Alice_D
Abonné·e de Mediapart

68 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 juin 2022

Alice_D
Abonné·e de Mediapart

Varoufakis, Libération et Tactique

Libération publie une interview de Yanis Varoufakis, ministre grec des Finances au sein gouvernement Tsipras suite à la victoire de Siryza en 2015. Soutien de la Nupes, il décortique la guerre de classe opérée par Macron représentant du triumvirat oligarchique constitué par la BCE, la Commission Européenne et le FMI. Analyse et conjectures.

Alice_D
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Yánis Varoufákis*: «Emmanuel Macron mène une guerre de classe»

Extraits sur les traités européens 

"Il y a néanmoins un point commun : la volonté de défier certaines règles européennes. La Nupes peut-elle réussir là où vous avez échoué ?

"Nous n’avions pas cherché à changer les traités européens, même si je pense qu’ils sont terribles. Mais cela aurait été complètement irréaliste d’imaginer vouloir les changer. Notre problème, à l’époque, ce n’était pas les traités en eux-mêmes, mais la manière dont la troïka les enfreignait. Comme par exemple, quand Mario Draghi a fermé nos banques en juin 2015. Je vais soutenir Mélenchon sur ce point : un gouvernement français peut changer l’Europe sans pour autant remettre en cause la lettre des traités. Il y a en effet beaucoup de flexibilité à l’intérieur même des textes. Mais pour y parvenir, il faut affronter le pouvoir de la troïka à Bruxelles et Francfort. La discussion sur leur réécriture est prématurée, elle détourne l’attention de ce qui a besoin être débattu : la violation des lois et des traités européens par ceux qui les invoquent afin d’imposer les intérêts oligarchiques des grandes entreprises à travers l’Europe. La gauche pourrait changer cela."

[..........]

Pensez-vous que Jean-Luc Mélenchon puisse trouver des alliés en Europe ?

"Je pense que Jean-Luc a raison de demander un changement des traités. Je pense qu’il a tort d’avoir pour but de les changer. C’est une grande différence. Par principe, il devrait dire que ces traités ont été créés par des oligarques, pour les oligarques, qu’ils sont le fondement de la crise en Europe. Mais imaginer de parvenir à les changer grâce à une alliance avec d’autres Etats membres est une illusion totale. Il faut l’unanimité et je vous promets qu’ils utiliseront tous les moyens pour l’en empêcher. Un gouvernement progressiste doit être prêt à désobéir dans les moments de crise, à légiférer sur des sujets essentiels pour la soutenabilité sociale et environnementale de nos pays, quitte à se mettre en rupture avec l’UE. Cette dernière ne deviendra jamais civilisée, ne se préoccupera pas de ces sujets par le consensus, mais par des ruptures. C’est pour cela que je soutiens Mélenchon. L’inertie est telle que l’UE fonce droit vers la catastrophe climatique et vers des troubles sociaux de grande ampleur. Les capitaines ne seront jamais capables de s’entendre avant de foncer sur l’iceberg. Nous sommes devenus le continent le plus stupide de la planète."

Intégralité de cette longue et passionnante interview, d'Anne Sophie Chevallier, publiée dans Libération 

*En mars 2018, Ianis Varoufakis  fonde le Front de désobéissance réaliste européen (ou MéRA25) parti politique dont il secrétaire général . Cette formation est membre du DiEM25 lancé à Berlin en  2016 par lui-même .

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Viols, tortures et disparitions forcées : en Iran, dans le labyrinthe de la répression
Pour les familles, l’incarcération ou la disparition d’un proche signifie souvent le début d’une longue recherche pour savoir qui le détient et son lieu de détention. Le célèbre rappeur Toomaj, dont on était sans nouvelles, risque d’être condamné à mort.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal — Asie et Océanie
Après les inondations, les traumatismes de la population du Pakistan
Depuis 2010, des chercheurs se sont intéressés aux effets dévastateurs des catastrophes naturelles, comme les inondations, sur la santé mentale des populations affectées au Pakistan. Un phénomène « à ne surtout pas prendre à la légère », alerte Asma Humayun, chercheuse et psychiatre à Islamabad.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement