pétition nationale contre le projet de D-Day land

En septembre 2020, l' historien Gilles Perrault, Christian Derosier médecin et Bertrand Legendre, universitaire, ainsi que 154 descendants des membres du commando Kieffer publiaient deux tribunes dans le Monde pour alerter et dénoncer le projet d'un D-Day Land, dans la Manche. Les Normands se mobilisent contre cette insulte à l'Histoire.Une pétition nationale vient d'être lancée.

Dans un récent article publié dans Médiapart,  Joël Bellenfant** présentait avec force détails le projet de D-Day Land soutenu par Hervé Morin , président de la région Normandie. Un futur Dysneyland dédié au débarquement du 6 juin 1944 où l'entertainment entend se substituer à la mémoire et aux faits historiques. Les sites commémoratifs ne manquent pourtant pas : outre le Mémorial de Caen , on dénombre  plus d'une quarantaine de lieux dans la Manche et le Calvados.L'auteur faisait également le point sur la mobilisation locale via la création de comités locaux et des associations de défense de l'environnement telle Manche nature.

Outre une OPA mercantile sur cet événement majeur de la Seconde guerre mondiale, -lequel  ouvrit la porte à la libération du pays par les Alliés-, ce projet de parc récréatif grand-guignolesque est non seulement une caricature de l'opération Overlord lancée en vue de l'offensive finale contre Hitler mais également une gifle infâme aux 140 000 victimes- militaires et civils- du Débarquement. Cette appropriation  affairiste du D-Day,  peu respectueuse de la souffrance et de la mémoire des Normands est déjà très avancée. Elle présente en outre une réelle menace pour l'environnement dans la presqu'île du Cotentin : il est en effet envisagé que ce parc d'attraction s'étale sur une large zone agricole du marais de Carentan, zone humide protégée tant au plan des sols que de la diversité de la faune et de la flore.

Après la  publication d'une  lettre ouverte (PDF ci-dessous) ayant recueilli 500 signatures dont Joël Bellenfant rend compte dans son article, le Comité montois d'opposition au D-Day land vient de lancer une pétition nationale* réunissant les opposants afin qu'il soit fait barrage à cette opération inique. Cet appel comptant déjà près de 2000 signataires est un rendez-vous essentiel pour tous ceux qui refusent une récupération chloroformée et carnavalesque de l'Histoire.

Le texte de cette pétition est destiné à:

-Hervé Morin, président de la Région Normandie (et ancien ministre de la Défense);

Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais,

Jean-Marc Lefranc, président du Comité du Débarquement,

Stéphane Grimaldi, directeur général du Mémorial de Caen,

Jean Quellien , historien,

Serge Barcellini, président du Souvenir Français.

lettre ouverte contre le projet de D-Day land (pdf, 159.5 kB)

* https://www.mesopinions.com/petition/social/day-land-normandie-day-land-normandy/135268

Tribunes publiées dans le Monde les 4 et 9 septembre 2020.

1- Celle de 154 descendants du commandant Kieffer  :

https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/09/09/nous-demandons-qu-aucun-projet-commercial-ou-de-spectacle-ne-soit-implante-sur-les-plages-du-debarquement-ou-sur-les-zones-de-combat-de-la-bataille-de-normandie_6051536_3232.html

2- Celle de l'écrivain/historien  Gilles Perrault, habitant de Sainte-Marie-du -Mont depuis quarante ans  (certains veulent changer le nom de la commune...) et de l'historien Christian Derozier

 https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/09/04/le-debarquement-ne-doit-pas-etre-le-pretexte-a-une-mascarade-historique-a-visee-commerciale_6050907_3232.html

** Article  du 16 avril de Joel Bellenfant

 https://blogs.mediapart.fr/joel-bellenfant/blog/160421/projet-de-parc-d-hommage-aux-heros-lubie-du-president-de-la-region-normandie

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.