Alicia Deys
Abonné·e de Mediapart

66 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 oct. 2015

Journée internationale de solidarité avec les peuples amérindiens sous le signe du réchauffement climatique

Alicia Deys
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Communiqué du CSIA-Nitassinan publié le 08/10/2015

"En 1977, rompant avec plusieurs générations de deuil et de silence, plus de cent Nations amérindiennes se rendent aux Nations Unies, à Genève, pour revendiquer la reconnaissance de leur existence en tant que peuples et leurs droits fondamentaux. A cette occasion, ils demandent l’institution d’une journée internationale de solidarité avec les peuples autochtones des Amériques le 12 octobre, face aux célébrations discriminatoires de la « Journée de Christophe Colomb » aux États-Unis et du « Jour de la race » dans plusieurs pays d’Amérique du Sud. Depuis 1980, le Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA-Nitassinan) célèbre chaque année cette journée, avec des représentants autochtones des 3 Amériques.

En vue de la Conférence sur le Climat (COP 21), le thème de l’édition 2015 sera « Peuples autochtones : défenseurs de la Terre-Mère, de l’environnement et du climat ».

PROGRAMME

- le 10 octobre 2015 - de 14h30 à 22h

15h - Introduction de la Journée par le Comité de solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA-Nitassinan)

15h15 - Répression contre les communautés autochtones au Mexique et hommage aux étudiants d’Ayotzinapa (projection du documentaire "Ayotzinapa, entre la douleur et l’espoir", Exposition des portraits des 43 disparus et lecture d’un message du Congrès national Indigène - Mexique par le Collectif Paris-Ayotzinapa et le Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte)

15h30 - Regard croisés sur "la responsabilité de la France face aux enjeux environnementaux et le respect des droits des peuples autochtones en Guyane", avec Florencine Edouard, de la Nation Palikur-Téleuyu, représentante de l’Organisation des nations autochtones de Guyane (ONAG) et Irène Bellier, docteur en ethnologie et anthropologie sociale de l’EHESS, directrice du LAIOS (équipe de l’IIAC, Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain, CNRS-EHESS) et du programme Sogip et vice-présidente du GITPA (Groupe International de travail pour les Peuples Autochtones), de retour de mission en Guyane.

16h15 - Projection de "Indigenous Rising", suivie de la Table ronde : "Peuples autochtones, défenseurs de la Terre-Mère, de l’environnement et du climat, face aux enjeux de la COP21" avec :

Juliette Rousseau, coordinatrice de la Coalition Climat 21

Heather Milton Lightening, Cree de Pasqua First Nation au Saskatchewan - Canada, co-fondatrice du Native Youth Movement membre de Indigenous environmental network (IEN) et co-directrice de Indigenous Tar Sands Campaign au Canada.

Frank Waln - Sicangu Lakota-Sioux de la réserve de Rosebud (Dakota du sud, USA), membre de No More Keystone XL Pipeline Campaign.

Karmen Ramirez Boscan, Wayuu de Colombie, représentante de Fuerza de Mujeres Wayuu, journaliste et coordinatrice du portail internet sur les droits des peuples autochtones "Indigenous Portal".

Tom Goldtooth, Dakota-Sioux et Diné-Navajo, directeur de Indigenous environmental network (IEN) et ancien président du Caucus autochtone pendant la COP20 à Lima.

18h - Intervention exceptionnelle de Dennis Banks, Anishinabe des USA, figure emblématique de la lutte moderne des peuples autochtones, co-fondateur de l’American Indian Movement (AIM) en 1969, actuellement en tournée pour le respect de environnement et de la Terre-Mère : The MOTHER EARTH TOUR.

18h30 - Slam / spoken word de Nataanii Nez Means (artiste Diné-Navajo / Oglala Lalota-Sioux, fils du dirigeant historique de l’American Indian Movement (AIM), Russell Means, suivi de la projection du clip "I Will" pour la libération du prisonnier politique amérindien, Leonard Peltier, incarcéré aux USA depuis 1976 et soutenu par Amnesty International.

19h - Chant en honneur à Leonard Peltier et à tous les défenseurs des territoires des peuples autochtones par Dennis Banks et les autres représentants amérindiens.

20h30 - Concert avec Frank Waln - rappeur Sicangu Lakota-Sioux, Nataanii Means - rappeur Diné-Navajo / Oglala Lalota-Sioux, accompagnés par les danseurs traditionnels les SAMPSON BROTHERS

22h précises - fin de la Journée

Lieu : Salle Olympe de Gouges, Paris 11ème

 15 rue Merlin, Paris 11ème.  M° Voltaire ou Père-Lachaise

- Le 11 octobre 2015

De 17 H à 22 H : Concert de solidarité avec l' Indigenous Environmental Network (IEN) pour  la préparation du "Block Autochtone" pendant la COP 21. avec :

- les rappeurs amérindiens Frank Waln et Nataanii Means,

- les danseurs traditionnels Sampson Brothers

- le groupe de hip-hop Première Ligne

- le groupe belge Marmite (punk)

Lieu : Centre international de culture populaire (CICP)

23 ter, rue Voltaire, 75011 Paris.  M° Boulets-Montreuil ou RER Nation.

-Le 12 octobre 2015

- Rassemblement pour le climat sous l'égide de L'IEN, du CSIA-Nitassinan , de Coalition Climat 21*, Peuples autochtones, mouvements de défense de la Terre Mère, de l'environnement et du climat.

- Prise de parole de représentants autchtones : Amérindiens, Kanak de Nouvelle-Calédonie, Kanaka Maolid'Hawaï

- Représentation musicale (rap amérindien, slam kanak,) et danses traditionnelles amérindiennes et hawaïennes.

* La Coalition Climat 21 regroupe une centaine d'organisation dont le CSI-Nitassinan.( http://coalitionclimat21.org)

Lieu : Place des Droits de l'Homme, Esplanade du Trocadéro,

Paris XVIème.  M° Trocadéro

Contact CSIA-Nitassinan

Tél. :  01 43 73 05 80

mail :  info@csia-nitassinan.org

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
En Inde, après l’attaque contre Rushdie, le silence éloquent des politiques
« Les Versets sataniques » ont été interdits en Inde, son pays natal, en 1988. Un an avant la fatwa prononcé par l’Iran contre Salman Rushdie, qui allait faire de sa vie un enfer. Son agression aux États-Unis en fin de semaine dernière n’a suscité aucune réaction officielle, dans un pays où les condamnations au nom du respect des croyants hindous se multiplient.
par Côme Bastin
Journal
Franquisme : des historiens démontent les thèses révisionnistes relayées par « Le Figaro »
La publication dans un hors-série du « Figaro » d’un entretien-fleuve avec l’essayiste d’extrême droite Pío Moa, pour qui les gauches sont entièrement responsables du déclenchement de la guerre civile en Espagne en 1936, suscite l’indignation de nombreux historiens. Retour sur une entreprise de « falsification ».
par Ludovic Lamant
Journal — Amérique Latine
Au Chili, la menace d’un refus plane sur la nouvelle Constitution
Face aux crispations sur certains points de la nouvelle Constitution, le gouvernement chilien prévoit déjà des réformes au texte en cas d’adoption par référendum le 4 septembre. Une position défensive qui témoigne de l’étroitesse du chemin vers la victoire du « oui ». 
par Mathieu Dejean
Journal — Amériques
Le jeu dangereux du Parti des travailleurs avec les militaires
Créé par Lula en pleine dictature, le PT, une fois au pouvoir, a malgré tout entretenu des relations cordiales avec l’armée brésilienne. Puis des tensions sont apparues, jusqu’à faire revenir officiers et généraux dans l’arène politique, en faveur de Jair Bolsonaro.
par Jean-Mathieu Albertini

La sélection du Club

Billet de blog
Réflexions sur le manque (1) : De la rareté sur mesure
Pour que l’exigence de qualité et de singularité de l’individu contemporain puisse être conciliée avec ses appropriations massives, il faut que soit introduit un niveau de difficulté supplémentaire. La résistance nourrit et relance l’intérêt porté au processus global. Pour tirer le meilleur parti de ces mécanismes psycho-comportementaux, nos sociétés "gamifiées" créent de la rareté sur mesure.
par clemence.kerdaffrec@gmail.com
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
La sobriété, c'est maintenant ou jamais
Le bras de fer en cours avec la Russie autour des énergies fossiles est l’occasion d’entrer de plain-pied dans l’ère de la sobriété énergétique. Pourtant, nos gouvernants semblent lorgner vers une autre voie : celle qui consiste simplement à changer de fournisseur, au risque de perdre toute crédibilité morale et de manquer une occasion historique en faveur du climat.
par Sylvain BERMOND
Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr