Marion Maréchal déploie son offensive.

La fasciste new-look poursuit son offensive et trouve de nouveaux relais au sein de LR. Elle est également invitée à prendre la parole lors de la prochaine Université d'été du Medef, ce qui constitue une première de la part du patronat.

La prétendue retraitée de la politique travaille avec obstination à la constitution d'un bloc de la droite radicale et de l'extrême-droite sur la ligne de cette dernière. Après l'ex-ministre de Sarkozy, Thierry Mariani, passé au RN, d'autres députés et sénateurs LR tâtent le terrain. Ils ont trouvé le prétexte d'un "diner" avec Mme Maréchal afin, reconnaissent-ils, d'envisager des "actions communes" notamment contre la PMA qui constitue un des marqueurs de celle qui est proche de toute la mouvance extrême sur ce thème. 
Après l'échec de LR aux européennes et le retrait de Wauquiez, cette droite en perdition est attirée par le pôle d'extrême-droite.
Contrairement à son image médiatique, Marion Maréchal n'est ni "modérée" ni "naïve" 

MMLP%2Baux%2BUSA%2B.jpg

                         Marion Maréchal s'adresse au congrès des conservateurs US
Elle bénéficie du soutien de Poutine, qu'elle est allée soutenir en Crimée occupée, il y a quelques semaines seulement. Elle a été reçue en grande pompe à Washington, contrairement à Marine Le Pen. Elle dispose de liens importants dans le parti du fasciste Salvini.
Elle est l'héritière des idées de son grand-père, Jean-Marie Le Pen, qu'elle n'a jamais renié mais également du théoricien d'extrême-droite et antisémite enragé Charles Maurras. A ce titre elle récuse les valeurs républicaines qui la "soulent"
Malgré ce profil, les élus LR qui ont tenu une réunion avec elle ne seront pas sanctionnés par leur parti, sous le prétexte ...lire la suite ici http://info-antiraciste.blogspot.com/2015/07/marion-marechal-le-pen-lance-la.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.