Rosa Parks: histoire d'une victoire contre le racisme

A Montgomery en Alabama, ancienne capitale de l'esclavage, les quatre premiers rangs des bus publics étaient réservés aux Blancs. Les Noirs qui représentaient 75 % des usagers, devaient utiliser les places à l'arrière du bus. C'est ce qu'a combattu Rosa Parks par le boycott, jusqu'à la victoire du 13 Novembre 1956

rosa-parks-compagnie-martin-luther-king-1955-0-730-403-1

Le 13 novembre 1956 représente une date majeure dans l’histoire du mouvement des droits civiques et de la lutte contre la ségrégation raciale  aux États-Unis. 

Ce jour là, la Cour suprême des USA statua, par l'arrêt dit « Browder v Gale »,  que la ségrégation dans les bus était anticonstitutionnelle. 


Cette décision répondait au mouvement de boycott des bus pratiquant cette ségrégation lancé à Montgomery, en Alabama, depuis le 5 décembre 1955, au lendemain de la condamnation de Rosa Parks (voir ci-dessous)
La nouvelle ne parvint à Montgomery que le 20 décembre suivant. Le boycott cessa le lendemain, après 381 jours de mobilisation.   

La ségrégation raciale était répandue dans les transports publics aux États-Unis, et même officialisée par une décision de la Cour suprême en 1896.

Dans les bus de Montgomery, les quatre premiers rangs étaient réservés aux Blancs. Les Noirs, qui représentaient 75 % des usagers, devaient utiliser les places à l'arrière du bus. 

Ils pouvaient néanmoins s'asseoir dans la zone centrale, mais seulement jusqu'à ce que des Blancs en aient besoin; ils devaient alors soit céder leur place et aller vers le fond, soit quitter le bus. 
Si les places centrales étaient occupées, les Noirs devaient tout de même acheter leur billet à l'avant, mais devaient ressortir du bus avant de rentrer par la porte arrière pour rejoindre les emplacements qui leur étaient destinés au fond du bus.

 

C’est contre cette discrimination raciste que se dresse Rosa Parks lorsque, lire la suite ici ... http://info-antiraciste.blogspot.com/2016/11/13-novembre-hommage-rosa-parks-et-la.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.