Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

1253 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 juil. 2013

10-#Economie: #Pédagogie? Vous avez dit Pédagogie? @EMacron2 @Elysee? Pédagogie?

La PEDAGOGIE est un ART qui, par sa connaissance, permet d'enseigner, d'expliquer & de faire comprendre les choses à Mr & Mme "Toulemonde" en général. Basée sur l'expression de la démonstration par la vérité, autant dire que cet ART est totalament inconnu des hommes & femmes politiques qui, outre leur ego, le fric et le cul, ne cultivent que leur Image et le Charlatanisme "à la télé"! Alain Saiche

Alain Saiche
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

                  *Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'€urope.

Bonjour Monsieur le Président, aujourd'hui, 06 juin 2020, je prends la liberté de vous faire revenir au Monde du réel en vous rappelant un de mes précédent articles ci dessous; je vous en souhaite bonne lecture et profonde méditation régalienne "à la St Louis", pour le Peuple de France, héritier des valeurs de la République: Liberté, Egalite, Fraternité.

                                   *MISE A JOUR AU: 25.06.2019

*DU RÊVE macronien AU RÉEL de la vie de tous les jours des Français, vu de PLUS PRÈS* 

Ce dont ne vous parlera pas le Président de la République , Monsieur Emmanuel Macron:  

-"JE VAIS CHANGER". Je sais qu'aucune entreprise ne paye de charges-cotisations sociales: Elles se les font payer par les consommateurs qui achètent leurs marchandises avant de les reverser à l'Etat en faisant croire à la population que ce sont elles qui les payent! Et j'augmente les impôts et taxes pour leur donner des subventions sous toutes les formes possibles et imaginables! 

-"Le Peuple est mécontent et me le fait savoir par les Gilets Jaunes! Il y a déjà 10 morts collatéraux, plus de 1 000 blessés et plusieurs dizaines de millions de dégâts! 

-"Oui, JE VAIS CHANGER"! 

Utopie? Je vais appliquer au plus tôt "la Méthode du "Révisionnisme économique" recommandée par Alain Saiche . 

Faudrait il le croire sur parole? Ou sur ses écrits dont extraits ci après:

Le 26 janvier 2019, le Président m'a écrit:

..."... Je vous exhorte à avoir une réunion avec moi ou mon Premier ministre pour en discuter. Voulez vous accepter? Il n'y a pas de mafia financière. /.../... Envisageriez vous une réunion pour discuter de votre stratégie et de vos griefs? /.../... puis...

"Alain, j'invite les gens à venir discuter de leurs griefs. Ceux qui déforment vos paroles pour détruire la République refusent de le faire. Vous n'avez jamais refusé cela, alors je demanderai qu'une invitation vienne à vous pour discuter de vos projets. Puis je demander où envoyer l'invitation? Email ou adresse, ou quelque chose? 

 Ma réponse a été: "Bonjour Monsieur le Président: "Si vous souhaitez m'inviter, je préfère que l'invitation soit transmise sous enveloppe à la Gendarmerie de St Vincent de Tyrosse, laquelle m'avertira et me la remettra.

-"Ils sauront que c'est pour vous?

Ma réponse a été: "Bonjour Monsieur le Président: .../... Ils savent où j'habite, connaissent mon N° de téléphone et ils me demanderont de venir la chercher ou me l'apporteront s'ils ont du carburant".

-"D'accord, merci. Je discuterai avec la Premier ministre Philippe et je vous inviterai à discuter de votre stratégie et de voir ce qui peut être fait.

La suite? A votre avis?


                   *DU RÊVE CI DESSUS AU RÉEL CI DESSOUS*

                         *AHURISSANT, DÉBILE, SCANDALEUX!

  Vivre de son travail, c'est pouvoir Vivre sans subsides!

 *AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES-COTISATIONS SOCIALES!

Le Président Macron et le Gouvernement Edouard Philippe vous font croire le contraire!

C'est ce que je vais vous expliquer ci après avec, in fine, de la manière pédagogique provocatrice qui est la mienne pour en conclure par la solution à adopter pour sortir la France du marasme économique et social.

Cet article tient compte de la suppression des charges sociales salariales et patronales connues.


Les lecteurs pressés de me critiquer peuvent se rendre directement aux Points N°7, 8 et 9 du programme sur Le "Révisionnisme économique"qui se trouve après "Bonjour Monsieur le Président" et  "Bonjour Françaises, Français".

Bonjour Monsieur le Président (Emmanuel Macron):

En votre allocution du 14 novembre 2018, vous avez  reconnu que vous n'aviez pas réussi à réconcilier les Français avec les dirigeants politiques.

Cela est tout à fait logique et peut se comprendre, dans la mesure où vous ne connaissez RIEN en pédagogie et que, si vous avez menti ouvertement sur le fonctionnement de l'économie rationnelle au cours de votre campagne électorale 2017, vous ne pourrez MENTIR et TROMPER la France et les Français jusqu'en 2019 -élections €uropéennes- et 2022, élection présidentielle. 

S'intéresser à la pédagogie macronienne "En Marche", c'est s'intéresser à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, surnommé "Le Président des Riches", devenu, depuis l'augmentation des carburants qui appauvrit encore plus les retraités: "Picsou 1er, "Plutus de France". 

-"Ce sont les augmentations des salaires bruts PAR LES ENTREPRISES qui augmentent  le pouvoir d'achat des salariés.

-"Ce sont LES AUGMENTATIONS des impôts et taxes diverses et muntiples genre augmentation des carburants et l'augmentation de la CSG  par le pouvoir macronien qui  ABAISSENT LE POUVOIR D'ACHAT non seulement des salariés, mais DE TOUS LES FRANCAIS et encore plus les retraités!

*Vouloir faire croire que le pouvoir d'achat augmente ALORS qu'il baisse est pédagogiquement impossible, COMPTE NON TENU que l'inflation est, en outre, de 2,3%!

Vouloir faire et faire faire de la pédagogie macronienne sur l'économie par des hommes et des femmes politiques, des journalistes et éditorialistes est mathématiquement débile et relève de l'incompétence caractérisée en pédagogie, ce que j'entends vous démontrer ci après. 

C'est par la provocation caractérisée que je me ferai entendre! 

Alors, JE PROVOQUE ET JE DEFIE oui, JE DEFIE tous les politiques, dont vous, Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, tous les économistes, tous les éditorialistes, tous les chercheurs, tous les philosophes, tous les intervenants médiatiques et tous les journalistes de démontrer le contraire de mes écrits sur l'Economie telle que je la présente.

*AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES-COTISATIONS SOCIALES!

*Vous voulez leur faire croire le contraire en prétendant qu'elles en payent? Cette façon de MENTIRet de TROMPER le Peuple de France est INDIGNE de la part d'un Président de la République!

De la même manière, déclarer le 10 décembre 2018 que vous décidez d'augmenter le SMIC de 100 € nets sans que cela ne coûte 1 € aux entreprises relève d'une totale méconnaissance du fonctionnement des entreprises! 

Le montant du salaire mensuel du SMIC (augmentation comprise) doit figurer en salaire BRUT sur les feuilles de paye, de même que le salaire horaire pour le décompte des heures complémentaires et supplémentaires!

Bref, vous avez improvisé " et en même temps vous avez été incapable d'expliquer de quelle manière serait financée cette augmentation! 

Il vous faut retourner dans une école de Gestion ou suivre des cours particuliers pour bien comprendre que vous n'avez pas le droit de faire et dire n'importe quoi!  

Sans justice économique sociale, il n'y aura JAMAIS de paix sociale! 

*Un peu de pédagogie s'impose: -"La République, Monsieur le Président, est Française, PAS "E(n) M(arche)", PAS "E(mmanuel) M(acron)"!

Voyons donc ce qu'il en est dans les domaines de l'économie rationnelle.

Bonjour Françaises, Français, hommes et femmes politiques, Journalistes tous médias, Editorialistes, Politologues, Sociologues, Psychologues, Chercheurs de toutes les Universités de France.

Faire de la pédagogie avec les Français sur l'économie, Monsieur le Président Emmanuel Macron, est une chose qui vous est et restera impossible, pour la bonne et simple raison que toute pédagogie passe et repose sur le langage de la vérité. Or vous gouvernez en économie par le mensonge éhonté. Voyons plus précisément ce qu'il en est.  

Comme il a pu être remarqué au cours de son entretien avec Laurent delahousse le 17.12.2017, le Président Emmanuel Macron est apparu pensif et mal à l'aise, fuyant tout rapport entre sa politique et l'économie sur le fond, ce qui est appelé par les âmes bien pensantes:"Faire de la pédagogie"! 

Cela étant, "MoiCiroyen", Alain Saiche, seul Guérisseur national et international thérapique et thérapeutique en pédagogie en relation avec l'économie rationnelle, je soigne, par l'esprit, tous les dirigeants Picsou politiques en situation d'échec économique, comme par exemple je pourrais le faire avec Emmanuel Macron, Président de La République, surnommé Picsou 1er, Plutus de France, via ma "Méthode de GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE", comme expliqué aux Points 2,7,8 et 9 de mon article ci après.

Si vous ne me croyez pas, après lecture, critiquez moi, je vous répondrai.

En ce qui me concerne, je considère que, pour les hommes et les femmes politiques faire la sourde oreille à mes écrits sur  LE REVISIONNISME ECONOMIQUE et les ignorer VOLONTAIREMENT en ce qu'ils démontreraient qu'ils sont tous affidés aux financiers-patrons de grandes entreprises et plus préoccupés par leur ego, le fric et le cul que par le bien de La France et des Français!

