Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1253 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 déc. 2012

Baisse des prix à l'exportation pour baisse du CHÔMAGE expliqué @EMacron_ @Elysee

Seuls les salariés et les consommateurs payent les cotisations chômage: Les entreprises incorporent les leurs dans le CALCUL DES PRIX DE REVIENT et se les font rembourser intégralement par les consommateurs! Elles n'ont donc RIEN à voir avec les indemnités à accorder aux chômeurs! Il en est de même pour les financements Sécurité sociale et des Retraites! Vite, Députés Assemblee Nationale: ACTION!

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

.                           

MISE A JOUR AU: 19.10.2017, je remets cet article au goût du jour en précisant ce qui suit:

1- Il fallait SUPPRIMER L'ISF ( Impôt sur la fortune),

2- Simultanément (en même temps) APPLIQUER LA METHODE DE GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE tel que décrite dans l'article qui suit, daté du 09.08.2017.

*J'ajoute, pour en conclure, que la suppression de l'ISF par application simultanée de "la méthode de gestion par révisionnisme économique" relève d''une simple logique mathématique, puisque la justice sociale serait rétablie.

J'aurais dû le préciser avant, mais pour moi, elle coulait de source.

                             I------------------------------I

                          *MISE A JOUR AU: 31.12.2017

        *Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'€urope.

                 *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

Bonjour Monsieur le Président, Bonjour Monsieur le Premier Ministre,

Bonjour Bruno Le Maire, Ministre du Budget et des Finances,

Bonjour Gérald Darmanin, Ministre de l'Action et des Comptes publics,

Bonjour Muriel Pénicaud, Ministre du travail,

Mon article de blog Médiapart est destiné à vous proposer un plan de relance des exportations destiné à faire augmenter les ventes et à créer de nouveaux emplois dans nombre de secteurs d'activités.

 Il comprend 3 parties:

1- Qu'est ce que le Révisionnisme économique?

2- Il faut relancer l'Economie: Créer une TVA SOCIALE de substitutions aux cotisations sociales des entreprises pour faire baisser les prix de vente à l'exportation,

3- Mes "archives", de 2012 à 2016.

                               I------------------------------I

                                      *Première partie*

* QU'EST CE QUE LE REVISIONNISME ECONOMIQUE?

*TOUT A ETE ESSAYE: TOUT A ECHOUE* SAUF MON PLAN DE RELANCE! 

Si tout a échoué jusqu'à présent pour faire baisser le chômage, c'est parce que les propositions faites par tous les partis politiques et tous les économistes n'étaient pas des plus judicieuses et adaptées aux situations qui se présentaient.

C'est ce que j'entends vous démontrer par le fruit de mes études qui ont débouché sur une nouvelle méthode nationale de commerce que j'ai dénommée "LE REVISIONNISME ECONOMIQUE RATIONNEL" du XXIè siècle basé sur le CALCUL DES PRIX DE REVIENT et de vente à tant au niveau national qu'à l'exportation et surtout à l'export.

 Voyons tout d'abord ce qu'est "le révisionnisme":

"LE REVISIONNISME" désigne l'attitude de ceux qui remettent en cause les fondements d'une doctrine, d'une loi, d'un jugement, d'une opinion couramment admise en histoire ou même de faits établis.

Des études et analyses que j'ai menées, JE REMETS EN CAUSE les faits établis par les hommes et les femmes politiques ainsi que par tous les économistes, y compris le Prix Nobel français Jean Tirole qui crient sur tous les toits et jettent à vau-l'eau:

"Les charges des entreprises sont trop lourdes"! Il faut les alléger pour faire baisser le coût du travail"! Il faut réduire la durée et les indemnités chômage"! Pour ce faire, il faut accorder des subventions aux entreprises"! Il faut augmenter la TVA ou la CSG en compensation de la baisse des recettes de l'Etat"! Il faut reporter l'âge de départ à la retraite"! Etc, etc...

Cette façon de procéder est d'autant plus aberrante que les entreprises se font rembourser Toutes leurs cotisations sociales, indemnités chômage comprises, par les consommateurs que nous sommes tous en achetant les marchandises chez les commerçants!

Les cotisations chômage, en efet, sont incorporées dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT et de vente: Cette manière de procéder est légale et comptable. Je ne la critique pas: Je la signale pour dire simplement que les entreprises, qui se font ainsi le plus légalement du monde rembourser leurs cotisations sociales, font une opération comptable "blanche" qui ne leur coûte RIEN et leur rapporte même des bénéfices à courts moyens ou longs termes sur les avances remboursables des cotisations sociales!

                                       I------------------------------I

                                             *Deuxième partie*

*IL FAUT RELANCER L'ECONOMIE: Créer une TVA SOCIALE de substitution aux "charges-cotisations" sociales des entreprises pour faire baisser les Prix de vente à l'exportation:

C'est à partir de cette analyse logique et rationnelle qu'est née la métode du REVISIONNISME ECONOMIQUE RATIONNEL par le CALCUL DES PRIX DE REVIENT expliquée ci après:

          1- Puisque les charges des entreprises sont trop lourdes, retirons les TOUTES, ligne par ligne: Chômage, Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Allocations familiales, Vieillesse, Dépendance, Habillement, etc, etc...!

          2- Créons une TVA SOCIALE DE SUBSTITUTION comptable, ligne budgétaire par ligne budgétaire, comme ci dessus, d'un montant comptable EGAL aux montants retirés aux entreprises, 

          3- Cette TVA SOCIALE serait payée par les consommateurs qui la payent déjà sans le savoir et sans s'en rendre compte en achetant les marchandises, comme précedemment expliqué. Elle serait collectée par les commerçants au même titre que la TVA, et apparaitrait sur les tickets de caisse, comme par exemple: 

                    3-1: Prix Hors taxes:                             Tant:          €

                    3-2: TVA: xx,xx %                                Tant:          €

                    3-3: TVA SOCIALE: xx,xx %              Tant:          €

                                                                TOTAL:     Tant:     €€€

          4-Nos entreprises deviendraient les plus compétitives des Pays industrialisés: Les nouveaux PRIX DE REVIENT auraient obligation de baisser d'autant que les montants des transferts de charges sur la TVA sociale,

          5- Les ventes à l'exportation se développeraient, 

          6- La confiance reviendrait,

          7- Les investissements reprendraient,

          8- De nouveaux emplois seraient créés pour satisfaire les besoins clients,

          9- Le taux de chômage baisserait, sans obtenir le plein emploi compte tenu de la démographie,

          10- La balance commerciale retrouverait son équilibre pour devenir excédentaire par la suite,

          11- Un IMPÔT social chômage (Retraites, Retraites compléméntaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, etc, etc...) serait créé sur les bénéfices: Tout le monde doit participer:

                    11-1: Les salariés par retenues sur les salaires, "Fruit" de leur travail, ce qui se fait déjà et payent en plus l'impôt sur le revenu,

                    11-2 Les entreprises par un IMPÔT SOCIAL spécifique sur les bénéfices, "Fruit" du travail du Capital, tout en rappelant qu'lles n'ont jamais rien payé de leurs propres deniers pour ce faire!

                    11-3: Les consommateurs par une TVA SOCIALE à créer, égale à ce qu'ils payaient aux entreprises par remboursement des charges aux entreprises.

*Ainsi, dans la plus grande transparence, pour la pérennité du système social et "pour l'avenir de nos enfants" serait gérée l'Assurance chômage "à la française"!

NB: Les prix de vente locaux, régionaux et nationaux resteraient stables de manière patriotique: Les services de la consommation et de la surveillance des prix y veilleraient. 

Voilà, de manière dégrossie, la METHODE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE à appliquer au système de financement du Chômage et des autres financements sociaux (Retraites, Reraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Vieillesse, Dépendance, etc, etc...) après avoir organisé de grands débats médiatisés à l'extrême avec la participation de tous les médias et le maximum d'hommes et de femmes politiques. 

Armand de franceville, Nom de plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

PS: Je suis Gaulliste, plus encarté depuis une dozaine d'années pour garder mon indépendance d'esprit.

Vous trouverez ci après, en archives, l'essentiel de mes écrits depuis le 20 décembre de l'année 2012, consultables par qui voudra suivre le cheminement intellectuel de  mon aventure de politique économique désintéressée hors celle de VOULOIR SORTIR Mon Pays, La France, du marasme économique dont je tiens TOUS les hommes et femmes politiques pour responsables pour n'avoir pas tenu compte de mes "alertes".

                                  I-----------------------------I

                                       *Troisième Partie*

                              *ARCHIVES DE 2012 à 2016*

*IL FAUT NATIONALISER LES FINANCEMENTS CHÔMAGE!

*Décembre 2016: Le chômage baisse tout en augmentant, les statistiques officielles le disent!

*Le 25.10.2016: Le chômage baisse de 66 300 en septembre, soit de 1,9%, et moins 180 000 depuis janvier 2016, fort bien! Mais le nombre de chômeurs de plus en formation, au nombre de 250 000, donne une balance négative de ... qui peut le dire EXACTEMENT? Personne! Néanmoins, ces "emplois aidés", nous ont coûté 50 milliards € d'impôts au titre du pacte de "responsabilité"!

*CHERCHEZ L'ARNAQUE! La courbe du chômage s'est donc bien recourbée, dans le mauvais sens... Tout va bien pour François Hollande qui a déclaré le 01.12.2016 qu'il ne sera pas candidat à sa rééection: Les impôts vont encore baisser pour les entreprises et augmenter pour les contribuables, à la manière des vases communicants!

Le 19.10.2016, Emmanuel Macron ex Ministre de l'économie, a (ou aurait) proposé la NATIONALISATION des financements chômage, rejoignant, en cela, ce que je clame sur les toits depuis 2012, en expliquant URBI ET ORBI, que les entreprises se faisaient rembourser toutes leurs cotisations sociales, chômage et autres, après les avoir incorporées dans les PRIX DE REVIENT et dans les prix de vente.

*SEULS les salariés et les consommateurs participent, de ce fait et ACTIVEMENT au financement de l'ASSURANCE CHÔMAGE!

Il n'y a donc aucune raison que le patronat titille les chômeurs au sujet des indemnités auxquelles ils peuvent prétendre suite à leur nouvelle position au sein de la Société française et participent à la gestion de la Caisse d'assurance chômage.

Les entreprises, en effet, ne participent EN RIEN à ces financements, puis qu'elles incorporent TOUTES leurs cotisations sociales, JE LE RAPPELLE, dans le CALCUL DES PRIX DE REVIENT et de vente et se les font TOUTES rembourser par les consommateurs à l'achat de leurs produits! L'opération est donc blanche pour elles!

Cela étant, revenons en arrière pour retrouver l'enchainement historique du financement réel de l'Assurance chômage, avec mes critiques et mes recommandations qui, enfin vont déboucher sur du concret, grâce à Emmanuel Macron que j'ai poussé dans ses retranchements de Cancre, D'IGNARE et de Crétin!

Bien entendu, je dis et écris: BRAVO Macron! C'EST L'IDEE DU SIECLE!

*Ainsi avait il été jugé bon, par François Hollande, afin de pouvoir se présenter à sa réélection en 2017, d'user de la dialectique et de passer de "La baisse du chômage" à "L'inversion de la courbe du chômage", ce qui, dans son esprit, ne signifiait pas du tout la même chose: MAIS il ne fallait pas promettre la lune aux électeurs! Ni aux contribuables! Ni au Peuple de France! Ni aux chômeurs!

Le 18.01.2016, le Président de La Républiqe, François Hollande, a annoncé qu'il va -confirmant ainsi ses voeux à La Nation du 31.12.2015- subventionnet 500 000 contrats d'APPRENTISSAGE à raison de 2 000 € par embauche d'un chômeur qui déboucherait sur un emploi, afin "d'inverser la courbe du chômage"! AUX frais des contribuables!

