Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1253 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 sept. 2012

Tribune ouverte à tous les députés qui ont voté "oui" au *Pacte "dit" Global*.

Bonjour.

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

*Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'U€*

Comme suite à la déclaration de Jacques Delors qui juge nécessaire un nouveau traité européen, cette déclaration remet en évidence toutes les lettres ouvertes adressées à tous les Elus de France et de L'U.€.

 L'échec de la dernière réunion des Chefs d'Etats et de Gouvernements de l'Union €uropéenne remet d'actualité cete Tribune écrite bien avant cette réunion. Relisons la et attendons avec patience ce qui sortira de la prochaine réunion qui aura lieu en ... 2 013.

                             Mesdames et messieurs les Député(e)s,

       Cette lettre a pour but de vous rappeler que François Hollande, Notre Président de la République, avait déclaré au cours de la campagne présidentielle, que son "ennemi" était *La Finance*.

        C'est dans cet esprit qu'il avait commençé à renégocier ce que Nicolas Sarkozy appelait La *Règle d'Or*, grossière chausse-trappe à base de poudre aux yeux tendue par les *Lobbies-Financiers* de Bruxelles et dans laquelle Nicolas Sarkozy s'est pris les pieds dans la précipitation. Ceci étant dit tout simplement dans le but de faire comprendre aux critiques politiques patentés que rien ne sert de courir. "Il faut partir à point".

         Partir à point est, pour vous, Mesdames et Messieurs les Député(e)s, partisans du "oui" et partisans du "non", c'est vous préparer à faire face à un défit que, Seul, Notre Président, François Hollande, ne pourra résoudre. Pour aller plus loin dans la négociation et relancer les débats avec Madame Angela Merkel, la Chancellière allemande et les autres partenaires €uropéens, il lui est nécessaire d'avoir l'appui de tous.

         En vous référant à mes "lettres et mails ouverts" mis à lecture sur mon Blog, que vous pouvez consulter à loisir (et que certains d'entre vous ont reçu), vous vous rendrez compte de la manière dont les *Lobbies-Financiers* de Bruxelles, depuis la créationde la *Loi-Lobbies*,  grugeaient les Etats en les obligeant à  emprunter aux *Banques-Lobbies*, de manière à ce qu'elles prélèvent leurs *royalties* au passage en toute légalité.

         Ces *royalties* ne font qu'augmenter le coût de l'argent emprunté par les Etats aux *Banques-Lobbies* pour investir dans leur pays ou pour rembourser leurs dettes.

         La question qui se posait alors, ce qui avait été soigneusement dissimulé, était celui de la compétitivité. Celui qui n'emprunterait pas ou peu serait celui qui produirait moins cher, et, partant, pourrait produire plus.... Pour exporter plus.... En vue d'avoir une balance commerciale excédentaire.... Qui permettrait d'investir plus.... De créer plus d'emplois.... Et de résorber le chômage.... L'Allemagne avait suffisemment de réserves financières pour s'en sortir au mieux!

         Cela, Messieurs et Mesdames les Député(e)s, aucun expert économique  et aucun critique ne vous l'avait même évoqué, et pour cause.... Alors, le moment est venu de faire entendre la voix de la France. De la faire entendre de manière intelligente en disant aux *Banques-Lobbies* et aux *Technocrates-Lobbies* sans mandat électif qui nous donne des "Directives" qui sont en fait des "ordres":

             A présent, ça suffit!

         François Hollande, de la manière diplomatique qui conviendra le mieux, ne peut le faire qu'avec la Confiance de la Majorité écrasante des Elus du peuple, toutes tendances confondues, Elus du Peuple, Mesdames et Messsieurs les Député(e)s, dont vous faites partie.

          Cest à l'avenir de la France que vous devrez penser avant de passer aux actes, non à votre avenir politique. Ceuxqui ont voté "oui " au Pacte dit "Global" ont donné à François Hollande le droit de renégocier ce qui avait été mal négocié dans la précipitation par Nicolas Sarkozy. La vérité est que tout n'a pas encore été dit sur la situation financière réelle.

          Seule, une véritable négociation, basée sur une étude approfondie de la véritable situation financière telle que définie et prévue à l'origine par la mise en place de ce qui était appelé alors  *Nouveau Plan Comptable €uropéen* sera de nature à faire avancer les choses.

