99-Résultat à attendre du #GrandDebatNational? LE REVENU UNIVERSEL @EMacron2

Bonjour La France, M le Pdt: Au bout de combien de morts (déjà 11) et de souffrances retiendrez vous ma leçon de mathématiques? AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES SOCIALES pour les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Vieillesse, Dépendance, etc.. Il faut remettre à plat le mode de collecte des financements sociaux pour rééquilibrer les comptes!

 


   99-               *Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'U€*

                                          MISE A JOUR AU: 27.04.2019

                             *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

                          GRAND DÉBAT NATIONAL 2019

 

 JE DEMANDE À Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, D'ORGANISER UN REFÉRENDUM sur le financement des recettes sociales et pour la relance de l'économie.

La question à poser pourrait être la suivante: Acceptez vous de REMETTRE À PLAT le système de collecte des recettes sociales Retraites, Sécurité sociale et Chômage pour les pérenniser et les nationaliser par LA MÉTHODE DU "RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE" et, en même temps, relancer l'économie à l'exportation par la baisse drastique des coûts de production? Réponse: Oui // Réponse: Non//

*AVERTISSEMENT: Les dites "charges" sociales des entreprises, qui sont payées par les consommateurs à l'achat des marchandises,  ne doivent, en aucun cas, être considérées comme étant des investissements par les financiers et le pouvoir politique, mais comme des TAXES SOCIALES payées par les consommateurs aux entreprises, lesquelles doivent impérativement les reverser intégralement aux organismes chargés des recouvrements.

De plus, chacun l'aura remarqué, "aucune subvention" quelles qu'elles soient", CICE... y compris les 50 milliards € de subventions accordés en pure perte au titre du pacte de "responsabilité" entre 2014 et 2016, (50 milliards €) appelés aussi "marge de manoeuvre Macron", alors Ministre de l'économie du Président François Hollande, n'ont fait baisser les prix à la consommation, lesquels ont plutôt augmenté.

La population a donc perdu du pouvoir d'achat! Cherchez non seulement les erreurs, mais LES FAUTES DE GESTION!

A noter en outre que "Ce sont les carnets de commandes qui maintiennent et créent des emplois et que "Ce sont les commandes supérieures aux capacités de production qui créent des emplois supplémentaires pour satisfaire les commandes clients en temps et en heure: Viennent alors les investissements! 

*Faire croire que la croissance crée des emplois est totalement FAUX! Pourquoi les investisseurs créeraient ils des emplois s'il n'y a pas de marchés? 

*Que les politiques, les économistes, les éditorialistes et les journalistes disent le contraire relève de l'injection de morphine politique à dose semi léthale envers le Peuple de France pour mieux l'endormir en augmentant les impôts de manière inconsidérée qui mènent, depuis que cela dûre, à un réveil des consciences qui mène à ma rue et que je prévois mener au pire si le Président mmanuel Macron continue de mener ses réformes "A La Matraque"! 


 

C'est à la même époque que l'idée tarabiscotée de l'arnaque sociale de LA CRÉATION D'UN REVENU UNIVERSEL EST NÉE:

1- Premier acte: "Créons des retraites complémentaires et des complémentaires santé obligatoires pour les entreprises et les salariés! Il sera alors possible de faire croire que les soins pour les yeux, les dents et les oreilles sont gratuits! 

Las! Cela s'est traduit par une augmentation des retenues pour les salariés qui se sont appauvris par retenues sur les salaires et par les entreprises qui se sont enrichies par transfert de leurs nouvelles cotisations sociales sur les coûts de production (Prix de Revient) et de Vente! Les prix ont commencé à augmenter! PERSONNE N'A RIENEN VU VENIR!

Cela étant, il a été possible au pouvoir en place de claironner: "Les soins sont gratuits pour tous"! (Ce qui est complètement FAUX puisque les remboursements complémentaires sont faits en fonction du montant et du choix de remboursement des soins!) Il n'y a donc RIEN de gratuit!

2- Deuxième acte: Augmentons le net salarial en aumentant les cotisations de la CSG pour les retraités au titre de la "solidarité intergénérationnelle"!

Les salariés pourront voir leur net augmenter!

3- Deuxième-Troisième temps:  ET EN MÊME TEMPS, supprimons les retenues cotisations sociales pour les salariés et leur net augmentera d'autant: Nous pourrons alors claironner vivement: "Nous avons augmenté le salaire net des salariés de 400 €! Regardez votre feuille de paye!

4- Quatrième temps: Puisque les salariés ne payent plus de cotisations sociales Chômage et sécurité sociale, les syndicats seront muselés, pieds et poingts liés pour négocier! Trouver un accord leur sera digfficile: Puisque les salariés ne payent plus de cotisations, "C'est l'Etat qui paye!

*CREONS UN REVENU UNIVERSEL pour les chômeurs et les arrêts maladie!  

5- Cinquième temps: Puisque c'est l'Etat qui paye, les chômeurs auront DES DROITS mais obligatoiorement DES DEVOIRS! Nous pourrons ainsi, par la loi, imposer aux chômeurs d'effectuer des travaux d'intérêt général!

 *AINSI A VU LE JOUR CE QUI VOUS SERA PRÉSENTÉ COMME LE RÉSULTAT DES CONSULTATIONS DU "GRAND DÉBAT NATIONAL":

LE REVNU UNIVERSEL NATIONAL DE FRANCE!

*Pourront et seront modulés plus facilement et d'autorité les indemnités chômage et les arrêts maladie, puisque le langage tenu en explications sera le suivant: "Les salariés ne payent plus de cotisations Sécurité sociale et chômage! "C'est l'État qui paye!" Même si cela sera complètement FAUX: "Ce sont les consommateurs et les contribuables qui payeront tout! Et que TOUS LES SALARIÉS SONT DES CONSOMMATEURS! Ah! Cette belle image de la République irréprochable!

- Les chômeurs auront des droits ET DES DEVOIRS: Effectuer des travaux d'intérêt général: C'EST L'ÉTAT QUI PAYE"! (Sic)!...  Il n'y pas d'argent... et il y a la dette à rembourser! 

