ESPAGNE : LES BEBES VOLES

 

Durant l'Espagne franquiste, des nourrissons ont été volés à leur mère. Puis, ils ont été revendus à d'autres familles par des religieuses. Une infamie que l'Eglise a perpétuée jusqu'en 1987. Au cours de cette période, Inès, 16 ans, a accouché d'un petit mort-né, au couvent de Santa Carmela. Son père l'a ensuite envoyée en France, chez sa tante, afin qu'elle échappe à la honte. Trente ans plus tard, elle découvre que les religieuses lui ont menti : son bébé était bien vivant. Il lui a été subtilisé puis vendu peu de temps après sa naissance, comme près de 300 000 garçons et filles…Un documentaire réalisé par Richard Berliner avec la collaboration de Sandrine Bonnaire.

------- 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.