Cela est fort bien dit, mais mal expliqué par rapport à la BAISSE DU CHÔMAGE promise depuis sa prise de fonction, en 2012 et, en 2013, transformée en "inversion de la courbe cu chômage", avec les 50 milliards de hausses d'impôts pour les offrir sans contrepartie aux entreprises avec le pacte de "responsabilité"!

Aussi, est il INDISPENSABLE de ne plus parler "d'inversion de la courbe du chômage", ce qui est en soi un non sens, mais de la BAISSE DU CHÔMAGE, pour être l'on ne peut plus clair: Le nombre d'emplois créés depuis disons janvier 2013 a-t-il été supérieur aux créations d'emplois de remplacements? Si OUI, les entreprises auraient embauché et le chômage aurait baissé, ce qui n'est pas le cas à ce jour!

SI, FIN 2016, les chiffres de créations d'emplois, sont supérieurs aux chiffres de 2013, donc aux emplois de remplacements, et CONTREBALANCENT positivement la différence entre les chiffres de 2012/2013 et ceux de 2016, ALORS François Hollande aura gagné son pari de faire baisser les chiffres du chômage.

*Dans le cas contraire, ce sera L'ECHEC, hypothèse que je privilégie..

*Il aura alors perdu, avec les conséquences à en tirer directement par François Hollande lui même, pour tenir compte de "Ses promesses": -"Si le chômage ne baisse pas, je ne me présenterai pas à la Présidentielle 2017! La dialectique, c'est ça, alliée à l'Honneur républicain de la parole donnée solennellement au Peuple de France.

Restons sur le sujet par un BREF retour en arrière:  

Le 26.10. 2015, il est annoncé, à grands renforts de presse médiatique, une baisse du chômage de l'ordre de 0,7% soit de 23 800 personnes de moins inscrites à Pôle emploi.

Fort bien: Mais des personnes qui seront inscrites en moins comme demandeurs d'emploi ne signifie aucunement qu'il y aura eu création d'emplois supplémentaires intervenus, d'une manière ou d'une autre, EN PLUS DE L'EXISTANT, grâce, par exemple, au "pacte de "responsabilité" qui est, en fait, un véritable PIEGE A CONS. En outre, un Demandeur d'emploi n'est pas forcément une personne inscrite au chômage: Il faut arrêter de prendre les électeurs et les contribuables pour des cons! Ils savent bien tout ceela!

De plus, si les entreprises avaient eu des carnets de commandes bien remplis, cela aurait été connu et des embauches effectuées. Cela n'a pas été le cas, à ma connaissance.

*J'en conclus donc, personnellement que, si, SEUL, le nombre de demandeurs d'emploi aura baissé et que le nombre de chômeurs "va baisser", il ne pourra y avoir véritablement "baisse du chômage", sauf à ce que les 500 000 contrats d'apprentissage stipulent le déboucher sur UN EMPLOI NOUVEAU EN PLUS DE CEUX EXISTANTS A L'ISSUE DU STAGE D'APPRENTISSAGE!

*Cette affaire sera à suivre de très près, car il en ira de la crédibilité du Président de La République en matière d'utilisation des deniers publics en période pré électorale. 

Restons en arrière:

Le 24.08.2015, Manuel Valls, Premier Ministre, annonce dans une Tribune en ligne que la croissance était repartie, que 27 000 emplois avaient été créés au premier semestre 2015 et qu'il allait "bientôt" arriver à baisser les impôts! Pour du foutage de gueules, c'est vraiment du foutage de gueules!

La croissance frémit comme un gardon: Gardons nous bien de la croissance qui frémit! Des discours comme celui du PM ManuelValls, les 24.08.2015, 19.06 et 09.06.2015, n'ont jamais manqué de promettre la lune aux électeurs ébahis par tant de culot à récidiver: Donnons l'argent des impôts pour créer des emplois qui n'existent pas par faute de carnets de commandes! Depuis des lustres!... 

