENT:

          1- "Les entreprises se font rembourser Toutes leurs charges sociales en les incorporant intégralement dans les PRIX DE REVIENT et de   vente des marchandises et services": 

          2- "Elles ne participent donc pas financièrement et en aucune manière au financement des dépenses sociales que sont les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Indemnités chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc".... 

                                               I----------------------------I

                                                 4- Quatrième partie:

                                                     *Point N°4-11*

*Par quels procédés critiquables "les riches s'enrichissent" et "les pauvres s'appauvrissent"

                                          *EXPLICATIONS* Méthode Coué*.

*Quand Notre Pays, la France, se réveillera, après lecture de mes explications, ses habitants découvriront, ébahis, stupéfaits, comment, de par L'AXIOME "vase communiquant" ci après expliqué dans la présentation du cas concret qui portera sur les COMPLEMENTAIRES RETRAITRES et SANTE, obligatoires depuis le 1er Janvier 2016, présentées par les politiques et les médias comme une "avancée sociale", comment "les riches -les entreprises- s'enrichissent" et comment "les pauvres -les salariés- s'appauvrissent".

Il est bien entendu que ce qui est valable pour les retraites complémentaires et santé est encore plus valable, depuis toujours, avec les cotisations patronales Assurance chômage, Sécurité sociale, Retraites sécutité sociale, Viellesse, Habillement, Chèques vacances, Chèques déjeuners, Dépendance, etc, etc...   

De manière magistrale et en toute simplicité, aux yeux du monde en général, il s'agit de faire comprendre que les hommes et les femmes politiques de mon Pays, La France, sont soit des Arnaqueurs financiers asservis à la finance qui les gouverne, soit des Cancres, des Crétins et des Ignares passifs ou corrompus qui, en étroite coopération avec les instances patronales et des Charlatans de foire, prennent le Peuple de France " pour des cons" qui ne savent pas ce qu'est un PRIX DE REVIENT, ne comprennent RIEN et ne comprendront jamais RIEN! 

Abordons le sujet en question à titre de démonstration: Les complémentaires Retraites et Santé sont obligatoires à partir du 1er janvier 2016:

Savez vous QUI participera à leurs financements? Les entreprises? NON! Ce sont les salariés et les consommateurs! Démonstration magistrale:

Pour savoir pourquoi les entreprises ne financent RIEN directement de leurs coffres, et savoir QUI finance réellement les complémentaires retraites et santé, il suffit de se référer au CALCUL DES PRIX DE REVIENT pour le découvrir et le constater "Les riches s'enrichissent" et "Les pauvres s'appauvrissent"!

          *En effet:

                          1-  Les nouvelles cotisations salariales Retraite compléméntaire et Complémentaire santé sont déduites de la feuille de paye du salarié -"IL S'APPAUVRIT"- et

                          2- Les nouvelles cotisations Retraite complémentaire et Complémentaires santé des entreprises entreront dans les nouveaux "Calculs des PRIX DE REVIENT" et de vente, qui "AUGMENTERONT".

                          3- Les consommateurs, ensuite, payeront les entreprises de leurs cotisations Retraites complémentaire et Complémentaires santé à l'achat des marchandises!

                          4-Les entreprises, de la sorte, verront EN OUTRE leurs cotisations Retraites complémentaires et Complémentaires santé AUGMENTEES du %  de bénéfices voulu par les actionnaires: "ELLES S'ENRICHISSENT en faisant croire qu'elles payent des "charges sociales" trop élevées!

*Ainsi est démontré "Comment LES PAUVRES S'APPAUVRISSENT" et "Comment "LES RICHES "S'ENRICHISSENT" depuis la nuit des temps! 

*En résumé, de la sorte, plus un gouvernement décide d'augmenter les cotisations sociales, plus "les riches" s'enrichiront et plus "les pauvres" s'appauvriront! CQFD.

Comme vous pouvez le constater, en une trentaine de lignes, DE MANIERE IRREFUTABLE, je vous ai démontré ce que nul économiste ou politique n'a su faire jusqu'à présent!

Que ceux qui n'ont pas encore compris me relisent et révisent LE CALCUL DES PEIX DE REVIENT et de vente!

