albert herszkowicz
Militant antiraciste, également bloggeur à www.memorial98.org et http://info-antiraciste.blogspot.fr/. Santé publique, justice sociale.
Abonné·e de Mediapart

659 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 oct. 2014

albert herszkowicz
Militant antiraciste, également bloggeur à www.memorial98.org et http://info-antiraciste.blogspot.fr/. Santé publique, justice sociale.
Abonné·e de Mediapart

Zemmour réhabilite Pétain: les dessous de son combat

albert herszkowicz
Militant antiraciste, également bloggeur à www.memorial98.org et http://info-antiraciste.blogspot.fr/. Santé publique, justice sociale.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il ne faut pas s’y tromper : le succès de librairie du énième pamphlet de Zemmour " Le Suicide français" représente  un phénomène notable et inquiétant.

Certes l’omniprésence du polémiste d'extrême-droite dans les médias audiovisuels et le parfum de scandale qui l’entoure viennent au secours de ce succès. De plus Zemmour manifeste une remarquable capacité de synthèse, d'absorption et d’expression de tout ce qui fait sens à l’extrême-droite. Chaque semaine, son activité consiste à lire l'intégralité des thèmes de propagande développés par les différents médias d'extrême-droite, afin de choisir les deux ou trois angles d'attaque les plus en phase avec l'air du temps et de les exprimer en moins de quinze minutes sur ITélé ou chez Ruquier ou à la radio. Entre-temps il en aura euphémisé la forme, sans l’affadir. Ce que Soral dit en 20 minutes, il le dit en 2. Le fascisme adapté au format talk-show, édito du matin, ou billet d'humeur du samedi n'est pas si simple à mettre en œuvre. Cela nécessite d’abord d'avoir des médias qui sont en demande de ce genre de compétence, mais il faut aussi pas mal de travail pour la maîtriser.

Il faut regarder la réalité en face: Zemmour se nourrit des succès du Front National et en retour alimente ces mêmes succès. C'est le même mécanisme que nous avons décrit, dans un autre registre, concernant Dieudonné : "... Dieudonné surfe sur la radicalisation de la droite réactionnaire qui a manifesté contre le mariage gay. Dieudonné le « libertaire » a ainsi qualifié le mariage gay de: « "projet sioniste qui vise à diviser les gens" 

Il se sent surtout conforté par les sondages favorables au Front National et les perspectives de percée de celui-ci lors des prochains scrutins… » Dieudonné : au-delà de la quenelle, l’escalade meurtrière.

 Les thèses habituelles de Zemmour sont connues : xénophobie, islamophobie, misogynie, haine des valeurs de gauche. Il  réalise cette fois-ci une véritable escalade en entamant une réhabilitation du régime de Vichy et de Pétain. Ce dernier aurait contribué à "sauver" des Juifs français. Il trouve ainsi dans l’attitude de Pétain une justification supplémentaire de la « préférence nationale ». Pour lui, Pétain a eu raison de livrer aux nazis les Juifs étrangers afin de sauvegarder plus de Juifs de nationalité française. Le propos est d'autant plus choquant que Pétain a personnellement aggravé les mesures du statut des Juifs, comme le montrent les documents annotés de sa main http://www.memorialdelashoah.org/index.php/fr/archives-et-documentations/les-archives/document-inedit-le-projet-de-loi-portant-sur-le-statut-des-juifs. Lorsqu’il est mis en cause, Zemmour utilise sa méthode de défense habituelle: se faire passer comme celui qui combat une prétendue "doxa majoritaire" et faire référence à un livre d'un auteur à priori insoupçonnable.

Le succès des livres de Zemmour est en effet lié à son habileté phénoménale pour repérer le document et l'individu qui lui permettra de développer sa propagande réactionnaire. Dans ce cas, il s'agit d'un certain Alain Michel, qui se présente comme historien et rabbin israélien d'origine française. Zemmour s'appuie sur son livre " Vichy et la Shoah – Enquête sur le paradoxe français" . Or cet A. Michel développe depuis des années une unique obsession: attaquer les travaux de Robert Paxton et Serge Klarsfeld sur la responsabilité de Vichy dans la déportation des Juifs de France. Il désire à tout prix obtenir une « confrontation »  avec eux.  Sur son blog du Monde intitulé « Vichy et la Shoah il écrit ainsi, le 23 octobre 2012: "Quand la mémoire klarsfeldienne (sic!) piétine l’histoire. La France, depuis 40 ans vit non seulement au rythme du « politiquement correct », mais surtout, en ce qui concerne l’application de la Solution Finale en France, à l’heure du mémoriellement correct... La consécration de cette lecture, sa « panthéonisation », a été réalisée par le discours de Jacques Chirac en été 1995, qui citait presque intégralement les mots que les gardiens du Temple (resic !) lui avaient soufflés, au premier rang d’entre eux Serge Klarsfeld… Mais Serge Klarsfeld a un compte personnel à régler avec le régime de Vichy (resic!), et tout doit être fait et dit… afin que le narratif imposé par Klarsfeld ne soit pas remis en cause". Ce texte dont le contenu est omniprésent chez Alain Michel indique que celui-ci se place dans la lignée de la droite radicale, qu’elle soit carrément pétainiste ou liée à ceux qui comme Sarkozy rejettent la "repentance française" et le discours de Chirac de 1995 ( voir

Sarkozy jette aux orties la reconnaissance de la participation de la France à la Shoah 

Sarkozy boycotte le 8 Mai ). La droite pétainiste apprécie d’ailleurs le travail d’A. Michel et lui rend hommage. Il a été ainsi invité à présenter son livre sur Radio Courtoisie, média d'extrême-droite très marqué par l'antisémitisme, le 7 juin 2012 : “Jacques Trémolet de Villers recevait Alain Michel, rabbin, historien de Vichy et la Shoah"  Trémolet de Villers est connu comme l’avocat et ami du milicien de Vichy Paul Touvier, condamné pour crime contre l'humanité, dont il prononça l'oraison funèbre en juillet 1996.

 D'une certaine manière, et bien qu’issu d’un courant dit « massorati »  en principe plus moderne, Alain Michel fait écho aux prétendus rabbins ou membres de la secte ultra-orthodoxe et antisioniste Neturei Karta qui collaborent avec Dieudonné et Ahmadjinedjad. Zemmour quant à lui, attaque violemment les travaux de l’historien « américain » Paxton. Il l’accuse d’avoir voulu porter atteinte à l’ « identité française » et d’avoir ainsi contribué à empêcher qu’on applique aux immigrés les lois que Zemmour  et ses amis rêvent de mettre en œuvre. Car le polémiste qui se présente comme indépendant de tous les partis a derrière lui une longue carrière à la droite de la droite. Il a  beaucoup fréquenté Charles Pasqua et ses acolytes. Il fut  particulièrement proche de William Abitbol, conseiller politique de Pasqua et rédacteur de ses discours et aussi ancien militant du groupe fasciste Occident.  ( (voir

Zemmour en procès : l’objet du scandale

Eric Zemmour: faux rebelle, vrai raciste.

  Zemmour s’inspire aujourd’hui encore de la doctrine exprimée par Pasqua dans le magazine Valeurs actuelles du 2 mai 1988 à la veille de  présidentielle de 1988 ( voir Sarkozy-Le Pen: l’apocalypse ?) : « Sur l'essentiel, le Front national se réclame des mêmes préoccupations, des mêmes valeurs que la majorité ». Dans cet esprit, la  réhabilitation de Pétain est nécessaire afin d’assurer la victoire de la droite dure. Car comme  l’écrivait  Patrick Devedjian dans le Monde du 10/04/07 en définissant les enjeux de la candidature Sarkozy : "La droite est sortie honteuse de la guerre. Depuis la Libération, la gauche exerce un magistère moral sur l'histoire, distribuant les bons et les mauvais points : à gauche le parti des fusillés, à droite les collaborateurs. » (voir Devedjian copie les insultes du Front national )

On comprend donc qu’il est crucial de déconstruire et d’exposer les racines et les intentions de la propagande de Zemmour.

Voir aussi:

La réponse de Paxton à Zemmour et Alain Michel: link

Vel d'Hiv: le document

Allez voir la Rafle!

Antisémitisme: le double anniversaire du 3 Octobre

Déchéance de la nationalité : quand Pétain sévissait

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
À La France insoumise, le flou de la réorganisation suscite des inquiétudes
Si des garanties sont données aux militants insoumis en vue d’améliorer l’implantation locale du mouvement, la composition de la nouvelle direction, restée jusque-là à la discrétion d’une poignée de cadres, fait craindre de mauvaises surprises.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Éducation et enseignement supérieur
Une école plus si obligatoire
Pour faire face à la menace de coupures d’électricité cet hiver, le gouvernement a brandi une possible fermeture des écoles le matin, au coup par coup. Cette politique repose, trois ans après l’épidémie de Covid, la question de l’obligation d’instruction des enfants, un principe sans cesse attaqué.
par Mathilde Goanec
Journal — Énergies
EDF face aux coupures d’électricité : la débâcle énergétique
Jamais EDF ne s’était trouvée en situation de ne pas pouvoir fournir de l’électricité sur le territoire. Les « éventuels délestages » confirmés par le gouvernement attestent la casse de ce service public essentiel. Pour répondre à l’urgence, le pouvoir choisit la même méthode qu’au moment du Covid : verticale, autoritaire et bureaucratique.
par Martine Orange
Journal
Les gueules noires du Maroc, oubliées de l’histoire de France
Dans les années 1960 et 1970, la France a recruté 80 000 Marocains pour travailler à bas coût dans les mines du Nord et de la Lorraine. La sociologue Mariame Tighanimine, fille d’un de ces mineurs, et la journaliste Ariane Chemin braquent les projecteurs sur cette histoire absente des manuels scolaires. 
par Rachida El Azzouzi

La sélection du Club

Billet de blog
Récit d'une mort réussie
Elle avait décidé de ne plus souffrir. En 2002, La loi sur l'euthanasie venant d'être votée aux Pays-Bas elle demanda à être délivrée de ses souffrances.
par françois champelovier
Billet de blog
Mourir en démocratie — La fin de vie, une nouvelle loi ? (le texte)
Les soins palliatifs, et donc la sédation, ont désormais des alliés ne jurant que par eux pour justifier l’inutilité d’une nouvelle loi. Mais les soins palliatifs, nécessaires, ne sont pas une réponse à tous les problèmes. Si c'est l'humanité que l'on a pour principe, alors l'interdit actuel le contredit en s'interdisant de juger relativement à des situations qui sont particulières.
par Simon Perrier
Billet de blog
Fin de vie : faites vivre le débat sur Mediapart
En septembre dernier, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a rendu un avis qui rebat les cartes en France sur l'aide active à mourir, en ouvrant la voie à une évolution législative. Conscient que le débat autour de la fin de vie divise la société, le président de la République lance un débat national. Nous vous proposons de le faire vivre ici.
par Le Club Mediapart
Billet de blog
Fin de vie, vite
Le Comité Consultatif National d’Éthique considère « qu’il existe une voie pour une application éthique d’une aide active à mourir, à certaines conditions strictes, avec lesquelles il apparait inacceptable de transiger ». Transigeons un peu quand même ! Question d’éthique.
par Thierry Nutchey