Les médias ne font leurs UNES que par les scandales de "sexe", d'impôts non déclarés, autres malversations financières et de paradis fiscaux; c'est surtout à eux que je m'adresse, ainsi qu'aux Françaises Français qui ont des choix à faire en matière électorale en prévision des élections à venir: Européennes en mai 2019 et Présidentielle en mai 2022 également, pour redresser la situation: Avant qu'il ne soit trop tard!

Car comment s'étonner que certains Français se radicalisent quand l'exemple de l'amour de l'argent mal gagné vient "de haut", ALORS qu'il n'y a pas de travail dans les périphéries des villes et des champs de France? Il n'y a pas de justice sociale!

Hommes et femmes politique, retenez et méditez bien ce que j'écris: Sans justice sociale et sociétale, il n'y aura jamais de paix sociale et avec toutes les inégalités qui s'amplifient de manière démesurée, il y aura encore et toujours plus de "radicalisations! 

C'est ce que je vais vous expliquer à présent de manière rationnelle, pragmatique et pédagogique, à vous, 67 millions de Français recencés INSEE (enfants compris), y compris tous les élus, du Président de la République au dernier des conseillers municipaux par ordre alphabétique des 36 000 communes de France et des Outre Mers. 

                                           I----------------------------I

Mon article, qui se veut pédagogique, pragmatique et constructif en économie, contrairement aux prises de parole du Président Emmanuel Macron, toujours complexes et alambiquées, à l'hallucination hypnopompique permanente, portera sur 10 Points développés en écriture moderne, "à la cash", comme disent à présent les hommes et femmes politiques égarés par les questions posées et répondent ce qui leur passe par la tête dans un sens hors du commun.

Ce qui vaut pour le Président Emmanuel Macron vaut pour TOUS les hommes et TOUTES les femmes politiques.

Bien entendu, mes écrits, qui se veulent critiques et destructfs de la politique économique suivie par TOUS les partis politiques, se terminent, comme il se doit, pour être crédibles, par une proposition inédite, LA SEULE susceptible de redresser l'économie et de ramener la paix sociale par ma méthode du "Révisionnisme économique". Tout a été esayé, tout a échoué! Alors, suivez le fil conducteur...

Je rappelle que les personnes pressées de me critiquer devront passer auparavant par les points N°7, 8 et 9 du programme ci dessous pour savoir de quoi parler. Je répondrai à ma manière directe à toutes les critiques d'où qu'elles viennent.

Point N°1: Qu'est ce que la pédagogie?

Point N°2- De la suppression de l'ISF au "Révisionnisme économique",

Point N°3: C'est par les explications que l'on convainct, pas par le bâton!

Point N°4: Faire une "loi travail" n'a aucun sens!

Point N°5: NON, la croissance n'est pas là!

Point N°6: Si "c'est pas clair, y'a un loup"!

Point N°7: Pour réussir le changement, il faut de grands débats,

Point N°8: But des grands débats,

Point N°9: Avantages à tirer de la gestion par la "Méthode du Révisionnisme économique",

10: Conclusion.

                                   I-----------------------------I

                                             *Point N°1*

*Qu'est ce que la pédagogie? 

De LA PEDAGOGIE dont le Président Emmanuel Macron se gargarise à longueur de journée de manière la plus complexe qui soit en expliquant, par exemple en classe à des enfants de 6 ans: "Pourquoi la suppression de la taxe d'habitation", ce qu'il est incapable d'expliquer aux adultes à haute et intelligible!

LA PEDAGOGIE, Monsieur Emmanuel Macron, désigne l'Art de l'éducation. Le terme rassemble l'ensemble des méthodes et pratiques d'enseignment requises pour transmettre des compétences, c'est à dire un savoir (des connaissances), un savoir faire (capacités) ou un savoir être (attitude).

Plus généralement, °faire preuve de pédagogie° signifie l'aptitude à enseigner et à transmettre à un individu ou à un groupe d'individus -de tous âges et de toutes conditions- un savoir ou une expérience par l'usage des méthodes les plus adaptées à l'audience concernée. (Wikipédia)

Force est de constater, au vu des résultats obtenus et du questionnement perpétuel des Françaises et des Français qui ne comprennent pas comment les hommes et les femmes politiques s'y prennent pour expliquer que prendre dans la poche des uns pour boucher le trou de la dette en l'approfondissant, est de la faute des retraités qui gagnent trop par rapport aux salariés mal payés par leur employeur!