- Les indemnités arrêts maladies seront modulés, revus à la baisse des remboursements... REVENU UNIVERSEL.. 

*Les syndicats, pris dans la nasse de la spirale présidentielle, ne sauront plus que faire... 

Que ceux qui n'ont pas compris recommencent leur lecture.


 

                                        *EXPLICATIONS* 

Bonjour Toulemonde, Françaises, Français, enfants de France en âge de raison,

Apès lecture de mon article vous vous poserez la question suivante:

Puisque les entreprises ne payent aucune charge sociale, FAUT IL UN RÉFÉRENDUM POUR POUR REMETTRE À PLAT le système de collecte des recettes sociales que sont les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendances, Allocations familiales, etc, etc...?

En effet, si vous avez compris le sens du "combat" que je mène sur les réseaux sociaux depuis plus de 6 ans pour convaincre les dirigeants de tous les partis politiques et tous les élus de changer de politique économique, ALORS ET ALORS SEULEMENT vous saurez que l'Avenir économique des enfants de France sera assuré: 

Vous aurez constaté que les entreprises ne payent aucune charge sociale, contrairement à ce qu'elles prétendent en remettant les feulles de paye aux salariés en prétendant qu'elles sont trop lourdes et que "c'est pourquoi il faut leur accorder des subventions"!  

*Si la réponse est "Oui",  SERAIENT NATIONALISÉES ET PÉRENNISÉES DE MANIÈRE CLAIRE ET TRANSPARENTE POUR TOUS: Les recettes pour payer les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Allocations familiales, Vieillesse, Dépendance, etc, etc*

*Cest ce que je redemande de faire au Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron. 

 Parler économie, c'est reconnaitre que les charges sociales des employeurs mentionnées sur les feuilles de paye remises ch parler des cotisations sociales des entreprises, lesquelles, si elles étaient trop élevées, nuiraient à la compétitivité. Cela est vrai sue le fond, mais FAUX sur la forme! Les entreprises, en effet, ne payent aucune charge sociale!

C'est ce que je vais vous démontrer, tout en vous proposant, pour faire le pendant de mes critiques, UNE SOLUTION RADICALE POUR RELANCER L'ÉCONOMIE tout en supprimant les "charges-cotisations" sociales des entreprises pour les tranférer sur une TVA SOCIALE à la manière que je vous explique de manière rationnelle et concrète plus après.  

 

                     LES CAISSES DE L'ÉTAT SONT VIDES!

*AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE COTISATIONS SOCIALES pour les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... 

Les entreprises mentionnent qu'elles payent des charges cotisations sociales entreprises sur les feuilles de paye des salariés POUR LES METTRE EN POSITION DOMINANTE et leur faire croire qu'elles en payent, qu'elles sont trop "lourdes" et qu'il leur est IMPOSSIBLE D'ACCORDER DES AUGMENTATIONS D'IMPÔTS, CE QUI EST COMPLÈTEMENT FAUX! 

Les salariés se trouvent ainsi EN POSITION DE DOMINÉS, ce qui les met en ÉTAT D'INFÉRIORITÉ pour demander quoi que ce soit.

 

Pourtant, ce sont les consommateurs qui payent les "charges" cotisations sociales des entreprises "à l'insu de leur plein gré" en les incorporant dans les calculs des Prix de Revient et de vente. 

*Après les avoir perçues auprès des consommateurs que sont tous les salariés et le peuple dans son ensemble, les entreprises les reversent aux organismes de l'Etat chargés des recouvrements:

Pour être encore plus clair, CE SONT LES SALARIÉS qui sont également des consommateurs QUI PAYENT LES "CHARGES"- COTISATIONS SOCIALES de leur employeur, à l'achat des marchandises, sans que leur employeur le leur dise! 

Cela s'apparente à ce qui pourrait être appelé, pourquoi pas, un ABUS DE CONFIANCE par personne détenant l'autorité... Non?

*Les hommes et les femmes politiques, tout comme les chefs d'entreprises et les inestisseurs font croire qu'elles sont trop élevées et que, pour relancer l'économie, il faut leur "donner" des subventions pour crée des emplois et faire baisser le chômage... Pour ce faire, les impôrts et taxes augmentent... pour créer des emplois... avec pour résultat L'APPAUVRISSEMENT DU PEUPLE DE FRANCE qui n'y peut mais... et l'augmentation du chômage... ainsi que les dividendes des actionnaires!

*C'EST CE QUE J'APPELLE L'ARNAQUE AUX CHARGES COTISATIONS  SOCIALES DES ENTREPRISES!  

C'est la raison pour laquelle cet article, qui se veut provocateur, est destiné à vous réveiller l'esprit endormi par les sirènes politiques et médiatiques.


Je serai direct, au risque de vous déplaire: Vous dire que vous êtes tous beaux et toutes belles serait mentir, n'est ce pas? Alors, lisez moi pour bien comprendre comment tous les politiques et tous les médias se foutent de votre gueule! Ceux qui seraient choqués de mon langage imagé peuvent saisir sur leur moteur de recherches "se foutre de la gueule de quelqu'un" pour obtenir la signification de ces termes.

C'est la raison pour laquelle, sans prendre de gants et pour parler "cash" comme aiment le faire les hommes et femmes politiques, "en off", je vous écris, ce qui suit, en clair: "Découvrez, par la lecture, comment vous vous faites baiser en beauté par tous les dirigeants des partis politiques en commençant, comme il se doit, par Monsieur Emmanuel Macron, Président de La République avec le parti qu'il a fondé, le parti La République en marche (La REM).



 APRÈS LECTURE, VOUS AUREZ 4 QUESTIONS À VOUS POSER:

*1- AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE "CHARGES"-COTISATIONS SOCIALES Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... 

QUE FAIRE POUR Y REMÉDIER?  

*2- CE SONT LES CONSOMMATEURS QUI LES PAYENT À L'ACHAT DES MARCHANDISES, CAR toutes les "charges"-cotisations sociales des entreprises sont incorporées dans les Calculs des Prix de revient et de Vente et les entreprises les reversent ensuite aux organismes chargés des recouvrements! L'opération est blanche  pour les entreprises. AUCUNE SOMME D'ARGENT NE SORT DE LEURS PROPRES POCHES pour participer au financement des dépenses sociales! 

QUE FAIRE POUR Y REMÉDIER?

*3- Puisque les entreprises ne payent AUCUNE "charge"-cotisation sociale, POURQUOI les hommes et les femmes politiques et les financiers font ils croire qu'elles en payent en disant qu'elles sont trop élevées et AUGMENTENT LES IMPÔTS ET CHARGES POUR LEUR ACCORDER DES SUBVENTIONS? LA QUESTION M'EST POSÉE, il m'appartient d'y apporter une réponse plausible, d'autant que, chacun l'a remarqué depuis toujours, les prix à la consommation NE BAISSENT JAMAIS!

*QUE FAIRE POUR Y REMÉDIER?

*4- Est il préférable d'augmenter les impôts et taxes diverses COMME LE FAIT LE Président Emmanuel Macron pour "donner" des subventions"-cadeau" aux entreprises qui ne payent aucune charge sociale pour les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance,etc, etc... OU METTRE EN APPLICATION la MÉTHODE DU RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE DU XXIè siècle recommandée par M Alain Saiche, POUR RELANCER L'ÉCONOMIE EN CONFORMITÉ AVEC LE CODE DU COMMERCE?

*QUE FAIRE?                          

*5- C'est ce que je vais vous expliquer directement si vous péférez vous rendre au Point N°6 de mes "propositions de remise à plat des recettezs sociale"s.

Alain Saiche, 2 Avenue Casteroun, 40 230, St Vincent de Tyrosse.



                                PARLONS À PRÉSENT ÉCONOMIE.

C'est par votre force de conviction, dans le calme et la paix sociale que vous arriverez à convaicre vos députés de transmettre haut et fort à monsieur Emmanuel Macron, Président de La République: "Arrêtez de nous prendre pour des cons. Voici pourquoi et comment faire, de manière toute simple:

*PRÉPAREZ VOUS EN MASSE AU GRAND DÉBAT NATIONAL SUR L'ÉCONOMIE DONT LE président Emmanuel Macron FAIT PEU DE CAS pour l'instant, HORS AUGMENTER LES IMPÔTS POUR LES REDISTRIBUER AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE MULTIPLES "SUBVENTIONS"... CE QUI APPAUVRIT LE PEUPLE DE FRANCE et risque de le mener un jour à la révolte.

 

*Pour y remédier, J'APPELLE LE PEUPLE DE FRANCE et le Président de la République,  Monsieur Emmanuel Macron, À FAIRE LEUR RÉVOLUTION INTELLECTUELLE DE L'ESPRIT, DANS LE CALME ET LA SÉRÉNITÉ, POUR SE METTRE AU "TOP ÉCONOMIQUE" DE SORTIE DE CRISE.

*IL S'AGIT, DANS LES FAITS, DE LA MISE EN OEUVRE D'UNE ÉCONOMIE "DÉMOCRATIQUE" BASÉE SUR LE RESPECT DU CODE DU COMMERCE QUI POURRAIT S'APPELER, par exemple ECONOMIE DÉMOCRATIQUE SOCIALE LIBÉRALE FRANÇAISE (EDSLF), via  LA MÉTHODE DE GESTION PAR LE "RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE" du XXIè siècle Alain Saiche.

C'est ce que je vais vous expliquer ci après.

                              I------------------------I

PROPOSIRION DE MISE EN APPLICATION DE LA MÉTHODE DE GESTION PAR LE RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE DU XXIè siècle.

Mon article comprent 3 parties et 7 Points:

1-Première partie: Modalités de sortie par le haut,

2- Deuxième partie: Bonjour Monsieur le Président: Cet article n'est pas fait pour vous plaire,

3- Troisième partie:

          Point N°1: Les prix à la consommation ne baissent jamais,

          PointN°2: Lettre ouverte au Président de la République,

          Point N°3: Stupéfiant, Ahurissant, Epoustouflant, Dément, 

          Point N°4: L'Arnaque aux charges sociales des entreprises,

Économie Démocratique Sociale Libérale Française (EDSLF):

          Point N°5: Il faut gérer les recettes sociales selon la "Méthode de Gestion par "LE RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE",

          Point N° 6: Programme de relance de l'économie par la baisse drastique des coûts de revient et de vente Hors taxes à l'exportation.

          Point N°7: Conclusion

                              I------------------------I

                                *Première partie*

 *Très urgent 2019: Modalités de sortie de crise par le haut.

Bonjour Monsieur le Président:

Je vous prie de bien vouloit trouver ci après, à titre de rappel, les modalités d'exécution du scénario de sortie de crise que vous devriez mettre en oeuvre vite, vite et très vite, en toute urgence, dès  la rentrée 2019 pour application au 1er janvier 2020.  

Si vous êtes pressé de répondre à mes critiques pour vous justifier auprès de la population française au cours de votre allocution traditionnelle  de voeux de l'Elysee au Peuple de France, vous êtes prié de vous rendre aux Points N°4, 5 et 6 du progarmme économique qui vous est présenté ci après, via mon blog.

*Au bout de combien de morts (il y en a déjà 11)  retiendrez vous ma leçon de mathématiques et la proposition de "programme" pour pérenniser les comptes sociaux Retraites, Sécurité sociale, Chômage et autres? Aucune entreprise ne paye de charges sociales! Vous le savez! Depuis le temps que je vous l'écris... depuis 2012, à votre arrivée à l'Elysee avec François Hollande et lorsque vous avez été Ministre de l'Industrie... et pendant la campagne électorale... et depuis que vous êtes Président...! 

*VIVRE DE SON TRAVAIL, C'EST POUVOIR VIVRE SANS SUBSIDES*  


Faire croire au Peuple de France que les entreprises payent des charges-cotisations sociales alors qu'elles se les font payer par les consommateurs -y dompris par les enfants qui achètent des bonbons et des pains au chocolat, les sans logis, les chômeurs, les mendiants qui achètent leur pain quotidien, etc, etc...- avant de les reverser aux organismes chargés des recouvrements relève de L'ESCROQUERIE universelle des plus choquantes, voire, pourquoi pas, avec les augmentations des impôts et taxes, LA PLUS GRANDE VIOLENCE FINANCIÈRE intellectuelle à l'encontre du Peuple de France et de la population française. 

Toutes les charges-cotisations sociales des entreprises sont en effet incorporées dans les Calculs des Prix de Revient et de vente et sont payées, de ce fait, aux entreprises, à l'achat des marchandises par les consommateurs!

Les entreprises les reversent ensuite aux organismes de l'Etat chargés des recouvrements. 

 

Cela étant, les entreprises et les politiques, en étroite collaboration, déclarent que "les charges des entreprises sont trop élevées": "Il faut leur accorder des subventions"! Le pouvoir politique augmente alors les impôts et taxes diverses, ex la Gas oil, et voici de la sorte, démontré:

"LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE-COTISATION SOCIALE" et reçoivent, en plus, des subventions!

C'est ce que je vais vous expliquer en détails ci après, "à la méthode Coué" avec le remède à y apporter via "LA METHODE DE GESTION PAR LE REVISIONNISME ECONOMIQUE.


Ce cours de rattrapage scolaire en économie, du niveau adultes, est destiné en particulier à tous les élus de France, toutes fonctions confondues, du Président de la République aux conseillers municipaux, en passant par les Ministres, Députés, Sénateurs, Conseillers régionaux, Conseillers généraux, et les 36 000 Maires de France.

Il s'adresse bien entendu et en outre à toute la population française de la métropole et des outre mers qui sait lire et en âge de comprendre que trop c'est trop, qu'il est temps de remettre les pendules à l'heure en économie et qu'il faut, en toute connaissance de cause, faire dès à présent une révolution intellectuelle pacifique avec un sourire national bon enfant et de bon aloi plutôt que d'attendre et transformer le mécontentement actuel en une révolution non maitrisée qui aurait des conséquences bien plus graves.  

°Les lecteurs pressés de me critiquer sont priés de se rendre directement aux Points  N°4, 5 et 6 de mes écrits numérotés après l'Avertissement qui suit la letre au Président de la République, points qui vous présentent la solution la meilleure à adopter par les autorités gouvernementales pour la sortie de la France du marasme économique et financier qui appauvrit la population et développe la misère.

                             I-------------------------I

                               *Deuxième partie*

 Bonjour Monsieur le Président, cet article n'est pas destiné à vous plaire, mais à provoquer en vous et en tous les élus de France un choc psychologique destiné à réveiller les consciences et un sursaut de clairvoyance afin que la France, Notre Pays, retrouve sa grandeur passée. 

Après avoir annoncé, dans votre discours aux Français du 10 décembre 2018, une augmentation du SMIC de 100 €, "qui ne coûterait pas un Euro (1 € ) aux entreprises", il vous faut à présent expliquer à la France, aux entreprises et aux salariés comment cette augmentation du SMIC figurera sur les feuilles de paye, en montant du salaire brut et en salaire horaire. 

Cela devrait être simple pour Bercy et Mounir Mahjoubi, Secrétaire d'Etat chargé du numérique: Encore faudrait il qu'ils le fassent savoir à La France et aux Français!

   

Vous êtes, Monsieur le Président, gravement atteint et dépassé par Votre Dyscalculisme économique cognitif  qui dépasse l'entendement populaire.

Je sais que vous ne connaissez pas ce terme nouveau pour vous:

Je vais donc vous expliquer ce qu'il en est, d'autant que mon article a pour but de vous inculquer les raison de votre échec et à vous aider à vous réconcilier avec les Français et les Dirigeants dont vous êtes le premier d'entre eux: Président de La République française!

Il a été écrit bien avant votre allocution télévisée du 14 novembre 2018 sur le Porte Avions "Charles de Gaulle" Il n'en a donc que plus de valeur. 

Nul ne vous comprendra et ne vous soutiendra en économie si vous ne soignez pas votre DYSCALCULIE qui refuse de reconnaitre que "AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES-COTISATIONS SOCIALES"!

Le trouble dyscalculique désigne l'incapacité pour une personne -qui fait, de la politique, son ego et son "gagne pain"- à acquérir et maitriser tout ce qui touche aux chiffres, au calcul et aux valeurs numériques. Même Mounir Mahjoubi du Conseil national du Numérique, ne peut RIEN faire pour vous. 

En la matière, je suis un illustre inconnu, seul capable de vous guérir par ma Méthode Coué de pénétration des esprits perdus dans les méandre de LA DYSCALCULIE arythmétique et rationnelle universelle que vous n'avez pas réussi à assimiler au cours de vos études et de votre vie professionnelle.

En ce qui vous concerne, vous n'avez pas encore en l'esprit les fondamentaux du Calcul des PRIX DE REVIENT ET DE VENTE, lacune que vous devez combler et devriez pouvoir combler prochainement et rapidement en me lisant tous les jours sur Facebook et Tweetter.

                                                             AVERTISSEMENT 

-Cet article tient compte de l'augmentation de la CSG pour les retraités, de la suppression des charges salariales Sécurité sociale et Chômage 2018 ainsi que de la baisse des cotisations sociales des entreprises.

*Pour faire le pendant de mes explications et de mes critiques destructrices sur l'économie française et le financement du système social "à la française" avec LES ARNAQUES AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES que je dénonce depuis 6 ans, le Président de la République, Monsieur Emmanuel  Macron, a décidé de supprimer les cotisations Sécurité sociale et Chômage des salariés du privé et de baisser les cotisations-charges sociales des entreprises par augmentation de la CSG des retraités à titre de compensation.

Cela étant, n'oublions pas par ailleurs que Emmanuel Macron est entré à l'Elysée dans le sillage de Français Hollande en 2012, comme Secétaire général adjoint à l'économie.

De 2012 à 2014, il a peaufiné le pacte de "responsabilité" avec Pierre Gattaz, président du MEDEF à l'époque, pacte de responsabilité qui a été appelé "Marge de manoeuvre Macron", mis en place en 2014, année où il est devenu Ministre de l'Industrie pour y rester jusqu'en 2016. Le pacte de "responsabilité" -sic- nous a fait perdre 50 milliards € du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2016! NE L'OUBLIONS PAS!

En 2016, Emmanuel Macron a démissionné pour fonder son parti politique En Marche et se faire élire Président de la République en 2017.

Enfin, le 22 octobre 2018, le député "La REM" Gilles Le Grendre, pour répondre à une question de Laurent Neumann à la matinale BFMTV Bourdin Direct, qui lui demandait:

-"QUI succéderait à Christophe Castaner, Délégué général du parti La République en marche (La REM), nommé Ministre de l'Intérieur? Fier comme Artaban, la réponse du député Gilles Le Gendre a été:

-"Le successeur de Christophe Castaner sera un homme... ou une femme... capable de diriger... "L'ENTREPRISE"... "LA PME"... "La République en marche"!

C'était la dernière question de l'émission sur cette déclaration qui n'a jamais été reprise par qui que ce soit, à part moi... 

*Cela en dit long sur le fonctionnement de La REM, "ENTREPRISE-PME" qui, comme TOUTES les entreprises, est créée pour faire de substanciels bénéfices!

La question à se poser est donc la suivante:

-"N'y aurait il pas conflit d'intérêts et prise illégale d'intérêts entre "L'Entreprise-PME" la République en marche -selon le député Gilles Le Gendre-  et l'Etat France"?

Cest donc bien une "Affaire à suivre" avec le plus grand intérêt.   

Cela étant, il s'avère que mes écrits ci après n'en ont que plus de valeur: 

Le prétexte de la transition écologique pour augmenter les prix des carburants est un atrappe nigauds: 

"Les caisses sont vides"! Il a fallu augmenter la CSG des retraités pour augmenter le salaire "Net" des salariés, lesquels salariés cotisent pour payer les retraites de leurs ainés, lesquels ainés retraités continuent de payer l'augmentation la CSG pour "les jeunes salariés", lesquels "jeunes salariés" continuent de cotiser pour les retraites de leus anciens qui vont augmenter leur salaire "Net", EN CERCLE VICIEUX MACRONIEN "AD VITAM AETERNAM"  jusqu'à ce que les salariés qui vont prendre leur retraite se rendent compte qu'ils vont payer l'augmentation de leurs anciens camarades de travail à la place de l'augmentation des salaires à laquelle leur patron échappe!

Ce que ne vous dira pas le Président Emmanuel Macron, c'est qu'il a été l'élève en économie de François Hollande à l'Elysee de 2012 à 2016, avec les résultats bien connus: Le pacte de "responsabilité" et la perte sèche de 50 milliards € entre 2014 et 2016. 

                                     *HOMO HOMINI LUPUS EST!

                                                 I---------------------I

                                                2-Toisième partie* 

                                    Mes écrits portent sur 7 Points:

1- Point N°1: Les prix des marchandises à la consommation ne baissent jamais:

2- Point N°2: Lettre ouverte au Président de la République Emmanuel Macron,

3- Point N°3: Stupéfiant! Epoustouflant! Ahurissant! Dément!

4- Point N°4: L'Arnaque aux charges sociales des entreprises,

Economie Démocratique Sociale Libérale Française (EDSLF).

5- Point N°5: Il faut gérer les recettes sociales selon LA METHODE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE Alain Saiche!

6- Point N°6: Programme de relance de l'économie par la baisse drastique des coûts (Prix) de revient et de vente HT pour l'exportation, 

7- Point N°7: Conclusion.

                                                  I-------------------------I

                                                          *Point N°1:

                              *1- Les prix des marchandises ne baissent jamais,

Chacun pourra constater en effet que, malgré toutes les subventions accordées aux entreprises, y compris la suppression partielle ou totale des charges ci dessus décrites, LES PRIX DE VENTE DS MARCHANDISES N'ONT JAMAIS BAISSE: Ils ont même augmenté!

Alors se pose la question: Si la suppression des charges sociales des entreprises ne font pas baisser les prix et ne font pas diminuer le chômage, à quoi bon tout chambouler si ce n'est à augmenter leurs bénéfices, d'autant que l'impôt sur la fortune a été supprimé, tout comme la taxe sur les transactions financières?

En attendant, LES PRIX CONTINUENT D'AUGMENTER (ex: GO, Essence, Gaz, Electricité, etc...) au prétexte du bien être écologique: LE POUVOIR D'ACHAT DES FRANCAIS en général BAISSE et celui des retraités  DIMINUE ENCORE PLUS. 

*Nul n'a encore trouvé dans les textes de création de la CSG, en 1990, par Michel Rocard, Premier Ministre du Président François Mitterrand, que les salariés du privé cotiseraient pour payer les retraites  de leurs "anciens" pour que ceux ci, par le biais du détournement de l'augmentation de leur CSG de sa destination initiale -combler le trou de la dette de la sécurité sociale-  payent les cotisations Sécurité sociale et chômage à la place des salariés qui verraient leurs cotisations supprimées au titre pompeux macronien: "L'Augmentation du pouvoir d'achat par l'augmentation des salaires... "nets"... sur le dos des retraités"... 

Cest le monde à l'envers! Les retraités, par une augmentation de leur CSG, payent pour la sécurité sociale et le chômage des jeunes" qui deviendront retraités pour payer les cotisations des "jeunes" qui payeront les retraités qui payeront la CSG pour... et... ainsi de suite...!   

Jusqu'où pourra se fourvoyer le pouvoir macronien avec les supressions des cotisations sociales et de la hausse des prix pour faire face au revenu universel qu'il voudrait mettre en place pour 2020: D'où proviendront les fonds nécéssaires?

Cela étant, je rappelle par la même occasion que la création des mutuelles Complémentaires santé étaient destinée à compenser les baisses des remboursements de la sécurité sociale, tout comme la Complémentaire Retraite destinée à compenser la stagnation des retraites de la sécurité sociale!

*Je précisais même que les retenues mutuelles devenues obligatoires"appauvrissaient" les salariés et leur pouvoir d'achat, puique retenues sur les salaires, et qu'elles enrichissaient les financiers d'entreprises qui les incorporaient dans les Calculs des Prix (coûts) de Revient et de Vente pour se les faire rembourser par les consommateurs à l'achat des marchandises!

Il faut encore attendre pour voir... la suite! Comment équilibrer les comptes avec la suppression des cotisations sociales des entreprises?

Qoi qu'il en soit, L'AUGMENTATION DU POUVOIR D'ACHAT macronien n'est pas près de voir le jour.

                                              I-------------------------I

                                                       *Point N°2:

               *Lettre ouverte au Président de la République Emmanuel Macron,

 Bonjour Monsieur le Président,

Je m'appelle Alain Saiche, j'étais officier de carrière et Cadre supérieur dans les Transports en Commun de voyageurs, actuellement à la retraite et j'habite au N°2, Avenue de Casteroun à 40 230, St Vincent de Tyrosse. 

*Vous feriez commette un FAUX en écriture comptable si vous obligiez les entreprises à faire inscrire sur les feuilles de paye la différence du salaire net perçu en bas de la feuille de paye sur une ligne: AUGMENTATION DE SALAIRE!

*Les salaires bruts des salariés des entreprises privées ne sont pas augmentés!

Le salaire net a augmenté par suppression des charges Sécurité sociale et Chômage grâce au détournement des sommes en provenance de l'augmentation de la CSG pour les seuls retraités, laquelle aurait dù être affectée aux caisses de la Sécurité sociale sans pour cela remplcacer les cotisations sociales des salariés, en les leur supprimant, pour leur faire croire que les salaires ont augmenté!

Cette TROMPERIE est indigne d'un Président de la République qui, de Président des riches, se rapproche des bandes dessinées holliwoodiennes pour s'autoproclamer "Picsou 1er, "PLUTUS de France" sans passer par un référendum pour réformer la Constitution.

*En outre vous ne pouvez faire figurer le montant d'une baisse des charges sur une feuille de paye si ces charges n'existent plus! Il vous appartient A vous et au Gouvernement de faire votre propre communication politique, d'autant que, PAR COROLLAIRE, n'y figure pas une ligne "Hausse des charges" en cas d'augmentation des charges! C'EST ABERRANT! 

*VOUS MENTEZ ET TROMPEZ La France et les Français! C'est une ignominie financière!

Vous commettez, de ce fait, un acte de forfaiture caractérisé indigne de la fonction du Président de la République, raison pour laquelle je demande au député Lionnel Causse, de la 2ème circonscription de 40 230, St Vincent de Tyrosse  (Landes 40), de metre en application la demande de CONSTITUTION DE LA HAUTE COUR en vue d'engager votre DESTITUTION pour mensonges économiques incompatibles avec la fonction du Président de la République.  

Cette ignominie est scandaleuse! Je demande en outre à Monsieur Laurent Fabius de réunir de toute urgence le Conseil constitutionnel afin de déclarer cette décision trompeuse envers les Français INCONSTITUTIONNELLE!

Il est FAUX de votre part de vouloir faire croire que vous prétendez augmenter le pouvoir d'achat des Français! 

Ce sont LES AUGMENTATIONS DES SALAIRES payées par les entreprises qui FONT LE POUVOIR D'ACHAT!

*Si les salaires augmentent, le pouvoir d'achat augmente. 

*Corollaire: Ce sont LES IMPÔTS ET TAXES diverses qui FONT BAISSER LE POUVOIR D'ACHAT des Français!

Plus vous violerez "vos compatriotes" avec L'ARNAQUE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES par vos mensonges et par l'augmentation inconsidérées de vos charges et taxes, plus vous abaissez le pouvoir d'achat de tous les Français!

*MOINS IL Y AURA D'IMPÔTS ET TAXES DIVERSES, plus le pouvoir d'achat augmentera. 

                                               "HOMO HOMINI LUPUS EST"!

                      L'homme de la finance que vous êtes est UN LOUP pour les Français!

                                                   *Honni soit qui mal y pense*

                                                         I-------------------------I 

                                                                 *Point N°3:

                                                                  *INEDIT*

                          STUPEFIANT!  EPOUSTOUFLANT! AHURISSANT! DEMENT!

                         *AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES SOCIALES!

*1-Les charges sociales des entreprises sont incorporées dans les calculs des Prix de Revient et de vente!

*2-Elles sont payées par les consommateurs à l'achat des marchandises "à l'insu de leur plein gré"... puisqu'ils devraient le savoir!

*3- Les entreprises, après se les être fait payer par les consommateurs, les reversent ensuite aux organisme chargés des recouvrements!

*4- Les hommes et les femmes politiques, qui le savent parfaitement, depuis que je le leur fais savoir par les réseaux sociaux, continuent de vous faire croire que ce sont les entreprises qui les payent!

*5- Cela étant, les politiques augmentent les impôts et les taxes pour leur "DONNER" ce qu'ils appellent pompeusement et PUDIQUEMENT "DES SUBVENTIONS"! Résultat indéniable: Le chômage de masse augmente, les entreprises continuent de fermer, et la pauvreté du Plan Pauvreté Macron s'accentue alors que les riches deviennent plus riches!

6- Mais comment cela peut il se faire au grand jour? La réponse se trouve "peut être ou certainement" dans ce qu'a déclaré le député Gilles Le Gendre sur BFMTV à Laurent Neumann, le 22.10.2018 à la question qui lui était posée à la fin de l'émission Bourdin Direct:

"-Par qui sera remplacé Christophe Castaner comme "Délégué général" du parti en marche" à la suite de sa nomination comme Ministre de l'Intérieur"?  

