Disparition du Directeur du centre Socioculturel d'Illzach (2002-2017)

Patrice Ledran

Emmanuel Trova son ex femme,

Son fils Aurélien et son épouse Jennifer,
Caroline, Justine ses filles
Sacha, Charlie, Jade, Naïm ses petits-enfants

Ont la profonde douleur de faire part  de la disparition de

Monsieur Patrice Ledran
Enlevé à notre tendre affection le 7 Janvier 2021 à l'âge de 66 ans
68110 Illzach

La cérémonie civile  sera célébré dans l'intimité de la famille.

A toutes les personnes qui s'associeront à notre peine nous exprimons notre profonde gratitude.

 

Retour sur les dernières années de travail de Patrice Ledran la revue d'Illzach numéro 103 :

Le directeur, Patrice LEDRAN confirme : « Le centre socioculturel travaille sur la commune d’Illzach en direction de toute sa jeunesse sur des axes transversaux : accompagnement et aide à la scolarité dans le cadre du CLAS (contrat local d’accompagnement et d’aide à la scolarité) qui comptabilise plus de 120 jeunes inscrits sur l’année 2013/2014, issus de 5 écoles élémentaires et de 2 collèges. Le projet éducatif tient également compte de l’accueil individuel des lycéens pour les aider dans des matières spécifiques lors du passage de la 3è à la seconde par exemple avec des étudiants plus âgés et formés à cet effet. » Outre les nombreuses activités spécifiques inscrites dans sa politique sociale au niveau de la prévention de la délinquance juvénile, des addictions, des missions exercées par le relais d’assistantes maternelles et de son action concernant la politique de la ville, le centre développe également une importante action en direction de la jeunesse, dont le SAPP. Patrice LEDRAN : « C’est un service d’accueil, d’accompagnement et de prévention mis en place notamment pour aider les personnes et les jeunes en recherche d’emploi, afin de leur permettre d’accéder au statut d’individu en capacité d’intégrer un parcours permettant de se positionner sur le marché du travail. Grâce notamment à des conseillères en insertion, une assistante sociale et un éducateur, un travail conséquent est ainsi mené au quotidien.

Patrice LEDRAN : « Je souhaite que le centre social reste un lieu d’ouverture pour tous et s’adresse à l’ensemble des enfants de la ville avec une passerelle vers la mixité selon la volonté des instances municipales successives. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.