Censure à Médiapart

Médiapart a censuré par deux fois un texte parfaitement en accord avec sa charte, mais qui possiblement contrevenait aux élucubrations de madame Caroline De Haas, par conséquent, je me barre de ce journal aux méthodes staliniennes. Vous pouvez tout effacer, je m'en fous.

Commentaire en question :

Vous ne dérangez sûrement pas la pensée, madame de Haas. Vous n'avez surtout pas le moindre argument à dispo pour répondre quoi que ce soit. Vous embrigadez des mômes de 13 à 23 ans, voilà votre job. Mais comme vous êtes extrémiste et sûre de votre fait, ça ne vous pose pas le moindre problème. Vous êtes en effet, d'un slogan publicitaire à l'autre, extrêmement ennuyeuse.

Vous êtes en outre l'idiote utile du capitalisme. Le néo-féminisme français rejoue la "mission civilisatrice" de la colonisation en voulant imposer aux femmes du Sud des modes de vie occidentaux. Il est fondé sur la conviction de savoir ce qu’est l’émancipation, la liberté des femmes. Il est persuadé d’avoir raison. Les néo-féministes françaises fournissent aux hommes politiques un vocabulaire de propagande idéologique, qui a du succès, car la question des droits des femmes est consensuelle. Mais elles alimentent l’islamophobie et l’extrême droite. Les droits des femmes deviennent une arme massive, idéologique, néolibérale, qui donne aux politiques l'occasion de se permettre d'évaluer le progrès culturel des sociétés du sud à l'aune des droits et des modes de vie en France.

Ainsi le brave français se croit-il dans "le meilleur des mondes" et gobe-t-il ensuite n'importe quoi sans rien connaître à rien de ce qui se passe ailleurs. L'universalisme, c'est fait pour les cochons et ça rapporte gros !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.