8 Mai: les Algériens massacrés le jour de la victoire contre le nazisme

La date du 8 mai est également celle du massacre colonial de Sétif. Les Algériens réclamaient la reconnaissance de leurs droits. Nombre d'entre eux avaient combattu dans l'armée française et ainsi participé à la défaite nazie.

 

se-tif-massacre

En ce jour fêtant la victoire contre les nazis, les Algériens réclamaient la reconnaissance de leurs droits. Nombre d'entre eux avaient combattu dans l'armée française et ainsi participé à la défaite nazie.


À Sétif, le mardi 8 mai, la ville est pavoisée. C’est le jour de la capitulation allemande,  les Algériens sont autorisés à célébrer la victoire des Alliés.


La manifestation, autorisée,  commence à se déployer dans les les rues dès 8 heures. Estimée à plus de 10 000 personnes, elle défile avec des drapeaux des pays alliés vainqueurs et des pancartes  « Nous voulons être vos égaux » « ou « À bas le colonialisme ».


Le PPA (Parti du Peuple algérien) avait créé un drapeau qui servira de modèle pour celui de l’Algérie future. Les militants le mêlent à ceux des Alliés.

Vers 8h45 surgissent des pancartes « Vive l’Algérie libre et indépendante » et en tête de la manifestation, Aïssa Cheraga, chef d’une patrouille de scouts, arbore le drapeau algérien. Les policiers tirent des coups de feu sur la foule. Le jeune porteur de drapeau touché une première fois à l'épaule se relève avant de s’effondrer une seconde fois, touché par une balle en pleine tête.
La nouvelle ... lire la suite ici  http://info-antiraciste.blogspot.com/2015/04/setif-enfin-la-reconnaissance-de-la.html

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.