Au revoir Zemzem

Il était Zemzem, comme le nommait son proche entourage quand il était enfant. Il était la source qui désaltère, rafraîchit, ressource. Donne vie. Rachid est parti dans son sommeil, à la veille de ses 60ans. Que la France qu'il aimait et qui l'aimait lui rende hommage. Il était et restera notre rockeur de coeur.

Que dire face à la peine immense de sa mort venue trop tôt,  sinon que je l'aimais, que nous l'aimions tant.

 

"Je ne porte pas de montre.

Je ne porte pas de valises.

J'ai une boîte à outils et je porte des lunettes.

Je suis soudeur immigré dans les toilettes.

Fuite, en avant je répare." (Rachid Taha)

 

DR © DR DR © DR

 

 

 

 

 

 

 

Invitation à découvrir une mine de reportages et de photos de Rachid sur Tahafanblog, le site crée et réalisé par quelques-uns de ses admirateurs et amis. http://tahafanblog.blogspot.com/

http://tahafanblog.blogspot.com/2008/01/echos-de-rachid-taha-bagnolet-city.html 

http://tahafanblog.blogspot.com/2011/09/sacre-ramdam-la-villette.html

 

Rachid Les Lilas /3/09/2012 © Alicia Deys Rachid Les Lilas /3/09/2012 © Alicia Deys

 

 

Aucun hommage à Rachid sur le service public  télévisé. Tristesse se rajoutant à la tristesse de l'avoir perdu. Rachid aimait Ferré, Rachid aimait Paco de Lucia, les grands, les trop grands pour ce petit écran de plus en plus petit.Nous sommes, nous fûmes très nombreux à connaître et à aimer tout ce qu'il enfanté, ce qu'il nous a donné. Rendons-lui, trop tard sans doute et avec douleur, l'amour, qu'il a insufflé dans nos têtes, nos coeurs, nos corps. La fantaisie, les vibrations si jouissives qui faisaient sa marque, son style, rythmaient son tempo 

 Qu'il soit rendu hommage à cet homme si tendre et authentique, dont l'indocilité fut un bonheur, à ce musicien si talentueux et innovant, qui nous a enveloppés, électrisés de vibrations joyeuses, graves et jouissives, à cet homme  beau, attachant et généreux, empreint d'une fantaisie et d'un humour irrésistibles et rares. Lançons une pétition monstre pour sommer le directeur de France TV (et à celui d'Arte) d' honorer l'homme merveilleux  et le musicien génial qu'il était! Qu'il demeure. "Chiche Kebab"?

"Rachid Taha rock the Casbah for ever"

*. LaTélé n'existerait pas sans ses auditeurs.On ne paie pas la redevance pour entendre les âneries musicales que l'on nous sert à tout bout de champ et les niaiseries de The Voice ou autres émissions de télé-réalité du même genre.La dernière excellente émission sur la musique  remonte à Trafic : moment culte que celui où Rachid chanta un duo inoubliable  avec Robert Plant.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.