RAPPEL: Mes propositions pour remédier à ce Yoyo mathémathique élémentaire de l'injustice sociale se trouvent IN FINE. 

                                                I---------------------------I

                                                 4-Quatrième partie:

                                                      *Point N°4-12*

                 *UN PEU D'HISTOIRE* Achives qui remontent au 13 mars 2013. 

*Il y a, cependant, un moyen de remédier à cette nouvelle injustice et d'arriver à créer un financement des retraites complementaires et complémentaires santé du XXIè siècle payées par Tous et Pour Tous, sans que "les riches s'enrichissent " et sans que "les pauvres s'appauvrissent":

Pour savoir lequel, lisez et relisez, IN FINE, le PROGRAMME PRESIDENTIEL DES FINANCEMENTS SOCIAUX que j'avais proposé à François Hollande, Président de la République, ainsi qu'à TOUS les candidats, quel que soit le parti.

Pour ce faire, y aura-t-il, dans Notre Pays, un homme ou une femme d'Etat, homme et femme politique assez courageux pour sauver La France du "RACKET intellectuel -et financier- AUX PRIX DE REVIENT?

*François Hollande, Président de La République, ne sera pas cet homme, puisqu'il a annoncé qu'il ne se représentait pas à l'élection présidentielle 2017.

 E n attendant, voilà la question à se poser dès à présent avant l'élection présidentielle de 2017. 

* Aussi , pour y arriver, tous les candidats à l'élection présidentielle de 2017, Quinquennat 2017-2022, tout homme ou femme politique doit retenir que" LES ENTREPRISES NE PAYENT RIEN pour les financements Sécurité sociale, Complémentaires santé, Retraites et Compléméntaires retaites, ainsi que pour le Chômage. Cet article a été envoyé à Pierre Gattaz, Président du MEDEF, dès son élection à la Présidence du MEDEF, ainsi qu'à Mme Parisot, à laquelle il succédait, avec le défi que je leur lançais: -"Démontrez le contraire de mes écrits au Peuple de France et à Monsieur François Hollande, Président de La République".

Les non réponses de Mme Parisot et de Pierre Gattaz démontrent, s'il en fallait, la vérité que j'énonce sur les financements sociaux et en particulier, dans cet article, sur le financement des retraites complémentaires et des complémentaires santé.

Merci pour l'attention que vous porterez à mes écrits et à les faire connaître pour arriver enfin à établir l'équilibre des comptes sociaux par une plus juste et meilleure répartition des cotisations sociales qui sera approuvée par la majorité de la population: Pour la France!

                                             I---------------------------I

                                              4- Quatrième partie:

                                                    *Point N°4-13*

   *Le Président François Hollande a été Professeur d'économie à Sciences Po!

 *Je dédie cet article à Monsieur François Hollande, Président de La République, qui a été Professeur d'Economie à Sciences PO de 1988 à 1991. (Ref: Le JDD, Twitter 11.09.2015, @aprimegroup, retwitté par PPDA).

*Il vous faut dire la vérité aux Français, Monsieur le Président, et vous aussi, futurs candidats à la présidentielle et aux primaires:

Pour réussir les réformes sociales et sociétales, il  vous faut parler "PRIX DE REVIENT" et calcul des prix de revient au Peuple, Monsieur le Président François Hollande. Organisez un grand débat télévisé à la rentrée sur ce sujet. Merci. "Pour La France"

La retraite complémentaire et les complémentaires santé, JE SUIS POUR, mais je tiens à rappeller QUE CE NE SERA PAS UNE CHARGE ENTREPRISE, mais une augmentation des cotisations appelées "charges" qui sera répercutée sur les PRIX DE REVIENT!

Affectés d'un coefficient multiplicateur pour obtenir des bénéfices, ce qui est normal, les PRIX DE REVIENT deviennent des prix de vente.

*De cette manière, ce qui est encore normal, le patronat est remboursé de toutes ses "charges-cotisations", après vente, avec des bénéfices à redistribuer ou à affecter. Cette manière de procéder est, je le rappelle, normale, légale et je ne la conteste pas.