-"Il sera remplacé par un homme... ou une femme... QUI SAURA GERER L'ENTREPRISE, LA PME "La république en marche"... Fin de l'émission sur cette réponse qui à ma connaissance n'a été reprise par aucun media ou parti politique... ce qui permet d'en dire long et d'en penser encore PLUS sur la probité et l'intégité morale et intellectuelle de TOUS les dirigeants des partis politiques! 

Il est grand temps que vous en preniez conscience.

                                        I------------------------I

                                                *Point N°4.

                   *L'Arnaque aux charges sociales des entreprises: 

Pour ce faire, Françaises, Français, hommes et femmes politiques de toutes les tendances, salariés, demandeurs d'emploi, retraités, économistes, journalistes, éditorialistes, sociologues, philosophes, Messieurs et Mesdames Toulemonde, je fais appel à votre soif de savoir comment remédier à L'ARNAQUE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES et à la déchéance économique organisée par TOUS les élus, à quelque niveau hiérarchique qu'ils se situent, tacitement ou implicitement, par LEUR SILENCE COMPLICE et COUPABLE.

*TOUS savent en effet que AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES SOCIALES et nul n'a le courage de le dire et de le dénoncer: Ils se tiennent tous par la barbichette!     

Bien entendu et comme il se doit, je vous propose une SOLUTION MAGIQUE et inédite par REMISE A PLAT DU SYSTEME DES RECETTES SOCIALES et pour LA RELANCE DE L'ECONOMIE par la baisse drastique des prix de vente Hors Taxes à l'exportation.

Il faut bien comprendre que CE SONT LES CARNETS DE COMMANDES QUI CREENT DES EMPLOIS, non les élucubrations politiques de Emmanuel Macron ni de son Gouvernement et que "Ce sont les carnets de commandes supéreures aux capacités de production qui développent l'économie et qui créent de nouvelles embauches pour satisfaire les demandes clients en temps et en heure".

Cette solution magique est simple de compréhension et facile à assimiler dès l'age de 12 ans!

Pour quelles raisons les adultes ne la consulteraient ils pas pour se faire une opinion sur l'Art de la tromperie macronienne et de toutes les classes politiques en commençant par les députés de l'Assemblée nationale, les sénateutrs au Sénat pour en terminer par tous les dirigeants syndicaux auxqels demander quels intérêts ils défendent!

Pour savoir ce dont il s'agit, il suffit de lire tous les jours, tout simplement, pour vous en imprégner, mes articles de Blog Médiapart: Alain saiche, L'Invisible Geôle, sur Twitter et Facebook.

Je précise que je n'ai aucune ambition politique: Je suis retraité, ancien officier de carrière et ancien cadre supérieur dans les Transports en commun de voyageurs. Tout ce que j'écris est vérifiable.

                                       I------------------------I

Economie Démocratique Sociale Libérale Française (EDSLF).

                                              *Point N°5.

*Il faut gérer les recettes sociales par la METHODE DU RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE du XXIè siècle Alain Saiche, CONFORME AU CODE DU COMMERCE:

La définition du mot "révisionnisme" est la suivante: Le Révisionnisme est l'attitude de ceux remettent en cuase de manière rationnelle  les fondements d'une doctrine, d'une loi, d'un jugement, d'une opinion couramment admise en histoire ou même de faits établis. 

C'est la raison pour laquelle JE REMETS EN CAUSE, de manière rationnelle, le fait établi de manière radicale, les méthodes de gestion surannées par L'ARNAQUE AUX CHARGES SOCIALES DES ENTREPRISES qui fait croire à la population que les entreprises payent des charges sociales, alors que ce sont les consommateurs qui les leur payent au préalabble à l'achat des marchandises, produits et services pour les reverser ensuite au fisc!

Les entreprises, en effet, incorporent, à juste raison, toutes leurs charges-cotisations sociales dans les Calculs des Prix (coûts) de Revient et de vente pour se les faire payer au préalable, de manière générale, par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, produits et services!

*Il est surtout bon que chacun s'imprègne du fait que "je ne critique pas le système en lui même":

-Je le signale pour faire ressortir le corollaire économique suivant: - "Si les entreprises se font payer préalablement à leurs remboursements TOUTES leurs charges sociales Retraites, Complémentaires retraites, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc..., les entreprises, CONTRAIREMENT A CE QUI EST DIT par les hommes et les femmes politiques et les médias, ne payent aucune charge sociale directement de leur propre poche! 

Alors, pourquoi les Politiques augmentent ils les impôts et Taxes en tous genres pour "donner des subventions aux entreprises? C'est là que se posent les questions de "conflits d'intérêts, de prise illégale d'intérêts et, pourquoi pas, de crime économque!

*Le révisionnisme économique dont je revendique la propriété intellectuelle, consiste à retirer TOUTES les charges sociales des entreprises pour les transférer sur une TVA SOCIALE qui serait payée par les consommateurs de manière officielle et reconnue en tant que telle!

Les consommateurs, en effet, sans s'en rendre compte, "à l'insu de leur plein gré", les payent déjà en achetant les marchandises aux entreprises.

J'y reviendrai plus loin, puisque c'est l'objet de cet article que je développe ci après: Pour la France!   

                                        I-----------------------I

                                               *Point N°6.

                                      A LA METHODE Coué:

*Programme de relance de l'économie par la baisse drastique des prix de vente à l'exportation:

Il m'est impossible de vous parler économie sans vous rappeler son AXIOME irréfragable:

*AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES SOCIALES! Celles ci sont incorporées dans les Calculs des coûts (Prix) de Revient et des prix de vente.

Les consommateurs les leur payent à l'achat de leurs marchandises et les entreprises les reversent tout simplement à l'Etat en conservant pour elles le montant du pourcentage de bénéfices affecté au Calcul des Prix de Revient et de vente! 

*Cette opération comptable se traduit, pour les politiques, par faire croire que les charges des entreprises sont trop élévées, de manière à augmenter les impôts pour "accorder" des SUBVENTIONS aux entreprises! Que chacun se pose la question du POURQUOI?

Cela étant bien compris, je ne critique pas ce fait comptablement légal et justifié: "Les investisseurs se doivent d'avoir un "retour sur investissements" pour vivre dignement et pérenniser leur entreprise. 

Ce que je critique, c'est L'ABUS FINANCIER qui en est fait par les politiques qui expliquent que:

1: "Les charges des entreprises sont trop élevées"!

2- Il faut les baisser pour pouvoir investir et relancer l'emploi!...

*Et les impôts et taxes diverses augmentent pour leur accorder des subventions... qui augmentent leurs bénéfices: Les prix ne baissent pas pour autant et LE CHÔMAGE DEVIENT "FLEAU SOCIAL!

*Il en découle que, si les charges sociales des entreoprises sont trop élevées, il suffit de les leur retirer pour rendre les coûts (prix) de revient à la production beaucoup moins élevés en leur retitant TOUTES leurs charges sociales pour les transférere sur une TVA sociale (qui pourrait s'appeler autrement) qui serait payée par les consommateurs eux mêmes, de manière transparente, en leur rappelant que c'est ce qu'ils font déjà, "A l'insu de leur plein gré", en achetant les marchandises, produits et services!

Le transfert des charges sociales des entreprises sur une TVA SOCIALE OFFICIELLE distincte de la TVA, aurait pour conséquences immédiates de faire baisser d'autant les coûts de production "Hors Toutes Taxes" de manière drastique, avec tous LES AVANTAGES qui en découleraient:

1- Les entreprises de France deviendraient les plus compétitives des pays industrialisés, 

2- Les ventes Hors Toutes Taxes à l'exportation se développeraient,

3- Les carnets de commandes se rempliraient,

4- La confiance reviendrait,

5- Les investissements reprendraient,

6- Des emplois seraient créés pour satisfaire les commandes clients en temps et en heure,

7- Le taux de chômage baisserait sans pour cela atteindre le plein emploi compte tenu de la émographie,

8- La balance commerciale retrouverait progressivement son équilibre.

 

*Bien entendu, cela ne pourra se faire qu'en organisant de Grands débats publics auxquels pourraient participer, par exemple:

1- Des représentants du Gouvernement,

2- Les partenaires sociaux, syndicats patronaux et de salariés non limité au "club des 5",

3- Des représentants du fisc,

4- Des représentants des partis politiques TOUS PARTIS,

5- Des représentants de consommateurs,

6- Des chercheurs, économistes, philosophes, sociétologues, etc...

7- Des personnes sélectionnées parmi "Les Cent",

8- Liste non exhaustive...

 

*Bien entendu, les entreprises, qui n'ont JAMAIS payé de charges sociales puisqe les consommateurs les leur payaient avant qu'elles ne les reversent au fisc, seraient assujettis à payer un IMPÔ SOCIAL distinct de l'impôt sur les bénéfices, à négocier entre le Gouvernement, les syndicats patronaux et de salariés et après débats publics au Parlement:

Tout le monde doit participer aux financements sociaux:

1- Les salariés par retenues sur salaires, ce qui se fait déjà et qui payent en plus l'impôt sur le revenu, "Fruit de leur travail",

2- Les consommateurs, par transfert des charges sociales des entreprises sur la TVA SOCIALE à créer "dans la plus grande transparence, lesquels consommateurs payent, en plus, l'impôt sue le revenu,

3- Les entreprises, sous la forme d'un IMÔT SOCIAL distinct de l'impôt sur les bénéfices, "fruit du travail du capital! 

*Cest ainsi, dans la plus grande transparence souhaitée par TOUS les contribuables, que les financements sociaux "à la française" des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc... verraient le jour UNIVERSELLEMENT PARLANT!

Les prix à la consommation resteraient les mêmes, voire pourraient éventuellement baisser, en fonction de la concurrence et des marchés.

Les charges sociales qui seraient payées officiellement par les consommateurs dans la plus grande transparence, pour en assurer le contrôle effectif au niveau de l'Etat et pour favoriser les rapprochements sociaux, figureraient de la manière suivante sur les tickets de caisse et les factures:

1- Prix Hors Taxe:                   Tant.... €€€

2-TVA: Tant %...:                    Tant...      

3- TVA SOCIALE %...           Tant...      €

                       TOTAL:           Tant... €€€€

                                     I------------------------I

                                            *Point N°7.

                                          *Conclusion.

Tout a été essayé, tout a écchoué, sauf ma Méthode de "Gestion par le Révisionnisme économique.

*L'ESSAYER SERA L'ADOPTER!

Alors, pour le bien de la France et des Français, adoptons la! Le plus tôt sera le mieux AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD! 

*Dans les villes, les villages, lieux dits, banlieues des villes et des villages, "jungles modernes" des villes et des champs, Zones de non droit, "les gens" tant d'en haut que d'en bas, savent à présent que "AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES SOCIALES"! 

Comment alors leur faire accepter que les retraités en bonne santé dégénérescente, Alzeimer, ALS, grabataires, EN FIN DE VIE, soient transformés, de par la volonté d'un seul homme, le Président de La République, Emmanuel Macron, au prétexte ubuesque de "la solidarité intergénérationnelle",  deviennent LES SUPPLETIFS DES FINANCIERS d'entreprises pour augmenter "le Net" des salariés par détournement de l'augmentation de leur CSG qui, de par sa création, est destinée à l'alimentation des caisses de la Sécurité sociale déficitaires, pas pour remplacer la suppression des cotisations chômage salariales dans un but électoral!

Ainsi se comprend mieux pourquoi le silence de mort des hommes et des femmes de TOUS les partis politiques qui, tels des petits diables déchainés et enchainés tout à la fois, s'adonnent à la sarabande des "Picsou politiques" partout en France, sur les ondes où ils ont seuls la parole, parole réservée aux hommes et femmes de leur bord, "se tenant par la barbichette", en couronne parfaite, en l'attente de ce q'ils appellent "L'ALTERNANCE" qui les fera se gaver à leur tour.

*Ce n'est donc pas pour demain que la paix sociale et sociétale sera de retour en la douce France, cher Pays de notre enfance. 

Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

  PS: Je suis Gaulliste, plus encarté pour garder mon indépendance d'esprit.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.