Zemmour: protestons massivement auprès du CSA

Appel à protester massivement auprès du CSA après la diffusion en direct et en intégralité par LCI du discours haineux et raciste d'Eric Zemmour lors de la Convention de la droite le 28 septembre.

Signalons particulièrement son appel à la violence raciste prononcé en ces termes:  " Les jeunes Français vont-ils accepter de vivre en minorité sur la terre de leurs ancêtres ? Si oui, ils méritent leur colonisation, sinon ils devront se battre pour leur libération. "

C'est dans la droite ligne des attentats de Christchurch en Nouvelle-Zélande, commis par Brenton Tarrent  au nom du "combat contre le grand remplacement"

Le formulaire est ici

L'heure de diffusion de l'émission sur LCI est 14h20

La condamnation de Zemmour pour provocation à la haine raciale, prononcée il y a quelques jours, (voir ci-dessous) n’a pas empêché le chevalier de la haine de bénéficier samedi 28 septembre d’une scandaleuse exposition médiatique de la part de la chaîne LCI.  

Ouvrant la réunion baptisée « convention de la droite », organisée autour de Marion Maréchal, le pétainiste a  franchi un cap supplémentaire en lançant une très violente charge contre l’islam et les immigrés « colonisateurs », estimant que les « problèmes aggravés par l’immigration sont aggravés par l’islam ». Un discours haineux, que LCI avait choisi de retransmettre en direct. La société des journalistes de la chaîne proteste contre cette retransmission.

Zemmour%2BMarion.jpg

Il s'agit d'une manifestation supplémentaire du soutien qu'accordent de grands médias à la croisade ouvertement fasciste de Zemmour

Zemmour est condamné définitivement pour ses propos anti-musulmans tenus en 2016. 

Il est allé jusqu’en Cassation afin de tenter de faire annuler cette condamnation

Lors de l’émission “C à vous” diffusée le 6 septembre 2016 sur France 5, il avait notamment estimé qu’il fallait donner aux musulmans “le choix entre l’islam et la France”. Il avait également affirmé que la France vivait “depuis trente ans une invasion” et que “dans d’innombrables banlieues françaises où de nombreuses jeunes filles sont voilées” se jouait une “lutte pour islamiser un territoire”, “un jihad”. La cour d’appel avait estimé que ces deux passages “visent les musulmans dans leur globalité et contiennent une exhortation implicite à la discrimination”. La Cour de Cassation le confirme définitivement.

 Cette condamnation n'empêche pas les médias d'avoir recours à lui. Ainsi au même moment il est question d'un retour de sa part pour une émission quotidienne sur CNews .

Or il avait été évincé de cette même chaîne qui s'appelait à l'époque I-télé pour d'autres déclarations islamophobes dans le journal italien Correre della Serra...lire la suite ici http://info-antiraciste.blogspot.com/2015/11/zmmour-veut-bombarder-un-quartier-de.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.