C'est l'interprètation fallacieuse du patronat, des économistes et des politiques que je conteste et remets en cause, tout simplement par pur esprit d'équité et de justice sociale libérale car, en effet, aucune cotisation n'est payée par les entreprises, puis qu'elles sont par la suite remboursées aux entreprises à la vente des produits et services!

*En fin de compte, CE SERONT TOUJOURS LES SALARIES ET LES CONSOMMATEURS QUI PAYERONT. Les chefs d'entreprises, qui cotisent au maximum, POUR EUX ET LEUR FAMILLE, se font TOUT ET TOUJOURS rembourser par les consommateurs à la vente de leurs produits et services!

 De ce fait, pour bien comprendre le système nouveau des complémentaires, "La Sécu" pourra se renflouer DISCRETEMENT en baissant petit à petit les remboursements des médicaments et autres remboursements par le jeu des vases communicants des complémentaires santé.

Pour en conclure, le salarié, qui voit son salaire baisser par une nouvelle retenue de retraite complémentaire ou de complémentaire santé, S'APPAUVRIRA, et le patronat, qui incorpore ses charges dans les prix de vente (Ce qui est NORMAL) fera de nouveaux bénéfices supplémenaires sur les prix de vente, S'ENRICHIRA, c'en sera la résultante!

Ceci explique en totalité pourquoi, à l'aide de ce système de cotisations sociales, les salariés (les pauvres) s'appauvriront éternellement et les financiers (les riches) s'enrichiront de plus en plus éternellement sans avoir, à ce stade, payé quoi que ce soit directement " et de leur propres deniers au titre des financements sociaux! Ce système, s'il devait perdurer, ne ferait qu'amplifier les différences et le fossé qui séparent les travailleurs du patronat et le Peuple de France des hommes et femmes politiques, en attendant la "rupture totale!

Et voilà comment, subtilement, le patronat et les gouvernements "traficotent" entre eux pour, à l'aide de jets de poudre aux yeux "EN VEUX TU? EN VOILA, se foutent de la gueule des salariés et de la population en général, les prenant TOUS pour des imbéciles, des demeurés et pour des cons, en augmentant toujours les impôts et en criant toujours "Au loup"!

 Bref, les cotisations patronales retraites et santé sont de nouveaux "placements à court terme" qui s'ajouteront, en recettes, aux cinquante milliards de "marge de manoeuvre Macron" du pacte de "responsabilité" pour les entreprises alors que l'Armée, qui fait déjà donner ses réserves pour la défense et la sécutité de La France et des Français, n'a plus de marge de manoeuvre opérationnelle puisqu'elle fait dèjà intervenir ses réserves  "sans réserves de réserves"!... Et qu'elle n'a toujours pas de budget officiel reconnu pour joindre les deux bouts!

Voilà ainsi démontré, à la face du monde, pourquoi le Peuple de France devient "de plus en plus pauvre" et "les riches" de plus en plus riches"! Et cette situation ne peut aller qu'en empirant si le système que je suis le seul à dénoncer n'est pas remis à plat avec force et courage par le pouvoir politique, qui en manque totalement et vit dans le lucre et la suffisance!

                                             I-------------------------------I

                                                 4-Quatrième partie:

                                                       *Point N°4-14*

*Proposition de PROGRAMME économique PRESIDENTIEL quinquennat 2017-2022 avec mon #LogicielEconomiqueBleuBlancRouge.

Ma proposition de programme irréfragable de vérité a porté, tout simplement, sur une REMISE A PLAT DES FINANCEMENTS SOCIAUX proposé à François Hollande, Président de la République jusqu'au 16 mai 2017 ainsi qu'à tous les candidats à la Présidentielle, dont Emmanuel Macron, lui même devenu Président investi le 14 mai 2017.

C'est toujours le même programme que je lui propose en REVISIONNISME ECONOMIQUE:

*Tout d'abord, avoir l'esprit rassembleur pour fédérer les dirigeants des partis politiques sur le thème d'un Programme Economique Social Libéral équitable pour tous.

*Organiser de grands débats médiatiques explicatifs auxquels participeraient, par exemple:

          1- Des Ministres du Gouvernement, 

          2- Les Partenaires sociaux que sont le Patronat et les Syndicats,

          3- Des Représentants des partis politiques,

          4- Des Représentants de la haute administration de Bercy,

          5- Des candidats à la présidentielle 2022,

          6- Des Représentants d'Associations de consommateurs,

          7- Pourquoi pas des économistes, sociologues, politilogues et des philosophes au fait de ce qu'est un PRIX DE REVIENT.

*Le BUT de ces débats serait de définir, APRES vérification des comptes tant en recettes qu'en dépenses, le QUI VA PAYER QUOI, POURQUOI, COMMENT et COMBIEN, par lignes budgétaires Sécurité sociale, retraites, chômage, dépendance, etc, etc:

          1- Suppression TOTALE des cotisations sociales ("charges") des entreprises, lesquelles, incluses dans les PRIX DE REVIENT et de vente, leur sont remboursées par les consommateurs "A L'INSU DE LEUR PLEIN GRE", puis qu'ils sont cencés le savoir, à l'achat de leurs marchandises, et les transférer sur une TVA SOCIALE généralisée, ligne budgétaire (Retraites, Sécurité sociale, Vieillesse, etc, etc,), par ligne budgétaire.

          2- Création d'une TVA SOCIALE de remplacement qui serait payée par les consommateurs, ce qu'ils font déjà à l'achat des marchandises, "à l'insu de leur plein gré", et qui payent en plus l'impôt sur les bénéfices,

          3- Baisse immédiate des NOUVEAUX PRIX DE REVIENT Hors TVA et Hors TVA SOCIALE: Cette baisse aurait des effets bénéfiques sur les marchés nationaux et internationaux:

          4- Nos entreprises deviendraient ainsi les plus compétitives des pays industrialisés pour l'exportation,

          5- Les ventes à l'export augmenteraient,

          6- Les carnets de commandes se rempliraient,

          7- La confiance reviendrait,

          8- Les investissements reprendraient,

          9- Des emplois durables CDI seraient créés pour satisfaire les commandes en temps et en heure,

          10- Le taux de chômage baisserait, sans pour cela arriver au plein emploi à cause de la démographie,

          11- La balance commerciale retrouverait son équilibre pour devenir excédentaire par la suite,

          12- Un IMPÔT SOCIAL spécifique, distinct de l'impôt sur les bénéfices serait créé pour les entreprises -pour les financiers-: Tout le monde doit participer, dans la plus grande transparence et dans la plus stricte équité:

                    11-1: Les salariés par retenue sur les salaires, "Fruit de leur travail", ce qui se fait déjà et qui payent en plus l'impôt sur les revenus,

                    11-2: Les entreprises par un IMPÔT SOCIAL sur les bénéfices, "Fruit du Capital", distinct de l'impôt sur les bénéfices existant, comme les salariés qui payent l'impôt sur les salaires, après négociations avec les partenaires sociaux et débats au parlement,

                    11-3: Les consommateurs qui payeraient la TVA SOCIALE sans douleur et dans la plus grande transparence, ce qui se fait actuellement de manière opaque par remboursement des "charges-"cotisations sociales aux entreprises et qui payent en plus l'impôt sur les bénéfices! 

La mise en oeuvre de ce programme devrait être annoncée pour l'année 2019 après les négociations et débats au Parlement dans le courant de toute l'année 2018. Aucune augmentation d'impôts ne devrait être annoncée pour l'année 2019: Un éventuel collectif budgétaire se ferait après la rentrée de septembre 2019, après analyse des résultats déjà obtenus.

*Les problèmes liés à la productivité par l'organisation du travail relèveraient de négociations au sein des entreprises.

*Rappel: Il est bien entendu que les pourcentages des cotisations sociales retirées aux entreprises et imputées à la TVA sociale entreraient en ligne de compte pour la baisse IMMEDIATE des PRIX DE REVIENT Hors Taxes, Hors TVA sociale et de vente de manière à être PLUS COMPETITIFS à l'exportation.

*Nos entreprises, devenues ainsi les plus compétitives à l'exportation, verraient leurs carnets de commandes se remplir, pourraient réinvestir "à la boule de neige", créer de nouveaux emplois et faire baisser le chômage.

Toutes les règles étant respectées, les prix sur les marchés régionaux et nationaux devront rester stables! Les Associations de consommateurs et les services fiscaux y veilleraient

De la sorte, tout le monde participerait, dans la plus grande transparence et l'assentiment général, au financement des dépenses sociales PERENNES reconnues indispensables par tous et pour tous. Nul ne pourrait y revenir! 

*La TVA SOCIALE serait collectée par les commerçants, comme la TVA et figurerait sur les tickets de caisse, comme suit, par exemple:

          1- Prix de vente Hors taxes:                   Tant:               €

          2- TVA Tant%:                                         Tant:               €

          3- TVA sociale Tant%:                            Tant:               €

                                                            TOTAL:  Tant:           €€€

Les 67 millions de Consommateurs sauraient alors ce qui est payé pour le Système social "à la française", dans la plus grande transparence, l'équité et la pérennité, de manière durable, "Pour nos enfants"!

                                        I------------------------------I

                                              *CONCLUSION*

*OUI! Monsieur le Président, vous êtes un "Négationniste" économique aux charges sociales des entreprises!

De tout ce qui précède, Monsieur le Président, OUI, vous êtes un MENTEUR  et UN NEGATIONNISTE ECONOMIQUE RADICALISE qui gère les financement sociaux à perte, comme vos prédécesseurs auparavant, à partir de L'ARNAQUE AUX "CHARGES"-COTISATIONS SOCIALES des entreprises, alors qu'il serait possible, judicieux et équitable pour toutes les parties prenantes de gérer sainement, par la transparence totale, notre Pays, la France, par LA METHODE DE GESTION DU REVISIONNISME ECONOMIQUE! 

*Tout le monde doit participer aux financements des dépenses sociales: 

1- Les salariés par retenues sur les salaires,"FRUIT" de leur travail, ce qui se fait déjà et, en plus, payent l'impôt sur le revenu,

2- Les consommateurs qui le font déjà A L'INSU DE LEUR PLEIN GRE en remboursant "à l'insu de leur plein gré", les "charges" sociales aux entreprises qui les incorporent dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE, alors qu'il serait plus simple de créer une TVA SOCIALE de remplacement pour ce faire, et qui payent l'impôt sur le revenu en plus,

3- Les entreprises par un IMPÔT SOCIAL sur les bénéfices, distinct de celui existant déjà, puisqu'elles ne payent RIEN pour les financements sociaux, tour en leur rappelant qu'elles se font rembourser leurs cotisations sociales par les consommateurs, "à l'insu de leur plein gré", puisqu'ils devraient le savoir !

                                *Pour La France*

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

*NB: Tous les détails de cette mutation économique sont expliqués dans mes autres articles de blogs Médiapart.  

*PS: Je tiens à préciser que je suis Gaulliste, (plus) encarté pour garder mon indépendance d'esprit, c'est à dire que je ne suis NI de gauche, NI de droite, mais POUR LA FRANCE!

*Le Général l'a dit bien avant moi et je prends l'audace de le plagier, paix à son âme.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
À l’hôpital de Saint-Denis : « On est des bonnes poires, nous les soignants ? »
Malgré un record de contaminations en Seine-Saint-Denis, une baisse des malades graves du Covid semble se dessiner dans le service de réanimation de l’hôpital de Saint-Denis. Dans cette cinquième vague, celle des non-vaccinés, les personnels soignants ont multiplié les heures supplémentaires, au risque d’un épuisement général.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Le Covid vu par des enfants : « Je m’enferme dans les toilettes pour enlever mon masque »
Alors que le nombre de classes fermées pour cause de Covid n’a jamais été aussi élevé, comment les enfants eux-mêmes vivent-ils ce moment ? Éléments de réponse en paroles et en images.
par Joseph Confavreux et Berenice Gabriel
Journal
Dessine-moi un coronavirus
Le coronavirus est-il noir, rouge, vert ou transparent ? Quelle est sa forme ? Sa taille ? Où se tapit-il ? Quelle place prend-il à la maison ou à l’école ? Que peut-on faire pour y échapper ? Les enfants d’un atelier de dessin parisien répondent avec leurs mots et leurs images.
par Berenice Gabriel, Joseph Confavreux et les enfants du centre Paris Anim’ Mercœur
Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal