Alicia Deys
Abonné·e de Mediapart

59 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 juil. 2021

Pass sanitaire : le bal masqué

Le port du masque ne sera plus obligatoire pour le public dans les lieux où l’entrée est conditionnée au pass sanitaire, sauf si la situation épidémique locale l’exige. Annonce d'Olivier Véran ce jour, reprise dans un article du Monde faisant le point sur la situation

Alicia Deys
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Extrait article publié ce jour sur Le Monde

Réactions :

.....la très respectée épidémiologiste Dominique Costagliola a déclaré qu’elle avait appris cette mesure « avec stupeur ». « C’est une mauvaise idée », a-t-elle asséné sur France Inter. « Il faudrait avoir ceinture et bretelles pour essayer de combattre cette épidémie, et pas enlever certaines mesures quand on en met d’autres en place. » « La vaccination ne permet pas d’éviter toutes les infections (…). Il faut maintenir les gestes barrières », a également assuré sur Twitter Rémi Salomon, président de la commission médicale de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris".«Cette décision interdit l’accès de ces lieux aux 250 000 personnes immunodéprimées sévères, détentrices du passe sanitaire, vaccinées trois fois, mais à très haut risque et mal ou non protégées par la vaccination, qui ne peuvent compter que sur les masques portés par tous », a de son côté protesté Renaloo, association de dialysés et de greffés du rein.

lire l'article : https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/07/20/covid-19-le-port-du-masque-redevient-obligatoire-en-exterieur-dans-45-communes-de-charente-maritime_6088846_3244.html

Le vaccin est donc efficace à 100%? On sait que non. Des clusters ont été enregistrés à Bordeaux et dans une discothèque où le masque était obligatoire jusqu'à présent ....sauf  sur les pistes de danse. Il ne le sera plus du tout

L' abandon de fait des gestes de base de prévention est une faute (rappel impératif partout des gestes barrières, port du masque en intérieur systématique et y compris en extérieur chaque fois qu'il y une très forte promiscuité, ) pour protéger autrui et se protéger, semble (sauf exceptions locales d'urgence, quand la situation ne s'est que trop dégradée) appartenir au passé.

-fin annoncée des remboursements des tests.

-sur les lieux et les publics contraints à la vaccination, ou devant montrer un pass. beaucoup de différences de traitement totalement  contraires à la raison

- exemple : « Sur les campings, le passe sanitaire n’est pas exigé », a affirmé mardi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Mais le passe sanitaire sera réclamé dans les restaurants qui accueillent du public dans ces lieux, a-t-il ajouté.On ne boit plus l'apéro chez son voisin dans les campings? l'un des rituels les plus ancrés et les plus sympas de ce mode de vacances.

- pourquoi les policiers (qui souhaitaient être vaccinés) ne sont pas contraints ni à l'obligation vaccinale, ni au pass, compte -tenu de leur contact permanent avec le public et de leur mission.Quid des enseignants? Des lieux de culte? Des parlementaires?

Quant aux contrôles aux frontières, (aéroports, trains) n'est-ce toujours qu'une annonce, la réalité étant autre? Quid des contrôles des conducteurs routiers aux frontières, les pays européens optant pour des stratégies et  mesures différentes.?

Parallèlement certains départements avec des taux d'incidence  (nouveaux cas en moyenne par semaine pour 100 000 hab) largement supérieurs  à 50 (le taux d'incidence des jeunes montant à 1000 dans certains endroits) se voient contraints à de nouvelles restrictions : fermeture des cafés /restaurants à 23 heures -ce qui ne changera rien, le virus n'a pas d'heure-,  port du masque en extérieur, comme dans plusieurs départements et villes côtières.

Quelle est la logique de ces décisions, les unes lâchant du lest, les autres visant à freiner la circulation du virus...là où il circule déjà trop.?

lire également la prise de position de la Défenseure des Droits sur le dispositif et la procédure d'urgence: https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/07/20/covid-19-le-port-du-masque-redevient-obligatoire-en-exterieur-dans-45-communes-de-charente-maritime_6088846_3244.html

les vaccins anti-Covid disponibles, (tous n'ont pas encore reçu une AMM) notamment, ceux à ARNm semblent indéniablement être un  moyen permettant de de limiter l'expansion (et non éradiquer) le Virus Covid et de ses variants? Sachant que le XXIème siècle est plus que jamais mondialisé et que les pays pauvres en proie à une expansion des cas de contaminations et de décès, attendent non seulement ces vaccins mais aussi des bouteilles d'oxygène, un équipement médical digne de ce nom, des soignants, etc.

Pour que les citoyens de l'Hexagone fassent un choix éclairé , pour eux-mêmes et la protection d'autrui,  -sachant qu'il y aura une part toujours d'opposants- chaque personne, au vu de son âge, de son état de santé, doit recevoir de ses médecins toutes les informations connues à cette heure par le milieu scientifique et médical  sur les indications de tel ou tel vaccin, leurs contre-indications, les effets  secondaires mineurs ou majeurs, au regard du bilan de santé du candidat au vaccin. Pour ceux, encore nombreux pour lesquels il n'y a pas encore de réponse, (études à venir dans le cadre de la phase IV , sur de nombreux points comme l'indique lui-même le Pr Fischer dans ses échanges réguliers avec le milieu médical,)  il est compréhensible que les intéressés attendent plus de précisions de leurs interlocuteurs tout en continuant de protéger autrui, de se protéger...et de pouvoir faire des tests ... prescrits ou non et remboursés.

L'arrêt en septembre du remboursement des tests  PCR, de la gratuité des tests antigéniques effectués en pharmacie est une faute politique.(prise en charge par la Sécurité sociale : 25 euros,  moins onéreux de 50% /tests PCR) . C'est une mesure va contribuer à la propagation du virus,

Seule mesure logique. L'isolement des personnes positives aurait dû être mis en place ...et organisé avec les lieux et  personnel nécessaire que cela induit depuis longtemps.

Ajout vendredi 25 août 2021 :

"Véran et les contre-indications à la vaccination"

dans cet article du QDM publié  22 juillet*, il est intéressant de lire les commentaires des médecins eux-mêmes*. Tous anti-vax ou simplement confrontés à des patients pour lesquels ils jugent que la liste des contre-indications établie par le ministre est la Santé est plus qu'insuffisante?. Dès lors que vont faire ces derniers?. 

-Obéir, ne pas se prononcer, Se défiler, au risque d'exposer certains de leurs patients à des effets secondaires graves

ou

- Délivrer des certificats médicaux circonstanciés tant que des doutes importants subsistent face à des situations précises s'ils estiment en âme et conscience que la contre-indication au vaccin (ou le report de cette vaccination) est indispensable,  nombre de cas  complexes exigeant un principe de précaution mais cela reste nié par l'Etat LAREM qui ne manie aucune nuance mais aussi par une partie de la gauche qui crie sans même se poser ces questions " Vaccination obligatoire pour tous" et a d'ailleurs déposé une proposition de loi en ce sens. Vacciner oui, mais la fin ne justifie pas tous les moyens, notamment le manque de transparence, le déni, un catalogue d'obligations paradoxales et des exceptions l'étant tout autant"

*s'inscrire à la newsletter

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Salaires
« Tout augmente, sauf nos salaires »
Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.
par James Gregoire et Khedidja Zerouali
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
En Afghanistan, on décapite impunément les droits des femmes
Les Talibans viennent d’édicter l’interdiction de toute visibilité du visage féminin dans l’aire urbaine, même celle des mannequins exposés dans les commerces. Cette mesure augure mal pour l’avenir des droits de la population féminine, d’autant qu’elle accompagne l’évacuation forcée des femmes de l’espace public comme des institutions, établissements universitaires et scolaires de l’Afghanistan.
par Carol Mann
Billet de blog
Les crimes masculinistes (12-12)
Depuis une dizaine d'années, les crimes masculinistes augmentent de manière considérable. Cette évolution est principalement provoquée par une meilleure diffusion - et une meilleure réception - des théories MGTOW, mais surtout à l'émergence de la communauté des incels, ces deux courants radicalisant le discours misogyne de la manosphère.
par Marcuss
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
« Je ne vois pas les sexes » ou la fausse naïveté bien-pensante
Grand défenseur de la division sexuée dans son livre, Emmanuel Todd affirme pourtant sur le plateau de France 5, « ne pas voir les sexes ». Après nous avoir assuré que nous devions rester à notre place de femelle Sapiens durant 400 (longues) pages, celui-ci affirme tout à coup être aveugle à la distinction des sexes lorsque des féministes le confrontent à sa misogynie…
par Léane Alestra