         Point n'est besoin de *règle d'Or* qui n'est *d'Or* que pour les *Banques-Lobbies* dit et écrit Armand de Franceville. Une saine gestion suffit. Appliquer les règles élémentaires de gestion d'un budget est du ressort de toutes les Mères de Famille qui regardent leur porte monnaie et font les comptes pour savoir ce qu'elles pourront acheter pour leurs enfants. Attendent elles ou ont elles attendu une *Loi-Lobbies* des  Banques de Bruxelles pour savoir jusqu'où elles peuvent aller en déficit?

         La réponse est " NON ". Et si vous ne voulez pas me croire, demandez le leur... Par référendum, pourquoi pas?...

         Aprés avoir voté massivement en faveur du oui à ce "Pacte" dit "Global", il vous faut faire à présent faire savoir aux *Lobbies* de Bruxelles que les femmes et les hommes de France ne sont  pas des demeurés et qu'ils n'ont pas eu besoin d'une *Loi-Lobbies* pour bien gérer leur budget. Leur bon sens leur suffit.

         C'est à la suppression de la *Loi-Lobbies* qu'il vous faut à présent penser, au moment où il n'est question que de compétitivité et du coût du travail pour produire moins cher et exporter plus en devenant plus compétitif.

        Cela étant, il vous appartient de faire entendre vos voix  jusqu'à la B.C.€. pour qu'elle devienne plus compétitive en prenant le chemin le plus direct pour  prêter l'argent des contribuables dont elle est dépositaire directement aux Etats qui l'alimentent sans passer par le chemin détourné passant par les *Banque-Lobbies*.  Cela ne fait qu'augmenter les délais, et, donc, perdre du temps, et, partant, perdre de l'argent, puisqu'il est bien connu que: "Le temps", *c'est de l'argent*. C.Q.F.D.

        La suppression de cette *Loi-Lobbies*, outre permettre aux Etats d'emprunter à la B.C.€. à moindre coût pour investir, permettrait également d'emprunter à moindre coût pour rembourser la dette dont le trou se creuse au fur et à mesure que les jours passent.

        De surcroît rembourser plus vite permet de gagner des annuités de remboursement et, donc, d'alléger le poids de la dette.

        J'en resterai là pour aujourd'hui afin de ne pas trop vous encombrer l'esprit sur la réflexion profonde que vous allez devoir mener, Tous Unis, de toute urgence et toute affaires cessantes, pour atteindre l'objectif qui conduira Notre Pays, La France, à résorber sa dette et la remettra sur le bon chemin de la croissance... Pour le plus grand bien des contribuables... Et des demandeurs d'emplois... 

       Aux prochaines élections auxquelles vous n'arrêtez pas de penser, leur choix se portera sur des hommes et femmes politiques qui auront fait preuve de bon sens et d'honnêteté morale et intellectuelle.../...

 ...../...Et qui  auront fait preuve de Morale tout court.

        Les motivations de mes interventions se trouvent explicitées dans mes lettres ouvertes et dans mon récit intitulé: *L'Invisible Geôle*.

        Si vous prenez le soin de le lire, vous y découvrirez, preuves et documents à l'appui comment les Elus d'Aggloville* (Nom d'emprunt) ont voté, en Assemblée Générale, un remboursement d'emprunt à un taux extraordinaire de, tenez vous bien, 47,52  %.

        Avec mes remerciements pour avoir pris le temps de me lire,

        Je vous prie d'agréer, Mesdames et Messieurs les Député(e), l'expression de mes salutations distinguées.

  Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

PS: Je suis Gaulliste, plus encarté pour garder mon indépendance d'esprit.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
À l’hôpital de Saint-Denis : « On est des bonnes poires, nous les soignants ? »
Malgré un record de contaminations en Seine-Saint-Denis, une baisse des malades graves du Covid semble se dessiner dans le service de réanimation de l’hôpital de Saint-Denis. Dans cette cinquième vague, celle des non-vaccinés, les personnels soignants ont multiplié les heures supplémentaires, au risque d’un épuisement général.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Le Covid vu par des enfants : « Je m’enferme dans les toilettes pour enlever mon masque »
Alors que le nombre de classes fermées pour cause de Covid n’a jamais été aussi élevé, comment les enfants eux-mêmes vivent-ils ce moment ? Éléments de réponse en paroles et en images.
par Joseph Confavreux et Berenice Gabriel
Journal
Dessine-moi un coronavirus
Le coronavirus est-il noir, rouge, vert ou transparent ? Quelle est sa forme ? Sa taille ? Où se tapit-il ? Quelle place prend-il à la maison ou à l’école ? Que peut-on faire pour y échapper ? Les enfants d’un atelier de dessin parisien répondent avec leurs mots et leurs images.
par Berenice Gabriel, Joseph Confavreux et les enfants du centre Paris Anim’ Mercœur
Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal