BENOÎT HAMON A-T-IL RÉELLEMENT QUITTÉ LE PS ?

Depuis la création de ses mouvements le M1717 puis Génération.s, Benoît Hamon était discret, totalement absent de la sphère médiatique. Même lors de la publication des comptes de campagne, le candidat qui avait dépensé le plus d’argent pour le résultat le plus pitoyable de l’histoire de la 5e République ne semblait pas intéresser le moindre journaliste.

29342813-10156257766864028-2606783400480079872-n

 Depuis la création de son mouvement le M1717 puis Génération.s, Benoît Hamon était très discret, totalement absent de la sphère médiatique. Même lors de la publication des comptes de campagne, le candidat qui avait dépensé le plus d’argent pour le résultat le plus pitoyable de l’histoire de la 5e République ne semblait pas intéresser le moindre journaliste.

Il est vrai que toutes les rédactions avaient mobilisé leurs plus fins limiers pour décortiquer les comptes de campagne du candidat qui avait dépensé le moins d’argent par voix, ce qui semble somme toute très logique. On imagine très bien la fine fleur des journalistes ravie de découvrir qu’on avait la même journée remboursé deux bières aux même Insoumis et qu’un autre avait pris deux portions de frites lors d’une caravane.

On se disait tous que Benoît Hamon devait peaufiner un beau programme avec des idées lumineuses, un vrai programme de Gauche. Que nenni toute son équipe issue des rangs du PS était en train de préparer son retour médiatique sur Le Journal Du Dimanche. Imaginez toutes ces heures, ces jours, ces mois de travail pour nous sortir :

"J’invite les dirigeants de la France insoumise à mettre entre parenthèses leur stratégie solitaire pour ajouter leur force à la mobilisation unitaire". C'est superbe on dirait du Cambadélis.

Mais mon cher Benoît Hamon, vous étiez sur quelle planète ces derniers mois. Inutile de vous rappeler que son premier mouvement le M17(17) est également connu sous les noms de nébuleuse Oméga, du Cygne, du Fer à Cheval ou du Homard, c'est une nébuleuse en émission située à environ 5 500 années-lumière de la Terre dans la constellation du Sagittaire, nous étions en droit de penser que Génération.s était plus proche de la terre.

France Insoumise était présente à chaque manifestation que ce soit avec les lycéens, les étudiants, les salariés, les fonctionnaires, les retraités et sera naturellement présente en force le 22 Mars pour la défense du service public et des cheminots.

Votre formule «  mobilisation unitaire » nous l’avons déjà entendu lors de la campagne électorale et ensuite aux législatives pour les résultats que nous connaissons tous. Vous n’apprenez donc rien de vos échecs et vous recommencez cette ritournelle «  Mélenchon il est méchant, il ne veut pas d’union ». On va finir par penser que vous n’avez jamais quitté le PS, lorsque l’on a un beau programme à défendre on ne passe pas son temps à critiquer la position des uns et des autres. Et rassurez-vous tous les Insoumis sont mobilisés pour la défense du service public et on sera très nombreux dans la rue. Au plaisir de vous croiser le 22 Mars à la grande manifestation Parisienne.

Amicales Résistances Insoumises

capture-du-2018-03-20-00-29-31

"Dans le "JDD" ce dimanche 18 mars, Benoît Hamon appelle à "l'unité politique à gauche" le 22 mars contre la réforme de la SNCF, et met en cause la "stratégie solitaire" de la France insoumise. Jean-Luc Mélenchon a pourtant bien appelé à la mobilisation.

Pour les partisans de l'union de la gauche, l'unité se fait surtout… contre Jean-Luc Mélenchon."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.