Les Françaises Français ont en retour bien compris que le Président Emmanuel Macron, qui était surnommé Président des riches par l'opposition, est devenu subitement, grâce à une promesse de campagne honorée, "PLUTUS Macron", Dieu des richesses avec sa CORNE D'ABONDANCE" branchée ad vitam aeternam sur l'augmentation de la CSG des retraités, devenus SUPPLETIFS bénévoles des chefs d'entreprises "à l'insu de leur plein gré, contraints et forcés par la loi", à la plus grande satisfaction des financiers qui ne disent même pas "Merci, pauvres retraités"!

                                     I-----------------------------I

                                              *Point N°2*

               *De la suppression de l'ISF au révisionnisme économique:

La France va mal! Elle est irréformable se complaisent à dire les hommes et les femmes politiques pour mieux cacher leur incompétence à réformer adroitement et judicieusement le pays qui les paye!

Alors, "MoiCitoyen", je leur dis et je l'écris: "Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer" ( Devise de Guillaume 1er d'Orange-Nassau).

*Il suffit d'avoir de bonnes idées en économie, comme les miennes, et de demander à l'exécutif de les analyser pour les faire appliquer par la loi!

Cela étant, pour bien faire... IL AURAIT IMPERATIVEMENT FALLU, avant de supprimer L'I.S.F:

1- NATIONALISER TOUS LES FINANCEMENTS SOCIAUX Retraites, Sécurité sociale et Chômage par la METHODE DE GESTION DU REVISIONNISME ECONOMIQUE pour assurer leur pérennité dans la plus grande équité pour l'Avenir de nos enfants..., car les entreprises ne payent RIEN, aucune charge sociale!

2- LES ENTREPRISES en effet, se font payer Toutes leurs "charges" -cotisations sociales- Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, y compris par les enfants qui achètent des bonbons avec leur argent de poche!

Pour ce faire, les entreprises incorporent Toutes leurs "charges" -cotisations sociales- dans les CALCULS DES PRIX DE REVIENT ET DE VENTE: Les consommateurs, sans le savoir, et les enfants polis disent même "Merci" aux commerçants, "A L'INSU DE LEUR PLEIN GRE"!

*Notez au passage que je ne critique pas la méthode de calcul des coûts de revient et de vente des entreprises, il est légal et comptable: Les investisseurs doivent faire des bénéfices pour vivre décemment, pérenniser leur entreprise et la développer autant que faire se peut. Ce que je critique, c'est qu'il soit dit: "Les charges sociales des entreprises sont trop élevées"! Les impôts sont augmentés pour leur donner des "subventions" qui ne font qu'augmenter leurs dividendes et appauvrir les Français par la baisse du pouvoir d'achat et par la hausse des prix.

3- POUR EQUILIBRER les comptes sociaux, il est donc IMPERATIF que les entreprises participent  à leurs financements par un IMPÔT SOCIAL", car, je le rappelle, ELLES NE PAYENT RIEN, absolument RIEN pour le financement des dépenses sociales!

Les Paradis fiscaux sont ouverts.

C'est ce que je vais vous démontrer à présent de manière rationnelle, pragmatique et PEDAGOGIQUE, en commençant par expliquer ce qu'est la pédagogie au Président de la République, Emmanuel Macron, ainsi qu'à tous les Ministres du Gouvernement et a tous les parlementaires, députés et sénateurs, pour en terminer par Tous les élus de France comptés dans les 67 millions de Français recencés INSEE.

C'est donc en écriture moderne, "A LA CASH" que j'ai écrit mon article sur l'économie et la manière de redresser les finances de mon pays, La France.

                                    I----------------------------I

                                              *Point N°3:

*C'EST PAR LES EXPLICATIONS QUE L'ON CONVAINCT, PAS PAR LE BÂTON!

La seule pédagogie politique du Président de la République, Emmanuel Macron, du Premier, Ministre, Edouard Philippe, et de Muriel Penicaud, Ministre du travail, pour faire travailler les salariés dans de plus mauvaises conditions psychologiques est l'application de la loi par ordonnances pour faire adopter "leur" loi, dite "Loi Travail" qui est, malheureusement, un mélange moutarde de Synthèse.   

Mon article comporte, IN FINE, un projet de PROGRAMME présidentiel constructif pour le quinquennat 2017-2022 A LIRE ABSOLUMENT par les hommes et femmes politiques et les représentants syndicaux pour mieux analyser la situation et y remédier.

J'entre à présent dans le vif du sujet: "Des VIOLENCES avérées du 49-3 à la PAIX SOCIALE par le PRIX DE REVIENT":

*Hommes et femmes politiques, arrêtez de stygmatiser les Syndicats: Ils ne sont pour RIEN dans la dégradation du climat social! Vous êtes RESPONSABLES ET COUPABLES de cette dégradation et de ses débordements éventuels.

Désolé d'avoir à devenir plus dur, Emmanuel Macron, Mesdames et Messieurs, Ministres du Gouvernement, MAIS L'AUTISME ECONOMIQUE ET POLITIQUE au sujet de la Loi travail et nier l'existence de ce qu'est un CALCUL DES PRIX DE REVIENT pour gérer sainement les AFFAIRES de notre Pays confinent de l'absurdité mentale.   

*PREAMBULE: OUI, Emmanuel Macron, contrairement à vos déclarations, il existe une alternative réelle et sérieuse à votre ligne:

"Celle que je vous propose depuis plus de 5 ans" (2012)!

Celle qui ne mettrait pas le Peuple de France dans la rue!

Celle qui supprimerait les affrontements entre la police et les manifestants!

Celle qui serait basée sur la justice sociale libérale du financement des recettes sociales de L'Etat "par tous et pour tous"!

Bref, celle du bon sens et de la raison qui manquent à tous les hommes et toutes les femmes politiques et que vous ne voulez pas appliquer: La "Méthode de gestion des recettes sociales par LE REVISIONNISE ECONOMIQUE mathémaatique"!

Celle que je me permets de vous rappeler dans les points 7, 8 et 9 de mon article.

                           I----------------------------I

                                    *Point N°4*

        *FAIRE UNE LOI TRAVAIL N'A AUCUN SENS!

*Je veux, en un premier temps, être Destructif et destructeur à l'encontre des Elites crétines qui nous gouvernent et de celles qui nous ont gouvernées depuis 1973, au motif INDENIABLE qu'elles IGNORENT VOLONTAIREMENT qu'il existe ce qui est appelé CALCUL DES PRIX DE REVIENT en économie et comment il est calculé!

*Toute critique, pour être valable, doit se conclure par une PROPOSITION CONSTRUCTIVE. C'est l'objet principal de cet article, lequel se termine par LA SOLUTION IDEALE à la résolution des problèmes économiques causés par l'inconséquence de TOUS les partis politiques dirigés par des Elites crétines qui continuent d'ignorer VOLONTAIREMENT ce qu'est un PRIX DE REVIENT et de vente et à quoi ils pourraient leur servir. 

Une "Loi Travail"! Quelle ineptie dans l'appellation d'une loi! CE SONT LES CARNETS DE COMMANDES QUI CREENT DES EMPLOIS, et ce sont les commandes supérieures aux capacités de production qui créent de nouveaux emplois qui font baisser le chômage! Pas une "Loi"!

*Une "LOI TRAVAIL" qui comporte le mot TRAVAIL devrait aborder les problèmes posés par la juste répartition des REVENUS DU TRAVAIL par le calcul des PRIX DE REVIENT et de vente pour mieux comprendre que les entreprises ne payent, actuellement, aucune "cotisation-charge" au titre des financements sociaux que sont "La Sécu", les Complémentaires santé, les Retraites, les Retraites complémentaires, le Chômage, la Dépendance, etc, etc...

TOUTES leurs cotisations sont en effet -et c'est normal- incorporées comptablement et légalement dans ces CALCULS DES PRIX DE REVIENT et de vente et leur sont remboursées intégralement, avec bénéfices, à l'achat de leurs produits par les consommateurs, ce que je viens d'écrire et ce que je prends un malin plaisir à répéter à titre pédagogique!

Comme ce n'est pas le cas, cette "Loi Travail" n'a aucun sens pris à la lecture des termes employés par des Technocrates pour la désigner en tant que telle.

Voyons ce qu'il en est de plus près, "au ras des pâquerettes", pour se situer à la hauteur de ces technocrates, d'autant que l'augmentation de 1,2 % proposée aux fonctionnaires en "échange" d'un accord, ne représente, en masse, qu'une goutte d'eau par rapport au torrent qui s'est déversé dans les entreprises avec les 50 milliards du pacte dit "de responsabilité", l'augmentation de nos impôts et de la CSG à partir du 1er janvier 2018! 

                            I----------------------------I

                                     *Point N°5*

             *NON, LA CROISSANCE N'EST PAS LA!

*Vous allez avoir à subir, dans les jours ou les semaines à venir, un nouveau langage Atttape-Nigauds, de la part du Président Emmanuel Macron, et des transfuges de Bercy, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et BenjamenGriveaux, du genre:

"La "croissance est là" et nous pouvons à présent passer à la phase "redistribution", ce à quoi je répondrai:

"La croissance, MON CUL!", oui, avec l'augmentation des impôts de l'ordre de 50 milliards € de 2013, pour le financement des subventions accordées aux entreprises -aux financiers- appelée également "Marge de manoeuvre Macron", subventions offertes sans contrepartie aux entreprises -aux financiers-!

A présent que le pacte de "responsabilité" (sic) est apuré depuis le 31 décembre 2016, "la même somme", soit 50 milliards € sera de nouveau disponible, dans les mêmes conditions, en sa globalité, à partir du 31 décembre 2017, pour les années 2018, 2019 et 2020, puisque les impôts n'ont pas été baissés et continuent d'être engrangés par Bercy, pour être injectés "poudre aux yeux", selon le bon vouloir de Emmanuel Macron!

Ce sera donc et surtout avec le plus grand intérêt que cette affaire de "redistribution" des "fruits de la croissance" et de suppressions de "charges" sociales des entreprises sera "A SUIVRE" au plus près, CAR toute baisse de quoi que ce soit pour n'importe qui doit être compensée par une augmentation des recettes équivalente dûment chiffrée er répertoriée dans son origine!

A ce sujet, c'est dans le flou complet que naviguent Emmanuel Macron et le gouvernement de Edouard Philippe avec Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et Olivier Dussopt!

                              I--------------------------I 

                                       *Point N°6*

                   *SI C'EST PAS CLAIR, Y'A UN LOUP!

J'ai déjà informé Emmanuel Macron, Président de la République, Edouard Philippe, Premier Ministre, le Gouvernement, les partis politiques ainsi que la plupart des médias :Journaux, radio, télévision, Geoffroy Roux de Bézieux , Medef, et Xavier Beulin, FNSEA de mes critiques:

UN TEXTE DE LOI SE PREPARE SERIEUSEMENT AVANT D'ÊTRE SOUMIS A DISCUSSIONS.

Si des hommes ou femmes politiques vous disent et répètent qu'il faut alléger les charges des entreprises sans vous dire de quelle façon ils compenseront ce "manque à gagner" pour l'Etat, dites vous aussitôt: "Encore des CHARLATANS politiques de plus qui vont faire augmenter les impôts"!

Et les médias, pour "faire des "Unes", transformeront l'essai en vous les présentant comme étant de futurs Présidents de la République en 2022, ce qui est le cas actuellement pour Emmanuel Macron! Et c'est parti sur les bandeaux des chaines BFMTV, ITELE, LCPAN, etc, etc...

*Si, de plus, les hommes ou les femmes politiques ne vous disent pas que les "charges des entreprises" sont incluses dans les PRIX DE REVIENT -donc dans les Prix de Vente- et sont, de ce fait, remboursées aux entreprises à la vente de leurs marchandises, alors dites vous que ces CHARLATANS vous prennent tous pour des cons! 

*Si des hommes ou des femmes politiques vous parlent de retarder ou reporter une décision qu'ils avaient déjà prise pour vous FAIRE DE LA PEDAGOGIE et mieux vous expliquer ce que vous n'avez pas compris, cela signifie qu'ils n'ont pas su vous expliquer ce qu'ils croyaient avoir à vous dire!

Ils vous serinent alors: Dialogue, Dialogue social et Concertation par le monologue, sous la menace du 49-3, pour s'en sortir par des ordonnances, des rodomontades et des pirouettes artistiques dont chacun garde jalousement le secret!

Aussi font ils appel à la pire des choses pour s'en sortir la queue basse:

L'appel à l'Irresponsabilité nationale qu'ils appellent pompeusement l'appel à la Solidarité (Cohésion) de Parti, "de famille politique", comme par exemple transformer un NON massif au référendum €uropéen en Oui "pschitteux" pour les parlementaires, avec Toutes les conséquences désastreuses pour l'économie, l'agriculture et le contrôle de l'immigration incontrôlable et incontrôlée!...

*A part se foutre de la gueule du Peuple de France et foutre le bordel partout, c'est à se demander ce qu'ils savent faire d'autre!

Ceci est d'autant plus navrant et flagrant qu'aucun de ces hommes ou femmes politiques ne parle de ce qu'est un PRIX DE REVIENT en économie et de ce qu'il faut y mettre "légalement" dedans, à part les valises politiques, pour être compétitifs!

Il est vrai que, au vu des résultats économiques obtenus par leur acharnement à continuer de se cogner la tête dans le mur de La Dette et des Déficits, il  est aisé de constater que la situation va de mal en pis sans qu'ils s'en rendent compte: "Les pauvres"!

A croire qu'ils étaient fervents adeptes de l'école buissonnière dans leur jeunesse! 

Bref, ils prennent, tout simplement, les électeurs, les contibuables et, pour ne pas "rester en reste" Le Peuple de France pour des cons qui ne comprennent jamais RIEN!

"Quand c'est pas clair, "c'est qu'il y a un loup", disait Grand mère X au petit chaperon rose!

*Alors, méfiez vous de ces homme et de ces femmes politiques comme Emmanuel Macron et ses transfuges Edouard Philippe, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin et Benjamin Griveaux, etc.., qui vont vous faire miroiter que "La France va mieux" et que vous allez tout gagner alors que vous allez tout perdre! 

                                 I----------------------------I

                                          *Point N°7*

*POUR REUSSIR LE CHANGEMENT, IL FAUT ORGANISER DE GRANDS DEBATS!

Pour réussir le changement qui s'impose, sortir Notre Pays, La France, du marasme économique et rétablir l'équilibre des comptes sociaux à plus ou moins long terme, il faur organiser de Grands débats médiatiques.

*Le but serait d'expliquer la nécessité de rendre nos entreprises plus compétitives à l'exportation.

Pour ce faire, il est indispensable de leur retirer toutes les charges sociales pour les tranférer sur une TVA SOCIALE qui serait payée par les consommateurs et rappeler, à cette occasion, que les consommateurs la payent déjà par par remboursment aux entreprises à l'achat des marchandises!

*Les entreprises, de ce fait, comme déjà expliqué, ne payent RIEN de leur propre poche pour le financement des Retraites, Retraites complémentaires et Compléméntaires santé, tout comme les autres cotisations, Vieillesse, Dépendance, etc...!

Cette TVA SOCIALE pourrait figurer sur les tickets de caise et les factures, comme par exemple de la manière suivante: 

          1- Prix de vente Hors taxes:                               Tant:                     €

          2- TVA %:                                                               Tant:                     €

          3- TVA SOCIALE %:                                              Tant:                     €

                                                                           *TOTAL: Tant:              €€€€  

De la sorte serait officiellement connu ce que les consommateurs payent pour pariciper aux financements des dépenses sociales de la manière la plus transparente qui soit! QUI s'en plaindrait?        

*Participeraient à ces débats, par exemple:

1- Des membres du Gouvernement,

2- Les partenaires sociaux que sont les Syndicats et le Patronat,

3- Des représentants de la Grande administration fiscale,

4- Des représentants des associations de consommateurs,

5- Des représentants des partis politiques,

6- Des candidats à la Présidentielle 2022,

7- Des économistes, des philosophes et des sociologues, divers... 

                              I--------------------------I

                                       *Point N°8*

                     *BUT DE CES GRANDS DEBATS:

LE BUT de ces réunions serait, après vérification des comptes sociaux, tant en recettes qu'en dépenses, de définir: QUI payera QUOI, COMMENT et COMBIEN: 

1- Pourcentages cotisations salariales par lignes budgétaires, ce qui existe déjà,

2- Suppression des "charges" sociales des entreprises par TRANSFERT INTEGRALsur une TVA SOCIALE à créer, laquelle serait payée par les consommateurs, ce qu'ils font déjà "à l'insu de leur plein gré", puisque incluses dans les prix de vente, consommateurs qui payent, en plus, l'impôt sur les revenus,

3- Pourcentages "IMPÔT SOCIAL patronal" sur les bénéfices, distincts de l'impôt sur les bénéfices, après négociations entre le Gouvernement, les partenaires sociaux et grands débats au Parlement: Tout le monde doit participer:

               4-1: Les salariés par retenues sur leur salaire, "FRUIT" de leur travail, ce qu'ils font depuis toujours et payent, en plus, l'impôt sue le revenu,

               4-2: Les entreprises par un IMPÔT SOCIAL sur les bénéfices DISTINCT de l'mpôt sur les bénéfices actuels, "FRUIT" du travail du capital, tout en rappelant que les entreprises, qui se font rembourser leurs cotisations-"charges"- sociales par les consommateurs à l'achat de leurs marchandises, produits et services, n'ont jamais RIEN payé pour les financements sociaux, contrairement aux salariés et aux consommateurs qui ont toujours TOUT payé! 

               4-3: Les consommateurs par la TVA sociale, de manière transparente et équitable, pour la pérennité des financements Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Indemnités chômage ou autres, "Pour l'Avenir de leurs enfants" et qui payent, en plus, l'impôt sur le revenu. 

Tout le monde participerait ainsi au financement des dépenses sociales de manière équitable, clairement définie et dans la plus grande transparence et nul n'y trouverait à redire.

Les négociations annuelles porteraient alors sur des ajustements "à la marge", pour tenir compte de l'évolution des prix et de l'équilibre des comptes à rechercher.

*Bien entendu, toute cotisation entreprise transférée sur la TVA sociale devra immédatement être reportée à la baisse en son intégralité sur les nouveaux PRIX DE REVIENT et de vente Hors Taxes, pour tenir compte de la compétitivité retouvée, en faveur de l'exportation. Les services fiscaux et les associations de consommateurs y veilleraient.

*Les prix à la consommation locale, régionale et nationale, avec la même marge bénéficiaire, devront rester stables du fait de la concurrence: Les services du fisc y veilleraient également, ainsi que les associations de consommateurs.

                             I--------------------------I

                                     *Point N°9*

*LES AVANTAGES à tirer de la gestion par le révisionnisme économique seraient les suvants:

1- Les nouveaux prix de revient Hors TVA et Hors TVA sociale baisseraient d'autant de manière significative,

2- Nos entreprises seraient les plus compétitives des pays industrialisés,

3- Les carnets de commandes se rempliraient,

4- La confiance reviendrait,

5- Les investissements reprendraient,

6- Des emplois seraient créés pour tenir compte des commandes et des délais à honorer,

7- Le taux de chômage baisserait, sans atteindre le plein emploi compte tenu de la démographie,

8- La balance commerciale retrouverait son équilibre lentement pour redevenir excédentaire par la suite! 

                              I---------------------------I

                                      *Point N°10*

                                   *CONCLUSION:

*Vous venez de lire dans les grandes lignes, les pensées d'un seul homme, "MoiCitoyen", destinées à être améliorées par une équipe gouvernementale, les partis politiques, les syndicalistes et les associations de consommateurs, avec pour leitmotiv:

"Cest par la JUSTICE SOCIALE et par la transparence des financements sociaux que Notre Pays retrouvera son équilibre économique et que nous vaincrons face aux radicalisations"!

La proposition que je fais au Président de La République, au Gouvernement, à TOUS LES CANDIDATS pour la présidentielle 2022, à Toutes les parties concernées, et en particulier au Peuple de France est de remettre à plat le mode de financement des dépenses sociales et de réagir aux errements passés et actuels en appliquant, à partir d'une date à définir qui pourrait être le 1er janvier 2019, ma METHODE DE GESTION par LE REVISIONNISME ECONOMIQUE.. 

Il appartient donc au Président de la République, Emmanuel Macron, après les avoir améliorées, de faire preuve de courage politique pour surmonter les pressions financières qui seraient exercées sur lui et de mettre en place ce nouveau mode de gestion par le révisionnisme économique en 2019, sans augmentation des impôts, pour application en 2020, avec un point de situation trimestriel remis au goût du jour pour la rentrée de septembre 2020.

L'application de la méthode par le révisionnisme économique deviendrait définitive et "de routine" à partir de 2021.

Pour en conclure, c'est par LA NATIONALISATION DE TOUS LES FINANCEMENTS Retraites, Sécurité sociale et Chômage PAR LA METHODE DE GESTION DU REVISIONNISME ECONOMMIQUE que notre pays, la France, retrouvera la grandeur qu'elle avait du temps du Général de Gaulle!

*Ne pas reconnaitre que les entreprises se font rembourser toutes leurs charges sociales par les consomateurs est faire, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Ministres du Gouvernemenr Edouard Philippe, du NEGETIONNISME ECONOMIQUE!

Tout le monde doit participer:

1- Les salariés par retenues sur les salaires, 

2- Les comsommateurs par une véritable TVA SOCIALE clairement et officiellement reconnue en tant que telle, lignes par lignes budgétaires par lignes budgétaires dans la loi de finances 2018 (ou 2019) et "deroutine" par la suite,

3- Les entreprises, par un IMPÔT SOCIAL officiellement reconnu et appliqué EN SON INTEGRALITE à cet effet, tout en rappelant aux négationnistes que les entreprises n'ont JAMAIS participé aux financements sociaux puis qu'elles se faisaient (se font) rembourser toutes leurs "charges"-cotisations sociales par les consommateurs!  

Il n'y a RIEN d'insurmontable: "LA FOI FAIT DEPLACER LES MONTAGNES"!

En l'occurence, c'est de relance de l'économie, de créations d'emplois pour faire baisser le chômage et de TROUS à boucher qu'il s'agit!

                                  *POUR LA FRANCE*

PS: Une précision s'impose: Je suis Gaulliste -plus encarté- pour garder mon indépendance d'esprit. 

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
À l’hôpital de Saint-Denis : « On est des bonnes poires, nous les soignants ? »
Malgré un record de contaminations en Seine-Saint-Denis, une baisse des malades graves du Covid semble se dessiner dans le service de réanimation de l’hôpital de Saint-Denis. Dans cette cinquième vague, celle des non-vaccinés, les personnels soignants ont multiplié les heures supplémentaires, au risque d’un épuisement général.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Le Covid vu par des enfants : « Je m’enferme dans les toilettes pour enlever mon masque »
Alors que le nombre de classes fermées pour cause de Covid n’a jamais été aussi élevé, comment les enfants eux-mêmes vivent-ils ce moment ? Éléments de réponse en paroles et en images.
par Joseph Confavreux et Berenice Gabriel
Journal
Dessine-moi un coronavirus
Le coronavirus est-il noir, rouge, vert ou transparent ? Quelle est sa forme ? Sa taille ? Où se tapit-il ? Quelle place prend-il à la maison ou à l’école ? Que peut-on faire pour y échapper ? Les enfants d’un atelier de dessin parisien répondent avec leurs mots et leurs images.
par Berenice Gabriel, Joseph Confavreux et les enfants du centre Paris Anim’ Mercœur
Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses