En mémoire des enfants juifs victimes de Klaus Barbie à Izieu

Pas de commémoration sur place cette année, pour la première fois depuis 1946 Le 6 avril 1944, se nouait le sort tragique de 44 enfants et 7 adultes juifs raflés dans ce village de l'Ain qui devait constituer un refuge. Ils furent tous massacrés à Auschwitz, gazés dès leur arrivée, à l’exception de deux adolescents fusillés

enfants-izieu
Une date terrible 

 Le 6 avril 1944, se nouait le sort tragique de 44 enfants et 7 adultes juifs raflés dans ce village de l'Ain qui devait constituer un refuge.

Ils furent tous massacrés à Auschwitz, gazés dès leur arrivée, à l’exception de deux adolescents et de Miron Zlatin, fusillés à Reval (actuelle ville de Tallinn) en Estonie,. Seule une éducatrice, Léa Feldblum, survécut. 

La colonie d’Izieu, ouverte par Sabine et Miron Zlatin accueillit de mai 1943 à avril 1944 plus de cent enfants pour les soustraire aux persécutions antisémites.

Le Musée-mémorial d’Izieu est l’un des trois lieux de la mémoire nationale des « victimes des persécutions racistes et antisémites et des crimes contre l’humanité » commis avec la complicité du gouvernement de Vichy reconnus par le décret du 3 février 1993., avec l’ancien Vélodrome d’hiver de Paris et l’ancien camp d’internement de Gurs.

 Cet épisode tragique symbolise le sort des enfants durant la Shoah

 Ainsi en France, 11458 enfants furent déportés et massacrés. 

 On estime généralement qu'un million et demi d'enfants ont été tués durant la 2e guerre mondiale et la  Shoah.

La tragédie d'Izieu continue de résonner dans l'histoire actuelle. C'est en effet la preuve de l'implication directe de Klaus Barbie dans cette déportation des enfants qui est à l'origine de sa condamnation à la perpétuité lors de son procès en 1987.  Il bénéficiait de la prescription pour ses autres crimes perpétrés dans le cadre de la lutte contre la Résistance.

Or au lendemain de la guerre, Klaus Barbie, déjà recherché pour ses crimes, a été récupéré ... lire la suite ici http://www.memorial98.org/2019/04/75-ans-apres-la-rafle-d-izieu-symbole-du-sort-des-enfants-juifs-face-au-nazisme.html

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.