Les Jeux Olympiques d'Hitler en 1936

Les Jeux Olympiques de Berlin ouverts par Hitler le 1er aout 1936 restent ceux de la honte. Avec la complicité des dirigeants du Comité International Olympique (CIO) et des diplomates complaisants, ils permirent au régime nazi de mener une opération de propagande et de se jouer des tentatives de boycott.

L'opération nazie pour contrecarrer le boycott.

Le 4 août 1935, Pierre de Coubertin, fondateur de l'olympisme moderne, président d’honneur à vie du CIO, qui admirait « intensément » Hitler déclare à la radio française:

"J'ai l'impression que toute l'Allemagne, depuis son chef jusqu'au plus humble de ses écoliers, souhaite ardemment que la célébration de 1936 soit l'une des plus belles que le monde ait vu. Dans une année, les cloches de Pâques auront annoncé la prochaine entrée dans le stade de Berlin des athlètes venus de tous les coins du monde."

Mais à ce moment, un an avant la date prévue  des J.O. tout ne se présente pas aussi bien que Pierre de Coubertin le dit. Les appels au boycott se multiplient notamment aux États-Unis et au Royaume-Uni. Pour Hitler comme pour le CIO, ces jeux doivent être une réussite. Il faut pour cela qu’Hitler accepte...lire la suite ici http://www.memorial98.org/2016/07/berlin-1936-les-jeux-olympiques-de-la-honte.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.