Allusive

Festival pluridisciplinaire

Paris - France

Sa biographie
Le festival Un week-end à l’Est est une manifestation pluridisciplinaire qui met chaque année en novembre une ville de l’Est ou d’Europe centrale à l’honneur dans le but de créer des ponts entre cultures et de cerner toute la vivacité culturelle de la ville choisie. Elle comporte un important volet littérature, avec, notamment, plusieurs rencontres croisées entre un auteur de l'Est et un auteur français, organisées à la Librairie polonaise. La programmation cinéma, présentée au cinéma Christine 21, occupe aussi une place centrale, avec des films de répertoire, des inédits en France, des documentaires. La place accordée au dialogue et à l'échange est manifeste : des rencontres à l'Espace des femmes - Antoinette Fouque, des conférences aux Beaux-Arts ou à l'Odéon-Théâtre de l'Europe, qui abrite également notre grand débat de clôture. De grands spectacles viennent ponctuer ces quelques jours à l'Est : concert, théâtre, danse... Enfin, des expositions complètent cette immersion dans la capitale invitée, avec la complicité de la galerie Folia. La particularité du Festival, outre sa dimension pluridisciplinaire, est de concentrer tous les événements dans le Quartier Latin, qui prend chaque fois un air d'ailleurs. La plupart de ces événements sont gratuits et en libre accès. Le site Internet : http://weekendalest.com
Son blog
3 abonnés Un week-end à l'Est
Voir tous
  • Anabase, de Krisztina Tóth

    Par
    Krisztina Tóth © Judith Marjai Krisztina Tóth © Judith Marjai
    Grande Krisztina Tóth, profonde et généreuse Krisztina Tóth. Le soir de l'ouverture du festival, nous avons demandé à la poétesse et romancière hongroise, sans trop y croire, si elle pouvait prendre le temps d'écrire quelques lignes pour nous, selon son inspiration. Dès le lendemain nous recevions ce beau texte.
  • Discours inaugural de Árpád Schilling

    Par
    Qu’est-ce qui peut être intéressant en Europe de l’Est ? C’est quoi cette Europe de l’Est ? Ce que nous avons expérimenté, c’est une lutte continue, une bataille permanente entre l’Ouest et l’Est. Entre notre désir de se rapprocher de l’Ouest et notre peur d’être aspirés par l’Est.
  • Trois questions à Árpád Schilling

    Par
    Esprit libre et radical, Árpád Schilling a su construire un théâtre qui s'est imposé en véritable œuvre de résistance dans un monde qui étouffe sous les carcans. Le parrain de la prochaine édition du festival Un week-end à l’Est consacrée à Budapest répond ici à trois questions que nous lui avons posées.
  • Árpád Schilling, le théâtre de la résistance

    Par
    Árpád Schilling © Fondation Kretakor Árpád Schilling © Fondation Kretakor
    Après l’écrivain Andreï Kurkov l’an dernier pour l’édition Kiev, c’est le metteur en scène Árpád Schilling qui parrainera la prochaine édition du festival Un week-end à l’Est consacrée à Budapest.
  • Per diem, ou une matinée à Paris

    Par
    Écrit par l'écrivain Marius Sczczygiel à son retour du festival Un week-end à l'Est où il était invité, cet article a été publié dans la Gazeta Wyborcza.
Voir tous
  • le 15 novembre 2017

    Les réservations pour le spectacle du Dakh Daughters Band sont ouvertes !

    Par
    « Freak Cabaret », ou la réunion complètement barrée de 6 multi-instrumentistes se jouant des codes du théâtre pour un concert où les musiques traditionnelles des Carpates côtoient Shakespeare, Bukowski et le hip-hop ! Un étonnant voyage fait de beauté et de colère.
  • le 15 novembre 2017

    Le Festival Un Week-End à L'Est revient à Paris pour sa 2e édition !

    Par
    Créé par Vera MICHALSKI, fondatrice des éditions Noir sur Blanc, présidente du groupe Libella, et Brigitte BOUCHARD, éditrice de la collection Notabilia, ce festival pluridisciplinaire est l’occasion de dresser un pont éphémère et pourtant bien tangible entre Paris et l’une des capitales de l’Est de l’Europe. Pour la 2ème édition, le choix de Kiev s’est rapidement imposé.