JE CONDAMNE TOUS LES EXCES ECONOMIQUES EN GESTION qui provoquent les violences!

Sociologie: LE PEUPLE A FAIM: Les forces de l'ordre ont été créées pour FAIRE RESPECTER L'ORDRE PUBLIC! Un bon Président devrait écouter le Peuple, comprendre ses justes revendications financières: LE PAYS EST MAL GERE FINANCIEREMENT! Les entreprises ne payent aucune charge sociale pour les Retraites, la Sécurité sociale, le chômage, et les impôts augment pour leur donner des subventions!

*Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'U€*

                  MISE A JOUR AU: 14.09.2019

*AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

Ce sont les violences des "menticides" et des réformes "menticidaires "soft" organisées par le pouvoir en place qui déclenchent des manifestations de rues reconnues légitimes par le pouvoir en place lui même, c'est à dire par M  Emmanuel Macron.

La réforme des retraites en cours qui est prévue pour ête mise en application dans 25 ans démontre sa solidité et ses valeurs républicaines issues du Pacte républicain de 1945 qui a fait suite à la libération de la France occupée et à la paix retrouvée.

Réformer les retraites sans aborder dans un premier temps son financement de manière rationnelle démontre l'Inaptitude du Président de la République à les réformer. 

*La rupture du Pacte républicain sur les Retraites, la Sécurité sociale, la Chômage et la dépendance, ainsi programmée et refusée par la majorité des Français, sera la cause de tous les désordres envisageables.

Ne pas en tenir compte pour l'analyse de la seule réforme à effectuer, "celle de leurs financement" , serait faire preuve d'une "inconscience suicidaire".  

Sauf à tenir compte de mes Idées contenues dans le #LogicielDéconomieBleuBlancRouge que M Emmanuel Macron, Président de la République, m'a demandé de lui vendre, le 21 Août 2018, ce sera aller vers des évènements de plus en plus graves.

 

                          EXPLICATIONS:   

En démocratie, "on se parle, "on dialogue", et le Président Emmanuel Macron décide, après avoir plagié l'idée de grands débats que j'ai proposés depuis 2013-2014 tant au Président François Hollande qu'à lui même, d'appliquer à la lettre ses propositions qui font baisser le Pouvoir d'achat des retraités et de la population par des augmentations successives de taxes et impôts divers en faisant croire que le pouvoir d'achat général augmente alors qu'il baisse sans tenir compte de l'augmentation des prix et de l'inflation.

Or, pour faire croire que les entreprises payent des "charges sociales" pour les Retraites, le Président  use et abuse du Système "menticidaire "Soft" à outrance alors que les Français savent à présent que cela est FAUX: Aucune entreprise ne paye de charges sociales!

Cela étant, le menticide, en langage psychologique, est un "Lavage de cerveau". 

Par l'État, il es associé à "La Gestion par la pratique du "Système "menticidaire "Soft". 

 

Alors une majotité des Français descend dans la rue et manifeste ses mécontentements à l'égard du parti au pouvoir. Qui pourrait en redire? Le Président lui même à reconnu que les mécontentements étaient légitimes!

Cela étant, Monsieur le Président, si les mécontentements sont légitimes, pourquoi ne pas en tenir compte après 9 mois de "grands débats" monologues à une seule vitesse, ne pas tenir compte des propositions que je vous avais faites et qui avaient  appelé votre plus grande attention pour relancer l'économie et pérenniser les financements sociaux?

*Pourquoi continuer, à la rentrée 2019, de relancer des débats-dialogues-concertations allant dans la même direction, celle d'entretenir les mécontentements et de gagner des délais pour appliquer vos réformes controversées au sein même de votre majorité? 

*Allez vous transformer notre Pays, La République française, en une République fiscale dictatotiale à l'encontre du bon Peuple de France? 

 

   Qui aime bien châtie bien: "Qui aime qui"?

