20-Si le parti @enmarchefr est une entreprise: ELLE NE DOIT PAS ÊTRE UNE DICTATURE

Il faudra, pour remplacer Christophe Castaner à la tête de la République en marche, en tant que délégué général, "un chef d'entreprise, un chef de PME", a déclaré Gilles Le Gendre à Laurent Neumann, sur BFMTV, Bourdin Direct, le 22 octobre 2018! Voici enfin L'AVEU! Le parti La REM de Emmanuel Macron, est bien considéré, par ses dirigeants, comme une entreprise, non comme un parti politique!

                              *Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'U€*

                                                *MISE A JOUR AU: 10.03.2019

                                       *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

Le parti La Rem doit être dirigé COMME UNE ENTREPRISE... la  PME... la République en marche", a déclaré le député Gilles Le Gendre, en tant que Président du Groupe La REM à l'Assemblee nationale le 22.10.2018!

 

 

                              *GRAND DÉBAT NATIONAL 2019*


                                 LES CAISSES DE L'ÉTAT SONT VIDES!

                                *D'AUTRES SONT PLEINES*PLEINES DE VIDE*


 

"Ave Président, morituri te salutant"! 

*En clair: Salut Macron, les retraités en fin de vie, grabataires, inconscients, Alzeimer etc, etc... vous saluent, vous prient d'avoir une pensée pour eux et vous demandent de lire, sur Facebook et sur Twitter, les écrits de Monsieur Alain Saiche, demeurant 2, Avenue Casteroun à 40 230, St Vincent de Tyrosse, Officier de carrière et Cadre supérieur à la retraite, philosophe sur le tard.

-"Je demande à Monsieur le Président Emmanuel Macron de ne pas considérer La France  comme une entreprise macronienne "Macron-Finances-&-Cie", mais comme une République, L'ÉTAT FRANCE, NON COMME UNE DICTATURE ÉCONOMIQUE!

*De la même manière, je demande aux salariés du privé qui prennent leur retraite demain, après demain ou plus tard, de considérer joyeusement ou avec colère que ce seront EUX qui, par augmentation de la CSG macronienne, augmenteront le "salaire Net" de leurs camarades de travail qui ne leur diront peut être même pas "Merci" à leur pot de départ!

*Souvenez vous tous: La CSG a été créée en 1990 par Michel Rocard, Premier Ministre de François Mitterrand pour alimenter les caisses de la Sécurité sociale déficitaire, pas pour augmenter, de manière détournée et alambiquée "à la Macron", le salaire net des salariés du privé à la place des Amis-Patrons-Financiers d'un Président de la République quel qu'il soit venu de la MAFIA FUNANCIERE (excusez ma faute de frappe, je ne suis pas dactylo: Mes doigts m'ont échappé, ils voulaient écrire "Milieu de la finance)!

                                                     I-------------------------I

                                                               L'AVEU!

 *LE PARTI POLITIQUE La République en marche EST UNE ENTREPRISE... UNE PME!

Le parti La REM devra être dirigé par un homme ou une femme "capable de diriger "L'ENTREPRISE... LA PME" la République en marche", a déclaré le député La REM Gilles Le Gendre, Président du Goupe La REM à l'Assemblée nationale! 

Ainsi a-t-il répondu à une question de Laurent Neumann, le 22.10.2018, sur la chaine de télévision BFMTV, RMCinfo, à l'émission Bourdin direct, à la question:

"Qui va remplacer Christophe Castaner comme délégué général du parti La REM, qui a été nommé Ministre de l'Intérieur"? 

 

Ma première réaction est de répondre à Gilles Le Gendre, à Emmanuel Macron, à Edouard Philippe, Bruno Le Maire, à Gérald Darmanin, à Olivier Dussopt, à Muriel Pénicaud et à Agnés Buzyn:

"Notre Pays, La France, est une République,  pas une entreprise! Elle doit être présidée par un Président de la République, Chef de l'Etat France, garant des institutions! Pas par un patron qui considère La France comme "une entreprise... une PME"!

L'ÉTAT France n'a pas à faire de bénéfices sur le dos des contribuables... "allez savoir pourquoi"... mais à RECHERCHER L'ÉQUILIBRE DES COMPTES, tout simplement!

*En outre, un parti politique DIGNE DE CE NOM (en marche...! quelle aberration!) n'est pas non plus une entreprise et une PME: "C'est un parti politique"... dont la majorité présidentielle à l'Assemblée nationale a été reconnue... à 17,88% des électeurs inscrits! Une misère, certes:

"La misère du rejet de toutes les classes poltiques! La mort de toute démocratie bloquée par les 500 parrainages nécessaires pour qu'un candidat honorable, intègre et exemplaire puisse se présenter à l'élection présidentielle de 2022"! 

Et l'on voit bien là tous les dessous cachés qui peuvent mener à des conflits d'intérêts, prises illégales d'intérêts et voire, pourquoi pas, à des Crimes économiques avec des chefs d'entreprises qui sont des chefs de partis politiques, et ... les entreprises auxquelles sont accordées, par les politiques, ce qu'ils appellent précautionneusement, avec pudeur, "DES SUBVENTIONS", d'autant que... AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES-COTISATIONS SOCIALES, toutes font des bénéfices! 

                              *Il n'y a pas de justice sociale! Et...

             *SANS JUSTICE SOCIALE, PAS DE PAIX SOCIALE!

                                       Conclusion provisoire:

JE RECHERCHE UN CANDIDAT à l'élection présidentielle 2022, pour mon pays, La France, candidat qui veuille devenir PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET UN VERITABLE CHEF D'ETAT qui ne soit pas le chef du parti de l'entreprise macronienne "la France en marche" qui a décrété que les retraités devenaient, "ad vitam aeternam" des SUPPLETIFS DES EMPLOYEURS pour augmenter le salaire net des salariés à la place des employeurs en détournant, de manière alambiquée, l'augmentation de leur CSG de sa destination initiale. 

*Ce candidat devra apprendre par coeur le "Cours de "GESTION par LA METHODE DU "REVISIONNISME ECONOMIQUE" publié tous les jours sur Facebook et Twitter par Monsieur Alain Saiche.

Destinataires: Monsieur Emmanuel Macron, devenu, "par rejet de l'autre", Président de la République en 2017 jusqu'en 2022, tous les ministres du Gouvernement Edouard Philippe, tous les députés de l'Assemblee nationale, toutes les sénatrices et tous les sénateurs au Senat, Mesdames et Messieurs les membres du Conseil constitutionnel, du Conseil d'Etat,de la Cour des comptes et ... en diffusion générale France.

*Affaire à suivre...

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

PS: Je suis Gaulliste, plus encarté pour garder mon indépendance d'esprit.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.