A voir ou revoir: les enfants du 209 Rue Saint Maur

A voir ou revoir jusqu'au 8 aout sur Arte : "Les enfants du 209 Rue Saint Maur" de Ruth Zylberman Comment construire la mémoire d'un drame collectif tout en retraçant les sorts individuels et singuliers?

Dans les années trente, dans ce même immeuble, au 209 rue St Maur, dans le très populaire onzième arrondissement de Paris, vivent trois cent habitants dont un tiers d'étrangers. Des Italiens, beaucoup de Juifs, venus pour la plupart de Pologne et de Roumanie.

Les hommes et les femmes vont travailler : un menuisier, un couvreur zingueur, un tailleur, un fourreur, un maroquinier, une couturière, une femme de chambre, un garçon de café. Au rez-de-chaussée, la loge de la concierge, l'épicerie et le bougnat.

Les enfants vont à l'école du quartier, ils ont des copains, ils  jouent dans la cour et se chamaillent.

 

La France : ˝Terre des Droits de l'Homme˝.

1940 Vichy: Les Juifs doivent aller se déclarer dans les sous-préfectures et à Paris dans les commissariats. 

1941 : premières rafles de Juifs dans le 11e arrondissement, dont celle dite du "billet vert" basée sur le fichier constitué 

1942 16 juillet: c’est la rafle du Vel’ d’Hiv’.   La police française cogne aux portes, pas n'importe lesquelles, lire la suite ici http://www.memorial98.org/2018/07/memoire-vive-les-enfants-du-209-rue-st-maur.html

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.