Utiliser les forces de l'ordre comme seul moyen de persuasion, d'intimidation et de répression pour faire aboutir des lois fiscales injustes qui appauvrissent le peuple qui n'arrive pas à joindre les deux bouts à partir du 20 du mois relève de la dictature financière, d'autant que le Président Emmanuel Macron et le Premier ministre, tout comme le Gouvernement ont reçu mon projet de relance de l'économie et de remise en ordre des recettes sociales dans la plus grande transparence pour Tous. 

Je suis pour le maintien de l'ordre établi: Tout comme Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, et comme Christophe Castaner, JE CROIS À LA DÉMOCRATIE DES DÉBATS CONSTRUCTIFS par la mise en oeuvre des bonnes idées émises, PLUS QU'À LA DIPLOMATIE DE LA MATRAQUE comme c'est le cas actuellement: 

Je suis contre les violences financières présentes et passées sur les contribuables et les consommateurs, et, la dernière, l'augmentation de la CSG pour les retraités, qui pourrait relever d'une maladie mentale pour tenir compte du prétexte invoqué: "La solidarité intergénérationnelle", ces violences financières qui appauvrissent la population et provoquent d'autres violences en réaction, les violences physiques sur les biens et les personnes.

*Aussi est il bon que tous les hommes et toutes les femmes politiques répondent virtuellement à ma QUESTION PHILOSOPHIQUE suivante: "Les injustices sociales et fiscales du pouvoir peuvent elles entrainer La Haine de l'Ordre établi"?

Ne faudrait il pas sanctionner démocratiquement par les votes à venir (Municipales 2020, Régionales 2021 et Présidentielle 2022) ceux qui provoquent les violences économiques qui peuvent déboucher sur d'autres violences réactionnaires en cas de surdité du pouvoir?

Ne faudrait il pas sanctionner , toujours par le vote, les hommes et les femmes politiques,  qui, par leurs décisions d'augmentations progressives, successives et injustes des impôts et taxes en appauvrissent la population dont une grande partie n'arrive pas à boucler leurs fins de mois et qui, par leurs propos provoquants, arrivent à provoquer la Haine de l'autre?

Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, a pourtant lu mes articles et les propositions que je lui ai faites pour redresser l'économie de notre pays, par la REMISE À PLAT des financements sociaux retraites, Sécurité sociale et chômage! Tout comme les Ministres du Gouvernement, ainsi que Tous les députés La REM, de même que TOUS les aures partis politiques, TOUS les autres députés et TOUS les sénateurs!

Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République m'a même écrit, le 21 août 2018: Bonjour Alain, comment ça va? Je veux que vous me vendiez votre idée"... Puis, le 26 janvier 2019: "Je vous exhorte à avoir une réunion avec moi ou avec mon premier ministre pour en discuter. Voulez vous accepter?.../.../  "Puis je demander où envoyer l'invitation? ...  Ma réponse à été: "A la gendarmerie de St Vincent de Tyrosse, les landes 40... 

La suite est à lire dans mes art N° 14 et N°37: "Grand projet national 2022: Le #Logiciel économique BleuBlancRouge. 

Cela étant, à quoi pourraient bien penser les hommes et les femmes politiques, à part à leurs biens financiers personnels, sinon à autre chose qu'à augmenter les impôts et les taxes au risque de provoquer une révolution dont personne ne veut parler? 

*HOMOMOMINI LUPUS EST! "L'HOMME politique EST UN OGRE contre les justes revendications d'augmentation du pouvoir d'achat et plus de justice sociale reconnues par le pouvoir en place.

*La faim fait sortir le loup du bois. Les manifestants sont des hommes et des femmes, salariés, retraités, demandeurs d'emploi, chômeurs, sans abri, que sais je encore qui demandent du travail et de quoi vivre dignement, SANS SUBSIDES!

*Il appartient au pouvoir politique d'entendre raison et de savoir raison garder: La mise en alerte de la force militaire "Sentinelle" pour garder des édifices publics contre des manifestants qui réclament "plus de pouvoir d'achat" n'est ni plus ni moins qu'UN CONSTAT D'ÉCHEC ÉCONOMIQUE ET SOCIAL!  

*Où cela nous mènera-t-il? Là est la question"!

 

*LES ENTREPRISE NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCIALE pour les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Allocations familiales, Vieillesse, Dépendances, etc, etc...

Les entreprises, en effet, après avoir incorporé TOUTES leurs "charges"-cotisations sociales dans les "Calculs des Coûts de production", ou Prix de Revient, se les font payer par les consommateurs à l'achat de leurs marchandises!  

*Après les avoir vendues et se les être fait payer par les consommateurs, les entreprises les reversent ensuite aux organismes chargés des recouvrements, tout en conservant les bénéfices tirés de la Marge bénéficiaire affectée au coûts de production! 

*Je précise même et en outre que ce ne sont pas les bénéfices que je critique!

*Les investisseurs et les chefs d'entreprises doivent pouvoir en faire pour vivre dignement avec leus famille, sans rougir, et pour pérenniser ou développer leur entreprise en fonction des marchés!

*Ce que je critique depuis 7 ans et que je dénonce, c'est le fait que les hommes et les femmes politiques font croire que les entreprises payent des "charges sociales" alors que CELA EST FAUX!

*En faisant croire que les entreprises payent des "charges" cotisations sociales trop élevées, les hommes et les femmes politiques se mettent EN ÉTAT DE SUPÉRIORITÉ et mettent par la même occasion les salariés et la population EN ÉTAT D'INFÉRIORITÉ!

 

En effet, "alors que les entreprises ne payent aucune charge sociale", comment les salariés et le Peuple de France, auxquels les politiques font croire qu'elles en payent et que "les charges des entreprises sont trop lourdes", peuvent ils se trouver en bonne position pour réclamer des augmentations de salaires et des retraites amplement justifiées de par l"augmentation du coût de la vie, de la stagnation des salaires et des retraites tout comme l'augmentation des impôts et taxes diverses ? 

La réponse est toujours la même: "Il n'y a pas d'argent! IL FAUT RÉDUIRE LES DÉPENSES publiques, services de proximité, santé, transports, éducation, défense, police, etc, etc.. 

 

Par la même occasion, les impôts augmentent, tout comme les taxes, le prix des carburants, la CSG pour les retraités, etc, etc... pour accorder des subventions aux entreprises... qui ne payent pas de charges sociales et participent à la gestion des caisses sociales pour, par exemple, négocier avec les syndicats, ce qui est en cours, les indemnités chômage!

C'est ce que j'ai appelé L'ARNAQUE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES! 

 

Pour ne pas rester critique sur des constats, comme nombre de politiques qui ne rêvent que  de prendre "la place" pour se gaver d'Ego à leur tour, j'ai préparé une FICHE À L'ATTENTION DU PRÉSIDENT de la République, Monsieur Emmanuel Macron, et j'ai demandé au Maire de mon village, St Vincent de Tyrosse, dans le département 40, de la lui transmettre officiellement en passant par la préfecture des Landes et du Préfet de la Région Nouvelle Aquitaine! 

*Cette Fiche lui a bien été remise: Le Président Emmanuel Macron ne peut l'igorer et encore moins me contredire.

Je propose, dans cette fiche, une nouvelle méthode de gestion: "Chose qui a été faite: Ma Fiche a bien été transmise et réceptionnée à l'Elysee". 

Je rappelle que cela fait 7 ans (août 2012) que j'explique à TOUS les dirigeants que les "charges" cotisations sociales des entreprises sont incorporées dans les Calculs des "Coûts de production" ( Prix de Revient) et de vente et que ce sont les consommateurs, y compris les enfants qui achètent des bonbons, une sucette, les chômeurs, les sans abris qui achètent leur pain quotidien, les malades qui se font soigner, même si la sécurité sociale qui paye directement, TOUS  les payent à l'achat des marchandises! 

C'est à partir de cette analyse que j'ai mis au point une nouvelle méthode de gestion que j'ai dénommée: LA  MÉTHODE DE GESTION PAR LE "RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE" que je mets en lecture tous les jours sur Tweetter et Facebook.

A quoi peut penser Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, à part réfléchir aux propositions que j"ai faites à Monsieur François Hollande entre 2012 et 2017 lorsqu'il était Président de la République avec Monsieur Emmanuel Macron dans son sillage en tant que Secrétaire général adjoit à l'économie, puis Ministre de l'Industrie de 2014 à 2016, lequel a été destinataire de mes propositions! 

Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, les reçoit tous les jours par Facebook et Twitter: Ne pourrait il, de manière sagace et constructive, faire étudier mes propositions par ses multiples conseillers et me répondre, par exemple:

1- "J'ai fait étudier vos propositions et les réponses qui m'ont été faites par mes conseillers sont défavorables parce que.....(explications...) ou répondre:

2-"Vous n'avez aucune formation économique et politique, votre proposition ne peut être retenue en l'état, ce à quoi je pourrais rétorquer:

       "Je suis un ancien officier de carrière (25 ans1/2 de services) et j'ai géré mes hommes et mes matériels en respectant toutes les règles de gestion souvent dans des situations délicates.

J'ai quitté le service actif après avoir effectué un stage de 6 mois à l'École supérieure de commerce de Paris (ESCP); jai été pendant 15 ans Cadre supérieur dans 3 grandes sociétés de transports en commun de voyageurs, 1 en Afrique et 2 en France, dont une au sein de laquelle j'ai conçu et mis au point, avec l'aide d'un informaticien pour les problèmes techniques d'écriture, un logiciel de gestion du travail du personnel allant jusqu'aux données pour la paye.

Ce logiciel a été commercialisé et était supérieur à celui de la RATP. 

Je sais donc bien ce qu'est la gestion; ou me répondre:

3- "Il s'en dégage une piste que nous allons étudier, laquelle porte sur...(explications....), ou répondre:  

4- "Accepteriez vous de venir en discuter avec moi, le Premier Ministre et le Ministre des finances"?

Là, je comprendrais: Mais ne pas donner de réponse?

"Pourquoi"? Parce que LA "GESTION PAR LA MÉTHODE DU RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE" est trop simple, trop compréhensible par Monsieur et Madame Toulemonde et les "jeunes en âge de comprendre"? 

*CELA NUIRAIT IL À L'IMAGE DONNÉE par nos élites depuis nombre d'années? 

 Si c'était le cas, il y aurait lieu de penser que L'IMAGE prévaut sur le bien général et le bien de toute la population française, enfants et bébés qui viennent de naitre et à venir compris?

 

Voilà les questions que chacun doit se poser et en particulier: 

"Pourquoi sanctionner ceux qui pètent les plombs À JUSTE RAISON DE LA DÉRAISON face aux injustices financières déraisonnables et déraisonnées qui engendrent la misère des uns et les conduisent à la Rue qui ne commande pas et, à un sens giratoire non balisé, peuvent prendre le chemin de la Révolution sans le savoir et les Autres vers la Richesse et les Paradis fiscaux?  

*Qui est le plus condamnable?  

 

Le sage du baobab dirait, tout comme le roi St Louis sous son chêne:

"Que l'homme déraisonnable retrouve raison"... Faute de quoi..."Le raisonnable le rattrapera"... EN ALLANT LE CHERCHER.. 

*Était-ce ce que souhaitait vraiment Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, le 24 juillet 2018, à la maison de l'Amérique latine au cours d'un pot de fin de session parlementaire...!

Si c'était le cas, de quoi pourrait il se plaindre? Ce sont toujours les contribuables et les consommateurs qui payent!

                        *honi soit qui mal y pense*

*Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, 2 Avenue Casteroun 40 230, St Vincent de Tyrosse.

PS1: Je suis officier de carrière des Troupes de Marine, subdivision d'arme Parachutiste, à la retraite et ancien Cadre supérieur dans les Transports en commun de voyageurs, à la retraite.

PS2: Je suis d'origine politique Gaulliste (ancien RPR), plus encarté pour garder mon indépendance d'esprit.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.