Alicia Deys
Abonné·e de Mediapart

66 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 oct. 2015

Republica Romanès

Alicia Deys
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

A dix jours de la première du nouveau spectacle de la troupe, intitulé "La lune tzigane brille plus que le soleil" sur lequel nous reviendrons, le Cirque Romanès fait l'objet d'actes de vandalisme iniques. Après avoir dû quitter la Caserne  de Reuilly désaffectée, fin juin, (en raison de la construction de logements sur le site) pour le square Parodi, dans le XVIème  arrondissement de Paris -déménagement négocié avec Anne Hidalgo - la famille Romanès déplore des dégragations répétées sur leurs caravanes et subissent une série de vols depuis plus d'un mois. Fenêtres brisées, portes fracturées, conduites d'eau et d'électricité arrachées, box internet brûlée, les agressions sont devenues quasi-quotidiennes. Inquiets de la tournure des événéments, Alexandre et Délia Romanès ont d'ailleurs été reçus la semaine dernière à l'Hôtel de Ville de Paris, laquelle via la voix de Bruno Julliard apporté son soutien sans réserves à ce petit joyau patrimonial qu'est leur cirque , dont chaque représentation  est une envolée vers le magique, un voyage joyeux et fraternel. Mais ce soutien est insuffisant.

Depuis, ces actes d'intimidation - dégradations et vols de biens commis à l'encontre de l'unique cirque tzigane en Europe- n'ont pas cessé pour autant, leurs auteurs ayant manifestement l'intention d'empêcher la reprise des spectacles de la troupe puisqu'une centaine de costumes (une centaine de jupes tziganes notamment) ainsi que des affiches, des projecteurs et des guitares se sont "volatilisées" la semaine dernière.

Des actions qui pourraient être commanditées : interrogé hier par le Parisien, Alexandre Romanès déclare avoir récemment "chopé" l'un des jeunes voleurs, lequel lui a avoué avoir reçu 22 euros pour commettre ses méfaits afin de "leur nuire".

Acte raciste? Ce n'est malheureusement pas la première fois que la troupe Romanès est l'objet de harcèlement, mais la tension n'est jamais montés à ce point. Dèjà en juin, juste avant leur déménagement du XIIème, l'un des proches de la troupe confiait son inquiétude, certains objets - des pierres notamment- étant alors lancés de la rue, aveuglément et à la nuit tombée, franchissant ainsi le mur d'enceinte de la caserne Reuilly et atterrissant sur les habitations.

Face à ces agressions, Alexandre Romanès entend déposer plainte ce jour. Dans ce coin huppé et bourgeois du XVIème, les soutiens sont de surcroît inexistants. Pis, le climat est plutôt haineux. Ainsi deux associations de quartier, ont déposé un recours devant le tribunal administratif contre l'implantation du cirque, sur le site du square Parodi. Prétextes éculés, les arguments avancés masqueraient un racisme anti-Roms qu'on ne serait guère surpris. Alors que les uns prétendent que la présence du chapiteau va dégrader les lieux, d'autres n'hésitent pas à mettre en avant la défense du bois de Boulogne. Il fallait oser, c'est fait.

Face à ce déluge de bêtise et de haine, le Cirque Romanès entend bien ne pas se laisser faire et a plus que jamais besoin de soutiens massifs. Le 17 octobre prochain, jour de reprise du spectacle de la petite troupe, le public doit être nombreux et le chapiteau bondé.

...La Maire de Paris, le Préfet de police et le ministre de l'Intérieur sont invités... <¦ :•)

D'ici-là, tous les aficionados du flamenco et au-delà, sont invités à se rendre au square Parodi, le vendredi 9 octobre,  afin de passer une soirée en compagnie de grands artistes du flamenco, spectacle sois la houlette de Casa Planète qui loue régulièrement le chapiteau pour nous faire découvrir et apprécier la fine fleur de cet art profond et sans équivalent (1)

(1) http://blogs.mediapart.fr/blog/alicia-deys/051015/le-cirque-tzigane-romanes-ouvre-de-nouveau-son-coeur-au-flamenco

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
Kenya : le pays suspendu à des élections à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — International
L’apartheid, révélateur de l’impunité d’Israël
Le débat sur l’existence ou non d’un système d’apartheid en Israël et dans les territoires palestiniens occupés est dépassé. L’apartheid israélien est un fait. Comme le confirme l’escalade des frappes et des représailles autour de la bande de Gaza, il est urgent désormais de mettre un terme à l’impunité d’Israël et de contraindre son gouvernement à reprendre les négociations.
par René Backmann
Journal — Proche-Orient
Au moins trente et un morts à Gaza depuis le début de l’offensive israélienne
Parmi les victimes des frappes visant la bande de Gaza figurent six enfants et des dirigeants du groupe armé palestinien Djihad islamique. L’armée israélienne parle d’une « attaque préventive ».
par La rédaction de Mediapart (avec AFP)
Journal
Au Pérou, l’union du président de gauche et de la droite déclenche une déferlante conservatrice
Sur fond de crise politique profonde, les femmes, les enfants et les personnes LGBT du Pérou voient leurs droits reculer, sacrifiés sur l’autel des alliances nécessaires à l’entretien d’un semblant de stabilité institutionnelle. Les féministes sont vent debout.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Deux expos qui refusent d'explorer les réels possibles d'une histoire judéo-arabe
[REDIFFUSION] De l’automne 2021 à l’été 2022, deux expositions se sont succédées : « Juifs d’Orient » à l’Institut du Monde Arabe et « Juifs et Musulmans – de la France coloniale à nos jours » au Musée de l’Histoire de l’Immigration. Alors que la deuxième est sur le point de se terminer, prenons le temps de revenir sur ces deux propositions nous ont particulièrement mises mal à l'aise.
par Judith Abensour et Sadia Agsous
Billet de blog
A la beauté ou la cupidité des profiteurs de crise
Alors que le débat sur l'inflation et les profiteurs de la crise fait rage et que nous assistons au grand retour de l'orthodoxie monétaire néolibérale, qui en appelle plus que jamais à la rigueur salariale et budgétaire, relire les tableaux d'Otto Dix dans le contexte de l'Allemagne années 20 invite à certains rapprochements idéologiques entre la période de Weimar et la crise en Europe aujourd'hui.
par jean noviel
Billet de blog
Réponse au billet de Pierre Daum sur l’exposition Abd el-Kader au Mucem à Marseille
Au Mucem jusqu’au 22 août une exposition porte sur l’émir Abd el-Kader. Le journaliste Pierre Daum lui a reproché sur son blog personnel hébergé par Mediapart de donner « une vision coloniale de l’Émir ». Un membre du Mrap qui milite pour la création d'un Musée national du colonialisme lui répond. Une exposition itinérante diffusée par le site histoirecoloniale.net et l’association Ancrages complète et prolonge celle du Mucem.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
Michael Rakowitz, le musée comme lieu de réparation
À Metz, Michael Rakowitz interroge le rôle du musée afin de mettre en place des dynamiques de réparation et de responsabilisation face aux pillages et destructions. Pour sa première exposition personnelle en France, l’artiste irako-américain présente un ensemble de pièces issues de la série « The invisible enemy should not exist » commencée en 2007, l’œuvre d’une vie.
par guillaume lasserre