Allo Conso
Abonné·e de Mediapart

13 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 nov. 2016

Services à la personne, attention aux arnaques

Alors que le secteur des services à la personne est en pleine expansion, un rapport de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) pointe du doigt les dérives qui se multiplient. Malgré la concurrence, il est indispensable de protéger les consommateurs des arnaques.

Allo Conso
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Couper sa pelouse, nettoyer son appartement, faire garder ses enfants, pour toutes ces tâches il est possible de faire appel à un organisme. Le secteur du service d’aides à la personne est aujourd’hui en plein développement et touche toutes les catégories de la population. Face à l’ampleur du succès, la DGCCRF, le gendarme de la concurrence, a décidé de mener son enquête. Et les conclusions montrent que de nombreux efforts restent à faire pour la protection des consommateurs sur l’information vis à vis des offres

Durant plusieurs mois entre la fin de l’année 2015 et le début de l’année 2016, les enquêteurs départementaux ont visité un panel d’entreprises représentative du secteur, 396 au total, et étudié les pratiques. Il en ressort un constat effarant puisque 300 anomalies ont été repérées et près d’une centaine d’injonctions administratives ont été dressées. En cause, des prestations qui ne correspondent pas aux annonces avec différents niveaux de fraudes, de la publicité mensongère à l’escroquerie pure et simple.

Des arnaques présentes à toutes les étapes

En premier lieu, la DGCCRF relève de nombreuses différences entre le service proposé et le véritable prix payé par le consommateur, notamment en raison des conditions de facturation parfois douteuses. Par exemple, les frais de déplacement ne sont pas compris dans le service. Il faut donc payer plus que ce qui était prévu initialement. Comme dans toutes offres, il est donc indispensable de lires toutes les conditions pour éviter les désagréments. D’autant plus que les contrats dans le secteur de l’aide à la personne regorgent de clauses, parfois illégales, comme la facturation de frais pour paiement par chèque ou chèque emploi service.

Une autre arnaque est également bien présente, celle de la défiscalisation. L’aide à la personne permet au consommateur de défalquer de ses impôts jusqu’à 50% des sommes versées. Sauf que cela ne s’applique pas à l’ensemble des services et il est tout simplement illégal de mettre en avant des prix défiscalisés. La pratique est pourtant courante et peut conduire le consommateur à effectuer les mauvaises décisions.

Enfin, les consommateurs ne doivent pas se laisser berner par les nombreuses certifications ou labels mises en avant par les opérateurs. Pour rassurer, ces derniers n’hésitent pas à surévaluer, voir carrément inventer, des distinctions. Toutes ces arnaques doivent maintenant être combattues pour protéger les consommateurs.

Toutefois, tout n’est pas à jeter dans un secteur qui représente 1,4 million de professionnels. Mais il est indispensable que ces pratiques cessent car l’aide à la personne est un domaine où les consommateurs s’impliquent personnellement. Il faut donc les protéger. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
En Pologne, le calvaire des exilés
Dans notre émission ce soir, reportage aux portes de l'Union européenne, où des migrants et des migrantes sont toujours retenus dans des conditions inhumaines. En plateau : Anaïs Vogel, qui a fait cinq semaines de grève de la faim pour dénoncer le traitement des exilés à Calais, et Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche émérite au CNRS. 
par à l’air libre
Journal — France
La candidature de Zemmour prend une mauvaise tournure
L’ancien éditorialiste de CNews et du Figaro a officialisé, mardi, sa candidature à l’élection présidentielle dans un clip reprenant toutes ses obsessions identitaires. Sur le terrain, sa campagne est devenue particulièrement compliquée.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Pour Pécresse et Bertrand, une campagne aux airs de pénitence
Après avoir claqué la porte du parti Les Républicains, ils ont repris leur carte pour obtenir l’investiture présidentielle. Pendant des mois, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont remis les mains dans le cambouis partisan et arpenté les routes de France pour convaincre.
par Ilyes Ramdani
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire ».
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
La nullité pollue
Il y a peu, vautré devant un énième naufrage filmique d’une plateforme de streaming, j'ai réalisé que ces plateformes avaient entrainé une multiplication délirante des navets qui tachent à gros budget. Fort bien. Mais quand va-t-on enfin parler de l’empreinte écologique démente de ce cinéma, cet impensé dont on ne parle jamais ? Ne peut-on imaginer des films plus sobres -tels ceux de Carpenter ?
par Mačko Dràgàn
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
La beauté fragile d'un combat
« Nous ne combattons pas le réchauffement climatique, nous nous battons pour que le scénario ne soit pas mortel. » Parfois, par la grâce du documentaire, un film trouve le chemin de l’unisson entre éthique et esthétique. C’est ainsi qu’il faut saluer « L’hypothèse de Zimov  », western climatique, du cinéaste Denis Sneguirev, à voir absolument sur Arte.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Les Œillades d'Albi : « Retour à Reims (fragments) » de Jean-Gabriel Périot
Autour de l’adaptation du livre autobiographique du sociologue Didier Éribon « Retour à Reims », Jean-Gabriel Périot avec l’appui de nombreuses archives audiovisuelles retrace l’histoire de la classe ouvrière de 1950 à nos jours.
par Cédric Lépine