Bruno Ganz rejoint Hopper, l'ami américain

Bruno Ganz a quitté le monde des vivants. Il restera à jamais l'Ange poétique succombant à la délicieuse et mortelle condition humaine dans les "Ailes du désir" de Wim Wenders. Après avoir incarné magistralement Hitler, il est un objecteur de conscience allemand dans le dernier film de Terrence Malick. Bruno Ganz c'était aussi une conscience, un sourire inquiet.

Les ailes du désir, Wim Wenders. © DR Les ailes du désir, Wim Wenders. © DR
A voir sur Arte jusqu'au 22 Février un documentaire de 50 mns intitulé "Bruno Ganz, un acteur européen https://www.arte.tv/fr/videos/031772-000-A/bruno-ganz-un-acteur-europeen/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.