mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Plus que quelques jours pour profiter notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart dim. 28 août 2016 28/8/2016 Édition du matin

Lionnel Luca: antisémite et sexiste.

 Le caractère sexiste et vulgaire des attaques du député UMP Lionnel Luca contre Valérie Trierweiler et Fadela Amara, puis les excuses embarrassées des dirigeants de la droite à propos de la compagne de François Hollande, ont fait passer au deuxième plan son agression antisémite contre Martin Hirsch.

 Il a déclaré lors du même meeting de soutien à Sarkozy :  "J'ai été le premier à le dénoncer. Martin Hirsch et sa tête de bon apôtre, finalement c'est Judas qui appelle à voter Hollande" Or  la « trahison de Judas » est l’accusation antijuive la plus ancienne de la tradition catholique. C’est elle qui justifiait la condamnation des Juifs comme « peuple déicide », annulée seulement lors du concile Vatican II en 1962. 

Lionnel Lucca manie habilement le langage codé que l’on retrouve notamment au Front National (voir Le Pen : l’antisémitisme jusqu'au bout.)

Ainsi il qualifie lui-même son regroupement de la Droite Populaire de «garde de fer du sarkozysme»

Cette appellation bizarre est une référence à  la « Garde de fer » de Roumanie, pays dont Luca est originaire.

La Garde de fer (en roumain : Garda de Fier) est un mouvement nationaliste, xénophobe et antisémite qui sévit dans le royaume de Roumanie entre 1927 et le début de la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle elle participa aux persécutions antisémites. Le nom officiel du mouvement était « Legiunea Arhanghelului Mihail » ("Légion de l'Archange Michel"), d'où le nom de « Légionnaires » et de « Mișcarea Legionară » ("Mouvement légionnaire") adopté par ses adhérents (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Garde_de_fer)

Rappelons que Marin Hirsch avait déjà été attaqué par Copé qui l’avait accusé de délation pour avoir décrit ses conflits d’intérêt. Il avait aussi fait allusion à la judéité de Hirsch (voir Un dirigeant UMP salit à nouveau la Shoah.)

Après cette attaque antisémite, nous attendons notamment la réaction de Richard Prasquier, président du CRIF, qui a cru bon indiquer sa préférence pour Sarkozy en minimisant le rôle du Front National dans la vie politique à droite (voir http://www.marianne2.fr/ La-morale-du-Crif-s-arrete-aux-portes-du-ghetto_a217172.html)

Voir aussi :

Qui manipule l’étoile jaune ?

Stéphane Guillon: bravo!

Négationnisme à la sauce UMP

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Les commentaires sont réservés aux abonnés.

Cet été, Mediapart vous accompagne partout !

onze euros les trois mois

À cette occasion, profitez de notre offre d'été : 11€/3 mois (soit 2 mois gratuits) valable jusqu'au 4 septembre et découvrez notre application mobile.
Je m'abonne

L'auteur

albert herszkowicz

Militant antiraciste, bloggeur à www.memorial98.org

Le blog

suivi par 31 abonnés

Le blog de albert herszkowicz