Blog suivi par 1 abonné

Le blog de Alvaro Marchetti

Retraiter
Anduze (Gard) - France
À propos du blog
Bonsoir à vous et merci de la possibilité de cette expression libre J'ai écouté les deux débats ce soir et directe sur votre site/journal des deux candidats à la primaire socialiste Le premier trés interessant le deuxième que dire en absence du "débatteur"! Bref passant! Je voudrais vous faire part de mon opinion en vous faisant part d'un rappel d'un "fondamenteaux" d'il y à un siécle Andra Costa disait: 31 Décembre 1900 1er Janvier 1901. C'est l'aube du nouveau siècle, travailleurs, penseurs, hommes jetez des fleurs à pleines mains. Si le siècle qui meurt a vu l'unité et l'indépendance de la patrie, le siècle qui naît en verra la confédération. Si les efforts d'émancipation des classes laborieuses de 1830 à 1871 furent impitoyablement étouffés dans le sang, les prochaines générations en verront le triomphe. Si la femme est encore soumise à l'opprobre séculaire, si l'enfant n'a eu ni pain ni éducation, si le vieillard n'a trouvé ni pain ni repos, ô siècle nouveau, fais que la femme soit émancipée, que l'enfant soit protégé, que le vieillard trouve du soutien. Si jusqu'à présent l'internationale semble une utopie, dans ce siècle en marche elle sera une réalité. EN AVANT CITOYENS!!! Même si les fleurs tombent au sol et sont piétinées comme du fourrage, même si l’hosanna se change en de profundis, en avant! Lançons!!!!! Dans ce siècle qui ne nous a pas vu naître mais qui nous verra mourir lançons notre coeur ardent. En pensant, en travaillant, en combattant, en aimant, forts du fait historique qui nous pousse, par la science illuminés donnons, oui donnons à tous les fils des hommes, travail, liberté, justice, paix. Andrea Costa "Les Sociétés Populaires" Un siècle est passé Certes plains des choses se sont faites! Et en bien! Mais... Nous vivons de plaine fouét une deuxiéme profonde révolution industriel aussi bouleversante que au siècle dernier où ce penseur socialiste écrivait ses souhaits....... Hélas nous sommes bien loin de ces souhaits trouve.... Bien à vous Cordialement A Marchetti
Mots-clés