*Ainsi la croissance pointe-t-elle son nez à 0,6% au lieude 0,3% prévus! La reprise est là mais a du mal à démarrer et la création d'emplois en plus de l'existant reste en berne. En conclusion, le chômage ne baisse pas. Et les hommes et les femmes politiques qui ne parlent jamais des PRIX DE REVIENT! A croire qu'ils étaient TOUS des cancres en math's à l'école! Et qu'ils le sont restés!

Aussi l''annonce faite à grands fracas médiatiques et politiques, le 25.02.2015, précisant que le chômage aurait baissé me laisse toujours songeur:

*En effet, si les entreprises avaient eu des carnets de commandes supérieures et durables à leurs capacités de productions, cele se saurait depuis longtemps car elles auraient embauché, en plus de leurs effectifs, dans le cadre du "pacte de "responsabilité"!

Malheureusement, nul n'en a entendu parler! Et pour cause... Globalement, le chômage a augmenté!

Le 11.03.2015, il est annoncé 2 500 emplois en alternance dans l'industrie textile sur 3 ans! Ce ne sont que des contrats de remplacements en vue de départs! Il n'y a, en cela, aucun emploi supplémentaire de prévu par rapport à l'existant! Tout juste le maintient de l'emploi, et encore, d'ici 3 ans...

Et le 06.03.2015, une annonce Twitter prévoit 35 000 contrats de jeunes en alternance d'ici 2017 "dans l'automobile", SANS PRECISER QUE CE SERONT DES CONTRATS EN PLUS DE CEUX EXISTANTS, dans le cadre du pacte "de responsabilité", payés avec l'augmentation de nos impôts!

De qui se moque le Gouvernement de Manuel Valls? De la population française! Du Peuple de France, toujours appelé aux urnes par le "votez pour moi, je suis le meilleur"! Le meilleut des bonimenteurs de foire, certes OUI! 

*Et, le 08.04.2015, l'annonce de l'accélération des amortissements pour donner des marges de manoeuvre financières supplémentaires aux entreprises sans préciser par quelle réduction de dépenses, d'économies réalisées ou d''augmentation des impôts elle sera remplacée ne créera pas d'emplois EN PLUS DE L'EXISTANT ACTUEL.  

*Elle pourrait servir, si nul n'y prend garde, à booster les dividendes par l'augmentation de la marge bénéficiaire. Affaire à suivre avec le plus grand intérêt.

Ceci étant, IL FAUT DIRE LA VERITE aux Français, n'arrête pas de marteler Manuel Valls "à la télé", avec la conviction qui est la sienne, celle de son égo! Péter, où êtes vous? Dites nous... 

Ah! Ces charlatans politiques! Voter pour eux? 

Armand de Franceville, Nom de Plume,

  Alain Saiche, Nom patronyme.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
À l’hôpital de Saint-Denis : « On est des bonnes poires, nous les soignants ? »
Malgré un record de contaminations en Seine-Saint-Denis, une baisse des malades graves du Covid semble se dessiner dans le service de réanimation de l’hôpital de Saint-Denis. Dans cette cinquième vague, celle des non-vaccinés, les personnels soignants ont multiplié les heures supplémentaires, au risque d’un épuisement général.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Le Covid vu par des enfants : « Je m’enferme dans les toilettes pour enlever mon masque »
Alors que le nombre de classes fermées pour cause de Covid n’a jamais été aussi élevé, comment les enfants eux-mêmes vivent-ils ce moment ? Éléments de réponse en paroles et en images.
par Joseph Confavreux et Berenice Gabriel
Journal
Dessine-moi un coronavirus
Le coronavirus est-il noir, rouge, vert ou transparent ? Quelle est sa forme ? Sa taille ? Où se tapit-il ? Quelle place prend-il à la maison ou à l’école ? Que peut-on faire pour y échapper ? Les enfants d’un atelier de dessin parisien répondent avec leurs mots et leurs images.
par Berenice Gabriel, Joseph Confavreux et les enfants du centre Paris Anim’ Mercœur
Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin