Le député et la soignante

Quelques vers valent mieux que de grands discours...

Le député et la soignante

 

Le député, de diverses majorités,

Ayant l’hôpital saigné depuis des années,

Se trouva fort dépourvu

Lorsque le Covid 19 fut venu.

Pas assez de respirateurs,

Lits de réanimation ou masques protecteurs.

Il aller crier au secours

Chez la soignante, sa voisine de cour,

La priant de lui prodiguer

Quelques soins pour exister

Jusqu’à la saison nouvelle.

Je vous paierai, dit l’hypocrite à la belle

Avant les prochaines élections, foi de chacal

Intérêt et principal.

La Soignante coûte cher et l’hôpital est endetté

C’est là leur grand défaut.

Que faisiez-vous ces dernières années ?

Dit-elle à ce grand nigaud.

Nuit et jour, à tout venant

Je comptais et réduisais votre budget, sans à la santé penser.

Vous comptiez ? J’en suis fort désolée et vous avais informé :

Eh bien ! Mourrons, maintenant.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.